Arnaud Beltrame a ressuscité le culte du héros

Publié le 25 mars 2018 - par - 101 commentaires - 1 221 vues
Share

« Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime »

(évangile selon saint Jean 15, 12-17)

Par le sacrifice de sa vie pour en sauver d’autres, le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame est entré dans la légende en devenant, sans le savoir et probablement sans le vouloir, un héros, ce héros tant attendu et seul capable de réveiller brutalement les consciences assoupies. Seul le héros peut montrer le chemin qui doit être à présent celui de la reconquête face à la barbarie, au séparatisme territorial instauré par le renoncement et la lâcheté des élites politiques, à la soumission à une idéologie totalitaire et mortifère. Au-delà de la confrontation de ces deux conceptions de la vie – opposant d’un côté le don de sa vie pour tuer l’autre, et d’un autre côté le don de sa vie pour en sauver d’autres – qui marque indiscutablement la victoire définitive du christianisme porteur d’espérance sur l’islamisme porteur de mort, c’est l’appel du héros qui interpelle aujourd’hui le citoyen en tant qu’homme responsable. C’est un appel qui exhume, en fait, le culte qui était voué au héros ayant marqué l’histoire du peuple et qui avait disparu depuis trop longtemps.

Ce culte du héros, qui concerne des personnages de l’Histoire dont les hauts faits sont passés dans la légende populaire, nous enseigne que les peuples ont souvent identifié leurs valeurs suprêmes comme la bravoure, le sacrifice, l’audace, à un individu qui en semblait porteur. Ses exploits – qui finalement sont la traduction de la réalisation de son engagement et l’aboutissement de sa « mission », même et surtout s’il y laisse sa vie – ont une fonction pédagogique qui se réalise par le miroir qu’il nous renvoie et l’appel qu’il nous lance pour aller de l’avant.

Comment et pourquoi – car il y a bien un pourquoi – le héros se révèle-t-il ? Car au-delà de ces valeurs qui peuvent être partagées par le plus grand nombre, l’accession du héros à son statut ne relève pas de sa volonté ou d’un calcul personnel. En effet, le héros ne se révèle que si les circonstances se présentent, sans l’avoir théorisé, ni s’y être préparé ou l’avoir planifié. Et l’acte de naissance du héros est paradoxalement souvent son acte de décès. La vraie vie du héros commence souvent après une mort qui, si elle n’est pas toujours nécessaire, souligne le courage et la violence d’un engagement voulu.

A partir du modèle d’Achille, mais également de la plupart des héros qui ont marqué l’Histoire, on peut discerner un certain nombre de qualités que l’on peut même qualifier de vertus et qui leur sont communes et reconnues, voire idéalisées par la légende qui leur survit. Parmi ces vertus, on peut reconnaître une certaine noblesse dans le comportement qui conduit le héros à affronter dignement l’adversité ou la fatalité qui l’accable et qu’il accepte avec lucidité et résignation car il a conscience que ce qui le guide peut le perdre.

Par ailleurs, il déploie une grande énergie que certains présentent comme une expansion vitale qui peut se manifester d’ailleurs comme du dédain à l’égard de la hiérarchie, voire de l’insoumission face au système en place et qui l’amène à déroger aux règles de la discipline collective. Il se signale souvent à ses contemporains par une différence qui peut flirter avec l’insolence. On ne peut s’empêcher de penser ici à la rébellion fondatrice du mythe gaullien avec le discours du 18 juin 1940 qui est devenu le fait glorieux qui a mené à la légende gaullienne.

Ensuite, on ne peut qu’admettre une autre vertu évoquée de façon magistrale par Henri Bergson dans « Les deux sources de la morale et de la religion » qui débouche sur un réel appel du héros. Par sa force de caractère, ne se satisfaisant pas d’une obligation ou d’une morale naturelle qui conduit chacun de nous à obéir à nos devoirs sociaux, le héros s’impose une autre morale complète et absolue qui se traduit par le choix individuel et personnel de modèles et qui l’amène à exercer sur les autres un véritable appel. « Pourquoi les saints ont-ils laissé des imitateurs et pourquoi les grands hommes de bien ont-ils entraîné derrière eux des foules ? Ils ne demandent rien, et pourtant ils obtiennent. Ils n’ont pas besoin d’exhorter; ils n’ont qu’à exister; leur existence est un appel. Car tel est bien le caractère de cette autre morale. Tandis que l’obligation naturelle est pression ou poussée, dans la morale complète et parfaite il y a un appel ». 

Enfin, il faut évoquer cette autre vertu caractérisée par cette ardeur généreuse qui transforme l’héroïsme en geste d’amour. C’est d’ailleurs ce qui explique qu’il se manifeste très souvent par le sacrifice. Car le héros possède une pensée plutôt subversive et radicalement opposée à l’ordre établi, ce qui le conduit à passer à l’action pour mettre en œuvre ses idéaux, souvent par des moyens d’action vertueux mais également en prenant des risques qui forcent le respect et l’admiration. Et ce qui en fait un héros, c’est en fin de compte le fait qu’il soit prêt à tout sacrifier, que ce soit sa vie, comme sa tranquillité ou son anonymat, pour son idéal. Et pour notre camarade et frère Arnaud Beltrame, seule sa foi chrétienne animée par la charité pouvait lui demander ce sacrifice suprême et surhumain.

