1

Après "Je suis Charlie", oseront-ils nous jouer "Je suis Paris" ?

Hidalgo-charlie-pas-rlAprès « Je suis Charlie » maintenant c’est « Je suis Paris ». Original non ? C’est en tout cas le titre choisi par La Provence puis utilisé par quelques manifestants ce samedi matin. Il faudra juste retoucher un peu l’image parce que dans la journée le nombre de morts dépassera sans doute les 150. Simple détail de comptabilité qui ne gène absolument pas notre président qui passait la soirée au stade de France. Du pain et des jeux pour la plèbe, c’est tout de même plus important que d’écouter des lanceurs d’alerte comme la DCRI, le juge Trevidic (1) ou même le simple quidam qui poste sur des sites de réinformation (2). Hollande se voit dans la tribune impériale de notre Colisée moderne tel César et tel César il prononce l’état d’urgence, la levée des légionnaires et la fermeture des limes (frontières). L’audacieux est un chef de guerre, il va sans doute rappeler le « Charles de Gaulle » pour le faire promener sous les ponts de Paris.
Jesuisparis
Notre président bisou devient soudainement un chef de guerre. Voyons voir:
Etat d’urgence. Concrètement c’est quoi ? Et surtout ça sert à quoi ?
  • Les préfets peuvent interdire sous forme de couvre-feu la circulation des personnes ou des véhicules dans les lieux précis et à des heures fixées par arrêté.
  • Les préfets peuvent instituer « des zones de protection ou de sécurité où le séjour des personnes est réglementé », interdire de séjour « toute personne cherchant à entraver, de quelque manière que ce soit, l’action des pouvoirs publics ».
  • Le ministre de l’intérieur peut assigner à résidence toute personne « dont l’activité s’avère dangereuse pour la sécurité et l’ordre publics ».
  • Le ministre de l’intérieur ou les préfets peuvent « ordonner la fermeture provisoire des salles de spectacle, débits de boissons et lieux de réunion » et « les réunions de nature à provoquer ou à entretenir le désordre » ainsi qu’« ordonner la remise des armes de première, quatrième et cinquième catégories ».
  • Par disposition expresse, le ministre de l’intérieur et les préfets peuvent ordonner des perquisitions à domicile « de jour et de nuit », prendre « toute mesure pour assurer le contrôle de la presse et de la radio ». Les perquisitions peuvent être faites sans le contrôle d’un juge.
  • La juridiction militaire, via un décret d’accompagnement, peut « se saisir de crimes, ainsi que des délits qui leur sont connexes ».
  • Le refus de se soumettre peut être passible d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à deux mois et d’une amende de 3 750 euros, ou les deux.
A part une restriction des libertés des citoyens et de la presse et la possibilité de retirer toute arme de défense des citoyens, il n’y a aucune action ci-dessus qui soit une vraie raison pour lutter contre le terrorisme, c’est même tout le contraire. L’état d’urgence n’est ni plus ni moins le moyen de désarmer les patriotes, de leur interdire de parler ou de se rencontrer.
Pourtant des actions existent, la première étant de sortir de l’espace Schengen d’où l’idée formidable selon Hollande de réinstaurer un contrôle aux frontières. Gros coup de communication pas cher puisque le contrôle allait se mettre en place pour la COP 21. On peut considérer au passage que la vie d’un quidam ne vaut rien puisque la porte est grande ouverte toute l’année mais que lorsqu’il s’agit de chefs d’états on ferme à triple tour. Belle mentalité.
Une autre action, qui aurait dû être menée depuis longtemps, c’est fermer les mosquées qui selon le président turc sont des casernes. Le message est clair mais curieusement pas compris.
Supprimer le CFCM et toute association cultuelle musulmane dans la mesure ou l’islam est incompatible avec la démocratie. C’est ce qu’affirme la CEDH. Nous avons ce droit mais curieusement aucun pays européen ne l’applique.
Autoriser la police a faire usage de ses armes. C’est en discussion au sein d’un comité théodule, on attend le rapport vers fin 2016. Autrement dit: Mettez-vous franchisés dans les pompes funèbres c’est un métier d’avenir.
Stopper les appels d’air que sont les aides sociales aux étrangers. L’Aide Médicale d’Etat (AME) va nous coûter un peu plus d’un milliard en 2015, et plus si on ajoute la multitude d’aides diverses et le logement, parfois dans des châteaux (4) et (5), nous atteignons des sommes faramineuses. Ces budgets auraient pu être affectés dans la Police, gendarmerie et l’armée, ceux là même qu’on appelle quand il y a le feu alors qu’ils ont été méprisés le reste du temps.
attentatparis
Que feront les Français ? Rien ou alors des marches blanches en affichant « Je suis Paris ». C’est déjà le cas dans certaines villes et c’est même encouragé par la presse avec des titres comme: « Où se rassembler en soutien aux victimes ». C’est très bisou mais les victimes sont déjà à la morgue. Que pourraient-ils faire d’ailleurs ? Rien, ils sont embastillés dans l’état d’urgence et les prochains sondages feront grimper la côte de l’audacieux et de ses complices. C’est paradoxal mais c’est ainsi et démontré depuis le « Je suis Charlie ». On attendra la COP 21 pour faire encore mieux avec un gros paquet de chefs d’état. Ce ne sera pas dans la rue mais on aura droit à l’image des larmoyants.
En attendant, à l’heure où le texte est publié, aucune mosquée n’a été fermée … Donc on peut s’attendre à ceci:
av explo par
Philippe Legrand
(1) http://www.sudouest.fr/2015/10/01/menace-terroriste-en-france-le-pire-est-devant-nous-estime-le-juge-trevidic-2141068-6093.php
(2) http://ripostelaique.com/les-massacres-musulmans-a-paris-etaient-annonces-islam-hors-de-france.html
(3) http://www.lepoint.fr/societe/le-bataclan-une-cible-regulierement-visee-14-11-2015-1981544_23.php
(4) http://ripostelaique.com/hollande-et-valls-logent-les-clandestins-dans-des-chateaux.html
(5) http://ripostelaique.com/des-clandos-pour-tous-les-caves-se-rebiffent.html