Arte a eu du mal à révéler l’antisémitisme islamique

Publié le 23 juin 2017 - par - 74 commentaires - 3 548 vues
Share

Finalement, la mort dans l’âme, la chaîne franco-allemande Arte a diffusé – mercredi 21 juillet, à 23 heures – le documentaire Les nouveaux visages de l’antisémitisme, réalisé par Joachim Schröder et Sophie Hafner, qui écorne sévèrement les petits protégés de ladite chaîne, à savoir les musulmans.

Pour mémoire : « “En 2015, Arte avait accepté la proposition du Westdeutscher Rundfunk (WDR) de réaliser un panorama de la montée récente de l’antisémitisme dans plusieurs pays européens, la Norvège, la Suède, la Grande-Bretagne, la Hongrie, la Grèce, la France et l’Allemagne”, rappelle Arte.
“Or, le programme livré portait essentiellement sur le Proche-Orient et ne correspondait que très partiellement au projet validé par la conférence des programmes d’Arte, ce qui a motivé son refus”, poursuit-elle. »
(http://www.lepoint.fr/societe/arte-diffusera-un-documentaire-sur-l-antisemitisme-initialement-refuse-20-06-2017-2136807_23.php)
Évidemment, l’argumentaire d’Arte ne tient pas. La vraie raison c’était encore et toujours la crainte de heurter la sensibilité des musulmans. Aussi, lors du débat qui a suivi la diffusion, le directeur des programmes du WDR s’est fourvoyé lorsqu’il a évoqué le déficit journalistique du documentaire, dont l’avant-propos très prudent et distancié imposé par la chaîne en disait long sur l’inféodation de celle-ci à l’islam.
Maintenant, voyons le contenu dudit documentaire…
On peut dire qu’il commence fort, avec un discours de Mahmoud Abbas dans lequel ce dernier reprend le vieux poncif de l’eau empoisonnée par les juifs, qu’on retrouve par exemple au milieu du XIVe siècle en Europe, pendant la Peste noire, où l’on accusait les juifs d’avoir infecté les puits. Le discours du leader palestinien est mis en parallèle avec une déclaration de Julius Streicher – compagnon de route d’Hitler et directeur du journal violemment antisémite Der Stürmer –, déclarant : « Sans solution à la question juive, l’humanité n’aura pas de répit. »
Vient ensuite un long passage – trop long à mon goût puisque hors-sujet à en juger par la suite – sur l’antisémitisme historique de l’Occident chrétien, notamment chez les intellectuels. Ceci n’a plus vraiment cours, il me semble. Va pour cette digression, étant entendu que les juifs ne réclament pas l’interdiction d’œuvres européennes ouvertement antisémites quand le Cran – Conseil représentatif des associations noire de France – pleurniche en lisant Tintin au Congo !
Hélas, on tombe parfois dans le simplisme, notamment en comparant la lutte contre l’actuelle finance internationale avec le vieux discours d’avant-guerre sur la finance juive. Que je sache, Warren Buffet, investisseur multimilliardaire américain, n’est pas juif. Combattre la finance ce n’est pas obligatoirement verser dans l’antisémitisme.
Passé ces légers écueils, le documentaire entre dans le vif du sujet. Là se dévoile la connivence entre l’Europe des élites et l’islam, symbolisée par le cofinancement du mausolée de Yasser Arafat, parent d’al-Husseini, le copain d’Hitler. Bon sang ne saurait mentir !
Le Palestinien est devenu le nouveau martyr à défendre et l’on découvre une gauche allemande aussi virulente que la française, quitte à devenir obscène : « Anne Franck serait dans la rue à nos côtés ! » hurle un activiste allemand pro-palestinien.
Pire : « Le besoin de relativiser le national-socialisme est parfois encore plus marqué à gauche qu’à droite », affirme le politologue Stephan Grigat. Cette relativisation permet un antisémitisme décomplexé, sous couvert de lutte contre Israël. Il y a aussi quelque chose de schizophrénique chez certains Allemands qui ne digèrent sans doute pas leur passé : les Palestiniens seraient les nouveaux juifs et les juifs, les nouveaux nazis ! Ce que résume ainsi une bénévole de l’EAPPI (Programme œcuménique d’accompagnement en Palestine et Israël) : « Ils se comportent en fait comme on s’est comportés avec eux. »
Sauf que les reporters se sont déplacés à Gaza et le moins que l’on puisse dire c’est que ça ne ressemble pas à Auschwitz !
