Attali : la France est morte, tant mieux, et vive les immigrés !

RI7Attali soleil vert bisInvité de Public Sénat le 18 octobre, Jacques Attali, d’une voix toujours douce et feutrée a énoncé des évidences et des vérités sans jamais avoir eu à expliquer pourquoi il les considère comme l’horizon indépassable du futur de l’humanité.

Il faut dire que lorsque Attali commence à parler, contrairement à d’autres, le silence autour de lui se fait religieux. Des journalistes pendus à ses lèvres qui ne le coupent jamais. Sans questions embarrassantes ni regards et rictus ironiques, ça change !  Il peut, lui, parler tout à son aise de sa vision du monde, celle d’aujourd’hui et celle de demain. 

A propos de la «désacralisation de la fonction présidentielle » ?

« C’est assez révélateur de choses beaucoup plus profondes, c’est que le Président de la République n’a plus de pouvoir, ou beaucoup moins ». Ni lui ni les Français ne le savent pas, paraît-il.

Ah, pardon, mais les 30 à 40 % des Français prêts à donner leur voix au parti de France qui dénonce la prison Europe, ils comptent pour du beurre ? Quant à François Hollande, s’il aura passé 40% de son temps présidentiel à parler de sa petite personne aux journalistes, c’est bien que les affaires de la France ne le bousculaient pas vraiment…

Mais Attali préfère énumérer les « 1000 raisons » pour lesquelles le gouvernement n’est plus, en somme, qu’un gouvernement fantôme. 1000 raisons qui ne lui font absolument aucune peine.

La toute première est assez drôle, et ce, « pour une bonne raison », dit-il  : la suppression de la peine de mort. Comme si jusqu’à Mitterrand, les présidents avaient passé leur temps à étudier les éventuelles demandes de grâces : 6 exécutions entre 1969 et 1977…Et la chute de « l’Union soviétique »…

La seconde réjouit Attali au plus haut point, c’est que « l’euro fait qu’une grande partie de la politique économique – et heureusement – est devenue européenne ».

Vous savez, ces règles européennes qui permettent aux grosses entreprises de payer leurs charges sociales au tarif en cours dans les pays d’origine de leurs employés immigrés ; de délocaliser pour avoir de la main d’oeuvre encore meilleur marché, de proposer aux Français qu’ils licencient d’aller travailler pour 3,50 euros en Bulgarie et, ce que l’Allemagne est en train d’étudier, de payer les migrants 80 centimes de l’heure.

Une politique économique qui a abouti à la loi El Kohmri, qui n’était venu à l’esprit de personne qu’elle ait pu sortir de la tête de la ministre éponyme.

Une politique économique grâce à qui, depuis 1973, le chômage n’a jamais cessé d’augmenter. Qui a conduit à près de 10 millions de personnes ayant à peine de quoi survivre. Mais heureusement qu’il y a eu les traités européens, sans eux, la situation serait bien pire. Enfin, Attali ne l’a pas dit, les journalistes ne lui en n’ont pas donné l’occasion…

La troisième concerne « la décentralisation et la politique d’infrastructures qui n’appartiennent plus » à la France. Auxquelles on pourrait ajouter, Attali ne l’évoque pas, le calibrage des pommes et la longueur des concombres, et toutes les fumeuses « normes européennes » qui enquiquinent et finissent par ruiner les petites entreprises.

La quatrième raison : due aux privatisations à cause desquelles « il n’y a plus de politique industrielle possible ». Eh oui, « la globalisation, le marché l’a emporté » : « Il y a un très grand nombre de choses qu’on croyait à la portée de l’Etat qui ne le sont plus ».

C’est dit, comme ça, tout naturellement. Sans regret, sans remord ni émotion. Sans autre explication. 

Hollande, Attali le confirme, n’est le chef de rien du tout puisque l’Etat-nation n’existe plus. Lui et ses ministres ne sont plus que des sous-fifres, de vulgaires exécutants aux ordres. Mais toujours grassement rémunérés par nos soins. 

Et c’est tout l’effet que ça leur fait, aux journalistes, c’est-à-dire, rien ! 

Après avoir entendu ce que nous savions déjà, on se dit que la France n’étant plus maître de son destin ou quasiment, son avenir est cuit. Le sien en tant que pays influent dans le monde. Celui les Français, écrasés d’impôt ou au chômage, vivant l’insécurité dans une France de plus en plus communautarisée.

Pas pour Jacques Attali ! « Un grand avenir est encore possible pour la France à condition de se concentrer sur les grands sujets qui la détermineront ». Fichtre, lesquels ?

Tout doit commencer à « l’école maternelle ». Car « il vaut mieux former les gens aux métiers d’après-demain que de les garder dans les métiers d’avant-hier ». 

Ce qui est déjà mis en pratique depuis la création par Lionel Jospin, des IUFM où règnent en maître les Sciences de l’Education avec son credo « l’élève construit son propre savoir ». On voit ce que cela a donné…

Attali prône ainsi l’éradication définitive de l’instruction contre la délivrance de compétences interchangeables pour individus interchangeables. En ligne de mire : « la formation permanente pour tous les gens ». Un boulot ici aujourd’hui, un boulot-là demain, jamais le même ni dans la même ville, on comprend la volonté de détruire toutes les racines et aussi, par extension, la propriété privée rendue impossible sans un minimum de stabilité et de sécurité professionnelle et financière.

