Après Théo, retour sur un autre fake news d’Etat : Sihem Souid…

Publié le 15 mars 2018 - par - 57 commentaires - 3 423 vues
Share

Pendant un an, les médias et l’UMPS nous ont conté une belle fable sur le viol d’un « jeune » philosophe de 21 ans prénommé Théo, 1 m 90 de tour de cerveau, par des policiers nazis homosexuels . Bien sûr, tout cela était complètement bidon mais apparemment des gauchistes ont été assez idiots (désolé pour le pléonasme) pour y croire.

En 2010, on s’en souvient (hélas), une certaine Sihem Souid publiait un « brûlot » titré « Omerta dans la police ».

Le site de la Fnac décrit ainsi l’ouvrage : »Abus de pouvoir, corruption, trafics de statistiques et aussi racisme, sexisme, homophobie au sein même de l’institution, voici la face cachée de la police, telle qu’elle n’a jamais été décrite auparavant. »

Mise en place du « fake » avec la canonisation immédiate de la victime. A l’image d’un « jeune Théo de 21 ans », devenu apôtre de la non-violence et du vivre ensemble sous les yeux d’un « président de la République » larmoyant, Sihem Souid est présentée sur le site de la Fnac comme « une femme flic entrée dans la grande maison par vocation et idéalisme, elle a même démissionné d’un emploi de cadre très bien rémunéré dans le privé. »

Ah bon, elle était directrice de recherche chez Areva ? Non, quand même, l’emploi de cadre très bien rémunéré c’était agent aéroportuaire pour la Brink’s, selon l’Observatoire du journalisme. Ouf…

Sihem Souid souligne ensuite dans sa bio qu’elle « a fait l’École de police de Draveil, dont elle est sortie major ». C’est beau de rêver… car dans la vraie vie, Sihem Souid n’a jamais été un fonctionnaire de police, c’est à dire un personnel actif ayant réussi le concours permettant d’intégrer un des trois corps de la Police Nationale . Elle a été « adjoint de sécurité, c’est à dire agent contractuel de droit public, engagé pour une période de 3 ans, sans condition de diplôme », autrement dit : un « emploi jeune ». Madame Souid est donc sortie « major » d’un concours qui n’a existé que dans sa tête. Un peu comme si on finissait « major » de l’Ecole des fans ou de l’examen du permis de conduire.

D’ailleurs, qu’en est-il de toutes les illégalités et autres violences policières illégitimes qu’elle a courageusement dénoncées, allant même jusqu’à évoquer en 2011, sur les ondes de RMC, que des procédures pour viols commis dans des commissariats parisiens auraient été étouffées ?..Et bien, comme pour « le jeune Théo de 21 ans » : Rien !! Tout cela n’était que du vent…

Dans un pays normal, un emploi jeune se faisant passer pour un fonctionnaire de police dans les médias avec comme seul but de diffamer ses collègues de travail et ses supérieurs hiérarchiques se ferait virer sans autre forme de procès. Oui, dans un pays normal… mais au lieu de tout ça elle a été nommée adjointe administrative, encore une fois sans avoir à passer de concours.

Il faut dire qu’en cette période de Sarkozie finissante, Sihem Souid possédait le profil idéal pour devenir une icône de la bien-pensance : fonctionnaire de police (sic) maghrébine dénonçant le climat raciste et homophobe régnant dans les commissariats (sic), l’histoire racontée par l’ex « emploi jeune » correspondait en tous points aux mythes fondateurs de la « gauche ». Le Ps n’allait pas laisser filer une telle perle rare.

En juin 2011, Benoît Hamon, alors « porte-parole du Parti socialiste » (on en rigole maintenant…) demandait à Claude Guéant, selon les Inrocks, « de cesser de s’acharner sur Sihem Souid, en renonçant à lui interdire d’exercer son métier et de s’employer enfin à combattre les discriminations partout dans la société française, y compris dans la police ».

En temps de guerre, ça s’appelle un « laissez-passer » (en allemand on disait « ausweis ») et ça peut se révéler très utile pour poursuivre son petit commerce.

Là, on va donner la version résumée de la suite de cette bouffonnerie, mais elle permet de comprendre le sens de la marche, et celui du vent :

En 2011, Sihem Souid reçoit le prix d’une association anti-corruption pour avoir été un lanceur d’alerte (??).