La Palestine est l’endroit du monde qui reçoit les plus importantes aides financières des quatre coins du monde et ce, sans contrôle international. Et si la corruption y règne, on aperçoit tout de même de grosses cylindrées, des immeubles modernes, des restaurants au bord de la plage, des mosquées rutilantes, etc.
Mais ce qui est étonnant, c’est le discours des Gazaouis. Une jeune femme belle comme le jour – et, quoique voilée, maquillée comme savent le faire les Orientales –, fatiguée par la dictature islamique du Hamas, déclare : « On doit se tendre la main. » Une autre : « J’avoue que le gouvernement est responsable de ce qui arrive ici. » Un autre encore, mais hors caméra : « L’Occident doit stopper toute aide à Gaza. » Car l’Occident nourrit le terrorisme du Hamas, qui suscite des vocations ailleurs.
Vient ensuite le cas du BDS – Boycott-Désinvestissement-Sanctions –, aux actions violentes et qui réunit une belle brochette d’intégristes, choyés par des idiots utiles à la cause islamique. Tout comme ces Noirs américains qui jouent l’identification avec les Palestiniens en arborant ce slogan : « When I see them, I see us » (quand je les vois, je nous vois).
Les rappeurs du monde entier – désormais porte-voix de l’islam – sont aussi pointés du doigt, nombre d’entre eux faisant l’apologie de l’antisémitisme : « Je hais ces youpins encore plus que les nazis ! » éructe l’un d’eux.
Mieux, dans une manifestation de musulmans à Berlin, on peut entendre : « Juifs, sales porcs dégonflés ! » Là, on ne prend même plus la peine de dire « sionistes » ou « Israéliens » ; ça a le mérite d’être clair !
Puis, comme un crève-cœur pour nous, le documentaire se penche sur la France. Là, on constate que Riposte laïque avait raison de tirer la sonnette d’alarme. Exemple : un témoin de Nuit Debout, ce happening sauvage d’extrême gauche, raconte qu’il y a entendu plusieurs propos antisémites. Il parle à juste titre de « réactionnaires de gauche ».
Interrogé, Malek Boutih rappelle au passage que beaucoup de Palestiniens vivent grâce à Israël. En effet, « 30 000 Palestiniens travaillent dans 900 entreprises israéliennes », apprend-on. Et les hôpitaux israéliens soignent tous les patients, sans distinction particulière.
L’antisémitisme français – enfin, islamique, nuance ! – n’empêche pas Emmanuel Macron, dans l’exercice de ses fonctions, d’aller rompre le jeûne du ramadan au CFCM !
Peu importe que lors des émeutes anti-juifs de Sarcelles – « la petite Jérusalem » – en 2014, on ait entendu : « Mort aux juifs ! Hitler avait raison ! »
Ainsi que l’explique le psychologue Ahmad Mansour – d’origine palestinienne –, la composante religieuse de l’antisémitisme musulman est indéniable, donc indiscutable selon les fidèles.
Conclusion : les juifs sont le baromètre de notre avenir. En les abandonnant à leur sort, en prétendant que ça ne nous concerne pas, le réveil risque d’être douloureux. Après eux, ce sera nous, c’est-à-dire tous ceux qui ne croient pas en la parole coranique.
L’abdication des élites face à l’islam est un fait, mais il reste le peuple. Et là encore, les juifs nous montrent la voie, eux qui ont longtemps été victimes jusqu’au jour où Israël leur a donné la force nécessaire pour résister à la fatalité, ce que, visiblement, on ne leur pardonne pas.
Quant aux réactions viscérales des juifs lorsqu’on émet des critiques à l’endroit d’Israël, elles peuvent être agaçantes, car Israël n’est pas une nation parfaite, mais si critique il y a, elle doit admettre une bonne fois pou toutes qu’on parle d’un État souverain, donc légitime. Ajoutons que ces critiques ne mettent toutefois pas notre vie en danger !
Pour terminer, Arte est un média méprisable et servile dont l’idéologie délétère, sous couvert de culture, est insupportable. Et le fait de diffuser des films d’Orson Welles ou Jean Renoir n’en fait pas une chaîne exemplaire, ces deux metteurs en scène n’ayant pas besoin d’Arte pour être reconnus pour ce qu’ils sont : des génies du 7e Art.
Ne jamais oublier que : « Les dictatures fomentent l’oppression, la servilité et la cruauté ; mais le plus abominable est qu’elles fomentent l’idiotie » (Jorge Luis Borges).

