Arabe à l’école : la réponse d’Anais à Belkacem

Publié le 16 avril 2017 - par - 23 commentaires - 4 119 vues
Share

Anaïs est une jeune grand-mère très attentive à son petit fils qui est au CP. Il a un cahier de liaison où la maîtresse colle des billets d’information pour les parents (sorties scolaires, arrivée des poux… etc.).

« Cette semaine, m’écrit-elle, il y avait une circulaire de LA DIRECTION GENERALE DE L’ENSEIGNEMENT SCOLAIRE.

Objet :

Inscription à un enseignement optionnel de langue vivante étrangère dans le premier degré.

  • A l’école élémentaire votre enfant peut recevoir un enseignement optionnel de langue vivante étrangère encadré et contrôlé par le ministère de l’éducation nationale.

Cet enseignement est accessible à partir du cours élémentaire  première année ( CE1)

Cours entre 1 h 30 à 3 heures par semaine.

Enseignants qualifiés pour assurer les cours.

+ Un formulaire à remplir par les parents.

Et maintenant  voici les options:

ARABE, CROATE, SERBE, TURC, PORTUGAIS, ITALIEN, ESPAGNOL

On croit rêver ! C’est aujourd’hui  notre école Républicaine…

Jusqu’à quand allons-nous laisser faire ?

Elle se trouve confrontée en fait à la mise en application des ELCO, une ancienne directive de l’UE, de 1977, réactivée et généralisée sous Hollande avec beaucoup de zèle de la part de la ministre marocano-française de l’Education Nationale. Lui ayant donné cette information elle me fit cette réponse magnifique :

« Je conteste ceci en particulier

  • Principe et objectifs

« Le principe qui fonde ces enseignements, à l’origine, est que la maîtrise de la langue maternelle est un préalable nécessaire à la réussite d’une langue seconde. »

Ah bon ? qui a décidé de cela? qu’entend-on par « maîtrise » ?

Mon frère et moi sommes un parfait exemple du contraire.

Nous avons appris le français à l’école maternelle alors que nos parents nous parlaient en espagnol à la maison et cela ne nous a posé aucun problème.

J’ai eu le 1er prix de français en classe de 6ème et de 5ème où j’étudiais aussi le latin (section classique)

Nous avons étudié l’espagnol au niveau du collège, pas avant.

Je ne connaissais pas l’histoire de l’Espagne avant mes études en Fac et parce que j’ai choisi d’avoir cette licence ( par facilité…).

L’histoire de l’Espagne concernait mes parents, pas moi.

Si on me demande de citer un roi, je pense à Louis XIV et pas à Philippe II et je me sens plus proche de Proust que de Cervantes.

Et même si c’est une histoire romancée, je me sens concernée et descendante de Gaulois, parce que c’est l’histoire que j’ai apprise à l’école et qu’elle me plaît.

Alors, pourquoi serait-ce différent pour les autres enfants d’immigrés ? »

Parmi les 11 prétendants à la Présidence, un seul déclare qu’il supprimera les ELCO.
Bravo, vous avez deviné, il s’agit bien de Marine Le Pen.

Jean Théron

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
ais

Je suis PN et nous apprenions l’arabe à partir de la 6ième en 1945, l’anglais venait ensuite, par contre le français a toujours été notre langue maternelle ainsi que l’histoire, géographie. D’ailleurs on connaissait mieux la France que notre pays d’alors, l’Algérie !

madeleine

Bizarre votre affirmation, ais, selon laquelle on apprenait l’arabe à partir de la 6è en Algérie française. Vous étiez peut-être dans une école arabe ? Parce que vous, ais, et moi, avons à peu près le même âge, je suis née Française (mon père était officier de la marine française) en Algérie. J’ai toujours eu des professeurs français excellents mais jamais nous a proposé d’apprendre l’arabe. C’était l’anglais ou l’allemand et en seconde langue l’italien ou l’espagnol. En géographie nous apprenions l’Algérie (française à l’époque) et la France. Et l’Histoire de France.

JACOU

Ma mère était fille d’immigrés économiques d’Espagne. Elle est née en Algérie française. A 13 ans son père lui a dit: On vie, on travaille, on mange grâce à la France, aussi tu vas te naturaliser française. Elle se sentait française comme une de souche. Chez nous la France est toujours passée avant tout. Elle a eut une scolarité exemplaire. J’ai toujours admiré son langage et son écriture que je n’ai moi même jamais surpassé. A titre d’information, à l’époque, pour immigrer en territoire français il fallait passer un examen médical et avoir un emploi assuré. Ce n’était pas la… lire la suite

Lancelin

C’est pourquoi il n’y avait pas de problème. En 1960, mes meilleures copines étaient d’origine Italiennes, Espagnoles, Portugaises, Algérienne et tout allait bien !

RASPAIL

Cette belkacem (pas de majuscules ), nous emmerde ! L’arabe , le serbe ou le croate ( d’où sont natifs ,d’ailleurs , ces bandes de dangereux malfaiteurs qui nous pillent) ! Merde à ces langues ! Ce sont eux qui devraient apprendre notre langue , eux qui S’INCRUSTENT chez nous ! Cette idiote aux dents longues , s’est vite pendue aux basques de hamon ; comme l’a , d’ailleurs , fait , un bon nombre de membres du gouvernement hollande qui s’est « recasé là , au plus vite » ! Hallucinant de voir qu’il y en a , encore , qui… lire la suite

Lancelin

Entièrement d’accord. Les Français sont-ils devenus fous ??

sueur

tout à fait d’accord avec vous Raspail.. nos anciens doivent se retourner dans leurs tombes.. à voir notre pauvre France aux mains de cette invasion barbare qui sont partout méme au gouvernement.. et dire que des Français (de souche) leur ouvre les bras.. pourquoi ces migrants ne restent-ils pas dans leur pays combattrent comme faisait nos péres en 14 et en 40.

