Asia Bibi : où étaient nos antiracistes, féministes et « musulmans modérés » ?

Publié le 8 novembre 2018 - par - 7 commentaires - 771 vues
Share

Nous savons qu’actuellement le sort d’Asia Bibi, chrétienne pakistanaise condamnée à mort pour blasphème, ayant passé 9 ans dans les geôles de son pays, reste incertain. Elle a été, semble-t-il, libérée de prison, mais est toujours retenue au Pakistan. J’ai donc voulu  savoir si en France toutes nos associations droits-de-l’hommistes et bien-pensantes se préoccupaient de son sort. Je me suis donc rendu sur leurs différents sites afin de voir ce que l’on y trouvait (il suffit de taper « Asia Bibi » dans leur moteur de recherche et de regarder le résultat).

À tout seigneur tout honneur, j’ai commencé par le CFCM, nos parangons de l’islam modéré, religion d’amour, de tolérance et de paix. Cela donne :

Bon, vous allez me dire que j’ai été peut-être un peu naïf et que j’aurais dû m’en douter. Exact ! Alors je suis allé sur le site de la Ligue des droits de l’homme (vous savez, ceux qui prétendent être les héritiers des défenseurs du capitaine Dreyfus). Je pensais qu’un sort aussi injuste que celui d’Asia Bibi les mobiliserait. Résultat : zut, encore raté ! Alors, en désespoir de cause, je me suis rabattu sur nos officines antiracistes : LICRA, SOS Racisme : rien non plus de ce côté.
Mais étant de nature têtue, j’ai essayé le MRAP. Et là, miracle, ça marche. Au début je n’en croyais pas mes yeux. Quoi, le MRAP se préoccuperait du sort d’Asia Bibi ? Ce n’est pas possible… Et en effet, ce n’était pas possible ! En lisant le communiqué qui suivait, je suis tombé sur un papier concernant une décoration remise à un commissaire de police marocain. Totalement hors sujet, donc. Je me disais bien aussi…

En désespoir de cause, je me suis dit que nos féministes de gauche auraient sûrement pris leur part du combat pour la libération d’une femme innocente et martyrisée. Je suis donc allé voir sur le blog de Caroline Fourest : bon, là on trouve bien quelque chose sur le blasphème en pays musulman. C’est déjà mieux que rien, si ce n’est que l’article date… de 2011 et ne concerne aucunement Asia Bibi. Allez, encore un effort, Caroline !

Bilan de tout ceci. Nos associations bien-pensantes de gauche se sont totalement déshonorées dans cette affaire. Pas un mot, pas une ligne. Ah, si Asia Bibi avait été palestinienne, là on en aurait fait des tonnes, comme ce fut le cas pour Ahed Tamimi (qui elle n’a passé que 8 mois dans les prisons israéliennes après un procès parfaitement régulier où elle bénéficia de tous les droits pour sa défense). Mais pensez donc, une chrétienne martyrisée pour une histoire de verre d’eau dans un pays islamique, cela ne va tout de même pas les empêcher de dormir, et puis quoi encore !

Certains demandent l’exfiltration d’Asia en France. Vu le soutien dont elle bénéficierait de la part de nos droits-de-l’hommistes et de la forte présence musulmane intégriste dans notre pays, je le lui déconseillerais formellement. Qu’elle aille donc dans un pays où l’islam est inconnu. Il y en a encore quelques-uns (quelle chance ils ont). Au hasard : Nouvelle-Zélande, Japon, Corée du Sud, Pérou, Chili, etc. Là au moins, elle y sera en sécurité.

Michel Kalidas

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Anne-Marie

Hallucinant !

Bertrand

C’est bien la preuve que les organisations féministes sont en réalité des officines subventionnées pour promouvoir le gauchisme. C’est la raison pour laquelle les féministes s’acharnent toujours sur l’homme blanc européen de préférence chrétien alors qu’elles ne critiquent jamais les atrocités du monde musulman.

DUFAITREZ

Géométrie variable ! Euclide contre Riemann… Pour faire un… parallèle.
Nos « subventionné.e.s » de Salon, ignorent l’islam affamé de sang !

Paskal

Le site féministe Sans Compromis a défendu Asia Bibi.

Sylvie Danas

Remarquable investigation. Elle serait agréablement complétée, cependant, par des références à tous les sites politiques et/ou religieux n’appartenant pas ostensiblement au Camp du Bien qui ont effectivement parlé de cette martyre pour a soutenir… et la liste de ceux qui ne l’ont pas fait. Ça permettra de trier les patates de ce coté-là aussi…

Jon-Erik Harper

Seul Julia Palombe l’a défendue.

Peg

« Nos associations bien-pensantes de gauche se sont déshonnorées dans cette affaire ».
1) Ces gens là n’ayant pas d’honneur, ils ne pouvaient pas se « déshonnorer ».
2) Ces gens là étant viscéralement anti-chrétiens, ils ne pouvaient pas défendre une chrétienne.
3) Ces gens là étant pro-muz, ils ne pouvaient que souhaiter la lapidation de cette pauvre femme et de sa famille.

Et je suis entièrement d’accord avec votre conclusion, la France n’est vraiment plus une bonne idée pour les Chrétiens. La pologne, la Hongrie ou le Pérou me paraissent infiniment plus sûrs!