Charles Demassieux

Share
Chez beaucoup d’individus, de voir leurs certitudes s’effondrer brutalement aboutit à un effondrement psychologique, provoquant une dépression profonde et un sentiment d’anéantissement, allant jusqu’au suicide. Une solution que trouvent les individus dans cette situation est le déni, le refuge dans des explications ad hoc et fallacieuses pour maintenir l’illusion, ce que les psychologues appellent la réduction de la dissonance cognitive. Le décalage avec la réalité provoque une névrose chez l’individu atteint. On en a eu une illustration flagrante avec Arte, ainsi que dans le « débat » supposé faire contre-feu pour sauver les apparences, ou plutôt les illusions. Le manque d’arguments et… lire la suite
Arte avait commandé sur l’antisémitisme ciblé uniquement sur l’extrême-droite, le grand classique, conformément aux clichés et idées reçues chez les gauchos, bref les tartes à la crème canal historique et canal habituel Las, les réalisateurs sont revenus avec un doc sur l’antisémitisme généralisé des musulmans et sur l’antisémitisme de gauche, de la gauche extrême, de la gauche bobo antisioniste, des mouvements humanitaires et autres ONG proches de l’idéologie bien-pensante de gauche, etc. On peut comprendre que le choc intellectuel a été rude: c’est très difficile pour la plupart des gens de voir abattues leurs croyances, leurs représentations intellectuelles, leur système… lire la suite

« Juifs contre blancs » ???
Je ne savais pas que les Juifs étaient noirs ou marrons….
« Juifs contre catholiques » ??? « Juifs contre Chrétiens » ???
Catholiques contre Juifs ou Chrétiens contre Juifs serait plus exact et collerait plus avec l’Histoire (Inquisition, pogroms, etc..)

Le nazisme islamique ou l’art de pratiquer le fascisme sans pour autant avoir l’intelligence qui va avec !

C’est intéressant ce que vous dites là ; pourriez-vous argumenter, je vous prie?

je prends la liberté de faire suivre un commentaire d’ AntiPravda sur le site arte, bravo ! « Un documentaire intéressant mais abordant trop d’aspect du problème en 90 minutes. Chaque aspect abordé aurait nécessité une émission à part entière. Un traitement expéditif d’un problème très vaste et d’une grande complexité. Le débat était très surprenant. Les auteurs n’ont pas été invités et les explications apportées étaient douteuses. Les opposants au documentaire ne savaient proposer que des arguments contre Israël et non au sujet de l’antisémitisme. Une opposition de principe qui est le reflet du rejet d’Arte et d’une gauche bien-pensante… lire la suite

C’est pour ça que je n’ai pas voulu écouter le débat qui suivait le documentaire car j’avais compris que c’était un débat de propagande (ça paraissait évident vu que ce documentaire allait à l’encontre de la propagande véhiculée, notamment en France), et c’est très ennuyeux d’écouter des gens dont on sait qu’ils veulent juste manipuler l’opinion.
En somme, ce documentaire, c’était la réalité à l’état brut tandis que ce débat, c’était juste de la propagande.

J’ai visité Israël en 2012 et ce pays m’a stupéfié. Pour moi, c’est un pays occidental. Qui protège le christianisme. Imaginez-le perdre face à des armées arabes…

Israël est la sentinelle avancée de l’Occident au Moyen-Orient : si Israël tombe, nous tomberons aussi, à moins de nous soumettre à cette idéologie conquérante et mortifère qu’est l’Islam. La veulerie des dirigeants européens me dégoûte profondément car ils abandonnent leurs peuples pieds et poings liés à la barbarie dont les zones de non-droit, en France occupée, constituent les prémices…

Puis-je vous rassurer Haggar Dunor, avant qu’Israël tombe, de l’eau aura coulée sous les ponts. Son armée est la meilleure au monde, tout comme ses services de sécurité et de renseignements.
Vous pouvez dormir sur vos deux oreilles, par contre, effectivement nous concernant, là je serai beaucoup moins catégoriquement.

