Assises de la France des Gilets jaunes, le 17 mars, à Rungis

Publié le 13 janvier 2019 - par - 125 commentaires
Share

Nous venons d’être victimes d’une des plus graves attaques de notre histoire. Malgré le travail acharné de notre informaticien, il lui a fallu cinq heures pour rétablir notre site.

Nous ignorons si cela est un hasard, mais cela tombe le même jour que celui où Christine Tasin, dans un article paru sur Résistance républicaine, reprochait amicalement à Eric Drouet d’entretenir une relation curieuse avec un rappeur islamiste, un nommé Ramous, dont nous n’avions jamais entendu parler.

Or, saisissant ce prétexte, ce grand artiste que nous ne connaissions pas, décida alors de médiatiser cet article, et de se mettre en scène. Se disant Gilet jaune (nous n’avons pas vu beaucoup de ses coreligionnaires sur les ronds-points, ni dans les manifestations, si ce n’est, pour certains d’entre eux, le soir, pour faire leurs courses…), il se filma en train de vouloir déposer plainte contre Christine et contre Luc Ferry, rien de moins. Les policiers, dont il montre le visage, les mettant délibérément en danger, l’enverront paître, ce qui lui servit de prétexte pour se victimiser, et cibler les forces de l’ordre.

https://www.youtube.com/watch?v=xvKFa68OzO4

Un beau coup monté, attisant la haine contre la police, contre Christine Tasin, et nous. Est-ce un hasard si nous avons subi cette attaque, quelques heures plus tard, et que fait Eric Drouet avec un personnage pareil ?

http://resistancerepublicaine.eu/2019/01/13/que-fait-eric-drouet-avec-le-rappeur-islamo-ramous-qui-ferait-fermer-les-comptes-facebook-des-gj/

L’occasion, pour nous, de revenir sur ces deux mois, qui ébranlèrent Macron, et continuent de faire vaciller son régime.

Avant que le mouvement ne démarre, nous commencions à évoquer la légitimité de la lutte des Gilets jaunes, et depuis, nous le soutenons quotidiennement, par nos articles, nos vidéos, nos reportages.

Certains de nos contributeurs (qui souhaitent rester discrets) sont présents dans ce mouvement depuis le début, sur les ronds-points et autres lieux d’actions. D’autres, moins disponibles, vont aux seules manifestations. D’autres encore, comme Charles Demassieux, prennent des risques physiques importants en étant au cœur de tous les rassemblements parisiens, pour nous réserver, tous les dimanches, l’exclusivité de son reportage, de ses photos et de ses vidéos. D’autres, enfin, réservent leur énergie pour soutenir, par la plume, les Gilets jaunes, et dénoncer les mensonges et manipulations de Macron, Castaner ou Griveaux.

Notre fondateur, Pierre Cassen, a consacré nombre de ses vidéos quotidiennes à commenter l’actualité, autour de ce mouvement exceptionnel. Et cela dès le début !

Les patriotes n’ont pas tenté de récupérer le mouvement, comme sont en train de le faire la gauche et l’extrême gauche, politique, associative ou syndicale. Nous l’avons soutenu dès le lancement de l’initiative, parce que les thèmes abordés (dénonciation de l’imposture écologique et refus des taxes et des impôts, qui amenaient le prix du litre d’essence à 1,50 euro, vers les 2 euros au 1er janvier) nous paraissaient pertinents, et de nature à ébranler le système, échappant aux habituelles organisateurs de manifestations. Nous n’oublions pas que l’ensemble de la gauche a craché sur les Gilets jaunes, au départ, les classant à l’extrême droite, et refusant toute compromission avec eux.

Ce soutien, depuis le début, ne signifie absolument pas que nous approuvions l’ensemble des orientations, et surtout les grands silences qui existent autour des Gilets jaunes. Nous n’arrêtons pas, depuis deux mois, d’expliquer qu’il est impensable qu’un mouvement qui prétend lutter contre les impôts et les taxes continue de se taire sur l’immigration, sur son coût financier exorbitant, et sur la mise en danger de nos villages, de nos villes, de nos régions et de notre pays. Nous constatons que la gauche, alliée de Macron, entend interdire ce débat, comme hier elle s’est opposée au débat sur l’identité nationale.

