Arabie saoudite et Etat islamique : même islam même combat !

HOLLANDE ET LE SABREQuelle différence existe-t-il entre le roi d’Arabie Saoudite et le Calife Ibrahim de l’état islamique ?
De prime abord, beaucoup de choses les séparent mais quand on s’approche d’eux, on s’aperçoit que tous les deux vénèrent Allah, le dieu de la Mecque, qu’ils ont la même haine de tout ce qui n’est pas musulman et pire encore qu’ils sont les ennemis déclarés de la beauté, de la culture et toute création qui soit l’œuvre du génie humain. Ils sont animés d’une férocité sans égale contre la femme dont le ventre les a pourtant portés durant neuf mois. Et surtout, ils sont des esclavagistes affirmés.
Le premier est en train de bombarder Sanaa, la capitale du Yémen, une des villes les plus anciennes au monde (+ de 2500 ans d’existence dont la vieille ville est classée par l’Unesco) avec une architecte unique en son genre. Et évidemment avec la complicité de l’Occident !
Le second est en train de raser tous les vestiges des différentes civilisations qui se sont succédées au Moyen-Orient, dont la dernière de ses victimes se nomme Palmyre ( Tadmor en araméen), la perle du désert syrien.
Tadmor qui a résisté aux aléas du temps et dont la reine n’était autre que Zénobie ( Septimia Bathzabbai Zenobie au III siècle Après J.C), avait défié en son temps l’empereur romain Aurélien, est en train de disparaître sous les coups de burin du calife Ibrahim devant le regard compatissant et cynique des dirigeants occidentaux qui versent des larmes hypocrites pour faire bonne conscience.
Ces deux personnages, ne sont-ils pas des frères siamois, nés d’un père qui se nomme islamisme ? Ne sont-ils pas guidés par la même idéologie, celle de l’islam de Médine qui est le totalitarisme le plus barbare que la terre ait porté et qui est en plus d’essence divine comme l’affirment les mahométans?
Quand les dirigeants occidentaux ferment les yeux sur les agissements criminels et barbares du wahhabite et qu’ils pointent du doigt l’égorgeur, ne sont-ils pas atteints de schizophrénie ? Comment peuvent-ils expliquer à l’opinion internationale leur indulgence vis-à-vis des Saoudiens qui sont les théoriciens et les argentiers du djihad contre les non musulmans et se prétendre les ennemis jurés des soldats de l’état islamique (DAESH)?
Ce qui est autorisé pour l’un, n’est pas permis pour l’autre. C’est un véritable marécage de cacophonie dans lequel baignent ces dirigeants.
Laurent Fabius, n’est-il pas le premier et le dernier à entretenir cette cacophonie ?
Comment ces dirigeants peuvent-ils accepter les bombardements aveugles des Saoudiens contre la population yéménite et vouloir la liquidation physique du président Al-Assad qui combat les légions islamiques sunnites qui veulent détruire son pays (Daesh, Front Nosra.. financés et armés par les pays arabes du Golfe) ? Pourquoi la légitime défense est-elle permise pour le roi wahhabite et refusée pour le président syrien ?
C’est un jeu dangereux auquel se livrent les Occidentaux qui va leur péter à la figure, sans oublier leurs protégés, les ventripotents bédouins, un jour ou l’autre.
Quand on sait que sur les vingt et un terroristes islamiques sunnites qui ont fait pulvériser les tours jumelles de New York le 11 septembre 2001, dix neuf sont de nationalité saoudienne, on reste sans voix. On est désarçonné devant ce comportement incompréhensible. On est en droit de se questionner sur cet Occident moralisateur, versatile et mercantile qui n’a aucune ligne de conduite claire envers cet islam conquérant qui veut réduire en cendres la civilisation humaine.
N’y-a-t-il pas une collusion d’intérêt entre l’islam rigoriste sunnite et l’oncle Sam ? Certainement.
Enfermés dans une logique absurde, au lieu de sanctionner les Saoudiens, les Américains ont balayé l’Irak de Saddam Hussein qui n’avait rien à voir avec le terrorisme islamique qu’il combattait farouchement, sous le fallacieux prétexte des armes de destruction massive. Alors, ne doit-on pas dire qu’ils sont les parrains de l’islamisme conquérant, au même titre que la secte des frères musulmans et des wahhabites ?
Pourquoi les Américains, soutiennent-ils cette dictature théocratique wahhabite qui leur fait tant de tort ? Sont-ils conscients du jeu mortel auquel ils se livrent ? Ont-ils peur d’Allah, le dieu de la Mecque, car les intérêts ne peuvent pas à eux seuls, expliquer leur aveuglement ? Leur compromission avec l’islam sunnite qui tente de les soumettre, est un secret qui est bien gardé.
Hypnotisés par leur puissance, ne sont-ils pas en train de s’autodétruire à cause de leur ignorance et de leur arrogance? Ne sont-ils pas devenus myopes, au point de ne pas s’apercevoir de la duplicité des sunnites ?
En prenant ouvertement position avec les régimes arabes sunnites contre la minorité zaydite ( les Houthis) au Yémen, les Occidentaux se ridiculisent et montrent leur méconnaissance de la région.