En 2012, elle accompagne Roselyne Bachelot à l’ONU à New York pour représenter l’association « Parole de femmes » (oui, « Parole de femmes »…).

En 2013, titulaire d’un modeste Bac+2 ou +3, selon les versions de la comptine, elle est embauchée par Christiane Taubira au ministère de la Justice en tant que chargée de mission. Les masters 2 en droit qui cherchaient désespérément du travail ont dû apprécier.

Petite précision, généralement dans la fonction publique, le chargé de mission est souvent celui qui a la lourde tâche de recenser les taille-crayons de son service, 2 heures par jour, pour 4000 euros par mois (hors primes). Mais ce n’était sûrement pas le cas avec la bête à concours qu’est Sihem Souid.

Parallèlement à cette intense activité professionnelle, Madame Souid est recrutée en 2011 pour écrire des chroniques sur le site « Le Point.fr », et non pas pour l’hebdomadaire « Le Point » version papier, comme sa biographie ne le précise pas. Car en plus d’être une policière et une juriste de premier plan, Sihem Souid  a un réel talent journalistique. Certes, celui-ci n’est pas évident lorsqu’on s’efforce de lire sa prose sur internet « Eh tous les mecs de viol vocal qui m’appellent pr vous balancez entre vous. » (Twitter, 3 octobre 2014) mais ses capacités rédactionnelles s’affinent lorsqu’elle écrit pour Le Point.fr ou encore pour le « Huffingtonpost. Certaines mauvaises langues disent d’ailleurs que… Non, je me refuse à relayer ces ragots !!

Et puis, c’est pas parce qu’on est nul(le) en français qu’on ne peut pas devenir journaliste… enfin normalement si, mais quand on a des amis qui s’appellent Franz Olivier Giesbert, Arnaud Montebourg, ou Rokhaya Diallo (tiens, elle nous manquait celle-là !) on doit pouvoir s’arranger.

Il aurait été regrettable de priver les Français des analyses de Madame Souid qui mélangent la pulvérisation de portes ouvertes et la promotion d’un islam angélique. Concrètement cela donne pêle-mêle une critique de la crèche laïque Baby Loup, une dénonciation de Charlie pour cause d’islamophobie, la défense du voile islamique et, plus singulièrement, celle du conseiller de François Hollande, Aquilino Morelle, dont la contribution ultime à la chose publique restera qu’il est bien plus agréable de se faire cirer les pompes à l’Elysée par un laquais plutôt que d’aller soi-même acheter son tube de Baranne.

Petite parenthèse rigolote : le 28 décembre 2015, la journaliste Sihem Souid, celle-là même qui militait 4 ans plus tôt aux côtés du PCF et du Front de gauche pour la création d’un Comité national d’éthique de la sécurité, publiait sur le Point.fr l’interview de deux responsables d’un machin baptisé pompeusement Centre d’étude et de prospective stratégique. Avec un regard certainement très objectif puisque Madame Souid appartient au bureau de cette structure orwellienne rassemblant les « Puissants » (ne cherchez pas, vous n’y êtes pas).

On peut s’en douter, le parcours politique de Sihem Souid est « girouettement » compatible avec celui des mains qui la nourrissent. Par ordre chronologique cela donne  : une adhésion au PS, une nomination en tant que porte-parole d’Arnaud Montebourg pendant la primaire socialiste de 2011 (mauvaise pioche !), un soutien à Hollande en 2012, puis…. eh bien plus rien, sauf l’annonce de son départ du PS (le contraire aurait été surprenant), et la précision qui tue (le Point.fr du 25 février 2012) : »Malgré les réserves que j’avais lors de la nomination d’Emmanuel Macron, j’admets aujourd’hui apprécier son approche ». Madame est trop bonne…

C’est là que les choses deviennent drôles car pour assurer sa reconversion professionnelle, cette militante féministe a monté en 2015 un petit cabinet de conseil en communication, « Edile Consulting ». Avec son mari, Olivier Felten, « détenteur de parts dans des sociétés (?) », Madame Souid s’est vu confier comme mission (et les dollars qui vont avec) de redorer l’image d’Etats pionniers dans la lutte contre le sexisme et l’homophobie que sont l’Arabie Saoudite et le Qatar. Nouveau venu dans le portefeuille du couple Souid, l’Azerbaïdjan, classé 162e sur 180 pays par Reporters sans frontières en matière de liberté de la presse.