La possession de ces vertus ne suffit cependant pas à faire apparaître le héros, à le révéler. Ce n’est que dans l’action, paré de ces vertus, qu’il peut être reconnu comme tel et entraîner derrière lui des foules. Mais ce sont, en définitive, des circonstances particulières qui le font basculer vers le passage à l’acte libérateur et salvateur, parfois entraîné, non pas malgré lui, mais sans qu’il l’ait vraiment décidé, à l’image osée de l’écrivain qui ne maîtrise jamais pleinement son texte et est, en partie, conduit par ce qu’il écrit. De la même façon, ce sont les hommes qui font l’Histoire sans savoir ce qu’elle sera. Et le héros n’apparaît que lorsque des circonstances bien particulières se présentent pour déclencher son jaillissement. Cela peut se produire dans la guerre ou le combat – et on perçoit bien ici le lien direct de l’héroïsme avec la vocation militaire – mais également à l’occasion d’une crise morale et sociale majeure, ou au cours d’une catastrophe ou dans certaines situations qui requièrent du courage et de l’abnégation, en tout cas lorsqu’un péril imminent menace un pays ou un peuple.

Et nos élites politiques devraient savoir que l’unité d’un peuple se construit patiemment au fil des siècles et que le sentiment d’appartenance à une nation, à une patrie est fondé par la référence permanente à ses héros qui incarnent son identité. Le mythe du héros est donc particulièrement nécessaire pour maintenir l’unité d’un peuple. C’est pourquoi le multiculturalisme que nos élites veulent imposer est une imposture, une imposture, on le constate, sanglante. Dans la pièce de théâtre « La vie de Galilée », Bertolt Brecht fait dire au disciple Andrea, révolté que son maître se soit rétracté pour échapper à la mort : « Malheureux le pays qui n’a pas de héros ! »  Et Galilée de rétorquer : « Malheureux le pays qui a besoin de héros ». Ces deux phrases résonnent aujourd’hui, la première comme un avertissement adressé à ceux qui ont perdu tout repère, ayant oublié leur héritage historique, spirituel et culturel et donc tout sens du collectif transmis précisément par le culte des héros, la seconde comme une supplique lancée dans la douleur et invoquant le besoin vital du héros, comme une imploration traduisant l’appel au héros. Tout cela nous montre qu’un peuple, un pays sans héros, sans héroïsme n’a plus de vitalité pour résister aux coups de boutoir du destin. C’est sa condamnation, sa disparition qui le guettent. La France, notre patrie charnelle, se trouve aujourd’hui dans cette situation périlleuse. Et elle réclamait un héros. Il s’est montré et nous indique le chemin. Le sacrifice de Arnaud Beltrame ne doit pas être vain. Il doit au contraire insuffler cette vitalité et cette volonté déterminée pour résister et engager enfin le combat pour changer les choses.

Le 24 mars 2018

Général (2s) Antoine MARTINEZ

Coprésident des Volontaires Pour la France

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Lili

J’avais craint un instant que la famille nous fasse le coup du « padamalgam »…..
Mais la maman d’Arnaud Beltrame nous dit, en creux et finement, de réagir face à la dictature pro-islam…..
http://www.fdesouche.com/977479-mere-darnaud-beltrame-les-francais-ne-doivent-pas-se-laisser-faire-quil-ne-soit-pas-mort-pour-rien

Respectvaleurs

Pour info au cas où vous ne l’auriez pas, il a été établi que le Colonel Beltrame a reçu des coups de feu dans la jambe pour l’immobiliser afin de l’égorger. (Il existe de très bons anti-vomitifs…).

Denis F

SUITE 2

J’ai écrit ailleurs, et répété :

« J’espère, comme le dit fort bien son frère cadet, que le sens REEL du mot héros sera définitivement rétabli, et qu’on oubliera les starlettes, les footeux et médaillés divers, ET AUTRES, qui dénaturent trop souvent ce noble mot!!!
Pour ce qui est de réagir et de nous en montrer digne (malgré notre IMMENSE COLERE!!!…), je propose de participer à cet hommage national mérité…
Si c’est aux Invalides, j’y serai.
Et si les coupables n’en permettent pas l’accès, je serai devant! »

Le temps passant (!!!), je crains d’être ailleurs pour Pâques.
PUISSE un hommage être rendu vite, et bien marqué par LE PËUPLE!
Sinon, je ferai de mon mieux devant une gendarmerie de Province…
« Pour la Patrie, l’Honneur et le Droit »

Denis F

SUITE 1

Je sais, c’est facile!
Je n’ai pas été réformé, mais exempté!
Et je vous prie de croire que, depuis, je le regrette…
MAIS cela ne m’empêche pas; BIEN AU CONTRAIRE, de croire autant en ma Patrie qu’en ses (mes) Militaires (Soldats, Sapeurs Pompiers de Paris et Marins-Pompiers de Marseille, Gendarmes)!
(Pour la Police, autre lieu…)
Car, si le devoir n’est pas le même pour tous, la volonté, elle, donne du courage, et je vous remercie d’avoir fini par appeler à la résistance contre les diverses manipulations qu’on nous impose contre le rétablissement d’un Etat organique, supérieur en tout, avec sa relation au divin…

Denis F

SUITE

Vous et moi savons bien que les hyènes de tous bords ne manqueront pas pour salir la mémoire de ce HEROS!!!
J’en imagine même CERTAINS attaquer sa Foi (DES DEMAIN, ou un jour…), remettre en question son équilibre, son couple…
J’ai même lu, déjà, qu’il avait été recalé (à l’oral) à l’Ecole de Guerre!!!
Bien que Major de ses promotions!!!
Pu…naise

Pour le reste, j’ai hélas bien peur que peu de Français aient encore conscience de la situation, de sa gravité!
Mais j’espère me tromper, malgré le petit confort généralisé…
On verra, le jour de l’hommage qui devrait être rendu au Colonel.

Denis F

Mon Général,

Je suis au regret de vous dire qu’il n’est pas possible de faire « don de sa vie pour tuer l’autre… »!!!
Je vous ai compris, mais EN AUCUN CAS un parallèle quelconque ne peut et ne doit être établi entre deux mondes, deux cultures et entre une religion et un système politique qui utilise le divin pour justifier son idéologie totalitaire.
Comparer devient une insulte… et fait le jeu des marionnettistes!

