Arabie saoudite : Raïf Badawi a reçu ses 50 premiers coups de fouet

Publié le 25 janvier 2015 - par
Traduire la page en :

Dans un pays islamisé ami de la France, RAÏF BADAWI a reçu ses 50 premiers coups de fouet le 9 janvier, pendant qu’Amady Coulibaly entreprenait à Vincennes sa meurtrière prise d’otages, laquelle, comme les massacres à Charlie Hebdo et à Montrouge, n’a rien a voir avec l’islam selon notre président et les journalistes lâchement corrects dans leur comportement de perroquets.

C’est en apprenant cela que j’ai tenu à dire qui je suis. Voici la version définitive du poème dans lequel je le dis. Les deux précédentes n’étaient pas suffisamment explicites sur la responsabilité présidentielle

Je suis ASIA BIBI

je suis RAÏF BADAWI

je suis HAMZA KASHGARI

je suis les millions d’autres

fouettés pendus lapidés égorgés

depuis 14 siècles au nom du Dieu Allah

je suis celui qui dans chacune de ses plaies

reçois le coup plus douloureux que tous les autres

le coup qu’apportent ici les ondes le coup qui vient de l’Elysée

le coup de la propre et correcte barbarie qui va m’achever

sous les applaudissements là-bas des foules fanatisées

par ces versets mensongers de leurs gouvernants :

ça n’a absolument rien à voir avec l’islam

qui n’est que paix amour et tolérance.

Pierre Régnier

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi