1

Aquarius : 80 % d’Italiens approuvent Salvini, et 95 % exigent des excuses de Macron !

M’sieur Macron, combien chez vous au Touquet ?

https://www.lexpress.fr/actualite/politique/elections/le-nid-douillet-d-emmanuel-et-brigitte-macron-au-touquet_1899751.html

L’arrogance du freluquet qui loge à l’Elysée sous le titre de « président de la République Française », n’a décidément aucune limite !

Bien évidemment ce n’est pas une surprise pour les citoyens vigilants et avisés, heureusement en constante augmentation, même si tous n’ont pas encore le courage de l’exprimer sans détour… mais il reste très regrettable que parmi tous les crétins qui ont voté pour ce polichinelle vaniteux, si peu encore se soient rendu compte que leur protégé, étouffé par un ego hors norme, « ne se sent plus pisser » (comme disait ma grand-mère) depuis qu’il a été adoubé, et ne cesse de trahir ses promesses de campagne, en les oubliant, ou pire, en faisant carrément l’inverse.

Et voilà que non content de snober les Français, les traitant d’ignares (c’est celui qui le dit qui l’est), reniant leur Histoire et la grandeur de ceux qui l’ont faite, en laissant y intégrer de grossiers mensonges pour complaire à ses ethnies préférées, il se permet aujourd’hui, de faire la leçon à Matteo Salvini, un des rares dirigeants européens qui ose réaliser le programme pour lequel il vient d’être élu !

Quelle outrecuidance effectivement pour le godelureau qui fait l’exact contraire en France !

C’est vrai quoi, au moment même où Macron et ses sbires permettent (au nom de la liberté d’expression, bien pratique quand elle les arrange !) à un rappeur islamique crachant sa haine de la France, de se produire à l’endroit même où ont été suppliciés et tués d’innocents citoyens, il y a plus de deux ans, et ce par ses « frères » … Monsieur Salvini, fidèle à ses promesses, décide de mettre un terme à l’immigration sauvage de son pays.

C’en est trop pour Emmanuel Don Quichotte, volant immédiatement au secours de tous ces pauvres malheureux (lui qui se fout royalement du sort des Français) en taclant les Italiens sur la décision du ministre de l’Intérieur Matteo Salvini d’interdire à l’Aquarius d’accoster en Italie .

« Emmanuel Macron a dénoncé en conseil des ministres « la part de cynisme et d’irresponsabilité du gouvernement italien », qui a refusé d’accueillir l’Aquarius, a rapporté le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux ».

https://www.franceactu.net/politique/aquarius-macron-denonce-la-part-de-cynisme-et-dirresponsabilite-du-gouvernement-italien/

Ah ben oui, il peut se permettre de critiquer, le digne successeur (en pire) du bouffon Hollande, puisque bien sûr, il a tout réussi et que tout baigne en France :

– Les citoyens sont ravis d’être pressés comme des citrons pour offrir une vie de rêve à des hordes de fainéants-couards, incapables de combattre les vrais tyrans de leurs pays respectifs, mais venant rouler des mécaniques chez nous « pour faire valoir leurs droits » et recevoir ce qui est le plus souvent refusé aux autochtones !

– Les retraités ayant trimé toute une vie pour une retraite bien gagnée (*), voient celle-ci scandaleusement amputée, alors que normalement « intouchable », et déjà le plus souvent, soit bloquée pendant quelques années, soit augmentée avec une parcimonie… bien loin des augmentations substantielles des élites !

(*) contrairement à ceux qui se votent des salaires et retraites de nabab, pour parfois seulement quelques mois ou quelques années de fonctions… n’ayant d’ailleurs jamais rien apporté de bénéfique pour le pays !

Bref, rien à redire sur la gouvernance Macron qui, en plus de toutes ses responsabilités, ne cesse de fourrer son nez là où personne ne l’a sonné, et de se mêler de donner des leçons au monde entier !

