Après "Je suis Charlie", oseront-ils nous jouer "Je suis Paris" ?

Hidalgo-charlie-pas-rlAprès « Je suis Charlie » maintenant c’est « Je suis Paris ». Original non ? C’est en tout cas le titre choisi par La Provence puis utilisé par quelques manifestants ce samedi matin. Il faudra juste retoucher un peu l’image parce que dans la journée le nombre de morts dépassera sans doute les 150. Simple détail de comptabilité qui ne gène absolument pas notre président qui passait la soirée au stade de France. Du pain et des jeux pour la plèbe, c’est tout de même plus important que d’écouter des lanceurs d’alerte comme la DCRI, le juge Trevidic (1) ou même le simple quidam qui poste sur des sites de réinformation (2). Hollande se voit dans la tribune impériale de notre Colisée moderne tel César et tel César il prononce l’état d’urgence, la levée des légionnaires et la fermeture des limes (frontières). L’audacieux est un chef de guerre, il va sans doute rappeler le « Charles de Gaulle » pour le faire promener sous les ponts de Paris.
Jesuisparis
Notre président bisou devient soudainement un chef de guerre. Voyons voir:
Etat d’urgence. Concrètement c’est quoi ? Et surtout ça sert à quoi ?
  • Les préfets peuvent interdire sous forme de couvre-feu la circulation des personnes ou des véhicules dans les lieux précis et à des heures fixées par arrêté.
  • Les préfets peuvent instituer « des zones de protection ou de sécurité où le séjour des personnes est réglementé », interdire de séjour « toute personne cherchant à entraver, de quelque manière que ce soit, l’action des pouvoirs publics ».
  • Le ministre de l’intérieur peut assigner à résidence toute personne « dont l’activité s’avère dangereuse pour la sécurité et l’ordre publics ».
  • Le ministre de l’intérieur ou les préfets peuvent « ordonner la fermeture provisoire des salles de spectacle, débits de boissons et lieux de réunion » et « les réunions de nature à provoquer ou à entretenir le désordre » ainsi qu’« ordonner la remise des armes de première, quatrième et cinquième catégories ».
  • Par disposition expresse, le ministre de l’intérieur et les préfets peuvent ordonner des perquisitions à domicile « de jour et de nuit », prendre « toute mesure pour assurer le contrôle de la presse et de la radio ». Les perquisitions peuvent être faites sans le contrôle d’un juge.
  • La juridiction militaire, via un décret d’accompagnement, peut « se saisir de crimes, ainsi que des délits qui leur sont connexes ».
  • Le refus de se soumettre peut être passible d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à deux mois et d’une amende de 3 750 euros, ou les deux.
A part une restriction des libertés des citoyens et de la presse et la possibilité de retirer toute arme de défense des citoyens, il n’y a aucune action ci-dessus qui soit une vraie raison pour lutter contre le terrorisme, c’est même tout le contraire. L’état d’urgence n’est ni plus ni moins le moyen de désarmer les patriotes, de leur interdire de parler ou de se rencontrer.
Pourtant des actions existent, la première étant de sortir de l’espace Schengen d’où l’idée formidable selon Hollande de réinstaurer un contrôle aux frontières. Gros coup de communication pas cher puisque le contrôle allait se mettre en place pour la COP 21. On peut considérer au passage que la vie d’un quidam ne vaut rien puisque la porte est grande ouverte toute l’année mais que lorsqu’il s’agit de chefs d’états on ferme à triple tour. Belle mentalité.
Une autre action, qui aurait dû être menée depuis longtemps, c’est fermer les mosquées qui selon le président turc sont des casernes. Le message est clair mais curieusement pas compris.
Supprimer le CFCM et toute association cultuelle musulmane dans la mesure ou l’islam est incompatible avec la démocratie. C’est ce qu’affirme la CEDH. Nous avons ce droit mais curieusement aucun pays européen ne l’applique.
Autoriser la police a faire usage de ses armes. C’est en discussion au sein d’un comité théodule, on attend le rapport vers fin 2016. Autrement dit: Mettez-vous franchisés dans les pompes funèbres c’est un métier d’avenir.
Stopper les appels d’air que sont les aides sociales aux étrangers. L’Aide Médicale d’Etat (AME) va nous coûter un peu plus d’un milliard en 2015, et plus si on ajoute la multitude d’aides diverses et le logement, parfois dans des châteaux (4) et (5), nous atteignons des sommes faramineuses. Ces budgets auraient pu être affectés dans la Police, gendarmerie et l’armée, ceux là même qu’on appelle quand il y a le feu alors qu’ils ont été méprisés le reste du temps.
attentatparis
Que feront les Français ? Rien ou alors des marches blanches en affichant « Je suis Paris ». C’est déjà le cas dans certaines villes et c’est même encouragé par la presse avec des titres comme: « Où se rassembler en soutien aux victimes ». C’est très bisou mais les victimes sont déjà à la morgue. Que pourraient-ils faire d’ailleurs ? Rien, ils sont embastillés dans l’état d’urgence et les prochains sondages feront grimper la côte de l’audacieux et de ses complices. C’est paradoxal mais c’est ainsi et démontré depuis le « Je suis Charlie ». On attendra la COP 21 pour faire encore mieux avec un gros paquet de chefs d’état. Ce ne sera pas dans la rue mais on aura droit à l’image des larmoyants.
En attendant, à l’heure où le texte est publié, aucune mosquée n’a été fermée … Donc on peut s’attendre à ceci:
av explo par
Philippe Legrand
image_pdf
0
0

