Après Mamoudou, ce sont les migrants économiques qui sont des héros !

Publié le 5 juin 2018 - par - 22 commentaires
Share

Il y a chez certains intellectuels des grandes faiblesses, des lacunes ou des brisures insurmontables. De tous les temps, à chaque époque, nous retrouvons ce genre d’intellectuels qui ont une fascination pour le morbide, l’inconditionnel, le suicide et particulièrement celui des peuples et une envie de destruction du monde dans lequel ils vivent.

Nous les trouvons sous tous les régimes les plus terribles, à la naissance de ceux-ci également. Ils sont la source et bien souvent leurs théories les plus monstrueuses entraînent des milliers de morts. Les intellectuels sont à la recherche de leur identité sociale et poétique, ou de leur effacement, aujourd’hui comme hier, disait Pierre Naville. (Source)

Ils furent fascinés par les Lumières, la Révolution française, remplirent les rangs de toutes les républiques, et de toutes les révolutions qui les avaient précédées, ils donnèrent naissance au communisme au nom du peuple, au nazisme au nom de la race pure, au fascisme au nom du socialisme national, et ils continuent dans leur folie destructrice par l’immigrationnisme aujourd’hui, et l’islamisation des sociétés sans jamais s’excuser de leurs erreurs passées.

L’intellectuel ne s’excuse jamais. Il écrase de sa science, de ses réflexions tout début de débats et considère que vous ne pouvez avoir raison puisque vous n’êtes pas un intellectuel, ou alors un traître à exécuter. Relisons Hannah Arendt :

« En 1933, j’ai pu constater que chez les intellectuels l’alignement était de règle (mais pas chez les autres…) D’aucuns y ont cru vraiment ! Pas longtemps, certains pas longtemps du tout. Parce qu’ils avaient une théorie sur Hitler, des idées éminemment intéressantes, figurez-vous, des théories fantastiques, passionnantes, sophistiquées ! Des choses qui planaient bien au-dessus du niveau de réflexion habituel ! Pour moi c’était grotesque. Ces intellectuels ont été piégés par leurs propres théories. Voilà ce qui s’est passé en fait. »

Ce qu’elle écrivait pour les intellectuels de 1933, est encore valable pour tous les autres.

Nous avons eu les mêmes dans la Russie du Tsar, celle du roi d’Italie en 1921, et comme dit précédemment les mêmes sous le Maréchal Hindenburg. Nous avons aujourd’hui, sur nos plateaux de télévision, ces mêmes types d’intellectuels qui nous expliquent avec force argument, que l’immigration est nécessaire, que l’islam n’est pas un danger. Que penser de Yann Moix et de sa déclaration écœurante : « Un Afghan qui rêve de vivre en France est davantage français qu’un Français qui fait tout pour l’en empêcher. » Cet homme sévit sur tous nos médias, et il vomit sur les Français qui le paient à travers ses émissions de télévision !

Prenons Speranta Dumitru cette intellectuelle qui est Maître de conférences à la Faculté de Droit et chaire d’excellence au Centre de Recherche Sens, Ethique et Société à l’Université Paris Descartes-CNRS) et de plus lauréate de la Fondation des Sciences Sociales pour sa recherche sur l’immigration. Une belle intello gauchisante comme cela pullule dans les facultés des  Sciences sociales, et autres Science-Po.

Cette femme de la gauche a commis un article dans l’ImMonde nous expliquant en quoi les clandestins (les migrants) étaient des héros ! Aussi important que nos poilus j’imagine et autres résistants !

Speranta Dumitru analyse l’apport considérable des milliers d’expatriés qui parviennent à faire vivre, malgré la précarité, des familles entières nous dit l’ImMonde. Elle explique ce qu’est un héros en prenant bien évidemment, le cas de Mamoudou :

En éthique, un acte héroïque est défini comme un acte de très haute valeur morale, mais qui va au-delà de ce qui est obligatoire. Ce type d’actes est aussi appelé « surérogatoire », du latin médiéval super-erogatio, qui signifie « donner en sus », et pour le cas où vous seriez idiots, elle vous donne la définition « plus que ce qui est dû ». Nous pouvons reconnaître ce qu’est un intellectuel au simple fait qu’il ait besoin de compliquer la démonstration en utilisant des concepts, ou une rhétorique qui fait tout de suite passer le lecteur pour ce qu’il veut qu’il soit : un imbécile qui ne pourrait pas comprendre.

Dans la suite de son article, elle nous délivre ce que sont pour elles des actes héroïques : Mamoudou Gassama fait partie de ces migrants des pays pauvres (…) Avec très peu de ressources de départ et de nombreuses barrières en chemin, ces migrants contribuent « à mains nues » au développement et à la réduction de la pauvreté.