Oups, correcteur automatique, lire catégorique.
Mais une fois le clic lancé, c’est déjà trop tard.

Entre les terroristes du Hezbollah au Nord d’Israël, ceux du Hamas à l’Ouest, Daesh au Sud ET à l’Ouest, et l’armée iranienne qui gagne du terrain à l’Est, Israël est cerné par des ennemis sanguinaires qui lui envoient des rockets (cette semaine chaque jour) soi-disant « par erreur ». Elles proviennent de l’Ouest (Hamas) et du Nord-Est (Syrie). Une jeune soldate de 23 ans a été tuée à coup de couteau il y a trois jours (revendiqué par Daesh) et quelques soldats blessés légèrement. Ne pas oublier que 7 pays arabes (dont l’Algérie) sur 57 pays arabes avaient déclenché par surprise et… lire la suite
@Madeleine, réapprenez l’histoire: Témoignage d’un officier des renseignements militaires israéliens, Israël se retrouvait seul, comme en 1948, contre sept pays arabes. Ceux qui ne connaissaient nos forces avaient peur. Ceux qui, comme moi, étaient dans l’armée n’étaient pas inquiets….Shabtail Bril, 30 ans en 1967. 6 juin 1967 soit 1/2 siècle, la guerre israélo-arabe changeait radicalement la carte du Proche-Orient et marquait un tournant dans l’histoire. Entre le 5 et 10 juin, Israël envahit le Sinaï égyptien, la Cisjordanie, la bande de Gaza, Jérusalem-Est et le plateau syrien du Golan au cours d’un conflit éclair. Israël maître du ciel et défaite… lire la suite
Le 8 juin, l’Égypte jette l’éponge Le 9 juin, Vraie fausse démission de Nasser Le 10, la Syrie cède, En six jours, Israël a brisé le mythe nassérien vaincu trois armées arabes qui menacées son existance et « fixé » lui-même ses frontières sur le canal de Suez, le Jourdain et le Golan. Le monde arabe est sous le choc. Bon, je synthétise un peu par manque d’espace, car nous pourrions en parler pendant des heures et ce ne sont pas de « trous duc barbus » qui vont mettre à genoux ce petit pays, mais puissant et grand par la volonté! Par contre… lire la suite

Excellent article Monsieur Demassieux, mais j’ai lu quelque part qu’au XIIe siècle et dans notre beau pays, cette communauté était(déjà) obligée de porter l’étoile jaune??
Rassurez-moi vite!!

Pétain s’opposa au port de l’étoile jaune en zone libre mais il fit apposer le tampon « Juif » sur les papiers d’identité. « Tant que je serai vivant, je n’accepterai jamais que cette ignominie qu’est l’étoile jaune soit appliquée en zone sud » déclara-t-il au grand rabbin Schwartz.

https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89toile_jaune#L.27.C3.A9toile_jaune_et_la_zone_libre

Merci JACOU, pour cette page d’histoire que je connaissais, mais ma question remonte à beaucoup plus loin dans notre propre Histoire. Le marquage des Juifs remonte au Moyen Âge. En France, Espagne et Italie, la loi obligé les Juifs à porter la « rouelle », un rond jaune sur la poitrine. C’est l’église catholique et plus précisément le Pape Innocent III qui publie un décret en 1215, lors du quatrième Concile de Latran, ordonnant le port de vêtements différents pour empêcher les mariages. (Désolé, mais je synthétise). Le Concile de Vienne en 1267 ordonne le port d’un chapeau particulier le Judenhut. En… lire la suite

St-Tropez (83) : un jeune Britannique tabassé par trois hommes « ne parlant pas bien français » (VOIR PHOTO )

Après avoir dîné en famille, ce touriste gallois a été pris à partie « sans aucune raison apparente » par trois hommes ne parlant « pas bien français ». Un témoin sous le choc raconte que l’un d’eux lui a même « sauté sur la tête » ! suite

http://www.prechi-precha.fr/st-tropez-83-jeune-britannique-tabasse-trois-hommes-ne-parlant-bien-francais/

et comme d’habitude, on ne retrouvera jamais les sal..pards d’agresseurs !

L’antisemitisme haineux fait partie des fondamentaux de l’islam dont il parsème les écrits fondateurs. Le conflit israélo-palestiniens n’est qu’une pierre d’achoppement et une bonne raison de donner cours à leur haine des juifs à travers l’anti sionisme qui sert à travestir cette haine et à reporter sur les juifs ces sentiments inavouables face au reste du monde.

