Askolovitch furieux contre Macron : il n’a pas été invité à la causette !

Publié le 4 février 2019 - par - 16 commentaires - 1 874 vues
Share

Allons bon ! Voilà Claude Askolovitch (qui a voté et fait voter Macron) qui étrille ses collègues journalistes et le président de la République. Et le pire est que je suis en partie d’accord avec ce qu’écrit cet homme, que Pierre Cassen avait sévèrement critiqué lors de l’affaire du Bataclan, à cause d’un article particulièrement crapuleux sur Slate. Il avait intitulé mon article « Askolovitch, je t’accuse d’être responsable de la mort de Nathalie Jardin ».

https://ripostelaique.com/askolovitch-je-taccuse-detre-responsable-de-la-mort-de-nathalie-jardin.html

Et il avait persisté, dans le livre « Et la gauche devint la putain de l’islam », en lui consacrant le premier chapitre de l’ouvrage.

 

Et voilà Askolovitch, qui a toujours fréquenté de près les « Grands », surtout quand ils sont de gôche, (entretiens-livres avec Éric Besson, Manuel Valls, Montebourg, Hamon) qui s’en prend avec virulence au président de la République et à ses quatre collègues journalistes qui ont eu l’honneur d’écouter la parole présidentielle pendant près de 2 heures et demie. Et il n’est pas content, Askolovitch ! De ne pas avoir été invité ? Ne soyons pas mesquins. Il critique ses confrères (parmi lesquels Jeudy, de BFM TV, et Beretta, du Point), d’avoir laissé Macron proférer des énormités, sans avoir réagi. Il parle même de misère du journalisme de cour et de salon. Venant de lui, il faut oser…

Il parle de journalisme de salon, de journalisme de cour, et même de journalisme paresseux. Faut-il que l’affront de sa non-invitation soit énorme pour qu’il se laisse aller ainsi…

Mais il a raison tout de même de parler des dérives de Macron, qui veut juste avoir des journalistes payés par l’État dans les rédactions, se croyant dans l’URSS de la Pravda.

Le président de la République continue à ne voir dans le mouvement des Gilets jaunes qu’une manipulation de Poutine, et des 50 000 extrémistes de droite comme de gauche ! Et il paraît tenir à cette vision conspirationniste.

Askolovitch n’est pas content, parce que Macron pourrait préférer Hanouna aux vrais journalistes. Crime de lèse-majesté !

Il conclut : « Je ressens simplement qu’un homme de culture, qui est, à l’évidence, le rempart que le hasard et l’élection ont choisi contre la haine et le populisme, semble se confondre, subtilement, imperceptiblement, avec ceux dont il nous garde. Un journalisme, qui ne serait pas de la cour, du café ou des salons, nous reste précieux pour affronter cette anomie ».

Autrement dit, il accuse Macron de ressembler de plus en plus à Marine, forcément « la haine ou le populisme », où j’ai mal compris ?

Il en a vraiment gros sur la patate, Askolovitch…

Jeanne Bourdillon

http://www.slate.fr/story/173082/emmanuel-macron-le-journalisme-de-cour-et-le-controle-des-medias

 

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Marnie

C’est une sale con et c’est bienfait pour lui. Il n’a pas compris que l’élyséen est un mordu de l’islam encore plus que lui ?

DUFAITREZ

« Asko est au journalisme ce que Balasko est au cinéma ».

Brocéliande

QUI C’EST CELUI LA !

Joël

Ben l’a pas fini de chialer Asko. Après la tentative de perquisition ratée chez médiapart, voilà que macron veut un journalisme d’état.
« Macron propose que l’État rémunère certains journalistes dans les rédactions : vers une nationalisation partielle de la presse ? »
http://www.fdesouche.com/1152991-gernelle-macron-ou-la-tentation-de-la-pravda
Bientôt un journal unique avec des points de couleur comme à France-Télévision.
Et des contrôleurs de la pensée.
Mais à part ça, on n’est pas en dictature, hein !

Dupond

Joël
Il s’est aperçu que les subventions coutaient un poignon de dingue . Maintenant ne sera rémunéré que celui qui léchera le plus !!! il sera journalope du genre porte parole de choupi ……….rien ne changera pour de bon puisque de toute façon l’info passe par les réseaux sociaux et qu’a part pour la météo la TV et les feuilles de choux ne sont prise en considération

Nuch

Comment peut on avoir un air si haineux faut il être mal dans sa peau pôvre mec

Malou30

Pourquoi ce visage haineux. ???

PODOTRON

Le propos de Berretta vaut le détour ..

« Le bien public, c’est l’information. Et peut-être que c’est ce que l’État doit financer. Le bien public, ce n’est pas le caméraman de France 3. Le bien public, c’est l’information sur BFM, sur LCI, sur TF1, et partout. Il faut s’assurer qu’elle est neutre, financer des structures qui assurent la neutralité. Que pour cette part-là, la vérification de l’information, il y ait une forme de subvention publique assumée, avec des garants qui soient des journalistes. Cette rémunération doit être dénuée de tout intérêt. Mais quelque part, cela doit aussi venir de la profession. »

http://www.fdesouche.com/1152991-gernelle-macron-ou-la-tentation-de-la-pravda

Le Blob

Que de haine dans la photo de cet article, que de haine…

Brise-Lame

Micron, « un homme de culture ». C’est à mourir de rire. Micron est un produit de Sciences Po. Un inculte capable seulement de jeter de la poudre aux yeux de plus inculte que lui (suivez mon regard).

Eric des Monteils

Depuis toujours, Macroçn affiche son incompétence et son inculture. Mais cela ne suffirait pas à le qualifier, en effet, il est surtout stupide et arrogant. Ce qui le discrédite aux yeux du simple citoyen ; l’homme de la rue, ou même des champs a plus de valeur humaine que ce guignol.

Dupond

C’est normal qu’asko soit en rogne ,il a léché a perdre le souffle et vla ti pas que choupi n’a plus envers lui qu’un regard distant a la limite dédaigneux comme il le fait avec les autres journalopes . Il est un fait certain que si choupi jette un coup d’oeil attentif aux com de RL ou de Fdesouche il doit se dire rangeons nous du coté du plus fort puisque ces cons de gaulois ne mordent plus a l’hameçon des médias . Ha ma bonne lucienne « la vie est une tartine de merde on en bouffe un peu chaque jour » ….

Putox

Purée ! et dire que je l’avais un peu oublié celui-là.

Putox

Dupond,
Je tire mon chapeau à NDA qui a su si finement décrire le petit être gélatineux qui se proclame « journaliste » !

Busurman

Immonde article de l’immonde, quotidien du soir, qui fait l’éloge de l’ex journaliste qui a dénonce Patrick Jardin. On attend de leur part un article qui traite le général Leclerc de criminel de guerre.