Sur les réseaux sociaux cela donne une collection de messages lénifiants, dignes d’un album de « Martine en Corée du Nord » (pour les plus de 50 ans), où parmi un millier d’autres exemples, Madame prend la pose avec son époux au « Qatar Prix de l’Arc de Triomphe » 2017. D’ailleurs, Madame, qui s’affiche fièrement sur son site en compagnie de Taubira et de Hollande, en précisant qu’elle avait découvert très tôt (dans la police) « l’envers du décor, le sexisme, le racisme, l’homophobie », a-t-elle demandé à ses nouveaux amis qataris la raison pour laquelle l’homosexualité était dans ce doux pays passible de la peine de mort ?

Jean-Christophe Comet

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Denis F

Il faudrait un jour procéder à une épuration…
Et faire rendre à ces parasites jusqu’au dernier centime volé et y ajouter de dommages et intérêts pour ceux qui méritaient d’obtenir ces places diverses…

Rachidel\'oasis

Exhortation implicite.
Le hic : On est pas au Brésil.
Les intéressé sont des bouches de vieilles. Métissez vous encore, il vous poussera peut être des couilles.

Jean-Christophe Comet

qatari, qatariote, qatarien : à moins de se couper les cheveux en 12 les 3 sont valables

Pascal Olivier

Certes, mais c’est « qatari » qui a le vent en poupe parce que c’est ainsi qu’on dit dans la langue des « maîtres », l’arabe et l’anglais.

Notre langue francise les noms étrangers, comme dans qatariote ou qatarien. Qatarien est en outre le gentilé officiel :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Arrêté_français_du_4_novembre_1993_relatif_à_la_terminologie_des_noms_d%27États_et_de_capitales

L\'âmederasoir

Et réponse couplée…
Bravo

antécumé

A part le mot « couilles » qui est correctement écrit, pour le reste il y a du boulot!

Pascal Olivier

Qatariens et non pas pas qataris. Et puis le rien leur va si bien !

hagdik

Deux questions :
– Pourquoi nous ressortir cette merde islamiste et sa cohorte de cloportes collabos ?
– Pourquoi utiliser ce terme du sabir globish mondialiste « fake new » ?
Dites « infaux » ou mensonge ou propagande, çà aura le mérite d’être clair.

josyane

En bon français, cela s’appelle des « faux bruits » comme on disait dans le temps.

Vent d\'Est, Vent d\'Ouest

Je relève qu’il y a beaucoup de mythomanes parmi les gauchistes, islamo-collabos et les adeptes de la religion de paix, d’amour et de tolérance, qu’ils soient du bas peuple ou au sommet de l’État, en passant par des catégories socio-professionnelles les plus diverses et variées, y compris celle des chômeurs dont certains se vantent de diplômes jamais obtenus et/ou de périodes de travail jamais effectuées et qui se font pincer lorsqu’il leur faut donner les preuves, ou pire lorsqu’ils se contredisent. Ce qui me gêne, c’est une maladie qui frappe principalement tous ceux-là que je viens d’énumérer. Ben, oui, il… lire la suite

JILL

Qu’est elle devenue,cette chevalière du bâton blanc ?

Le Vieux autodidacte

Pourquois nous parler de cette MERDE ?

dufaitrez

De quelle poubelle avez-vous ressorti cette inconnue ?
Une « défèque news » ?

Socrate

Alors, là, je n’ai pas pu me retenir,
félicitations ! C’est vraiment merveilleux d’avoir quelqu’un qui dise la vérité de façon si pétillante d’intelligence, que la lecture de ce sarcasme en devienne un vrai bonheur ! Merci mr Jean-Christophe Comet !
Restez avec nous, la France, plus que jamais a besoin de votre talent !

Dunois

+++++ !!!!! Mais bon, on a un nom de plus à ajouter à la Liste. Dommage, la merveilleuse pétasse aurait dû réfléchir avant de faire ce qu’elle a fait.

