1

Armes à feu en France et aux Etats-Unis

Après la sortie de Donald Trump sur la France qui n’est plus la France et la réponse de Hollande sur les armes aux USA, sujet souvent mis en avant, il est utile de se pencher sur le sujet, de regrouper les diverses données, ce que régulièrement se dispensent de faire nos journaleux avant de formuler une sentence … à l’encontre de qui ne les agrée pas.

Il est fort de café de présenter la France comme quasi idéale en matière de sécurité par rapport aux armes à feu. Nos banlieues – si ce n’est nos Chicago – se signalent régulièrement par quelques exécutions entre bandes rivales. Notre pays subit aujourd’hui ce qui est « pudiquement » appelé terrorisme pour ne pas nommer la réalité ! Ces deux aspects ne sont pas les faits d’une réglementation libérale sur les armes. Ce sont les faits de banlieues allogènes politiquement flattées dans leur refus d’assimilation, voire la négation du danger que constitue l’islam « tout court » qui y est florissant…

Il est pourtant possible, même pour un non-journaleux, de faire la part des choses.

Premier point, 30 000 morts/an par arme à feu aux USA, dont les 2/3 sont des suicides, soit en gros 20 000 pour 310 millions d’hab.

http://www.cnewsmatin.fr/monde/2016-06-13/etats-unis-5965-morts-par-armes-feu-en-2016-731773

(Article en juin 2016 : laisse craindre 13 000 morts hors suicide pour l’année 2016, en augmentation sur les années précédentes).

En France, difficile d’avoir ces données.

Elles sont rares pour ce qui concerne les armes, celles-ci se rapportent à 1999 :

2607 tués, 100 par accident, 2026 par suicide, 154 par homicide et 327 indéterminés.

(lire à partir de la page 12)

http://www.cepidc.inserm.fr/inserm/html/pdf/FeuFin.pdf

En équivalent population aux USA, cela ferait 9 à 10 000 suicides pour les USA par armes à feu, donc moitié moins sur ce qui serait un total équivalent de 12 à 13 000 morts par armes à feu (pardon pour les répétions, mais ainsi c’est clair).

En gros 3000 personnes tués hors-suicide, ce qui fait un rapport de 3,3 fois supérieur pour les USA, compte-tenu de la population. C’est beaucoup, mais beaucoup moins que 50 fois comme l’a écrit un certain Alexis Buisson correspondant de La Croix à New York, encore faut-il s’entendre sur ce qu’on compare et faire preuve d’un iota d’esprit critique…
https://frenchmorning.com/un-francais-a-50-fois-moins-de-chances-detre-tue-par-arme-a-feu-quun-americain/

Je vous laisse l’appréciation du terme « chance » !

Et il est difficile de prétendre que la situation en France s’est améliorée en 2015 ou 2016 par rapport à 1999…

Deuxième point, pour continuer dans le morbide, bien que je n’aie guère de goût pour la chose, l’influence sur les suicides… Moins de facilité au suicide par arme à feu en France…

En rectifiant les relevés officiels, il y est considéré plus de 10 000 suicides par an.

http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2016/02/09/six-chiffres-cles-pour-comprendre-le-suicide-en-france_4861662_4355770.html

Le mode de suicide le plus courant en France, la pendaison (53%), donc les armes à feu 20 % environ. (Pour faire dans l’humour noir, personne n’a encore demandé l’interdiction de la vente des cordes … et pourtant !)

Aux USA, en 2014, pratiquement 43 000 suicides… Soit un peu moins de 50 % par les armes…

http://www.liberation.fr/planete/2016/04/24/le-taux-de-suicide-explose-aux-etats-unis_1448276

Ramené aux États-Unis, les suicides en France seraient équivalent à 48 000, ceci avec un moindre taux d’armement en France, autrement ce serait encore plus… Finalement, pas de quoi se vanter !

Pour rappel, mesdames et messieurs nos « politicards », le taux de suicide de nos paysans est de 20 à 25 % plus élevés par rapport à la population en général, n’y seriez-vous pas pour quelque chose ?

Jean-Paul Saint-Marc