Non. Islam et christianisme sont des variantes du judaisme. Des foutaises orientales.

L’islam est un retour au judaisme ancien retour sur lequel il a été rajouté ses propres haines. Le christianisme est issu du judaisme mais représente une véritable rupture par rapport au judaisme ancien. Judaisme qui a su evoleluer à priori. Je ne connais pas suffisamment le judaisme et surtout ses différentes sectes mais il semble qu’il transporte aussi des formes de rejets des non juifs. Le christianisme tel que créé initialement ne présente pas ses formes de rejet ce qui a été fait par la suite par l’Eglise tenue par les princes de la noblesse généralement (le cadet des familles… lire la suite

Karine , on ne peut pas dire que votre remarque dénote une bonne connaissance de ces deux religions !

@karine, par pitié va te cultiver un peu avant de dire n’importe quoi. Tu découvrirais avec ébahissement que le christianisme a des racines juives. Jésus était Juif, ses apôtres aussi! Quand à l’islam, c’est un avatar tardif et dévoyé des deux premières religions.

C’est un peu ce que dit Karine.

Karine
Le christianisme est pour une grande part l’héritier de la Grèce, il est imprégné d’hellénisme ,et nous sommes plus encore le enfants d’Athènes que les enfants de Jérusalem .Si des salauds parviennent à éradiquer le christianisme, c’est tout notre héritage grec qui sombrera avec lui .
 » Qu’as-tu, que tu n’aies point reçu ? » (Paul de Tarse, 1 Corinthiens)

Ah bon ? Je ne savais pas que le Christ était né à Athènes et qu’il était Grec. Ne vous en déplaise, Jésus, surnommé « Roi des Juifs », était un rabbin, fils du rabbin Joseph, né en Judée-Samarie (actuel Israël). Apparemment votre cerveau, celui du Pape François, et des Chrétiens de par le monde, n’ont pas fait « tilt » lorsque, à l’initiative de l’islamo-collabo Hollande, a été tenue à l’Unesco une Conférence au cours de laquelle une Résolution a été créée, niant tout lien, pourtant historique, entre le Judaïsme et Jérusalem, au profit de celui de l’islam, né, rappelons-le au 7è siècle,… lire la suite

(suite 1 et fin) nier le lien entre le judaïsme et Jérusalem, revient à nier également l’existence même de Jésus et donc de la chrétienté. Les musulmans ont réussi un coup de maître grâce au traître athée Hollande. De combien de millions a t-il été récompensé par le Qatar ? Il faut être fou, au sens propre du mot, pour oser aller ainsi à l’encontre de l’Histoire et se mettre l’église à dos. Mais apparemment l’Anesthésiste Hollande a bien fait son boulot puisque aucun Anesthésié n’a réagi….

Excellent @Madeleine, il me semble que « nous » sommes des millions à avoir suivi le bout du doigt de hollande(désolé, je suis fn et je n’ai aucun respect à offrir à l’ensemble des dirigeants que vous m’imposez depuis cinq décennies. Ce sera sans majuscule donc!). Bien à vous et bonne journée.

Je n’ai nullement nié l’existence de Jésus , loin de là. Et pas davantage sa judéité. Vous ne m’apprenez rien .Mais ,d’une part , il ne semble pas qu’il ait eu l’intention de « créer  » une nouvelle religion ,puis qu’il ne veut pas « changer la Loi d’un iota » .D’autre part, tout le Moyen Orient, en ce temps-là, est très hellénisé . Et Paul de Tarse « fondateur » du christianisme – Jésus en étant en quelque sorte la pierre angulaire – , est de religion juive , (du moins avant le chemin de Damas), et de culture grecque, comme toute l' »élite » intellectuelle… lire la suite

(2) dans des pays de culture grecque , et d’abord dans les classes socio-culturellement privilégiées ,contrairement à ce qu’ont pu en dire ses détracteurs (Celse, Porphyre , entre autres) donc des classes hellénisées, s’est forcément imprégné de la pensée grecque, tant celle d’Aristote, qui montre la terre que celle de Platon, qui montre le ciel, dans le tableau de Raphaël, « L’Ecole d’Athènes ».

