1

Arzano : Bardella en tête, tout fout le camp !

Normal ! Depuis que la maire Bory a laissé le préfet monter son projet d’installation d’un centre d’accueil et d’orientation pour 40 jeunes hommes majeurs… et qu’elle l’a soutenu de toutes ses forces !!
Que ce soit l’immobilier qui est en chute libre, cela paraît évident quand les personnes intéressées par un bien se renseignent sur internet, et qu’elles voient l’ampleur du désastre envisagé avec ce genre de projet : insécurité, coût, pollution, ambiance… et que c’est confirmé par différentes sources…
Ce phénomène provoque une désertification, les commerces ferment les uns après les autres : un électricien en début d’année, suivi de la coiffeuse, une boulangerie en difficulté, d’autres songent à changer de lieu de travail, garage, auberge…
L’école est sur le fil du rasoir, il faut que l’effectif se maintienne mais avec un projet de centre de clandestins à quelques dizaines de mètres, les habitants ne se posent plus la question et préfèrent aller voir ailleurs.
C »est la catastrophe… Combiné avec une incompétence crasse des édiles du coin : avenant prévisible du chantier assainissement de + de 25 %, incapacité à gérer les travaux de rénovation de centre-bourg, un deuxième cabinet est sollicité… Impôts très importants, + 5 points par rapport aux communes limitrophes… magouilles, ententes et copinages, on ne s’en sort pas !!!
Où va s’arrêter la chute ?? Certains élus commencent à faire la tête et se demandent à quelle sauce ils vont être mangés cette année… Entre les élections qui s’annoncent et l’ambiance déplorable, tout s’en ressent… Même les fêtes au village ne sont plus ce qu’elles étaient !!

En attendant que les fruits pourris tombent d’eux-mêmes, comme en 2013, les uns et les autres s’organisent et envisagent la suite… Une liste se monte tout doucement mais sûrement, d’autant que les résultats des élections européennes leur donnent des ailes.

https://election-europeenne.linternaute.com/resultats/arzano/ville-29002

Bardella (RN) étant arrivé en tête à Arzano aussi, cela conforte dans l’idée que le CAO n’est absolument pas le bienvenu sur la commune. Ce que l’on savait !!
Reste à ce que les tenants de la mairie et de la préfecture entendent le message…
Martine Chapouton