Après une élue municipale voilée, ce sera une députée, puis une ministre…

ElkhomriloiUn élu socialiste d’Avignon, Amine El-Khatmi a fait part publiquement de son opposition au port du foulard islamique d’une adjointe au maire ump* chargée de l’Enfance à Argenteuil, dans le cadre de ses fonctions politiques.

Son opposition a été relayée par les médias mainstream sous un angle désapprobateur, à l’image du titre souvent choisi de leur article : « Un élu PS s’en prend à une adjointe au maire d’Argenteuil voilée ». S’en prendre ! Comme s’il s’agissait là d’un acharnement personnel.

Un article de Caroline Alamachère rappelait et déplorait hier qu’aucune législation n’empêche cette élue de porter un voile islamique, mais que des préconisations de l’Association des Maires de France rappellent que les élus sont tenus « dans leur action publique, à s’abstenir de faire montre de leurs propres convictions religieuses ».

Ces préconisations sont directement reprises d’un guide « Laïcité et collectivités locales » édité par le pourtant peu combatif Observatoire de la laïcité. Même cette institution résignée souvent à la soumission face aux offensives islamiques, à l’image de son dirigeant Bianco, est donc opposée à un affichage religieux des élus de la République (pages 4 & 5).

le guide "laïcité et collectivités locales"
le guide « laïcité et collectivités locales »

Ce guide rappelle pourtant un vide juridique qui pourrait profiter à des prosélytes musulmans. En effet, devant ce vide, le Conseil d’Etat a jugé en 2010 que « la présence d’une candidate voilée sur une liste électorale n’est pas contraire à la liberté de conscience, […], au principe de laïcité, à la loi sur la séparation des Eglises et de l’Etat et n’est donc pas de nature à faire obstacle à l’enregistrement de la liste en préfecture. »

Pour autant ce jugement évoque uniquement l’enregistrement à une liste électorale. Rien n’a encore été dit sur le droit des élus à arborer des emblèmes religieux lors de l’accomplissement de leur mission. Il apparaît donc une nouvelle fois que la loi de 1905 est incomplète, ne donnant pas suffisamment de détails sur la concrétisation de la laïcité dans l’espace public.

Il est évidemment illogique que la loi exige de la part de n’importe quel salarié accomplissant une mission de service public qu’il ne manifeste aucune conviction religieuse, et qu’elle ne prévoit rien en ce qui concerne les élus de la République. Il y a là un manque juridique à combler rapidement. Mais il satisfait ceux qui, adeptes d’une liberté béate, ne veulent rien faire devant la croissance des exhibitions islamiques dans notre paysage quotidien.

Tolérer ce précédent, c’est ouvrir la boîte de Pandore, c’est voir le nombre d’élus municipaux se présentant en foulards, kamis … abonder dans les prochaines années. Et à partir du moment où les Français se seront résignés, ce sera demain des députés, et enfin des ministres. Ne parlons pas des salariés et de leurs patrons, qui alors n’auront plus d’arguments pour s’opposer à la présence d’enfoulardées dans leur entreprise.

La résignation a déjà débuté, puisque un lecteur de RL nous a informés que le sieur Bourdin, toujours aussi racoleur dans sa recherche d’un coup médiatique, a ouvert son antenne à une autre élue enfoulardée. Ce n’est pas moins de 10 minutes qu’il attribue à Nadia, élue d’opposition à Montereau, en Seine-et-Marne, qui siège avec son foulard au conseil municipal.

l'équipe municipale de Montereau
l’équipe municipale de Montereau

Les auditeurs ont eu droit à un festival de niaiserie pendant lequel la voilée nous fait part de ses préoccupations psychiatriquo-existentielles : « J’ai décidé de délimiter mon intimité », ne voulant pas qu’on voit ses cheveux et ses formes. « Je comprends » répond Bourdin, témoignant d’une odieuse démagogie. « Il n’y a aucun prosélytisme dans votre esprit Nadia ? » questionne-t-il plus tard sur le ton d’une connivence affirmative. « Evidemment » est toute contente de rétorquer l’autre. Et d’argumenter ensuite sur le fait que l’empêcher de porter son voile au conseil municipal serait une atteinte aux libertés individuelles, et le bla bla habituel. Et Bourdin pour conclure, d’afficher son inculture politique « j’ai toujours pensé que la laïcité, c’était la tolérance » !

Non ! Stop ! Cela suffit cette publicité complaisante qui leur est faite. Il faut vite légiférer avant de voir la politique française s’islamiser. Interdiction pour tout responsable politique d’arborer des signes indiquant une appartenance religieuse. Point barre.

Jean Pavée
* ump, car ce parti ne mérite pas l’appellation de républicain

image_pdfimage_print

19 Commentaires

  1. oui bien sur toujours plus de voilées partout mais cela ne tombe pas du ciel, ce sont les citoyens français qui votent

  2. et si les autres élus venaient au conseil

    qui en robe de bure…qui en soutane…qui avec la kippa…etc..en string…et pourquoi pas nu
    vous verriez nos amis pour la france s’indigner

    • N’oubliez pas une grande croix bien placée au milieu de la poitrine et pourquoi pas une marque en forme de crucifix sur les manteaux ou tout autre vêtement.