L’islam est issu du judaïsme (plus particulièrement du pharisaïsme d’après certains spécialistes) avec des survivances païennes arabes (la pierre noire). Le christianisme est un compromis boiteux entre le judaïsme, les anciennes religions européennes (Trinité suprême, culte de la déesse mère identifiée à la mère du Christ) et le culte de Mithra.

Je ne sais pas si j’ai bien compris, mais lors du débat il y avait un ex représentant des juifs d’Allemagne qui relativisait tout dans le débat. Même l’arabe israélien était surpris et le reprenait.

Ai-je faux ?

Non vous n’avez pas mal compris, c’était bien cela. Les juifs ont toujours eu des traitres dans leurs rangs, comme tous les autres peuples d’ailleurs !

Vous avez raison, c’est bien ça.

Monsieur
Charles Demassieux Je n’ai qu’un mot Merci !

Ah bon … les muzz ils aiment pas les feujs ?
Euh… sans déconné !
ARTE qui passe ça à la tv , putain quelle audace.
Bref… monde de ouf

Et maintenant on fait quoi? Maintenant que la merde est au cou, alors qu’une chance inouïe a été gaspillee ? On fait quoi?

Non, aucun conflit,entre juifs et catholiques. Aucune alliance entre juifs et les noirs, arabo berbères, musulmans et autres ducons.

Elites juives qui ne représentent qu’elles mêmes, donc ce que vous dites n’a aucun sens.

Les Juifs qui soutiennent les musulmans ou les noirs sont toujours les mêmes : des intellectuels gauchistes qui se comptent même pas sur les doigts des deux mains. Et ils font un tort énorme aux Juifs et à Israël. Sachez que les Juifs fuient la France et l’Europe à cause de l’immigration musulmane voulue par l’UE et l’Allemande Führer Merkel. Les Juifs gauchistes (et cons) en France sont les suivants : Attali, BHL, Cohn-Bendit, Alain Minc, Elkabbach, Jack Lang, Patrick Bruel, Cohen (TV), Jean Daniel (Nouvel observateur).

La montée de l’antisémitisme en Europe, correspond à la montée de l’islam. SVP, n’attribuez pas ce travers au FN qui fait tout pour le combattre. Merci.

Auguste
Même si effectivement il reste un fond résiduelle d’antisémitisme a l’extrême droite , vous avez complètement raison pour moi le véritable danger pour la communauté
juive se sont bien les fascistes rouge !

David, je ne faisais allusion qu’aux fascistes verts.

Ah bon le FN fait tout pour combattre l’islam ? comme la marine quand elle se fait adouber par le grand Cadi de Mayotte ou quad elle déclare cette idéologie compatible avec la France, elle aurait dit compatible avec les abrutis par le marxisme j’aurais applaudi…

Yves: Auguste a écrit que le FN fait tout pour combattre l’antisémitisme.

Punaise Y.ESSYLU, merci de prendre le temps de relire le commentaire d’Auguste. Il me semble qu’il pointe du doigt l’islam comme point de départ de la montée de l’antisémitisme. Moi j’aimerai connaître plus précisément à quelle époque il la situe cette « montée de »??? Car n’oublions surtout pas que « l’étoile » était déjà portée au XIIe siècle et chez nous(antisémitisme ?).
Reprenez-vous cher Yves ESSYLU.

Merci Romanin d’avoir compris ce dont je parlais, et de me défendre.

Les arabo-musulmans, au fil des siècles, ont de tous temps, fait des pogroms au cours desquels ils ont tué nombre de Juifs (et ce, dans tous les pays arabes). Même en 1929, en Israël, dans la ville de Hébron, les arabes ont assassiné (égorgé) beaucoup de familles juives, y compris enfants et nourrissons.

Allons, allons @Madeleine, je conçois et je comprends votre frayeur, mais prenez le temps de lire ma réponse concernant la guerre des « six jours » et la défaite « éclaire » des fameux sept pays arabes qui ont voulu en découdre avec ISRAËL.
Bon, j’ai fait court mais on pourrait en discuter des heures, malheureusement, ici l’ espace est restreint.
Je vous précise que je ne suis pas Juif, mais, il m’arrive de le regretter surtout lorsque je côtoie certains de mes con–citoyens. Bonne journée à vous.