Et pendant ce temps-là, l’invasion migratoire se poursuit, les mineurs isolés, presque tous majeurs, continuent d’arriver, et la communauté des disciples d’Allah se renforce, grâce à ces nouveaux venus, presque tous jeunes hommes seuls musulmans.

Dans ce contexte, notre soutien au mouvement ne nous empêche donc nullement d’en souligner certains silence assourdissants, comme le faisait Pierre Cassen dans cette vidéo, il y a une dizaine de jours.

https://www.youtube.com/watch?v=sSsZp7Pti74

Nous ne comprenons pas qu’un Gilet jaune en pointe, comme Maxime Nicolle, souvent remarquable, puisse parler des attentats qui ont lieu en France sans évoquer les islamistes. Nous ne comprenons pas davantage le grand silence sur le Pacte de Marrakech, excepté, timidement, Laetitia Dewalle devant Aphatie. Nous ne comprenons pas davantage ce refus d’aborder l’invasion migratoire, qui ruine encore davantage les Gilets jaunes. Encore pire, la même Laetitia Dewalle, sur TV-Libertés (à partir de la 7e minute), osa cette formule : « L’immigration ne nous concerne pas directement, c’est un problème politique, et nous ne faisons pas de politique ! » On peut plus difficilement être à côté de la plaque, quand on réclame la démission de Macron, à juste titre !

Nous entendons l’argument utilisé par de nombreux Gilets jaunes qu’il ne faut pas diviser le mouvement, et donc éviter les sujets qui fâchent. Mais il faut être bien candide pour ne pas voir que la gauche, elle, avance ses pions, et détourne le mouvement de ses objectifs initiaux. « Le moins d’impôts moins de taxes », est devenu « Faire payer les riches », ce qui n’est pas du tout la même chose, même si, bien évidemment, davantage de justice sociale est nécessaire.

La gauche a commencé à cracher sur ce mouvement, puis elle a commencé à l’infiltrer, à le phagocyter, y interdisant tout discours identitaire. Pour le plus grand bonheur de Macron, elle est en train, si les porte-parole des Gilets jaunes n’y veillent pas, de torpiller le mouvement, en l’entraînant dans des revendications fort éloignées de celles du départ, le 17 novembre.

Quand un mouvement se réclame populaire, à juste titre, quand 80 % de nos compatriotes sont contre l’immigration, il y a une énorme manipulation, lorsque les principaux porte-parole refusent d’en parler, voire quand ils paraissent avoir des connivences dérangeantes avec des personnages comme ce rappeur islamiste, il y a un souci.

Pour autant, le mouvement continue à progresser, malgré les mensonges grossiers du gouvernement, et une répression d’un niveau jamais atteint contre des manifestants.

Bien évidemment, malgré ces désaccords, tous les amis de Riposte Laïque, et plus largement toute la mouvance patriote, continueront, chaque samedi, tant que les Gilets jaunes, dont nous sommes, le décideront, à soutenir les manifestations, sans cacher un objectif clair : en finir avec Macron et sa clique, aux méthodes de plus inquiétantes.

Bien évidemment, nous continuerons à défendre tous les responsables Gilets jaunes comme Eric Drouet, quand ils seront victimes de l’acharnement policier, et tous les manifestants, victimes de violences policières inacceptables, par la faute de ce régime, qui les encourage à la brutalité. Nous avons une pensée pour les 1700 Gilets jaunes blessés, certains à vie, pour les familles des onze victimes, et pour les centaines de manifestants incarcérés. Nous remarquons la complaisance extrême des médias, devant les violences des policiers contre les Gilets jaunes, quand ces mêmes journalistes tombent sur le premier flic qui bouscule une racaille…

Dans deux mois, le 17 mars, cela fera quatre mois que ce mouvement aura débuté. A l’heure où nous écrivons ces lignes, nul n’est en mesure de dire si les Gilets jaunes existeront encore dans la rue, s’ils auront entrepris d’autres formes d’action, si Macron sera encore président de la République, si Castaner sera encore ministre de l’Intérieur, et si l’Assemblée nationale sera encore celle-là. Nul n’est capable de dire comment aura évolué une situation que nous caractérisons comme révolutionnaire. Nous savons que tout est possible, le pire comme le meilleur…

Pour autant, nous avons décidé d’organiser, avec Résistance républicaine, les Assises de la France des Gilets jaunes, à Rungis, où nous étions pour les dix ans de Riposte Laïque, il y a bientôt 18 mois. Pour l’instant, nous vous informons, et bien évidemment, au fur et à mesure de l’évolution de la situation, nous annoncerons différents intervenants, dont bien sûr des Gilets jaunes représentatifs du mouvement.