Après une autre comparaison, avec de Gaulle, si imparfait (et pas exemplaire, en 14-18…!!!), vous parlez encore de subversion, de désobéissance???

Est-il besoin de mots qui seront repris (et déformés) pour attaquer cet HOMME, afin de lui rendre justice et d’honorer le Colonel Arnaud BELTRAME???

Barbot

Parlez moins, général, et battez vous, vous et vos collègues 2S qui devraient prendre exemple sur des officiers comme d’Estienne d’Orves et tant d’autres !

quiditvrai

SI un jour la personne â côtè de moi me disait qu’elle irait se faire tuer à la place d’une personne qu’elle ne connait pas , je lui dirait qu’elle est folle.
À entendre le Général Martinez parler je me demande s’il n’est pas fou aussi.

Colombo

quiditvrai, effectivement j’ai un souci avec le comportement suicidaire de Beltram et la propagande qui tourne autour de cette affaire ! Pour moi Beltram est un casse cou qui paye de sa vie un choix contestable, irrationnel, son geste ne colle pas avec le devoir de responsabilité d’un cadre militaire ! Le djihadiste voulait tuer du flic, il a été servi !
Connerie, Beltram ne méritait pas de crever égorgé ! Je hais l’islam !
Antoine MARTINEZ devrait comprendre que la nation française n’existe plus, que la France est une république bananière ! (entre Orban et macron j’ai choisi mon camp)
Les djihadistes peuvent prendre pour cibles le macron et son équipe de collabos !

Lili

La serpillère-femelle de l’assassin regrette qu’il n’y ai pas plus de victimes…A mort la crevure !
http://www.fdesouche.com/977169-info-lci-attentats-dans-laude-les-propos-glacants-de-la-compagne-de-radouane-lakdim

Denis F

Jeune idiote utile, convertie depuis peu…
PREUVE que le poison est efficace, et que des boucs réussissent à séduire des attardées mentales.
Elles sont où les féministes, là, pour agir, svp???
Occupées avec un gadget, en attendant d’être derrière des moucharabieh, sans doute???

Lili

Les féminazies ne respectent que les assassins et violeurs qui ne sont pas « hommes blancs » !!
Ces islamo-serpillères aiment à se tremper dans l’eau sales des latrines ………..
Sans dignité ni honneur !

François

voilà un verset de Jean qui vient tordre la légende du « tendez l’autre joue » !!!
une gifle a toujours été une insulte et jésus disait de ne pas répondre à l’insulte, de tendre l’autre joue…
pour ce qui est de l’intégrité physique c’est autre chose qui est enseigné dans les évangiles. se laisser tuer en témoignage de sa foi , parce que l’on est chrétien n’a rien à voir avec se laisser tuer parce que l’on n’est pas musulman !!!
de plus comment donner sa vie pour les autres sans vouloir empêcher physiquement les tueurs d’agir ?
le commandant de gendarmerie a essayé de tuer l’islamiste. ce sont ses coups de feu qui ont déclenché l’intervention du RAID. il a donné sa vie pour les autres mais n’a pas oublié que sa propre vie avait aussi une valeur, ne serait ce que pour sa famille !

Denis F
dufaitrez

Même pas envie de lire ce texte, reproduit sur Minirne, aussi…. Quelle pub !
Général Martinez ! Vous nous abreuvez de textes, vous et vos collègues 2S, du fond de votre fauteuil depuis des années. Vous cherchez à vous faire un nom ?
Que faites-vous, tous, au sein du « CAMP DES BAVASSEURS »? Votre Action ?

Un Autre, inconnu de tous hier, Le Lt Colonel Beltrame est entré triomphalement au « CAMP DES SAINTS ». Il n’écrivait pas ! Il a FAIT ! Paix à l’âme de ce Héros modeste !

Généraux et Préfets ? Soumis en exercice, Résistants à la retraite !!! Terrible !

Lili

C’est dit et bien dit !!
C’est aux militaires haut-gradés d’agir, la guerre vous avez appris à la faire… Allez-y, on est derrière vous, nous les petits, les sans-grade mais prêts à nous battre !
On a la rage au ventre, on ne veut pas se soumettre !!

Marie d\'Aragon

Lili vous savez lire ?  » CAMPS DES BAVASSEURS » !

Lili

Et vous vous comprenez ce vous lisez, si vous savez lire, bien entendu….Allez BAVER ailleurs la Marie !!
Malcomprenante !!

Marie d\'Aragon

Méchante et agressive comme une teigne la Lili ! Ouf !
Allez vous faire soigner ! Bien à vous…

Lili

Allez vous faire voir chez les muzz ! Fallait pas commencer !
:-p

Marie d\'Aragon

Voilà un Scud bien envoyé ! Je partage, hélas !!!

Colombo

dufaitrez, tu es sur la même longueur d’onde que Martinez puisque tu fais l’éloge du héro ! Connerie, Beltram est un suicidaire et non un héro ! Les poilus de 14/18 étaient des héros, les kurdes qui ont vaincu l’état islamique sont des héros ! Au bilan le djihadiste a gagné puisqu’il voulait tuer du flic !
Il n’y a plus de nation, la guerre contre les musulmans est perdue, les madrassa françaises fabriquent l’élite de demain ! (l’âne qui braie)

Denis F

Ne les sous-estimez pas…
Il finira bien par y en avoir un pour rétablir l’ordre en France, puis par rétablir un état organique…
C’est inéluctable, alors va savoir lequel profitera de la situation comme Micron, mais pour vraiment faire l’Histoire…

André Léo

Bel optimisme béat, mon général!
Le colonel Beltrame a été héroïque,mais un homme exceptionnel ne fait pas une armée. Dans notre France éclatée en communautarismes ethno-religieux et comportementaux, l’exemplarité du héro reste archi minoritaire. Ce sont les médias qui fabriquent l’opinion : bougies et processions silencieuses à la Charlie, jamais d’appel à la levée en masse de la France outragée, torturée. La justice et ses procès contre les “Patriotes Bayard” font le reste.
En face, le culte de l’islamikaze-martyr est omniprésent. Dans le quartier carcassonnais du tueur, des manifestations à sa “gloire” ont été organisées. Des journalistes y ont été agressés. Restaurer l’ordre laïc et républicain, ce n’est pas un rituel cultuel! C’est un devoir absolu des exécutifs.Hélas!