Fifi

2 – Et la langue arabe est un marqueur d’identité pour tous ceux d’origine arabo musulmane qui la parlent et qui veulent que leurs enfants continuent à la parler.
« La langue n’est pas qu’un outil communicationnel. »
 » Dans les faits, qui choisira l’enseignement de l’arabe dès le CP? Les enfants et petits enfants d’immigrés des pays arabes. »
« soyons à la fois lucides et honnêtes: qui prendra l’arabe ou le turc? Dans les quartiers populaires, qui fera le choix de l’anglais, de l’espagnol, de l’arabe? »
La dimension affective et identitaire n’est pas la même pour ces langues, l’équivalence n’existe que pour les naïfs. » ://www.lefigaro.fr/vox/politique/2016/06/16/31001-20160616ARTFIG00192-enseignement-de-l-arabe-au-cp-la-langue-francaise-fait-la-nation-et-permet-l-emancipation.php

Fifi

1 – Durant près de neuf mois, l’IFOP a questionné la population musulmane pour l’Institut Montaigne Ces données fournissent des renseignements précieux sur les musulmans de France, dans un pays où le maniement des statistiques ethniques ou religieuses est très encadré par la loi. Elles frappent par l’ampleur de l’adhésion (28 %) à un islam d’affirmation, critique de la laïcité, d’abord soucieux de la loi religieuse, qualifié de « fondamentaliste » et de « sécessionniste » dans le rapport. Et si la majorité des musulmans ne s’y reconnaissent pas, pas moins de la moitié des 15-25 ans, eux, se rangent… lire la suite

dominique

il faut remarquer que le choix optionnel de l’arabe arrive quand même en premier choix!!!!!!
et si on faisait plutôt le choix d’un français grammatical et oral de qualité en premier et en second choix.
Libre aux enfants d’origine arabo-musulmans d’aller faire des stages d’immersion, aux frais des familles, et plus ou moins longs dans les pays dont l’arabe est la langue maternelle!

Haggar Dunor

Il s’agit ni plus ni moins que d’un sabotage de l’institution au profit de minorités qui aspirent à être demain la majorité et à remplacer la population « indigène », à savoir les français de souche européenne ou assimilés !
On sait comment traiter les saboteurs dans tous les pays du monde…

catalan

Quelque chose m’échappe ,  » il faut apprendre l’arabe pour maitriser le FRANCAIS  » mais toutes ces raclures qui viennent se faire entretenir gratos , ils parlent arabe ? comment se fait-il qu’ils ne peuvent pas parler FRANCAIS ???????????

Lys

Ils ne veulent pas tout simplement cela n a aucun intérêt pour eux. Ils n aiment ni la France, ni les français de souche alors son histoire, sa langue, ….ne rêvons pas.

Themis

Terrible constat de l’Education Nationale fait par un enseignant (sous x par peur de représailles de sa hiérarchie) qui explique l’envers du décor et le dévoiement incessant de cette institution au nom du sacro-saint libéralisme.
https://www.youtube.com/watch?v=cugo9GFwC7M
Libéralisme qui nous a été imposé dès le début des années 2000 et correspond à notre entrée dans l’UE. Après s’être attaqué aux adultes dans la vie de tous les jours, cette idéologie s’en prend maintenant directement aux enfants. Le but : pervertir et détruire toute une nation, des plus petits jusqu’aux plus grands.

montecristo

Toujours d’accord Themis !
Peillon d’ailleurs est un des grands artisans de cette orientation politique.
Et il continue … dans l’ombre !

Themis

Il se passe des choses très graves à l’école et pas que l’enseignement de l’arabe. J’ai nommé la pornographie. Une enquête de Reinformation TV à voir absolument Vous verrez que ce mouvement d’envergure pour pervertir nos bambins a été insuflée par TOUS les gouvernements de droite comme de gauche et nettement amplifiée depuis que les socialistes sont au pouvoir. http://reinformation.tv/sexe-pornographie-livres-scolaires-scandale-ecoles-catholiques-publiques-joubert-smits-68806-2/

montecristo

Absolument Themis !
C’est d’ailleurs la même méthode que l’on a employée envers les Allemands après guerre de façon à modérer leur tempérament guerrier …

orion

pourquoi l arabe et pas le francais,guerre de langues de religions.

daniele

Faire de l’arabe une langue officielle de France, dans un premier temps. A terme, elle espère en faire LA langue officielle française !

Votez ! Votez ! Mais, votez bien, s’il vous plait !

dominique

on y vient à grands pas en effet….il faut voter anti arabo-musulman et anti charia!

orion

étant petit , je croyais au pere noel, maintenant, je vote.VOTE PIEGE A CONS; il va falloir se battre ,armez vous.

Lipina

Dans l’école de mes enfants, on fait encore mieux : arabe orientations respectives, Tunisie, Maroc et Algérie. Eh oui, on s’adapte…

montecristo

« La maîtrise d’une langue maternelle est un préalable nécessaire à la réussite d’une langue seconde »
Quand on est arabe, il est donc nécessaire, en France, d’apprendre l’arabe pour maîtriser le français …
Quelque chose m’échappe