Ces dirigeants versatiles sous l’influence du wahhabisme oublient de dire que les Zaydites( les Houthis) combattent l’état islamique et Al Qaeda au Yémen tandis que la coalition arabe ( Arabie saoudite, Qatar…) finance et arme les hordes de ces organisations islamiques barbares.
Ces Occidentaux, ne sont-ils pas en train de se tirer une balle dans le  pied ?
Les Zaydites( les Houthis) sont les alliés objectifs des occidentaux, malheureusement ces derniers leur tournent le dos et tendent leurs joues à ceux qui veulent leur faire la peau.
Au Yémen, il y a un problème de politique interne, il n’y a ni agression, ni sécession mais comme l’Arabie Saoudite tient à jouer le gendarme du coin et montrer ses muscles face à l’Iran qui monte en puissance, elle a entraîné les Occidentaux et les régimes arabes sunnites ( Qatar, Emirats Arabes Unis, Bahreïn, Koweït, Egypte, Soudan, Maroc… ) dans sa paranoïa meurtrière en agressant un des pays des plus pauvres de la planète.
Dans ce nouveau monde où la globalisation est reine des temps, l’islam, ce totalitarisme abject, est venu rappeler aux prophètes de l’argent roi, qu’il faudra dorénavant en tenir compte. Et alors, tels des hypocrites cupides intéressés par la mangeoire, ces dirigeants occidentaux se couchent devant lui et lui font la réclame. Sans gêne, ni honte contre leurs propres intérêts et celle de leurs peuples.
Sinon comment peuvent-ils expliquer leur silence complice devant la tragédie qui se joue au Yémen ?
Et au Bahrein,pourquoi acceptent-ils qu’une minorité sunnite écrase une majorité chiite?
Il est bon de rappeler que Lénine disait que : « que le capitaliste est capable de vendre la corde avec laquelle, il sera pendu. »
Mais le jour où les yéménites pourchassés par les hordes wahhabites s’échoueront sur les côtes européennes, ces mêmes dirigeants occidentaux se tourneront vers leurs concitoyens pour exiger d’eux d’ouvrir leurs portes à ces nouveaux naufragés de la guerre imposée par l’islam sunnite.
Ces futurs réfugiés seront reçus alors royalement s’ils sont sunnites mais si par malheur, ils font partie des minorités, c’est-à-dire du camp adverse, les portes européennes leur seront fermées au nez. C’est ce qui se passe actuellement pour les Syriens qui sont biens accueillis s’ils sont contre le régime d’Al-Assad, c’est-à-dire en majorité sunnites mais interdits de fouler le sol de cette Europe qui prétend être humaniste s’ils font partie des minorités chiites, chrétiennes, ismaéliennes, yazédies et kurde.
L’erreur faite en Syrie, est en train de se reproduire au Yémen. Apparemment, les dirigeants occidentaux et à leur tête les américains sont de piètres élèves qui ne retiennent pas les expériences du passé.
L’accueil sans condition des ennemis de la démocratie ( les islamistes sunnites), la France l’a expérimenté à ses dépens, pendant les années quatre vingt dix, sous l’ère Mitterrand, au cours de la décennie noire en Algérie ( guerre civile). Durant cette période, la France a ouvert ses portes aux islamistes algériens mais refusé d’octroyer des visas temporaires aux démocrates et intellectuels fuyant les hordes du GIA ( groupes islamiques armés). Elle a aussi favorisé l’installation sur son territoire des islamistes tunisiens et marocains. Ce sont ces mêmes islamistes sunnites ( algériens, marocains et tunisiens) qui ont permis l’accélération de l’islamisation des banlieues françaises et pendant ce temps, les autorités n’y ont vu que du feu.
Et certains élus de la république française obnubilés par ayat Al-koursi( le verset du maroquin), se sont immédiatement mis à satisfaire les revendications musulmanes au point que certains quartiers de France et de Navarre sont devenus des copies conformes des villes de Dar El Islam.
Actuellement, cette conquête islamiste sunnite vise toute l’Europe. Elle est rendue possible par la complicité du grand patronat européen mercantile surtout allemand et des associations dites humanistes qui croient que le monde est fait de bisounours.
Par cette inconscience assumée et absurde des dirigeants européens, ces sunnites qui arrivent en masse sur le territoire européen obéissent à un seul et unique objectif : l’islamisation de l’Europe et la fin de sa civilisation chrétienne voulue par l’oligarchie régnante, en accord avec les rois du pétrole du Golfe Persique.
Cette islamisation rampante grignote, chaque jour, des pans entiers de l’espace européen et notamment de France.
Comme l’ensemble des dirigeants sont devenus islamophiles a la vue des pétrodollars, ils ont oublié que l’islam est un monstre aux sept têtes.
Les peuples d’Europe doivent ouvrir les yeux sur ce tsunami migratoire sunnite et africain qui n’est pas prêt de se tarir, qui est un véritable puits sans fin et qui finira par les étouffer, s’ils n’arrivent pas à le stopper définitivement.
N’en déplaise à ceux qui font la politique de l’autruche, que depuis l’Antiquité, la mer Méditerranée a été et restera le lieu des confrontations civilisationnelles majeures de l’humanité.
Hamdane Ammar