Denis F

Héros, svp, et pas héro…
Pour le reste, mercredi, j’espère, comme le dit fort bien son frère cadet, que le sens REEL du mot héros sera définitivement rétabli, et qu’on oubliera les starlettes, les footeux et médaillés divers, ET AUTRES, qui dénaturent trop souvent ce noble mot!!!
Pour ce qui est de réagir et de nous en montrer digne (malgré notre IMMENSE COLERE!!!…), je propose de participer à cet hommage national mérité…
Si c’est aux Invalides, j’y serai.
Et si les coupables n’en permettent pas l’accès, je serai devant!
Et vous André Léo???

reuri

Respect à cet ancien Dolo, les élèves de l’EMIA doivent être particulièrement tristes ces jours ci.

Urbon

« …seule sa foi chrétienne animée par la charité pouvait lui demander ce sacrifice suprême et surhumain. »

Ou alors ses couilles et son éducation républicaine qui fait qu’un homme doit se sacrifier pour une femme, des enfants, la société… Même si de nos jours c’est de moins en moins évident faute de reconnaissance, de la société, des enfants, des femmes, en général.

Vous trouvez ce geste héroïque et je comprends, ça laisse rêveur, parce qu’il fut un temps où la vie avait encore un sens, mais moi je le trouve stupide.

L’otage libérée par Arnaud Beltrame ne s’est pas exprimée depuis. Elle n’est pas allée à l’enterrement de son héro non plus. Heureusement que BFM est là pour nous apprendre qu’elle s’appelle « Julie », qu’elle est sous le choc mais qu’elle pense à lui quand même !

En même temps, il n’est pas encore enterré.

Urbon

Ha, je me trompe alors ? En effet, c’était juste un hommage aux victimes, désolé.

Pas sur que ça change tout mais ok, attendons donc l’enterrement pour critiquer.

Denis F

JE VAIS VOLONTAIREMENT CHOQUER!
Et vous voudriez quoi?
Qu’elle fasse la bringue sur tous les plateaux, ou qu’elle se fasse engrosser en se plantant sur un cadavre ???
MERCI de ne pas censurer pour mettre définitivement un terme aux polémiques diverses qui ne vont pas manquer de naître!
SVP
Même le procureur Molins parle de Redouane L. alors qu’il parle du Colonel Beltrame…
Volonté d’honorer le héros???
MON oeil oui… juste la politique correcte usuelle… comme si le Peuple ne savait pas que L c’est Lakdim… un maroco-« français »
Et ne venez pas me dire le contraire!!!
Alors fichez la paix à cette femme qui va rester traumatisée à vie, et d’autant plus que c’est une mort qui lui doit sa survie….
Belle éducation « républicaine » que celle citée!

hathoriti

Je remarque que Arnaud Beltram est mort pratiquement à l’entrée dans la semaine sainte. Il a donné sa vie en sacrifice pour sauver une vie, à l’exemple du Christ qui a donné la sienne… En plus de son courage,il était un fervent chrétien et son geste salvateur n’a rien d’étonnant, il n’a pas pratique la charité « neu neu » imbécile, lui, il avait tout compris !

Denis F

Je doute qu’il ait calculé, effectivement!
En revanche, j’avoue être ennuyé de savoir ce qui l’a poussé à agir ainsi…
Il va de soit qu’il faut déjà un terrain favorable, et apparemment c’était la vocation du Colonel depuis son enfance…
Pour le « reste », nous n’aurons jamais la réponse!
Mais qui sait quel est le signe d’encouragement qui nous est fourni par ce sacrifice… et la portée qu’il pourrait avoir, je l’espère

Sylvie Danas

Je ne suis pas d’accord, Général. Le héros est celui qui se sacrifie de manière utile, avec courage, pour faire progresser sa cause et remporter une victoire, au moins tactique, sur l’ennemi. Le héros est un combattant, un combattant qui veut gagner. Ce n’est pas un animal qui va à l’abattoir. Celui-là, c’est un martyre, pas un héros. C’est extrêmement honorable et utile, ne me faites pas dire ce que je ne dis pas. Mais ce n’est pas la même chose

JILL

Les soldats de  » La maison des dernières cartouches  » étaient des victimes ou des héros? Pierre-Brossolette,Jean Moulin furent ils des victimes ou des héros ? En se substituant à une otage,le lieutenant-colonel n’allait pas à l’abattoir ;il risquait sa vie ;mais l’affaire aurait pu se terminer autrement .

