Arzano : la presse subventionnée au service de Bory et ses migrants

Publié le 28 novembre 2018 - par - 1 commentaire - 1 042 vues
Share

À Arzano, commune où le préfet du Finistère projette d’ouvrir un CAO, dès le début, les rédactions de la presse régionale, sont au courant.

Et ce, bien avant la mise en scène de Madame Bory et des «lettres officielles» de la préfecture, datées des 20 et 21 septembre 2018.

http://www.arzano.fr/cao/cao-documents/

En outre, la population est informée, dès le 18/09/18 suite à l’article exclusif de Breizh Info.

https://www.breizh-info.com/2018/09/18/102478/arzano-familles-migrants

Ainsi le Télégramme embraye et glisse un entrefilet le 19 septembre 2018, annonçant la «possibilité» d’ouverture d’un CAO.

https://www.letelegramme.fr/bretagne/arzano-l-ancienne-gendarmerie-pourrait-accueillir-des-migrants-19-09-2018-12083683.php

L’orchestration se poursuit avec un point-presse le samedi 22 septembre après-midi, où les deux rédactions (Ouest France et Télégramme) sont convoquées (similitude des photos !)

https://www.ouest-france.fr/bretagne/quimperle-29300/pays-de-quimperle-bientot-un-centre-d-accueil-pour-migrants-arzano-5980616

https://www.letelegramme.fr/finistere/quimperle/arzano-un-centre-d-hebergement-pour-migrants-dans-la-gendarmerie-22-09-2018-12086201.php

Sous la pression populaire, une réunion publique est organisée le 15 octobre à 19 h, (ci-dessous des exemples des restitutions partiales et orientées). Environ 250 personnes s’y rendent, une cinquantaine de participants restent dehors, beaucoup d’Arzanois, mais peu prennent la parole, sans doute traumatisés par les menaces proférées contre les commerçants qui avaient osé proposer une pétition à signer dans leur échoppe.

Lors d’un simulacre de référendum, 16 bras se lèvent pour acquiescer et donner leur accord pour l’installation de ce centre. Évidemment cela n’est pas du tout retranscrit dans les articles ci-dessous.

https://www.letelegramme.fr/finistere/arzano/accueil-des-refugies-arzano-a-fleur-de-peau-16-10-2018-12108123.php

https://www.letelegramme.fr/finistere/arzano/arzano-accueil-des-migrants-250-personnes-a-la-reunion-publique-15-10-2018-12107636.php

http://www.arzano.fr/wp-content/uploads/2018/11/Arzano-Infos-N15.pdf

https://www.ouest-france.fr/bretagne/quimperle-29300/pays-de-quimperle-arzano-debat-autour-du-centre-d-accueil-6022625

https://www.ouest-france.fr/bretagne/arzano-29300/pays-de-quimperle-reunion-publique-sur-l-accueil-des-migrants-6020261

Un conseil municipal a lieu le 25 octobre à 20 h à la mairie. Après un long monologue, madame Bory dit avoir été choquée, la maire évoque une plainte contre des commentaires trouvés sur internet. La presse s’en empare et titre «le maire dépose plainte». Ce qu’elle fait donc par la suite.

La pression monte d’un cran. Cet article est une provocation car résumer le conseil à cela n’est pas fidèle à ce qui s’est dit !!

https://www.letelegramme.fr/finistere/arzano/conseil-municipal-mise-au-point-sur-le-centre-d-accueil-26-10-2018-12117467.php

https://www.ouest-france.fr/bretagne/quimperle-29300/pays-de-quimperle-arzano-le-maire-depose-plainte-6038723

Mais encore aucune information concrète n’est venue préciser la venue de ces clandestins, ni quand, ni combien, ni quel en sera le coût et qui le supportera.

Le 11 novembre, à l’occasion de la cérémonie du centenaire de la fin de la guerre 1914-1918, Erwan Balanant, député de la circonscription, commente sur Twitter :

«Très belle cérémonie à Arzano où j’ai tenu à être présent pour le centenaire de l’armistice et pour soutenir la municipalité aujourd’hui attaquée et insultée pour l’accueil d’un CAO pour les migrants.»

https://mobile.twitter.com/erwanbalanant/status/1061575116952424448?p=v

On assiste au renvoi d’ascenseur par la presse mainstream qui met en exergue la présence remarquée du député :

https://www.letelegramme.fr/finistere/arzano/11-novembre-les-deux-porte-drapeaux-a-l-honneur-11-11-2018-12129819.php

https://www.ouest-france.fr/bretagne/arzano-29300/le-depute-erwan-balanant-arzano-pour-le-11-novembre-6062885

https://mobile.twitter.com/erwanbalanant/status/1061922101123260416/photo/1

Depuis, le collectif Arzano « non au CAO » a fait une conférence de presse, voici ce qu’il en est ressorti

La presse en profite pour distiller ce genre d’information :
La Ligue des droits de l’homme a réagi :

Analysons : À qui profite le crime ?

À travers tous ces articles, reconnaissons que la PQR est hypnotisée de façon impartiale par ce projet, qu’elle soutient sans réserve. Et ce pour quelles raisons ? À qui compte-t-elle plaire ? Les subventions à percevoir évidemment sont un élément… Qu’y gagner ? Quel hochet a été agité ?

Bizarrement la presse non subventionnée n’a pas les mêmes échos et ne partage pas les mêmes informations :

https://www.valeursactuelles.com/societe/finistere-une-gendarmerie-transformee-en-centre-dhebergement-pour-migrants-99245

https://www.breizh-info.com/2018/10/03/103196/migrants-a-arzano-une-reunion-publique-le-15-octobre-a-19h

https://www.breizh-info.com/2018/10/28/104734/a-propos-darzano-future-terre-daccueil-de-migrants-tribune-libre

https://www.breizh-info.com/2018/10/18/104246/migrants-a-arzano-les-elus-et-letat-contre-le-peuple-reportage-video

https://www.patriote.info/videos/immigration-videos/les-gendarmeries-fermees-a-allaire-et-arzano-pour-installer-des-migrants-franc-studio/

https://ripostelaique.com/bretagne-oseront-ils-imposer-des-dizaines-de-clandestins-a-arzano.html

https://www.breizh-info.com/2018/10/22/104431/patrick-le-fur-rassemblement-national-brest

https://www.patriote.info/videos/immigration-videos/les-gendarmeries-fermees-a-allaire-et-arzano-pour-installer-des-migrants-franc-studio/

https://it.video-topka.ru/video/4XkIS_xSzHM

Martine Chapouton

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Dupond

Dans bien des petites communes rurales les électeurs sont flemmards de se renseigner sur ce qui se trame a la mairie !!! Ils élisent des parachutés beaux parleurs en s’imaginant qu’ils vont les soulager d’une corvée qu’ils ne veulent pas assummer
……A Arzano comme dans biens des bourgs ou sont élus des inconnus du terroir les électeurs ont ce qu’ils méritent !!!