Le format sera celui que nous utilisons d’habitude, notre marque de fabrique. De 10 heures à 12 heures 30, première partie de la journée. De 12 heures 30 à 14 heures 30, buvette et repas, et de 14 heures 30 à 18 heures, suite des interventions, qui se concluront, bien sûr, comme d’habitude, par une vibrante « Marseillaise ».

Naturellement, les amis pourront disposer d’une table, pour y proposer leur matériel militant et leurs livres.

La semaine prochaine, nous ouvrirons une liste d’inscription, vous permettant de réserver votre place.

Mais vous pouvez bloquer la date du 17 mars, nous serons bien à Rungis, toute la journée…

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Jean lafli

Je bloque le 17 mars. Bravo à RL de remettre le couvert. Dans cette période trouble, refaire le point est nécessaire pour envisager la suite…

Jean lafli

Seul NDA est crédible. Adhèrer à DLF et portons la liste des amoureux de la France en tête du mouvement des patriotes.

François BLANC

J’ai assisté à une conférence de votre idole à Oullins (69) fin2018 où il a ouvertement déclaré ne pas vouloir aborder les sujets clivants comme l’immigration et la famille.
Désolé mais nous n’avons pas besoin d’un pleutre narcissique, nous avons déjà macron !

spartac

bon courage

Pilaf

Sur BFMTV la chaîne de l’ami de Macron, il y a l' »Enquête BFMTV : la famille Le Pen, une dynastie unique en Europe entre Dallas et les Borgia ». C’est uniquement dans le but de démolir le RN (donc de favoriser tous les autres partis dont LFI), pour montrer une image du RN qui ne plairait pas aux GJ et aux Français pro GJ (parler de Dallas etc…) en sachant dans la période qu’on est. C’est encore de la manipulation de tous ces médias pro Macron. Ce qui prouve bien que le seul parti politique dont les mondialistes ont peur, c’est… lire la suite

Joël(1)

Je dois dire que j’ai trouvé très bon Christine Tasin! Mariani est dans la vie sans doute un homme charmant je n’en doute pas, mais faut pas rêver! Le Monsieur en question à un passif politique qui ne le transforme pas en militant de la première heure! Le traité de Lisbonne a été monté de toutes pièces pour interdire tout changement puisque nécessitant la totalité des élus de l’UE pour la remis en cause de la politique Européenne! Donc: Voter RN n’est qu’un leurre de plus puisque il est impossible de changer la donne ((SAUF)) de permettre au RN de… lire la suite

Joël(1)

Il est marrant Mariani… Il est respectueux de la Constitution même si les Français en crèvent! C’est beau! c’est grand! c’est généreux! Bref c’est du RN pure jus! Ce parti est devenu un spectacle du Guignol avec la grande Zoé Marine qui pense se faire une santé sur l’impopularité du cocaïnomane de l’Elyzée !!! Bref! Mariani n’a pas fait du tout allusion au Traité Constitutionnel refusé par 55% des Français votant en 2005 que les voyous de la république ont transformé de Traité Constitutionnel en Traité de Lisbonne quelques mois après et avec le concours zélé des traîtres à la… lire la suite

Fleur de Lys

LAPIN SUCCINCT – LES GILETS JAUNES

Je partage à 100% ce que dit le Lapin Taquin.

http://www.prechi-precha.fr/lapin-succinct-les-gilets-jaunes/

Fleur de Lys

PARIS – CHOC / Un policier perd son sang froid face aux #GiletsJaunes « Ça commence à casser les couilles tous les samedis, maintenant ça va suffire, on va vous brûler la gueule s’il le faut » VIDEO

http://by-jipp.blogspot.com/2019/01/violences-policiere.html