Denis F

Comme dit JILL, l’issue n’était pas certaine!
Quant à vous, vous considérez que sauver une mère de famille ce n’est pas utile??????
Il semble évident que vous ne partagez pas dut out la moindre des valeurs du Colonel Arnaud Beltrame… apparemment…

Sylvie Danas

L’utilité d’une action héroïque militaire se juge à l’impact qu’elle a sur l’ennemi. L’a-t-on affaibli, désorganisé, éliminé, fait reculer ? Sinon, c’est d’une autre utilité qu’on parle, celle du martyre. Et s’il est sans doute utile qu’une mère de famille soit sauvée, il est également utile qu’un serviteur de l’état de grande valeur valeur reste en vie pour continuer sa mission. Comparer l’utilité des deux n’est sans doute pas possible, mais ce n’est pas tout blanc tout noir comme vous semblez le croire. Enfin, ce qui est vraiment contre-productif, c’est d’héroïser ce qui est un acte de soumission à un assassin égorgeur musulman. Islam veut dire soumission, je vous le rappelle. Personnellement je préfère qu’on se batte. Et qu’on porte au pinacle ceux qui se battent

Sylvie Danas

Dans la mesure où ces valeurs privilégient le sacrifice par rapport au combat, non, en effet. Je ne partage pas du tout cette vision

JILL

Les ennemis,on ne les fiche pas,on les exécute …C’est la loi de la guerre .L’humanisme ne s’applique pas aux francs tireurs,pas plus que les tribunaux …ou à la rigueur les tribunaux militaires .Sous -traitons avec Poutine l’enfermement de ces ordures en Sibérie. Goulag Akbar !

JILL

Le lieutenant-colonel Beltrame a rejoint au Panthéon de la gloire le lieutenant de vaisseau Estienne d’Orves,premier martyr de la Résistance .Mes respects mon colonel.

Stratix

En situation de guerre un militaire gradé ne doit pas échanger sa vie contre une seule autre vie car il est plus utile vivant pour continuer à combattre l’ennemi. Sa décision de se livrer n’est donc pas appropriée et elle n’est pas efficace. Cela aurait été différent si il y avait eu une chance de le raisonner ( ce n’était pas le cas) ou de le maîtriser. Dans une guerre,si on est obligé de choisir, la vie d’un militaire vaut plus que celle d’une caissière.L’enquête devra dire si la décision d’exécuter le terroriste aurait pu être prise plus tôt et avant l’échange.

BALT

C’est très dur mais vrai.

Denis F

Les guerres ont livré aussi quelques héros, qui ne répondaient pas à vos justes remarques…
J’ajoute, malgré moi, que la guerre n’a jamais été déclarée SERIEUSEMENT, puisque l’ennemi N’EST JAMAIS CLAIREMENT désigné!!!
ALORS le coupable ce n’est pas le Colonel Beltrame, mais l’Etat, qui depuis des années distille volontairement et faussement la confusion entre islamique et islamiste…
Et, en tant que catholique, j’ajoute une LOURDE RESPONSABILITE du Vatican sur ce nouvel aveuglement répété devant l’islam!!!
Vade Retro Satána : « Arrière, Satan »
Non Suáde Mihi Vána : « Ne viens pas me conseiller tes vanités »
Sunt Mála Quae Libas : « Le breuvage que tu verses est le mal »
Ípse Venéna Bíbas : « Bois toi-même tes poisons »

jones

BELTRAME EST CHRETIEN ET FRANC MACON ,CE QUI DEJA UNE CONTRADICTION ,,un professionnel qui se fait egorger par un loustic arme d’un couteau et d’un pistolet ,ce n’est pas tres glorieux ,,et cette recuperation du heros qui se sacrifie pour la republique ,c’est dans quel but,est ce ,pour noyer le poison de l’incompetance de ce pouvoir,,le spectacle organisè de l’emotion ,desolè c’est pas pour moi

hathoriti

jones, où avez-vous appris que le colonel Beltrame était franc mac ? Il était chrétien tradi , fréquentant l’abbaye de Lagrasse, celle de Timadeuc, c’est très des « dogmes » maçonniques… il ne s’est pas sacrifié pour la république, mais pour sauver une femme dont la vie était en danger…

Urbon

+1

Denis F

TOUT SALIR!
Vos preuves, svp?
SINON, FERMEZ-LA, UNE BONNE FOIS POUR TOUTES!!!
Comme lors de son mariage, le PRETRE aurait invité celui qui ne se serait pas exprimé pour s’y opposer à se taire éternellement!!!
Et dans votre pays d’origine, Jones, les professionnels sont invincibles, alors?
Et TOI, tu peux prévoir les pulsions des RACAILLES???
Loin de noyer le problème, ce sacrifice appelle à réagir!!!
Excellent baromètre…

uru

oui c’est un héros mais nous son peuple, nous ne le méritons pas !!! je crois même qu’une majorité effrayante du peuple français ne comprends pas le geste de cet homme ! les macrons, sarko, hollande etc…sont coupables certes mais le grand responsable c’est nous le peuple qui les avons mis au pouvoir….regardez, hier, les soi-disants français mahorais ont élus un macroniste !! incroyable, et ils pleurent sur leur sort…..je suis à la fin de ma vie et c’est triste mais ca me fait presque « rire » !! je vous souhaite bonne chance les « français »

JILL

Oui ,les traines-couilles qui font semblant de gouverner apparaissent tellement minables au regard de cet officier supérieur .Les cons élisent des cons;quoi de plus logique .

uru

exact jill , ca fait beaucoup de « cons » dans notre pays et donc je ne vais pas commencer a pleurer pour tous ces cons lol

Denis F

Pourquoi ne pas pleurer?
LE SENTIMENT humain EST GRAND!!!
Condoléances signifie « cum dolere », ou pleurer avec… et c’est d’ailleurs la raison pour laquelle, souvent, je n’en présente plus, car je ne pleure pas!!!
Je suis bien conscient aussi de la sensibilisation extrême manipulée par la gÔchie depuis des années…*
Faire pleurer sur le triste sort des « réfugiés »…
Etc.
MAIS pleurer n’est pas UNE HONTE!
A plus forte raison si la douleur est réelle.
ET, MOI, je dis que j’ai envie de pleurer le jour de l’hommage national qui doit être rendu, s’il l’est!!!
Pour que nos pleurs sur ce héros nous fassent pleurer sur nous, prendre conscience, agir, et refuser d’être bernés plus longtemps…

Urbon

Je pense aussi que ce geste héroïque est incompréhensible de nos jours et je n’ai pas l’impression que l’otage libérée par Arnaud Beltrame le comprenne d’avantage. En tout cas, son silence me dérange autant que tout le tapage autour du sacrifice du gendarme.