Policier catholique

La plupart d’entre nous sommes catholiques et de droite, comme vous. Si nous avons gazé des enfants dans des poussettes lors de nos manifs contre les homosexuels, c’est parce que nous en avions reçu l’ordre, c’est tout. Sinon, nous sommes majoritairement de droite ultime et très pieuse.

antécumé

Et si on vous avait demandé de sauter de la fenêtre du 10 eme vous l’auriez fait malgré les ordres ?

Denis F

Mais que c’est intelligent!
Je vous imagine du même côté que cette bonne femme, voulant être payée à ne rien faire ou en tous les cas certainement pas pour remplir une mission…
Ici c’est de leur faute!
Quand il n’interviennent pas contre les casseurs de la gÔche, c’est encore de leur faute…
Désarmons donc la Police et supprimons là, même, car c’est elle qui est cause de tous les troubles de ce pays!
Non?

Bombastus

Article très agréable qui détend un peu: il faut prendre le temps de rire de nos adversaires pour ne pas sombrer dans le désespoir.

Dugenou

Excellent article.
Celui-ci tombe bien car je me demandais ce que cette « BIP! » était devenue depuis le départ de Taubira. Où avait-elle pu être recasée pour continuer son œuvre de sape?

Olivia

Un exemple de plus de la « médiocratie » au pouvoir… Même dit avec humour ça a du mal à passer…. Et quand on pense à « nos jeunes », réellement brillants, qui attendent des postes, on ne peut que rugir de colère !

sahsan.rosa

Quelle tristesse cette femme.

Stefdu53

Une parasite de plus. Rien de bien nouveau

serpette

Ah..la..la, quel histoire ! mais c’ est un copier/coller de Perrette et le pot au lait de La Fontaine la fin sera-t-elle la même ?

Dédénembrouillepas

plaisir de vous lire, remarquable…surtout pour quelqu’un comme moi qui ne connait rien de cette dame (il est des sujets qui ne m’intéressent pas).

Allonzenfan

Encore une icône qu’on déboulonne ? Elle n’est pourtant pas d’extrême-droâte… :-D

patphil

j’adore ce genre d’article qui démonte les bobards (fakeniouzes )

Brouillon

« Madame Souid est donc sortie « major » d’un concours qui n’a existé que dans sa tête ». On en connaît d’autres : PR1 par exemple. C’est une constante pour les musulmans de s’inventer des diplômes? Voir Tariq Ramadan, entre autres.

Dédénembrouillepas

Il y en a beaucoup, paradoxalement, notamment parmi ceux qui cherchent les caméras…

vera

Notre Rachida fellationniste nationale n’est pas mal non plus en matiere d invention diplômes…

Brouillon

Saut qu’elle n’est pas musulmane.

coco

Ah et elle est quoi ????

Brouillon

Chrétienne du peu que j’en sais.

JILL

Taubira s’était aussi inventé des doctorats de je ne sais quoi …Cambadélis aussi .

Brouillon

PR1+8 n’est pas seul.

Tilde

BRAVO !

Zorglub

Ok pour la Rastignac en jupons , mais je pense aussi que pour arriver à bien se placer de partout ou elle est passée , il y a du avoir …….enfin bref je ne m’étendrais pas sur le sujet , mais il me revient à la mémoire un film super drôle qui avait pour titre la « promotion canapé » vous voyez donc ou je veux en venir , et je crois que ce personnage décrit n’a pas du faire exception à la règle.Me trompes je???

vera

Que c est sexiste! Non, je vous rassure, elle ne doit sa réussite qu à son talent inflationniste façon Rachida ?

Zorglub

Parce que vous croyez que Rachida ………alors là je rigole bien, merci
P/S je suis loin d’être sexiste.

Joël

« En 2011, Sihem Souid reçoit le prix d’une association anti-corruption pour avoir été un lanceur d’alerte »
Ben oui, Sébastien Jallamion a aussi lancé une alerte, il a fini en taule. Il ne devait pas faire partie de la même police.

Claude

Sébastien Jallamion, policier pour de vrai, a osé tweetter que ceux qui avaient décapité un Français passionné de montagne, qui effectuait une excursion en Algérie étaient des monstres. Une de ses collègues de travail, gardienne de la paix, choquée par le Tweet islamophobe de S. Jallamion, s’est empressée de rendre compte à son officier. A son tour, le capitaine a rendu compte à ses supérieurs et ce Tweet est devenu une véritable affaire d’État. De toute évidence, il fallait sévir, poursuivre, suspendre, révoquer ce dangereux policier qui, hors service, dans un moment d’égarement, osa qualifier de monstres des fanatiques religieux,… lire la suite

Robin

Et oui, il aurait dû être lui aussi récompensé comme lanceur d’alertes, mais il s’appelle pas Mohamed.