14 Commentaires

  1. Nos gouvernants sont des lâches et des collabos, Sarkosy avait promis de nettoyer les banlieues au Karcher, nos policiers n’ont même pas eu de pistolets à eau.
    Les dirigeants FN doivent demander au Français de manifester derrière eux contre le danger de l’islamisation de notre pays.

  2. C’est encore pire: maintenant il nous font du « pray for Paris » au lieu de « fight for Paris »

  3. je n’ai point été charlie……je ne serais pas paris…mais je reste ISLAMOPHOBE et suis de tout cœur avec les victimes et les familles qui sont dans la peine suite aux meurtres de ces assassins soutenus pas nos gouvernants pourris

  4. Bien sur qu’ils vont la jouer « je suis Paris ». Je parie qu’ils vont en profiter pour tout faire pour remonter dans les sondages (d’ailleurs depuis hier, tous les socialos qui passent des heures à la télé, j’ai plus l’impression d’un discours électoral qu’autre chose) et les français sont tellement des veaux qu’ils voteront pour eux! En attendant, cette tragédie va bien les arranger.

    • pas tant que ça ,car après Charlie ils ont pris la déculottée aux départementales ….et la moutarde continue à monter au nez des français !

  5. EN 1984, le gouvernement socialiste de l’époque (Mitterrand -Fabius) instaura l’état d’urgence et le couvre-feu en Nouvelle-Calédonie. Nous avions décidé de ne pas le respecter. Des milliers de personnes descendaient dans les rues de Nouméa à l’heure du couvre-feu. L’initiative venait du député Jacques Lafleur et de son parti, le RPCR (Rassemblement Pour la Calédonie dans la République).
    Les groupes de défense patrouillaient dans les rues avec les armes dans les voitures. Une partie des policiers étaient de notre côté, les gendarmes demeuraient sagement dans leurs casernes.
    Si nous n’avions pas agi, la Nouvelle-Calédonie serait Kanaky depuis plus de trente ans.
    En Métropole, j’attends qu’un parti prenne l’initiative de demander aux Français d’occuper la rue contre l’islamisation, contre l’immigration clandestine tueuse…
    Mais je sais qu’il n’y aura rien. Seulement des pleurnicheries, des nounours en peluche et des bougies. Et une grande manifestation de « Je suis Paris » et de « pasdamalgame ».
    Quand un pays veut mourir à ce point, il est temps de vérifier la validité de son passeport.

    • « En Métropole, j’attends qu’un parti prenne l’initiative de demander aux Français d’occuper la rue contre l’islamisation, contre l’immigration clandestine tueuse… »
      Je crains, malheureusement, qu’il ne faille pas compter sur le Front National…

  6. ben oui qu’ils vont nous refaire le coup de « je suis Charlie  » et puis « je suis Paris « et viendront ensuite « je suis la France » et pour finir « je suis anéantie » mais là il sera trop tard…..et on viendra visiter Notre dame de Paris comme on va au Macchu Picchu!
    amen!

  7. mais oui, on y est déjà : bougies, roses, peluches, poèmes, marches blanches, reportages larmoyants, la tristesse et la colère… mais pour la colère faut attendre encore un peu car pour le moment faut pas d’amalgame et pas de stigmatisation donc pas de colère.

    • une colère trop rentrée devient vite malsaine et dangereuse.
      Mais là, ce serait pour une bonne cause, une cause juste.

  8. Une fois de plus les mesures de sécurité vont attenter à la liberté des citoyens qui n’ont rien à se reprocher … sans jamais prévenir aucune action terroriste !
    Les seuls qui seront sanctionnés seront les manifestants pour trouble à l’ordre public !

  9. Autrement dit: Mettez-vous franchisés dans les pompes funèbres c’est un métier d’avenir. Il y a aussi vendeur de cartouche d’encre noire d’imprimante ou de tonner. Ca va être juteux comme job . Mieux que d’ouvrir un Kebab

Les commentaires sont fermés.