Ce tapage ne sert qu’à renforcer les positions politiques de chacun et à préparer l’opinion. Soit qu’on doit combattre le terrorisme islamique en tendant l’autre joue, soit au contraire qu’on doit l’attaquer de front sans faire de quartier, dans tous les cas il faut bien accepter cette réalité que du sang français va encore couler.

Denis F

La femme libérée de ce fait a réagi…
Et c’est au contraire tout à son honneur de ne pas se stariser!!!
(Vous n’aurez qu’à voir le film produit par la décadence pour savoir ce qu’il faut, comme il faut, quand il faut…)
Pour le reste, je crois que se sacrifier pour la France, et une otage, ne laisse aucun doute sur l’état d’esprit du Colonel Belttrame, quoi qu’en disent ses proches, sa mère, etc.
Se substituer à un,otage, c’est désigner l’ENNEMI!!!
CLAIREMENT!
Et vous le savez, puisque vous parlez de « terrorisme islamique », tout comme le Président Donald TRUMP l’a validé!
Il n’y a d’islamisme et d’islamistes que pour les esclavagistes qui nous sacrifient et nous vendent à leurs complices!!!

Denis F

Comme je viens de l’écrire, on pleure surtout sur soi!
Mais nous avons là l’occasion de pleurer plus, autant sur le Colonel Beltrame que sur nous.
Je suis d’accord avec vous sur un geste que nos boeufs méprisent, même, au-delà de ne pas le comprendre, MAIS PAS PLUS QUE QUOI QUE CE SOIT EST COMPRIS…
Avec un peu de chance, pleurer sur soi permet de réagir.
Je l’espère!
En tous les cas, j’invite ceux qui ont encore un cerveau fonctionnel à se manifester le jour de l’hommage national!!!
Pour que nos pleurs divers nous rassemblent sérieusement, ENFIN, et nous encouragent à AGIR!!!
ASSEZ!
TOUS LES COUPABLES et complices punis, par la JUSTICE, et pas une justice avide de pouvoir malsain… et de gloriole…
A quand un « juge » qui se sacrifie???
Bon sujet de SF

Respectvaleurs

Le combat…comment? Nos chers gouvernants, planqués et protégés, corps et biens, n’attendent qu’une réplique de « l’extrême drôaate » pour justifier une répression plus sévère de tout propos ou comportement déviant, et installer l’islam comme première religion de France. Et comme dirait Jospin : La France s’islamise, qu’est ce que vous voulez que ça me fasse?

JILL

Le combat …comment ? En déclarant la France pays ouvert à l’ennemi,comme on faisait autrefois de villes pour éviter leur destruction .

Denis F

Vous avez bien raison, et je partage TOTALEMENT votre analyse.
Sauf que cela ne laisse pas indifférents les Français dignes de ce nom!!!
ET une majorité d’entre nous dans la rue le jour de l’hommage « national » rendu à notre Colonel héros permettra déjà de mesurer le degré de saturation du Peuple…
Je n’imagine évidemment pas tous les Français (HELAS!!!), mais au moins 65 à 70% d’entre nous…
Les traitres à la Patrie ne changeront jamais, et leurs émules ont trop flairé le filon aussi radical que la pire came détruisant le cerveau…

Eicher

Que du blabla.

mika

je ne sais pas si se drame va ouvrire lesprit ses gauchaut
et cest bien domage que se povre Colonele na pas vide son chargeur a se salle ras

franta

comme en 38. 39…mon general…

Marc Labelle

Mû par l’appel du héros, Arnaud Beltrame éveillera les consciences et les volontés indispensables au sursaut de la France. Merci, Général Martinez, pour cette réflexion qui puise aux sources philosophiques et spirituelles de votre pays.

Marc Labelle, un patriote du Québec

Urbon

Comme des moutons à l’abbatoir tu veux dire !

Alors prenons exemple, mes frères, sur Arnaud Beltrame. Pour sa foi en la République, sa résignation au sacrifice par amour de la France et sa bonne humeur jusqu’au moment de courber l’échine sous la lame d’un islamiste…

Lili

Il n’a pas courbé l’échine, il a été assassiné !!
Notre malheur et le sien, c’est que ça ne changera RIEN !!
Les salauds responsables et coupables de la situation s’en foutent de son sacrifice, ils vont même le détourner pour faire de la com’

Urbon

Nous courbons tous l’échine devant l’islamisation de la France.

Lili

Non ! Pas tous et pas moi !
Parlez pour vous…..

Denis F

Oui, récupération, et même sa Mère s’y met, d’une certaine façon….
+ de paix, etc.
Mais pour faire la paix, il faut au moins être deux!!!
Même Clémenceau a refusé la Paix proposé par Charles 1er d’Autriche qui voulait épargner des vies inutiles!!!
CE QU’ON TAIT!!!
Alors, NON, des traitres, qui ne désignent même pas l’ennemi, ne risquent pas de CORRECTEMENT RENDRE HOMMAGE A CE HEROS MILITAIRE ET CHRETIEN!!!
A NOUS, DONC, de le faire, à la simple mesure du Peuple, notre façon personnelle…

Denis F

Sa Foi, en Dieu, d’abord!
Et pas en la république, mais en la France!!!
DES choses bien distinctes… qui peuvent échapper facilement à de plus en plus de « français », hélas…
Nos Rois ont fait la France, et pas la république!
Napoléon a mis en place les codes civil, pénal, et ce n’est pas la république qui l’a fait !!!
Faut-il aussi parler du patriotisme du Front Populaire, de la Terreur et ses massacres d’innocents…?
DONC, DIEU, LE ROI et LA FRANCE

franta

les mains nues on finira comme lui face aux soldats de la republique sans armements moral on finira comme les bobos du bataclan..on en veut pas des martyrs comme ceux d en face on veut etre capable de defendre nos familles. notre terre…or nous sommes en guerre civile mon general. …..cela vous ne s le dites pas

Denis F

Si, il le dit, indirectement, en nous appelant à résister…

Jean Robin
Urbon

Soldat du Christ ?