Markorix

Mettre le doigt sur les contradictions est un exercice difficile donc bravo, car il faut être super documenté, chapeau ! Et… merci. Que ça circule, que ça circule…

André Léo

Merci , JC.Comet pour la rencontre d’un jour avec cette lanceuse d’alerte bidonnée, cette rabouilleuse roselinacée au service de la gôche bobio. Médiatisés à outrance, ces « auteurs » qui doivent leur « réussite » aux médias, occultent la parole des vrais lanceurs d’alerte, des vrais écrivains qui ont des choses importantes à dire. De la manipulation des masses par les journaleux, esclaves de leurs maîtres au point d’en oublier la Vérité » qu’ils doivent à leurs lecteurs-auditeurs. Et puis dénigrer la Police, dernier rempart Citoyen entre ces communautaristes de tous « sexessssss »* et toutes obédiences, ça participe du travail de sape de notre Nation laïque.… lire la suite

Nemesis

Quelle tristesse de voir ce qu’est devenue la France sous le régime gaucho-anar et la fausse droite, pour la plupart plein de fric sur le dos des contribuables. C’est plus que de la compromission. Notre pays est devenu une poubelle accueillante, bienveillante pour tous ceux qui s’emploient à la détruire.

daniel champy

CE n’est pas aussi la faute des francais qui votent pour UMPS ET MACRON depuis plus de 30ans, depuis ces annees ils sont trahis par les sarko,hollande ect… et maintenant macron le pire d’entre tous,regardez les partiels,les francais continuent a les elires;quel peuple est devenu la france,un peuple de moutons,qui n’ont plus rien dans le cerveau,leur cerveau a ete remplce par les mediats qui leurs lavent le cerveau

Lili

Pourquoi elle ne nous pond pas un torchon sur « l’omerta dans les mosquées » ??…..

Eicher

Le problème ce n’est pas qu’il y ait eu des Sihem Souid et qu’il y en aura encore. Le problème, c’est qu’ils puissent causer leurs dégâts par médias interposés pendant de longues années en toute impunité.
S’il leur était arrivé « des bricoles », peut-être que les choses auraient été différentes dans ce pays.
Il y a deux manières de vivre l’Histoire : la regarder ou la faire. Mais les patriotes ont choisi de rester dans leur fauteuil.

J-J Tatie

Bonlour, les Patriotes, comme vous dites,ne préfèrent PAS rester dans leur fauteuil, ils souhaitent, seulement, ne pas finir en prison. Mâles, Blancs, de sang, de souche, plus ou moins « Chrétien », sympathiques, courtois, respectueux, ce sont,là, tares mortelles en Frankistan occidental. A moins, peut-être, que je n’y comprenne pas grand-chose…

Victor

Merci pour le travail d’investigation… Tout ira mieux lorsqu’on démasquera tous les opportunistes. Il y a du boulot!!!

Jean Robin

merci pour cette enquête, et qui nous donne une meilleure vision de ces guignols (on s’en doutait déjà mais c’est bien de connaître l’ampleur et les méthodes de la propagandastaeffel)

Victor Hallidee

EXCELLENT !

BobbyFR94

Encore une POUFFE de la « diversité » qui ne doit ses « promotions » qu’à des mensonges, et d’abord à son origine, et absolument pas à ses compétences !!!

Blanche ou pas, on voit que c’est la même chose autour du CHAPON – le sans douille si vous préférez – toutes & tous PLUS incompétents & cupides les uns que les autres !!!

Franck

Je me souviens du conseiller de Sarko à anal + ..Henri guaino qui n’osait pas remettre à sa place cette péronnelle qui déblatérait sur la police en toute impunité et avec la joie des journaleux d’anal +

Lili

@Franck
Vous avez raison de rappeler que Anal + a beaucoup œuvré pour promouvoir les trous du cul de son espèce !

Emilie

Très Bon article, j’ai beaucoup ri… Et pleuré…

40 ans de 93

vous me coupez l’herbe sous le pied.