On pourrait lui répondre que réduire la pauvreté ne consiste pas à appauvrir des Français, leur empêcher de fait, l’accès aux logements sociaux par l’instauration d’une priorité, ni même d’aller à la montagne apprendre à skier comme cela s’est fait. Pas plus que de vivre aux crochets d’une population qui elle, parfois chez nos vieux, fait les poubelles après le départ des marchés. Il n’y a rien d’héroïque à refuser de manger de la nourriture non halal, d’être envoyé par les familles restées sur place, qui caressent l’espoir d’un regroupement familial.

Mais l’intellectuel ne pense pas à mal. Il pense comme il déblatère, comme il va aux toilettes.

La nécessité de l’instant, celui de manger, boire et se vider. Au fond, les raisonnements des intellectuels droits de l’hommistes surtout, ne vont pas plus loin pour peu que jamais, au grand jamais, ces clandestins ne viennent les déranger dans leurs puissantes réflexions chez eux, dans leurs habitats, dans leurs bureaux, dans les écoles de leurs enfants, voire un jour, dans le partage des EHPAD où vivent leurs parents. Parce que le partage, c’est pour le tout-venant, le petit peuple, les gens d’en bas, pas du tout pour cette élite déclarée qui n’a pas à subir les aléas de l’immigration et de l’islamisme. Chez les intellectuels, finalement, on ne pense pas vraiment, on vomit sa haine des sans dent, des petites gens qui n’ont pas fait de grandes études. Tous ces braves gens qui ne sont pas comme cette femme, Maître de conférences à la Faculté de Droit et chaire d’excellence.

Les Français ne sont pas tous des intellectuels loin de là, ils m’agacent très souvent par leur apathie, leur silence, et leur soumission parfois, mais ils ont un solide bon sens. Ils savent reconnaître la bouillie islamiste et la sauce immigrationniste indigeste vendue avec par les Bourdin and Co. Ils savent surtout ce qu’ils ne veulent pas !  Il leur faudrait juste un peu de courage politique pour suivre l’exemple de l’Autriche, de l’Italie.

Ils ne supportent plus que des intellectuels cherchent à leur faire manger de force cette pitoyable denrée idéologique, cette fabrication culpabilisante en nous vendant de ci de là dans les médias, des Mamoudou improbables, comme autrefois des Théo de l’enfer, et autres faits divers.

Ces intellectuels ne disent mot sur les assassinats commis par des clandestins et des fils de l’immigration, à commencer par la mort d’un gamin de 17 ans secourant sa petite amie, ou d’autres devenus handicapés à vie pour un baiser dans la rue qui aura déplu à une chance pour la France, et des Afghans voulant sortir une passagère d’un train parce que trop décolletée à leur avis. Où sont donc ces intellectuels ? Silence lourd de conséquences comme autrefois avant guerre, avant les révolutions !

Gérard Brazon (Libre Expression)

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Branchet

Un intellectuel n’est il pas celui ou celle qui déraisonne mieux que les autres ? Quelque soit son statut ? Exemple : un général plein d’étoiles donnant publiquement ses trois héros selon lui : un officier de Gendarmerie tué par son propre pistolet confié à son preneur d’otage. Un clandestin malien escaladeur de balcons ayant fuit son pays où des soldats français risquent leur vie à sa place. Les homos de « 120 battements mn » luttant contre le sida pour sodomiser sans risque.

Victoire de Tourtour

Qu’est-ce qu’un intellectuel ?

Boudry

heureusement que tous les intellectuels ne raisonnent pas comme ceux là.
Quand à prétendre que ces  » réfugiés  » ont le mérite de faire vivre leur famille,comment feront t’ils lorsqu’on leur coupera leurs  » indemnités ?
Il est dramatique d’avoir de l’intelligence et aucun bon sens !!!

John White

Les migrants sont des héros.
D’ailleurs, tous les migrants sont des héros.
Mamadou est un héros.
Ceux qui font la prière dans la rue sont des héros.
Ceux qui egorgent nos compatriotes sont des héros.
Ceux qui violent, volent, agressent sont des héros.
Ceux qui posent des bombes sont des héros.
Et j’en passe…

 » We can be Heroes  » David Bowie.

Mon grand-père a fait le débarquement de Provence en août 1944.
Il s’est battu contre les nazis.
LUI C’EST UN HÉROS

Simone GUTIERREZ

Cette petite dame au nom roumain ( que je ne parviens pas à mémoriser , vu mon âge ) pousse dans ses derniers retranchements le Culte de l’ Autre et la détestation de soi .
Normal : les deux sont indissociables .
Ils sont comme l’ avers et le revers d’ une même médaille .
Seule une analyse et une psychothérapie effectuées par un psychologue des profondeurs pourrait la guérir .
Le drame , c’ est que toutes nos  » zélites  » souffrent du même mal .
A quand le grand coup de balai ?

