Askolovitch et Fourest commentent l’attentat de Nairobi

Publié le 23 septembre 2013 - par - 2 882 vues

Ri7Fourest askolovitch lèchent– T’as vu ? Des Islamistes ont perpétré une attaque à Nairobi, faisant au moins quarante morts !

– Ah. Quelques légers dégâts collatéraux, donc. C’est quoi, les circonstances ?

– Ils ont flingué à tout va dans un centre commercial.

– Donc, dans un haut lieu du consumérisme à l’occidentale. Ils ont simplement réagi à une provocation. Nos mœurs dépravées attisent le courroux des mahométans épris de pureté, je les comprends.

– Paraît qu’ils n’ont descendu que des non musulmans ;

– Ca prouve bien que l’Islam est une religion de paix ! Avec l’islamisation totale, plus d’attentats. Mais comment ont-il fait le tri ?

– Ben pour les femmes, c’est facile. Les voilées, et les autres.

– Et voilà. Comme je le dis dans mon livre remarquable, si au lieu d’avoir « le voile plié dans un coin de leur tête » elles l’avaient eu sur le crâne, elles seraient vivantes. Pauvres abruties. Mais pour faire le distingo chez les hommes, comment ils ont fait ?

– Ceux qui ont pu réciter une prière ont eu la vie sauve. Les autres, pan !

– Il leur aurait suffi d’apprendre, par exemple, « le lion et le rat » en sabir. Aucune bonne volonté.

– D’aucuns disent que l’immeuble appartenait à des Israéliens…

– Alors là, j’aime pas. Des victimes parmi eux ?

-A priori, non.

– Ouf, je suis rassuré. Somme toute, on peut considérer que l’assaut n’aura causé que des dégâts matériels. Quel était le motif de l’attaque ?

– L’armée kenyane est intervenue au sud de la Somalie.

– Ils ont donc riposté à une agression, leur souveraineté a été violée. J’espère que Hollande va déclarer la guerre au Kenya.

– J’aurais bien aimé, mais ça se présente mal. Il y aurait deux françaises parmi les victimes.

– Mais on va au Kenya pour voir des gnous et des girafes, pas pour faire des emplettes ! Il s’agissait à coup sûr d’agents de l’ennemi.

– C’étaient des sionistes, tu crois ?

– Les sionistes n’ont jamais été les ennemis de personne ! Qu’est ce que tu racontes ???

– Dans le même temps, un attentat visant les chiites a fait une soixantaine de morts à Bagdad. Pour incriminer l’occident, ça va être coton.

– Pas du tout. L’Irak de l’après Saddam reste agité de spasmes tétaniques post-mortem. C’est la laïcité qui est la cause de ces troubles.

– Attends…on m’apprend dans l’oreillette qu’au Pakistan, un attentat suicide devant une église à la sortie de la messe aurait fait plus de cinquante morts.

– Aïe…Je vais développer l’info séparément, en expliquant qu’il ne faut pas prétexter une bousculade pour stigmatiser toute une communauté.

– Bon. Faudrait rédiger un bref communiqué commun. Et en faisant semblant de déplorer la mort de dizaines de personnes. La situation est quand même gênante.

– »Nous nous inclinons devant la douleur des familles des victimes, lesquelles n’ont eu que ce qu’elles méritaient ». C’est bon ?

– Cela ira. Je publie ça dans « Prochoix », et je fais tourner. Allez, à plus.

– Shalom Akbar.

Jacques Vinent

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi