Association des Chats Bottés : hommage à Brigitte Bayle, notre présidente

Publié le 31 décembre 2013 - par - 742 vues
Share

Ri7Brigitte Bré Bayle 1  001Brigitte, mon amie

Quand je t’ai rencontrée il y a trois ans,  j’ai eu l’impression que nous nous connaissions depuis toujours tant nous avions la même envie de défendre nos valeurs culturelles et identitaires comme le démontrait ton engagement auprès de Riposte Laïque.

Ton esprit associatif t’en demandait plus et c’est pourquoi tu as été l’étincelle et la force qui nous a permis, avec quelques amis qui se reconnaîtront, de fonder l’association des Chats Bottés dont tu étais la présidente.

Toujours disponible, tu répondais présente à chaque fois que nous en avions besoin. Ta réactivité a été la réussite et le dynamisme des actions que nous avons engagées et cette association naissante a pu grâce à toi avoir un démarrage prometteur : les venues, en juin, de René Marchand et Pierre Cassen, autour du livre Reconquista ou Mort de l’Europe, et l’intervention, en septembre, de Paul-Marie Coûteaux, sur la question européenne. Ce flambeau que tu nous as transmis, nous allons le reprendre avec fierté et sommes déterminés à continuer ce combat auquel tu tenais tant .

Tous ceux qui te connaissaient appréciaient ta gentillesse, ton sourire et ton dynamisme à toute épreuve et ce dernier mot n’est pas une expression, comme chacun sait.

Tu as été et sera toujours un exemple pour nous tous par ta détermination, ta disponibilité et la ferveur que tu mettais à défendre tes idées envers et contre tout.

Nous avons tant admiré ton courage et ton esprit combatif qui te définit si bien face à cette maladie qui a eu raison de toi.

Tu resteras à jamais dans notre cœur et seras la force qui nous animera à continuer de nous battre pour ces idées qui sont notre lien.

Merci, Brigitte pour l’exemple que tu nous as donné, nous essaierons d’être à la hauteur.

Jacques Soulis

Contact avec Les Chats Bottés : 5, La Pierrière, 86230 Usseau – 06.03.27.37.11

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.