Athée, j’ai quitté le 20e arrondissement parisien parce que c’était moi l’exotique…

Publié le 16 avril 2012 - par - 2 221 vues
Share

Plusieurs fois par semaine, je consulte votre site: j’ en sors à chaque fois attristé de voir que décidement le monde devient fou mais soulagé de constater que certains ont décidé de relever la tête et de dénoncer les abus et faits qui moi me révoltent. 

J’ ai quitté Paris après quelques années passées dans le XXème où pourtant je m’ étais installé de mon plein gré, heureux de me mélanger à cet univers cosmopolite…  J’ ai vite déchanté, j’ ai vite compris que c’ était moi l’ exotique; non pas par mon apparence physique, ça je m’ en contrefiche, mais par mes moeurs, mon mode de vie classique, chaleureux, ouvert, tolérant, curieux… Autour de moi, dans la rue, au fil des années, l’ ambiance s’ est dégradée pour faire place à des rues sales, des magasins de bouche communautaires partout, de filles voilées toujours plus nombreuses, des jeunes gars barbus, des racailles dealant au coin de la rue et respectant le ramadan, la police qui ne fait rien malgré des appels répétés, des insultes et regards de travers quand je suis assis à siroter une bière, clope au bec pendant que eux jeûnent… 

Je suis donc parti, écoeuré, en colère… Mais j’ ai appris beaucoup de choses en me documentant, en allant chercher des infos sur quantité de support, le net surtout. Et j’ ai mis le doigt sur ce que je suis, sur ce QUI je suis vraiment… Je le savais depuis longtemps, mais il m’ a fallu ce passage à Paris pour m’ en rendre compte: 

Je suis athée, mais de ceux qui ne peuvent s’ empêcher de le crier haut et fort, d’ en parler dès que c’ est possible, avec tout le monde. Je suis un athé MILITANT, et tant pis si ça dérange, si parfois j’ arrive à choquer des gens, car souvent on me traite de facho, d’ intolérant. Moi ce qui me passionne, c’ est discuter, semer une petite graine dans la tête de ceux qui croient, d’ instaurer le doute, de faire REFLECHIR. 

Car nous les athés, personne n’ en parle, et pourtant nous sommes nombreux, plus que les croyants, je pense en France; et pourtant, nous sommes dirigés par les religions, il ne se passe pas un jour sans que ces  illuminés ne fassent parler d’ eux et que la politique et leurs décisionnaires n’ agissent en conséquence. 

Mais bon sang, comment un être humain vivant en occident, ayant à porté de main et de clic, une montagne de connaissances ayant élevé l’ Humanité, peut-il se soumettre à un dieu, se faire rabaisser de la sorte, n’ ayant qu’ une peur terrible, celle d’ aller brûler en enfer pour l’ éternité?

Comment des parents ont-ils le droit d’ intoxiquer leurs enfants avec de telles bêtises, comment ont-ils le droit d’ aller leur bourrer le crâne que celui qui n’ a pas le même dieu est détestable et qu’ il mérite le glaive?  Voyez où cela nous mène? Je n’ ai pas besoin de m’ étaler sur le sujet…

Et le « politiquement correct » me demande de RESPECTER les croyances des gens? Et les croyants, me respectent-ils EUX? Qu’ a fait ou que fait la religion pour rendre le monde meilleur aujourd’ hui? Qui se fait sauter au nom d’ Hallah? Qui colonise des territoires palestinien AU NOM DE DIEU? Qui va tuer des médecins pratiquant l’ avortement aux USA? Qui interdit à certains de s’ aimer, de s’ unir, de décider de mener une vie sans histoire? Qui remet en doute les découvertes de la science au nom de leurs croyances débiles? 

Je n’ ai aucun respect pour celui qui me dit qu’ il parle et qui prie un dieu, car pour moi, ils ‘ agit d’ une maladie mentale que d’ être adulte et de croire à un conte, à des miracles et à toutes ces sornettes qu’ un enfant de huit ans ne croirait pas. 

Vous me trouvez cinglant, radical? Je le suis, je l’ admets. 

J’ en viens à ce qui me fait aimer votre journal, votre lutte contre cette religion qui est pour moi la pire en France: l’ Islam. 

L’ Islam est encore plus dangereuse que notre église car Dieu merci chez nous, les cathos perdent du terrain, bien que certaines avancées sont freinées par leur sympathisants parmis nos gouvernants.

Le problème avec les musulmans est qu’ils sont au  niveau du nôtre à l’ époque de l’ Inquisition. Ils ont peur de sortir du rang, d’ être jugés par leurs proches s’ ils s’ écartent de la « vérité », s’ ils dénoncent les atrocités perpétrées au nom d’ Hallah, s’ ils s’ encanaillent trop avec les « mécréant ». Ils ne font qu’ un et ils se doivent d’ être soudés, chacun étant frères, jamais ils n’ iront contre la volonté commune. 

Vous vous étonnez de ne pas voir de manifs de musulmans condamnant les meutres de Mérah, des dires de certains précheurs, des attentats quotidiens dans le monde…? Si vous comprenez que c’ est un pour tous et tous pour un, alors vous avez tout compris. 

Je discutais avec un collègue de travail musulman, charmant au demeurant, mais infecté quand même par ce sale virus. Je lui demandais ce qu’ il pensait de la théorie de l’ Evolution des espèces (Darwin et tout le toutim). Pour lui, aucun doute, c’ est faux, seul le coran décrit la réalité: l’ Homme n’ a rien de commun avec les grands singes, il a été crée de toute pièce… Ce monsieur a quatre enfants, et à ma question de savoir ce qu’ il leur disait sur les cours de biologie à l’ école et à l’ étude de cette théorie, il m’ a simplement dit qu’ il disait à ses enfants que c’ était faux, que seul le coran disait vrai… 

Je vous laisse imaginer les dégâts occasionnés chez ses enfants, qui sont les générations futures de France! Et ne croyez pas qu’ il s’ agit d’ un cas isolé. Tapez sur Google « miracles coran » et vous verrez. 

L’ enseignement des sciences est la solution; le savoir est important, l’ éducation est primordiale pour faire reculer ces croyances moyen-ageuses.

Qu’ attendons-nous pour nous indigner, pour nous révolter devant ce lavage de cerveau qu’ est la religion? L’ Islam est un danger car il est aussi politique. 

Ne montrons aucun respect pour cette honte qui gangrène l’ Humanité et rabaisse l’Homme; n’ ayez pas peur de choquer et d’ exprimer vos idées car EUX ne se gênent pas, leur désir est même de changer notre société. 

Je suis un athée militant, fier de mon savoir,de mes connaissances qui seront toujours supérieures aux superstitions. 

Tom SUZIN

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.