Si seulement ce mirliflore pouvait quitter un tant soit peu des yeux son merveilleux nombril, et écouter avec la plus grande attention quelques personnalités dotées de bon sens (contrairement à ses stupides courtisans), tel Alexandre Del Valle sur RMC, dans son excellente intervention sur le thème « Migrants : qu’est-ce que le courage politique ? », où entre autres vérités il pose la question que tous les patriotes hurlent sans pouvoir se faire entendre :

« Et vous combien en prenez-vous chez vous (des migrants) ? »

Question adressée à tous ceux qui exigent que l’on accueille toute l’humanité chez nous, dans la plus grande inconscience, voire le plus monstrueux des égoïsmes, quand ils vivent bien loin des nuisances et des dangers que représentent ces étrangers sans éducation, dont la plupart, tellement habitués à vivre dans la misère et la saleté, sont parfaitement incapables de respecter ce qu’on leur offre en en prenant soin, ne laissant au contraire derrière eux que des ordures.

En fin d’émission, une journaliste donne le résultat du sondage du jour sur RMC, « Est-ce que le courage politique est d’accueillir les clandestins de l’Aquarius ou de s’y opposer ? ».

Résultat : 81% des Français disent que c’est de s’y opposer.

https://www.youtube.com/watch?v=8yyKjhYREgg

Exactement comme 80 % des Italiens soutiennent la décision de Salvini de refuser d’accueillir des bateaux de migrants.

http://www.fdesouche.com/1023769-aquarius-80-des-italiens-soutiennent-la-decision-de-matteo-salvini-de-refuser-daccueillir-les-bateaux-de-migrants-selon-un-sondage

Et comme également 95 % exigent des excuses du freluquet, ce qu’il n’a pas volé !

https://voxnews.info/2018/06/13/acquarius-95-italiani-esige-le-scuse-di-macron/

https://www.ouest-france.fr/monde/migrants/aquarius-l-italie-exige-des-excuses-apres-les-remontrances-de-macron-5820791

Quand l’insupportable mouflet vaniteux de l’Elysée pourra aligner les mêmes taux (non truqués) d’acquiescement des Français sur ses décisions, et quand ses « marcheurs » obtiendront un succès identique à celui du Président du Conseil Italien, Guiseppe Conte… il pourra peut-être commencer à rouler les mécaniques… en attendant il en est très loin !

D’ailleurs si sa majesté Macron possédait réellement un dixième de la clairvoyance nécessaire pour mener un pays avec prudence et justice, il pourrait, tout comme quantité de citoyens, se poser deux questions cruciales à propos de tous ces envahisseurs, dont on ne répétera jamais assez que ce ne sont que des clandestins et qu’à ce titre n’ont d’autre légitimité que retourner d’où ils viennent :

1/ Pourquoi donc le navire Aquarius n’a-t-il pas débarqué ses « pôvres » migrants à Tunis ou à Alger, bien plus proches que Valence ???

2 / Comment se fait-il que tous ces braves gens, comme tant d’autres avant eux, auront vraisemblablement « perdu leurs papiers d’identité » lorsqu’ils mettront pied à terre… surtout si c’est en France comme cela nous pend au nez (si ce n’est eux, ce sera les suivants n’en doutons pas !) alors que jamais ils ne perdent leur précieux smartphone ???

Parfaitement incapable de faire la moindre auto-critique, gageons que ce mirliflore ne se rend même pas compte qu’il se retrouve isolé parmi les dirigeants européens, dont certains commencent enfin à comprendre que cela sent mauvais pour eux et qu’il est temps de lâcher du lest… Comment donc pourrait-il répondre à ces deux innocentes questions, dont la réponse est pourtant tellement évidente.

Un dernier petit détail, histoire de démontrer jusqu’où va le mépris de Macron pour le Peuple des Français qui triment, et plus précisément ceux qui souffrent de pauvreté, justement en raison du surcroît de taxes en tous genres que ce charlatan leur impose, pour mieux chouchouter les racailles internationales mêlées, en grand nombre, à tous les clandestins.

Pendant que certains dorment dans leur voiture, dans la rue, où parfois ils y crèvent de faim et de froid, celui qui se prend pour un roi, ne se refuse rien puisque parmi ses urgences se situe prioritairement la commande d’une nouvelle vaisselle pour l’Elysée… celle d’avant ne convenant pas à leurs majestés Macron !

Crapules !

https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/combien-a-coûté-la-nouvelle-vaisselle-de-lelysée/ar-AAyCWCz?ocid=spartanntp

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression, expressément défendue par Monsieur le Premier ministre de Macron, Edouard Philippe, donc je suis parée.