Essylu, le FN combat l »antisémitisme. Le combat contre l’islam est une autre nécessité. Vous êtes à côté de la question.

En même temps l’antisémitisme islamique est loin d’être un scoop …

L’islam est un sémitisme.

Karine, ta mauvaise foi est évidente, et ton ignorance crasse aussi.

Karine, l’islam est une idéologie totalitaire à but hégémonique sous couvert de religion, pas une race.

Charles,
Cela fait des années que arté est devenu aussi pourrie que les autres chaines. Et la qualité des émmissions sont de plus en plus gachées par des « techniciens » nantis.
Cordialement.

Les Juifs arrivent en second sur la liste, ils commenceront par les athées, et en premier les apostats (de toutes les religions). Après viendront les Grand Frères.

Faux ! Il n’y a qu’à voir les assassinats ciblés contre les Juifs :
— Ilan Halimi, torturé par Fofana et sa bande pendant 24 jours, puis arrosé d’essence et
brûlé
— Les 3 enfants et le père de l’un d’entre eux, dans une école à Toulouse, assassinés
par Mohamed Merah
— Les 4 personnes de l’hypercasher de Vincennes tuées par Coulibaly
— Le couple d’Israéliens dans le musée Juif de Bruxelles
— Sarah Halimi, torturée pendant 1 heure et demie et défenestrée

P.S. Qui sont les « Grands Frères » ?

arte est une poubelle idéologique, à chaque fois que je tombe sur cette chaine, c’est soit un reportage sur l’afrique soit un reportage sur les états unis.
Une véritable usine à conversion mentale, dans le genre bourrage de crâne y a pas mieux !

Il vaut mieux dire antisémitisme « musulman », et pas « islamique ».
Car « islamique » peut être confondu avec « islamiste ».
Nul besoin d’être islamiste pour être anti-juif, il suffit d’être musulman.
Voilà pourquoi mieux vaut dire antisémitisme musulman.

Les musulmans adorent le dieu des Juifs, tout comme les Chrétiens.

Ho le troll karine tu vas nous gonfler longtemps?

Karine, il faut se rendre à l’évidence qu’il y a trois dieux « uniques ». Yahweh, celui des juifs n’aide que les juifs, normal puisque ce sont eux qui l’ont créé. Deus, le dieu des chrétiens aime tout le monde. Allah, le dieu des musulmans n’aime personne. Ils sont si dissemblables qu’ils ne peuvent être qu’un.

Pourquoi alors Yahweh « qui n’aide que les Juifs » les a t-il autant aidés qu’à Auschwitz ?
Si le dieu des chrétiens aime tout le monde, pourquoi a t-il autant aimé les juifs à Auschwitz ?

Salut Madeleine. Il faut comprendre que je me moque des religions. Si vous voulez entrer dans le détail des méfaits des 3 dieux uniques, je vous souhaite bien du plaisir.

Karine
Vous perdez d’excellentes occasions de vous taire .Cultivez-vous un tantinet, peut-être émettrez-vous moins de niaiseries.

« Karine » c’est devenu un prénom courant chez les musulmans non ?

Ce qui est le plus consternant dans cette affaire, c’est que les européens (à l’exception de pays tels que la Pologne, la République tchèque et la Hongrie) n’ont toujours pas compris que pour les musulmans, les juifs et Israël ne sont qu’un hors d’oeuvre. Ce qu’ils visent en réalité, c’est d’étendre la charia au monde entier. Et il faut bien dire que nos politiciens, bobos ilamo-gauchistes et autres idiots utiles leur facilitent bien la tâche !

Absolument d’accord. Mais une majorité ne comprend pas cela. Y compris parmi des intervenants sur LR. Moi je le pense et l’ai dis depuis longtemps pour éveiller les cerveaux formatés.

Il ne faut pas mettre la charia avant l’hébreu !
un peu d’humour !

EXACT.

Excellent article. Merci.

on peut le voir en rattrapage jusqu’au 28/06 sur ce site (avec les sous-titres en francais)
http://www.daserste.de/information/reportage-dokumentation/dokus/videos/auserwaehlt-und-ausgegrenzt-der-hass-auf-juden-in-europa-video-100.html

le débat qui a suivi sur la chaîne allemande (en allemand seulement)
http://www.daserste.de/unterhaltung/talk/maischberger/videos/israelhetze-und-judenhass-video-100.html