Arié Alimi, un avocat juif qui défend les racistes anti-juifs

Ariealimicollabo.jpg
Maître Arié Alimi, avocat des islamo-gauchistes, trouve matière à critiquer Alain Finkielkraut au prétexte que celui-ci préfère avoir commerce avec la droite nationaliste plutôt qu’avec les laudateurs des assassins du Bataclan ou ceux de l’école juive de Toulouse et en passant par les crimes de Nice, du père Hamel, Samuel Paty et la liste est incomplète.

C’est l’éloge du crime au vice dont fait preuve cet ancien membre de l’Union des étudiants juifs de France (UEJF) laquelle association n’a de juif que le nom, pour le reste elle est plutôt pro-palestinienne, voire pro-islam, mais elle n’était pas suffisamment islamo-gauchiste pour cet amoureux de l’islam, car il quitte cette association pro-palestinienne parce que trop pro-israélienne ! Quand on sait que son président refusait de signer la main du Premier ministre d’Israël, on mesure l’ampleur du désastre. À tel point qu’il n’hésite pas à déclarer « « Je me sens en partie mis au ban des organisations communautaires, mais cela ne me dérange pas car je pense que mon combat est juste », dira-t-il quelques années plus tard. À l’UEJF, il côtoie Patrick Klugman, avocat au barreau de Paris et ancien élu parisien et ex-vice-président de SOS racisme.

Qui se ressemble s’assemble !

ri7alimiserne-1.jpg

Quand la bêtise atteint un tel niveau d’absurdité, peut-on encore parler de bon sens ?

Donc, cet avocat, anciennement défenseur de Taha Bouaf, le menteur violeur islamo-gauchiste, qui joue les délicats quand « son ami » est recherché pour gestes déplacés, se sent trahi par « cet ami ».
On fait mieux comme ami et surtout comme avocat, car dans ce métier, si l’on ne défend que des anges de vertu, on n’a pas beaucoup de clients.

Bref, cet avocat dénigre les propos d’Alain Finkielkraut en ce que celui-ci préfère » la France de son enfance à celle que nous propose Mélenchon et son jazz band de la NUPES, mais cela est bien normal, puisque ses seuls clients sont des parangons de vertu ; il a pour clients tout ce qu’exècrent les patriotes qui souhaitent protéger leur pays et leur culture.

Alors quand maître Arié Alimi « dénonce la haine qui réconcilie avec les héritiers de tes propres génocidaires »,  que dire de cette haine de maître Arié Alimi qui préfère chanter la gloire de l’islam et de ses représentants les plus sulfureux qui, eux, et c’est d’actualité, continuent dans la réalisation génocidaire des nazis, en regrettant de n’avoir pas les moyens technologiques pour remettre au goût du jour la solution finale à laquelle s’était associé le Hadj Al Husseini, ancien prédicateur de la mosquée de Jérusalem qui s’était associé à la solution finale d’Hitler et avait formé des bataillons bosniaques pour aider son ami Adolf dans son œuvre maléfique.

Monsieur Arié Alimi devrait balayer devant sa porte avant de porter son regard haineux sur un philosophe de talent et dont l’ouverture d’esprit lui permet de renouer avec les réalités qui seules sauveront notre France, qui n’est pas celle de monsieur Alimi.

https://mobile.twitter.com/AA_Avocats/status/1546430352088080384?cxt=HHwWgIC94ceNg_YqAAAA

Guy Sebag

 

 

.

 

image_pdfimage_print

19 Commentaires

  1. Ce qui me sidère dans ce genre de polémique, c’est l’étroitesse du point de vue. Il s’agit donc de personnes qui raisonnent surtout en fonction de leur judéité pour se traiter de « mauvais », « faux » juifs. Car à la vérité il s’agit toujours de penser le monde alentour en fonction de leur vision des intérêts des juifs. Je me trompais d’ailleurs en considérant certains de mes amis comme juifs parce qu’ils étaient issus de familles juives. Certains raisonnaient en fonction des intérêts des juifs. D’autres pas. La judéité est une affiliation. Elle se choisit. Les juifs ne sont pas versatiles : ils gardent toujours le même cap, le leur. Ainsi en est-il de Finkielkraut qui se disait de gauche mais pourra finir à droite, qui distribue les bons points, sermonne jusqu’à la nausée tout comme son collègue BHL. En regardant le monde par le trou de la serrure, je doute qu’il en ressorte la moindre grandeur, plutôt de la mesquinerie.

  2. ben oui, tout le discours judéique contient le discours judéo-islamosunnite ; les premiers se sont mis à attaquer les Blancs sur une base racialiste, du coup il leur fallait s’offrir un autre allié à manipuler, l’islam sunnite d’arabie saoudite, au son de « faire croire qu’ils sont frères depuis la nuit des temps contrairement à l’autre rumeur » et jusqu’à présent ça a l’air de marcher.

  3. « La connerie à c’point là, moi, j’dis qu’ça d’vient gênant »

    (André Pousse, dans « Faut pas prendre les enfants du Bon Dieu pour des canards sauvages »)

  4. le syndrome de stockholm semble plus prompt à agir chez les juifs de gôôôche

  5. Arie Alimi est peut-être juif, mais il est surtout un gauchiste tendance homard, éternel donneur de leçons et grand ami des islamistes et des trafiquants ! En résumé, une belle pourriture comme seule la France sait en fabriquer et les promouvoir.

  6. bof! il y a bien un avocat arabe dont le nom m’échappe et qui défend la femme (adultère) jubillar. Dans son pays d’origine, on ne la chercherait pas pour lui construire une sépulture………….
    on prend le travail là où il est.

    • Être adultère mériterait la mort pour une femme ? Eh, nous sommes sur Riposte laïque, là, pas Riposte halal ! Même si, en l’état actuel des choses, rien ne prouve que son mari l’ait tuée.

      • Non mais entre les deux,y a de la marge
        .en faire une sainte avec autel fleuri et tout le tintouin….la aussi,ça m’intéresse pour la perte de nos valeurs.
        Si Cj s appelait autrement,il serait libre depuis longtemps, par manque de preuves.

  7. Parmi les valeurs universelles du judaïsme il y a œil pour œil ! l’a t il oublié ou comme la ripoublique il croit aux….. droits de l’homme ?

    • Cela ne vient pas du judaïsme à l’origine, mais du royaume de Babylone.

      • C’est vrai qu’ils ont bien connu Babylone, du temps où ils y étaient en déportat…

        Bon, OK, je sors.

  8. il est radicalement atteint du syndrome de stockholm: s’alliant avec les futurs génocidaires de sa communauté qui ne sont que les successeurs de ceux qui soutenaient les nazis en 40 avec à leur tête le grand mufti de jerusalem, on se demande s’il est aveugle, inconscient, ou idiot

  9. les seuls bons juifs que je respecte sont : 1-celui qui part vivre en Israel pour planter des arbres, élever ses enfants et défendre son peuple , 2- celui qui vit en France ou en Europe parmi les Aryens , pour cesser d’être juif et se liberer de ce fardeau …Les autres sont des escrocs !

    • Bravo Charles ! Vous venez de tout résumer magistralement en trois points !

  10. Les seuls vrais JUIFS sont catholiques et de droite radicale. Les autres sont SATANIQUES et humanistes. Voire anti-RACISTES, ce qui est pire encore.

Les commentaires sont fermés.