Arithmétique asthmatique et invasion

Les chiffres disent toujours ce qu’on veut bien leur faire dire. Totalement neutres, ils se laissent manipuler en tous sens sans jamais protester ni se plaindre… quitte à se faire retourner au gré des intérêts. Les magiciens surdiplômés qui nous les soufflent au cerveau en un nuage de poudre de perlimpinpin sont d’adroits vendeurs d’illusions. L’enfumage est un brouillard de guerre. C’est une efficace stratégie de dissimulation. On ne voit plus ce qui se cache derrière. Ainsi, les statisticiens idolâtres de l’immigration positive, les chrétiens progressistes ainsi que les associations fanatiques du sans-frontières en flux exponentiels chantent tous en chœur la même rengaine : ne nous dites pas que l’Europe ne peut accueillir 300 000 migrants par an ! Cela ne représente que 0,5 % de sa population !

C’est d’un lassant ! Cela serait vrai si le temps se figeait, si demain n’existait plus et si le passé était effacé. Mais un mensonge par omission reste toujours un mensonge. Ils oublient, en toute mauvaise foi, qu’après une année en survient une autre et que cette même année succède à bien d’autres, dans le continuum permanent de la flèche du temps.
On chuchote dans les couloirs que le niveau scolaire serait en baisse. En voici la preuve. Si ces personnes bien-pensantes peuvent avoir des convictions généreuses si ce n’est d’autres motivations beaucoup moins avouables, elles ne connaissent pas grand-chose à cette opération arithmétique la plus élémentaire qu’est la multiplication. Alors, un tout petit calcul de cours primaire : dix fois 0,5 % font probablement 5 %… et, soyons fous, dix fois 5 % font 50 %… auxquels il faut ajouter le stock déjà présent issu, depuis cinquante ans, de l’immigration régulière ou régularisée. S’y rajoute un autre phénomène ignoré. Ne connaissent-ils pas la formule des intérêts cumulés qui font croître le capital ? Celui-ci augmente et produit ainsi des petits… les nouveaux venus aussi… avec un fort rendement.

Les minorités d’aujourd’hui faisant les majorités de demain, leur intégration incertaine fera notre désintégration certaine… et ce qu’on nous vendait comme indolore car étant insignifiant ne sera certainement pas demain silencieux, incolore, inodore et sans saveur, pour paraphraser avec délices la saillie de Jacques Chirac sur le bruit et l’odeur. La cinquième colonne se transformera vite en colonnes infernales. Déjà dans la place, elle ouvrira, par le vote, par la force ou par la lente transformation des mentalités, les portes de la citadelle à tous les frères et les sœurs qui patiemment l’assiègent.

Leur naturelle solidarité communautaire sera considérée, dans ce cas, comme étant légitime.

Frédéric Sahut

image_pdf
0
0

11 Commentaires

  1. L’illustration de l’article est hélas très réaliste, c’est le programme qui nous attends en Europe.

  2. Toutes les Espèces sont gérées par leur Démographie, Hommes comme Virus !
    La « Lettre Patriote » donne ce jour les cartes des « jeunes » immigrés entre 1975 et 2015 dans les grandes Villes de France. Effarant !
    Le Suicide Français !

    • merci a monsieur giscard président à l époque rapprochement des familles j’ai vécu avant 1975 et la france étais belle et pas peuplée de cette racaille qui fais sa loie j’ai peur car ils vont nous dominer les français relativises il faut pas ce sont des fous

    • Je m’en vais derechef interroger Wikipédia sur la signification de votre pseudonyme. Vous me lisez, il est donc naturel que je vous connaisse.

  3. La démonstration est sans appel : un site « .officiel  » France-Stratégie , rattaché à Matignon , des chiffres , donc officiels …. dans moins de 20 ans nous serons minoritaires CHEZ NOUS !!! ( m’étonnerais que ce site reste accessible à tout public bien longtemps : preuve est faite que le remplacement est en cours et bien avancé )
    http://www.fdesouche.com/1399869-evolution-de-la-part-de-population-dorigine-extra-europeenne-chez-les-0-18-ans-dans-les-grandes-villes-francaises-chiffres-officiels

  4. Très belle démonstration Frédéric !!

    Mais il y a 2 données que tu n’as pas « intégré » dans tes calculs :

    – La faillite économique, qui va avoir comme conséquence que tout le système va s’effondrer, et qu’il ne sera alors plus possible d’acheter quoi que ce soit, encore moins de nourrir les parasites importés illégalement !!
    – L’invasion par les muzzs qui sera alors « officialisée », qui aboutira à l’effondrement économique, et à la guerre, les français n’ayant plus rien à perdre, et, pour beaucoup d’entre-eux, sachant très bien qu’on les prend, et depuis très longtemps, pour des cons !!

    ll n’y aura 90 millions de « français » dans quelques décennies, mais plutôt 40 millions, pour cause de commencement de génocide par les muzzs et leurs potes, les collabos et autres GAUCHOS !

    • La question qui devrait être sur toutes les lèvres dans une décennie ou deux pourrait bien être celle là : « Quel sera le sort réservé aux autochtones de souche chrétienne quand ils deviendront minoritaires sur les terres de leurs ancêtres ?  » suivant récit romantique genre love story « les corps indécents ». Le vivre ensemble, que du bonheur ? vraiment ?

        • non surtout pas il va falloir se battre sa va venir mais les français en général ont peur il y a encore même des délateurs voir confinement va t’il encore avoir les gi pour nous délivrer possible

    • Merci pour votre avis
      Dans la conjonction des crises, il est vrai que celle-ci est la plus menaçante à court terme.

Les commentaires sont fermés.