DURADUPIF

Vu de Mars on ne voit pas les fourmis bipèdes qui déambulent sur la terre Terre pour former une seule colonie qui au fil de la rotation vont chaque jour le jour à la pitance de la Terre mère nourricière. Seulement voilà, nous nous sommes sur terre et nos colonies bipèdes ne vont pas tous à la pitance de la même manière, voire pour certaines pas du tout et attendent même que d’autres y aillent pour eux, bénévolement, à leurs places. Vu sur Terre n’est pas un prisme déformant…puisque c’est bien connu, les Français ont les pieds dans l’argile.

dufaitrez

Précieuses Ridicules de notre temps, Tartuffes à la mode, Jourdains dans… le Prose !!
Vive Mamamouchi ?
Molière, pas mort ! Lui !

Marie d\'Aragon

EXCELLENT !
Vive les nouveaux intellos…

Penelope

Sur canal + les guignols disparaissent mais peu importe on a les « intellectuels » ad vitam eternam pour nous apprendre à bien penser bien faire et que tout le monde il est gentil sauf l’extrême droâte !

Parlervrai

Où sont passés l’africain et Tarek ?

John White

Ils font le ramdam…

Ducon macrondelle

Plus il y a de fous gauchistes (pléonasme) , plus notre cause fleurit .

Patrick Granville

La caste des intellectuels semble s’etre Dégénérée par le mariage consanguin et son idéologie mortifère avec le gauchisme. Ajoutons à cette caste d’intellos celle des experts et nous voilà tous sous contrôle de la pensée de ces névrosés et dégénérés du coquillart. Pôvre de nous, pôvre pêcheurs.

Jean des Entommeures

Les intellos, personne n’est obligé de les écoute ni de les lire, ou alors d’un derrière distrait…

crap2sp

Combien de fois ais’je entendu de mes amis africains,comme cette video,c’etait mieux du temps des blancs.ha a noter aussi,par 3 fois j’ai sauver des vies,femmes et enfants,celle d’un gars de 18ans,qui venait de perdre un bras,a Djibouti aussi 2 ,1 en Arabie,un Bedouin qui avait le bras entire coince sous une voiture,en plein desert.et 1 aux EU un autre gars coincer dans les rochers d’une riviere en crue..bravo,,bravo..pas de medaille,pas de nationalite,que du courage,normal j’etais blanc,et le suis rester,ha ha.!! intellectual pas trop,non,non..

crap2sp

et un jour ils furent independants,ils en revaient,ils l’attendaient,et depuis plus rien,mais vraiment rein,la desolation,la corruption,la loi ethnique,et l’islam,tout ca rester figer depuis que le colon est parti.tout part en couille,Mamadou,et autres plutot que de server et batir un pays,partent donc chez l’ancien colon,oubliant sa digniter,de citoyen,devenu libre et independent,donc allons chez les blancs ,chez eux sait allocs a gogo,voila la realite sans intellectualisme.voila pourquoi ils viennent,car si ils ne foutent rien chex eux que peuvent’ils bien faire chez nous.si l’islam n’a rien fait chez eux 1400 ans Durant,vous intellectuels,dites nous se qu’ils vont faire de concret chez nous.a part appliquer tout ce qui est coranique.

Simone GUTIERREZ

à crap2sp
Pour fêter le départ des colons …. ils ont redoublé d’ efforts dans le seul domaine qu’ ils maîtrisent vraiment : la copulation .

Dupond

Un nouveau héros ,mais il n’a pas de bol car il est blanc et cette cochonne a un faible pour l’éxotique
https://www.lamontagne.fr/issoire/insolite/armee-conflit/2018/06/05/un-caporal-du-28e-rt-d-issoire-secourt-un-enfant-suspendu-a-un-balcon-a-lyon_12874645.html

Dupond

Les héros sont les 21 militaires français qui ont laissé leurs vies au mali pour empecher que des innocents soit massascrés par des terroristes . Cette gauchiasse qui doit mouiller sa petite culotte en présence de mamadou devrait avoir honte de parler des poilus de verdun . Ceux qui rappliquent chez nous ne font vivre personne et ne sont pas des surhommes mais des médiocres incapables de produire la valeur du pain qu’ils mangent et c’est un des leurs qui le dit
https://www.youtube.com/watch?v=aGBuTydNyhg

Simone GUTIERREZ

à Dupond
Merci pour cette vidéo !
Si BHL et son bouffon Yann Moix la visionnent , ils vont en faire une attaque d’ apoplexie !
Avec arrêt du cœur garanti pour ces deux pantins du Politiquement Correct !

kabout

quand cette pauvre cruche de Speranta D. ce fera agressée,cambriolée ou pire par un de ces « heros » elle pensera autrement et reverra sa copie.

Joël

Hélas, ça n’arrive jamais à ces gens-là. Ils ne vivent pas dans la même France que nous et le mur qui nous sépare est à la fois très haut, les empêchant de voir, et très épais, les empêchant d’entendre…la réalité. Et ce mur-là, croyez-moi, ils l’entretiennent avec amour.