Mouhahahaha

T’es parti te planquer un peu trop loin pour être crédible en soldat !

butterworth

lles15BLESSES VONT BIEN?et l otage pas de nouvelles??La lutte contre les ennemis de l’humanité se livre sur toute la planète, elle ne demande ni héros, ni messies et elle fait partie de la défense du plus fondamental des droits: le Droit à la Vie.
Le monde du bout du monde – Luis Sepulveda

Denis F

Vous n’avez pas tort concernant le droit à la vie!
Mais en revanche vous avez tort quand vous parlez de « messies » et regroupez au pluriel des « choses » bien différentes!!!
Quant à l’Histoire et aux héros, INUTILES pour vous, no comment(aire)…

Carole

Magnifique article ! « Malheureux le pays qui n’a pas de héros ! » et : « Malheureux le pays qui a besoin de héros ».
L’absence de héros se faisait cruellement sentir dans notre beau pays de France . Nous en avons enfin un et son sacrifice ne sera pas vain.

Urbon

Besoin de héro, certes, mais pour quoi faire ?

Tu crois qu’on va construire moins de mosquées ? Arrêter d’accueillir des d’islamistes en France ? Imposer la laïcité aux musulmans ?

Grâce à Arnaud Beltrame ?

Au contraire…

Denis F

Je l’espère!!!

Rene

Il faut s’armer : on se fait tirer comme des lapins en France. Vous faites les courses au supermarché du coin ? Tient, y’a un drôle de boucan… Comme des bruits de rafales, on dirait…Oh non, c’est encore un attentat terroriste ! 4 morts, 15 blessés ( et des blessures par balles, c’est souvent des séquelles voire des handicaps à vie hélas).
Alors on fait quoi ? On pleure un peu ? On allume des bougies ? Et on attend le prochain attentat en subissant les ricanements et la jubilation morbide des crasseux qui se réjouissent de la mort de ‘gaulois’ ? On s’enfonce dans la peur, la soumission, le déshonneur et la dhimmitude ? On capitule sans combattre devant les islamistes de plus en plus ignobles et belliqueux ? Ou on se procure des armes, on se regroupe et on s’organise ?

franta

tu dois savoir que la france est en guerre civile d abord. les verts se permettent tout cela avec la complicite des politichiens de souche

Eicher

Il faut s’armer. Très vrai. Juste une question : alors pourquoi est-ce que vous n’êtes pas encore armé ? Vous avez fait quoi pendant toutes ces années ?

CHASSAING

« Le sacrifice de Arnaud Beltrame ne doit pas être vain. Il doit au contraire insuffler cette vitalité et cette volonté déterminée pour résister et engager enfin le combat pour changer les choses. »
Le sacrifice sera vain car « pour résister et engager enfin le combat » il faut des armes et vous savez très bien que nous en sommes là.

Carole

Vous êtes l’anti-héros par excellence, l’oiseau de mauvais augure qui vient croasser sur le site.

CHASSAING

à Carole :

Et vous vous êtes la petite colombe blanche gazouillant sur le site et virevoltant autour des tombes des héros. Les guerriers de l’islam adorent les oiseaux de votre acabit.

Echec&Mat

Auriez-vous des armes, vous allez faire quoi ? Alors que déjà nombre de français disposent légalement d’une arme à feu soit de catégorie B1 & B2, C ou D. Meme si les armes Full auto de Cat A sont interdites, il est toujours possible de transformer une arme semi-auto en automatique ! Mais vous allez faire quoi ? Un officier d’État-major vous demandera si au moins vous avez une idée de manœuvre ? Quels sont vos moyens, vos appuis ? Un soldat se doit au préalable d’être formé et entrainé, ce qui est le cas des migrants qui reviennent de Syrie, mais pas du français lambda qui n’a jamais fait de service militaire ! Pas sérieux Monsieur Chassaing !

Echec&Mat

Je crois plus à l’effet rédempteur que va avoir le sacrifice du lieutenant-colonel, Arnaud Beltrame, sur la population de culture chrétienne, véritable don de sa personne, comme l’a si bien rappelé ici, le général Martinez. En définitive, cet acte héroïque, exceptionnel, peut devenir le signal salvateur que le peuple attend dans sa conscience collective, pour autant qu’il ne tombe pas de si tôt dans l’oubli, mais très vite catalyse un véritable réveil pour une résistance active.

CHASSAING

à Echec&Mat :

Vous êtes mûr pour réécrire la Bible. Les futures victimes des égorgeurs islamistes vont apprécier votre bénédiction.

Echec&Mat

Cher Monsieur Chassaing, je vous invite à faire une partie d’échecs, si tant est que vous ayez un classement FFE de 1600 points ce qui équivaut au niveau « bon joueur de club ». Ensuite vous comprendrez qu’il faut par effet miroir, étudier le gagnant pour ne pas être le perdant. Et que dans ce jeu il faut abattre le roi avec un esprit de manœuvre approprié, c-à-d avec au moins deux coups d’avance, ce que notre ennemi fait actuellement parfaitement par l’entrisme, et que par mimétisme nous devrions faire (cf. « Achever Clausewittz » de René Girard). Nous avons d’excellents militaires au savoir faire reconnu. Simplement ils vous répondront qu’ils n’ont pas vocation à faire des coups d’Etat. Hélas ! Sans l’armée (qui est à double tranchants, ne l’oublions pas) : que pouvons nous faire ?