image_pdf
0
0

9 Commentaires

  1. Et sur la photo on voit HOLLANDARABE qui vénère aussi l’islam avec son sabre ! Quel CON !!!

  2. Monsieur Ammar, vous écrivez toujours des articles d’un immense intérêt en plus d’être bien écrits. Quand je vois la titanesque importance des informations dont vous nous abreuvez ici, je me demande s’il ne serait pas judicieux que vous vous intéressiez au combat politique. Car en plus de votre érudition des textes islamiques, vous semblez disposer d’une bonne connaissance du monde islamique et de ses coulisses, de ses tensions et de ses moteurs et coutumier de sources d’information en alerte sur l’actualité la plus pertinente. Vos révélations sont de nature à mériter d’être diffusées dans tout le pays et il nous serait vraiment profitable que vous nourrissiez des ambitions d’action politique, si ce n’est pas déjà le cas car vos capacités d’analyse nous sont indispensables.
    Merci pour les infos sur le Yemen et le Barhein, dont j’ignorais tout dans mon insouciance d’européen à peine réveillé.
    Vivement les bornes de recharge edf dans les parkings des résidences collectives, qu’on puisse démocratiser la voiture électrique et ne plus dépendre du pétrole !

    • Je partage entièrement votre avis. Monsieur Ammar est une source intarissable de renseignements qui nous éclaire et qui nous apprend aussi parfois. C’est toujours avec un grand intérêt que je lis ses riches articles et analyses, tant ceux concernant l’Islam que ceux sur les pays musulmans, qu’il maîtrise parfaitement.
      Il serait souhaitable que nos dirigeants et toute leur clique, les lisent, s’en imprègnent et en tirent profit, pour faire une politique un peu plus intelligente et avisée ….

  3. Je crois que j’ai vu cette photo ailleurs,et il me semble que notre président,(qui n’a jamais tenu un outil dans ses mains, d’ailleurs il aime s’en vanter) tient le sabre à l’envers, la lame vers lui.C’est ce qui explique le sourire moqueur de son voisin de droite. Pouvez vous montrer la photo en entier SVP.

  4. chaque fois que je revois cette image de celui qui se prétend président de la France en train de brandir le sabre islamique, je me dis voilà un cas de haute trahison caractérisé
    « les gauchos au falot » et pour leurs protégés importés avec mes impôts « le couffin ou le linceul »

  5. Vous avez tout dit. Ils sont aveuglés par leur cupidité. Le pouvoir et l’argent.
    Et oui, Lénine avait raison : « le capitaliste est capable de vendre la corde avec laquelle, il sera pendu. »
    J’ajouterai que, pour notre malheur, nous avons hérité en France des plus mauvais dirigeants du monde. Fabius et Hollande ne sont pas mieux que sarko, tel qu’on le voit, sur ce site, courbant l’échine devant le saoudien.

Les commentaires sont fermés.