Après « osez le clito », avec Caroline de Haas, « osez l’hélico », avec Hidalgo

Publié le 9 août 2019 - par - 10 commentaires - 1 012 vues
Share

Caroline de Haas est souvent brocardée dans Riposte Laïque et nombre d’autres revues. Il est vrai que ses propos sur l’élargissement des trottoirs pour lutter contre les agressions sexuelles subies par les femmes, dans le quartier de la Chapelle, avait déchaîné les rires et les passions.

https://ripostelaique.com/caroline-de-haas-de-osez-le-clito-a-lelargissez-les-trottoirs.html

Sinon, il faut reconnaître à cette vaillante militante des campagnes audacieuses, comme notamment « Osez le clito ».

https://www.politis.fr/articles/2011/06/osez-le-clito-pour-briser-le-tabou-de-la-sexualite-feminine-14594/

Grâce à elle, nous avons fait cette découverte stupéfiante : « Le clitoris possède deux fois plus de terminaisons nerveuses que le gland et pourtant nous n’en parlons jamais ». Il était en effet temps que les femmes apprennent que là encore, elles étaient supérieures aux  hommes. Et on apprenait plein de choses sur les différents types de clitoris, et la manière de s’en servir. Bientôt, un mot d’ordre rassemblant toutes les femmes : « Clitoridiennes de tous les pays, unissez-vous ! ».

Seul problème pour la vaillante Caroline de Haas, manifestement, quand on la voit, on se demande si elle a vraiment trouvé le bon mode d’emploi…

Mais elle a osé quand même lancer cette campagne, bravo ! Pourtant, dans l’audace, Anne Hidalgo vient de surpasser Caroline de Haas. Déjà pointée du doigt (pas de confusion, rien à voir avec le clito mis en avant par de Haas) par Le Canard Enchaîné la semaine dernière, pour avoir pris un Falcon (ce qui lui avait valu cette vidéo ironique de Pierre Cassen), elle a fait encore mieux.

Elle a osé l’hélico, à sa descente du Falcon, lors de la célèbre étape du Tour de France. 82 km. Elle qui passe son temps à expliquer aux automobilistes qu’a cause d’eux, les vieillards et les enfants parisiens meurent, et qu’ils vont tuer la planète… Cela fait désordre ! Évidemment, ses adversaires politiques se déchaînent après cette nouvelle révélation.

https://www.valeursactuelles.com/societe/tour-de-france-apres-le-falcon-hidalgo-pris-lhelicoptere-109693

Et ils ne reculent devant aucun détail. L’appareil utilisé était un Écureuil AS-355N, qui « consomme au minimum 160 litres de kérosène par heure. Soit l’équivalent de l’essence brûlée pour 2 200 kilomètres en voiture ».

Bien sûr, Anne essaie de se défendre, en disant qu’elle ignorait tout cela, et que cela n’a pas coûté un centime à la mairie de Paris (déjà suffisamment endettée comme cela !).

Il n’empêche : osez l’hélico, après la guerre menée, aux côté des écolos, contre les automobilistes, il fallait oser ! Anne aurait dû en rester à la campagne de Caroline de Haas, que la mairie de Paris a amplement relayée, et ne pas aller plus loin !

Paul Le Poulpe

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Share

10 réponses à “Après « osez le clito », avec Caroline de Haas, « osez l’hélico », avec Hidalgo”

  1. GERARD R. dit :

    Pauvre Caroline ! Elle me fait de la peine. Car qui peut raisonnablement « fourrer » ça ? Je me le demande. Regard vitreux, visage inexpressif. Elle ne suscite absolument la moindre émotion, chez les mâles qui perdraient du temps à la regarder. On comprend qu’elle soit orientée « fouine ». Pour elle, c’est plus un choix obligé qu’un sacerdoce. La Fourest, elle, (une autre Caroline) elle a un certain charisme. Mais la De Haas, rien, nada !

    Ma pauvre Caro ! Oui, ose le clito ! Surtout le tien, frotte-z-y bien,parce qu’ à mon avis, des… « chapeaux de pompiers » il n’en frôlera pas beaucoup, dans ta vie stérile…

  2. POLYEUCTE dit :

    Quand le Clito rit, Le falCon suit, les lycoptères s’installent…
    Pas pu m’empêcher ! Désolé…

  3. "à la" poubelle ! dit :

    Rien de tel qu’un hélico pour brasser du vent !

  4. GAVIVA dit :

    https://www.amazon.fr/Tournante-Elisa-Brune/dp/2290324132/ref=sr_1_1?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&keywords=elisa+brune+la+tournante&qid=1565418860&s=gateway&sr=8-1
    Elisa Brune, ce nom me disait quelque chose. En 2004 j’ai lu ce bouquin, la tournante qui relate l’histoire de la fille d’un coco-bobo-gauchiste qui , dans sa « quête de plaisir », à 13 ans(!), se fait tourner dans un local poubelle. Le père qui la qualifie de « voluptueuse et de femme formidable » sacrifie volontiers ses gosses à sa doctrine anti raciste. La mère suit son mari dans son délire. Le petit frère trouve sa sœur géniale. Et j’en passe….Bel exemple de ce à quoi mène le laxisme en famille et en société. A la dégénérescence et à la putréfaction. Et non je ne fais pas ma prude, loin de là.

  5. Jill dit :

    Histoire de rigoler, il paraîtrait que Delanoe plus
    Hidalgo = dette de la ville de Paris multipliée par 7.

  6. Jill dit :

     » Elle est libre Anne, elle est libre Anne, y’en a même qui l’ont vue voler »

  7. Larapède dit :

    Faites ce que je dis, pas ce que je fais.

  8. "à la" poubelle ! dit :

    Nous vaincrons les féministes hystériques, clitôt ou tard, car elles sont très minoritaires, malgré tous les journalistes qui font dans leur froc et leur lèchent les bottes.

  9. Jill dit :

    Le principal n’est il pas de s’envoyer en l’air ;et quand c’est aux frais du contribuable, c’est encore plus jouissif.

  10. Victor Hallidée dit :

    Excellent !