CHASSAING

à Echec&Mat :
J’avais un oncle champion d’échecs régional et qui nous avait appris à y jouer. Mais ce n’est ni du roi, ni de la reine de leurs fous, tours et cavaliers dont je vous parle mais du pion que vous êtes. Je croise depuis longtemps vos commentaires insipides dès qu’il est question de Défense. Ecrivez-nous au moins une belle contribution patriotique. Sous votre vrai nom.

Denis F

Le pion, toujours sacrifié, mais si important…
PROBLEME : union des pions, pour moins pire que mai 68 et 1789

Denis F

Contrairement à Chassaing, je vous suis!
Et, au besoin, je rappelle que Saint Thomas d’Aquin n’était pas opposé à la guerre!!!
http://www.liberius.net/livres/Saint_Thomas_d_Aquin_et_la_guerre_000000269.pdf

franta

surtout ne bouge pas…

CHASSAING

à Echec&Mat :

Vous avez bien choisi le postulat de votre courageux anonymat Echec&Mat. Le peuple peut compter sur vous s’il a besoin de rien.

Echec&Mat

Cher Monsieur Chassaing vous n’avez encore rien compris !
Souvenez-vous de la révolution tunisienne qui débute le 17/12/2010 par l’immolation par le feu d’un vendeur ambulant, un Mohamed Bouazizi, à Sidi-Bouzid. S’en suit une grève générale (aujourd’hui en France on en est pas loin) qui provoque la fuite de Ben Ali vers l’Arabie Saoudite.
Dans son superbe article, le général Martinez écrit : » on perçoit bien ici le lien direct de l’héroïsme …avec une crise morale et sociale majeures ». Avec la différence de culture, la comparaison entre ces deux sacrifices interpelle ! Croyez moi, Monsieur Chassaing, plus que vos pétoires, cet évènement qui embarrasse le pouvoir, n’a pas fini de faire des vagues voire un tsunami dans les consciences des gaulois encore endormis, Affaire à suivre

CHASSAING

à Echec&Mat :
« Affaire à suivre » et pendant ce temps ne vous mouillez surtout pas monsieur le théoricien de l’échiquier.

Echec&Mat

Calmez vous Monsieur Chassaing ! Commencez à vous mettre en condition physique et mentale comme un vrai soldat. Entrainez vous régulièrement au tir. Mettez vous en situation. Je vois que vous êtes un meneur d’hommes, alors n’hésitez pas dès à présent à constituer un groupe d’auto-défense. Si vous ne l’avez pas encore fait, vous allez découvrir que c’est pas évident. Sachez simplement que jeune s/lieutenant, il à 59 ans de cela, j’étais en Kabylie avec ma section et qu’aujourd’hui j’assiste en France à un véritable « copier-coller » de ce que j’ai connu, comme nombre des compatriotes de ma génération encore vivants. Je n’en tire aucune gloriole, simplement pour se comprendre faudrait-il que nous soyons d’égal à égal ?

Urbon

Des armes ?

Pour se protéger ou pour attaquer ? Qui ?

Non, c’est d’abord le pouvoir qu’il faut reprendre. La police et l’armée sont là pour passer le karcher. On attend toujours que quelqu’un donne l’ordre !

Notre « deep state » de gauchistes, à la Française, ne cherche qu’a faire tomber les dernières barrières morales qui pourraient empêcher le « progrès », si ce n’est l’état lui même. En fait, donner à la finance et à l’industrie carte blanche pour marchander ce que l’on considère encore comme sacré, mais plus pour longtemps, et qui touche directement à la vie et à la liberté. L’immigration massive, la mondialisation, c’est pour retirer aux Nations le peu de pouvoir qu’il leur reste.

Quand on sera foutu de s’organiser, le besoin de s’armer se fera déjà moins sentir !

Eicher

Et tous ces types qui se réveillent maintenant, comme René qui vient nous dire « on se procure des armes, on se regroupe et on s’organise », ne savent même pas de quoi ils parlent.
« On se procure des armes ». Ils ne savent même pas où. Ils ne savent pas ce que ça coûte une arme au noir. ils ne donneraient pas le prix si l’occasion se présenterait. Ils n’auraient même pas les couilles d’aller chercher l’arme et de la trimbaler dans leur bagnole.
« On se regroupe ». Il n’y a pas un seul réseau structuré dans tout le pays pour la bonne raison qu’il n’est pas possible de rencontrer trois types capables de se mouiller.
« On s’organise ». Pincez-moi, je rêve.

Par contre, on comprend pourquoi la France en est arrivée là. Avec des va-de-la-gueule et des bras cassés pareils tout s’explique.

Denis F

Tu crois, vraiment?

CHASSAING
Respectvaleurs

C’est pas faux!

Carole

Je crains que spirituellement vous ne soyez plus proche donc à un niveau assez bas – d’un Macron malveillant, terre à terre et cynique – que d’un Arnaud Beltrame qui a donné sa vie pour en épargner d’autres.

Echec&Mat

Cher Monsieur Chassaing, croyez à la force de l’esprit (celui du bien comme celui du mal), c’est ce qui fait la force de notre ennemi commun, mais aussi votre faiblesse. Le Mahàtmà Gandhi l’avait lui aussi compris, utilisant la désobéissance civile, inspirée de  » Civil disobedience » de Henry David Thoreau, cet américain du XIXème S. de descendance française que vous devriez lire et qui pourrait être notre dernier espoir salvateur, à savoir que la France rurale devienne une immense Vendée, celle chantée aujourd’hui par « Les Brigandes ». C’est alors que vos armes pourraient servir, face aux bleus et aux généraux Turreau et Katz qui ne manqueront pas !

CHASSAING

à Echec&Mat :
Ce qui a de certain c’est que je défendrai d’abord ma peau au lieu de la sacrifier pour des huluberlus de votre espèce.