  3. il est bien évident que cette élue affiche par le port du foulard islamique son appartenance à la communauté politico-religieuse de l’islam, que cela signifie qu’elle se distingue des autres citoyens

    • C’est un pied de nez à la France et à la démocratie. Cela signifie : je vous emm..de et je vous la met bien profond. Islam d’abord, islam toujours.

  4. Aujourd’hui les élues se voilent.
    Demain peut-être la charia … les femmes seront voilées mais ne travailleront plus dans les mairies , elles seront à la maison et s’occuperont de la bouffe et des gosses.

  5. Ou est le problème nous avons bien des élus avec des kippas cela ne pose aucun problème avec la loi de 1905

    • La loi 1905 originelle interdit tout proselytisme religieux dans la sphere publique. Nous parlons bien ce cette loi 1905, et non pas la loi obscene de haute trahison pondue par l’aliance socialochameliere n’ayant rien a voir avec la vraie loi de 1905, loi toujours de reference pour la laicité et qui permet a toute bachée de polluer la sphere publique et l’espace public.

    • Ils sont dirigés par le gouvernment! pas d’amalgame qu’y z’ont dit! surtout ne pas informer les français……ils seraient tentés de voter FN!!!

  6. Une loi de plus, et encore une autre et toujours pour la même raison. De toute façon cette nouvelle loi pas plus que les autres ne sera respectée, alors à quoi bon faire de la fumée?

  7. « Après une élue municipale voilée, ce sera une députée, puis une ministre… »
    Oui toutes voilées y compris les nounous bonnes musulmanes prêtes à « soulager » les pères de familles curieux d’aller fouiller sous les bâches !
    Oui, enfin.. il peuvent toujours espérer !
    car.. Le Phénix* renaît toujours de ses cendres.
    Abbé Guy Pages : De nouveau en ligne
    c’est une bonne nouvelle bien que en tant qu’athée je ne sois pas du tout en phase avec nombre de ses articles.
    https://eurocalifat.wordpress.com/2016/02/27/abbe-guy-pages-de-nouveau-en-ligne/

    *face à l’erreur de confiance accordée même à un hébergeur, prévoir planifier un repli.

  8. Dans l’espace public il y a le double concept de l’obligation de pouvoir décliner son identité et en même temps la capacité à pouvoir afficher ses convictions personnelles…notamment religieuses…

    D’une part ceci s’impose pour la tranquillité publique et par la tolérance bien comprise des différentes convictions personnelles affichables dans le domaine public…
    Ceci concoure aussi tout simplement l’exercice de la liberté d’aller et venir….

    Il va de soi que l’autorité publique est fondée à s’enquérir à tous moments et en tous lieux de l’identité exacte de quiconque utilise le dit espace…

    Cependant Il va de soi aussi que le vêtement n’est jamais anodin puisqu’il permet parfois d’afficher ses opinions personnelles…lesquelles n’ont pour seule limite que la décence…

    Arrêtons de stigmatiser l’étrange, l’étranger, l’autre !
    En effet pourquoi ne pas stigmatiser les sportifs en tenue dans les parcs publics…les prêtres, les nonnes…etc

    Reconnaissant nos différences nous accepterons mieux notre humanité diverse et riche qui doit être nourrie de la seule obligation qui vaille : l’ unité patriotique :
    Liberté, Égalité, Fraternité !

  9. Dans l’espace public il y a le double concept de l’obligation de décliner son identité et la capacité à pouvoir afficher ses convictions personnelles…notamment religieuses…
    D’une part ceci s’impose pour la tranquillité publique et d’autre part grâce à la tolérance bien comprise des différentes convictions personnelles affichables sans exagération susceptible de stigmatiser d’autres convictions.

  10. L’agent municipal est le bras, l’adjoint est la tête, le corps doit être laïc… pourquoi l’agent municipal (le bras) se verrait-il interdire le voile et pas l’élu (la tête) ? Cela n’a ni queue ni tête…

  11. Le drapeaux français aura en son centre un croissant et une étoile, tel est la volonté des oligarques que l’on élit depuis 40 ans et qui nous gouvernent.

  12. Les photos de la cérémonie des Césars tout comme sa retransmission ont fait la part belle à la mère de l’actrice du film « Fatima » arborant un voile jaune et vert! Ce film déclaré « meilleur film » consacre le triomphe du cinéma arabofrançais.

  13. QUAND ONT VIE EN FRANCE ET QU ONT ACCEPTENT LES AVANTAGES ONT CE DOIT DE RESPECTER LES FRANCAIS CAR LE FRANCAIS DEVRAIT POUVOIR DIRE SI LE PORT DU FOULAR NOUS ON N EN VEUT PAS QU ILS VONT DIRIGES DANS LEUR PAY ON A PAS BESOIN QU IL VIENNENT NOUS COMMANDES AVEC LEUR IDEES QUI N INTERESSES QU EUX YA TAN DE CHOSE QU IL POURAI FAIRE CHEZ EUX MAIS NON ILS VIENNENT POURRIR LA VIE DU FRANCAIS MOYEN SAN VERGOGNE ARRETONS DE LEUR DONNER DES AVANTAGES SOCIAL ET ON VERRA S YL RESTERONS EN FRANCE CAR LEUR BLED LEUR MANQUE MAIS L ARGENT DU FRANCAIS ET ENCOr PLUS FORD

Les commentaires sont fermés.