Sauf qu’il y aura de moins en moins d’emplois et de moins en moins d’emplois qualifiés, d’où la mise en oeuvre prochaine d’un revenu universel, un RSA généralisé mais sans plus aucun droit social. De cela, Attali ne parlera pas. Pas encore. Mais gageons qu’il saura le vendre comme une formidable « avancée sociale ».

Et d’envisager la possibilité pour les directeurs d’écoles de « recruter et licencier leurs maîtres » (si si) et de leur imposer des « obligations ». Imaginez la volée de bois vert qu’un autre que lui, surtout à droite, se serait pris sur le plateau ! Sans parler du déchaînement à la suite de tous les autres médias, des socialistes, des syndicats enseignants et du gouvernement…Là, rien. Normal, c’est le grand prêtre Attali qui le dit.

Tout cela pour en arriver où ? A vanter l’immigration. Evidemment.

« Dans les 15 ans qui viennent, nous avons absolument intérêt à accueillir les talents venus d’ailleurs, c’est la seule façon que nous aurons de payer les retraites de ceux qui travaillent aujourd’hui ».

attalimmigresOn comprend ainsi – mais on le savait déjà – pourquoi une politique nataliste pour pallier une insuffisance démographique n’a jamais été mise en place.

Pourquoi les classes moyennes continuent d’être pressurées.

Pourquoi les gouvernements ne se sont jamais alarmés de 220.000 avortements par an et pourquoi les établissements de santé qui n’en pratiquent pas assez (1 avortement minimum pour 4 naissances) sont punis en obtenant moins de crédits.

Pourquoi l’importation de main d’oeuvre qualifiée puisque la fonction de l’école se résumant, en, gros, à du gardiennage, de l’animation, de la propagande multiculturaliste et du formatage engendre des crétins.

Surtout, on comprend que les Français doivent laisser la place à leurs remplaçants. 

On comprend aussi qu’il fallait, pour en arriver à une telle politique, en créer les causes depuis des décennies.

Le plus drôle :  Jacques Attali, cet apatride millionnaire mondialiste, qui du monde ne connaît que les voyages en avions privés ou en première classe et les palaces, les hommes politiques et les financiers, Attali le pédant, qui de la diversité ne connaît que l’instruite et bien élevée , celle qu’il rencontre dans les bureaux et restaurants luxueux de New-York, Singapour, Paris ou Mexico, croit …« que les idées de gauche sont majoritaires en France » !

Plus précisément : selon lui, les Français qui s’intéressent « à la protection, à la sécurité, au logement, à l’emploi, au travail, à l’éducation de leurs enfants » défendent «  des idées de gauche » ! Les Français dégoûtés de l’école publique qui confient au privé l’instruction de leurs enfants seraient toujours de droite ? On parie ? Le travail, une valeur de gauche quand les écolos réclament la semaine de 32 h ?   Et comme si, d’ailleurs, tous les domaines cités avaient la moindre couleur politique…

Jacques Attali, le multi-diplômé qui, depuis son étroite collaboration avec François Mitterrand dès 1973, à celle d’avec Nicolas Sarkozy, accueilli tel le messie sur tous les plateaux de radio et de télévision. 

Il n’y a pas si longtemps, il voyait déjà chaque pays comme un « hôtel » où chacun viendrait se servir, il rêvait d’un gouvernement mondial et d’euthanasie pour tous à soixante-cinq ans (il en a 72…). 

Il imagine « une humanité unisexe » avec mise en commun des ovules et des spermatozoïdes pour faire des enfants « seul ou à plusieurs sans relation physique et même sans que nul ne les porte », enfant naissant d’une matrice, ce qui permettrait d’agrandir la taille des cerveaux…

Fou, Jacques Attali ? C’est un mondialiste. Il défend ses intérêts et ceux des très riches. Il lui faut donc inverser les valeurs et la nature, détruire les nations et la base de la famille pour fabriquer des troupeaux de déracinés, incultes, veules, consommateurs addictifs, esclaves de leurs pulsions, n’ayant rien à défendre. Des soumis.

 » Le plus important, c’est l’éducation  » dit-il. Décodons : Endoctriner et formater. Attali, l’homme qui a mis son intelligence au service du Mal. Toujours très utile dans les régimes comme le nôtre…

Caroline Artus

image_pdfimage_print

44 Commentaires

  1. Bravo ! Belle explication que je vais m’empresser de répéter autour de moi ! De si jolis mots pour décrire une horreur pareille (à venir ou en passe de devenir une réalité)

  2. ce pauvre type est un traitre a sa patrie et un dément profond, sa place est dans un asile avec une camisole a vie.

  3. Même si Attali n’est guère recommandable, le livre « L’avenir de la vie » n’existe pas . C’est un hoax persistant.

  4. Excellente présentation de ce pervers narcissique, qui vendrait père et mère et même la corde pour se faire pendre tant ses fantasmes monétaires l’ont rendu aveugle et sourd (ce qui n’exclut pas d’autres causes de surdité…ne dit-on pas que certaines pratiques solitaires rendent sourd ; alors que dire de tel vieux célibataire endurci…).
    Je suis toujours étonné qu’il ose encore parader sur les plateaux de TV. Il ferait mieux de se faire oublier loin de la France car au rythme ou vont les choses il se pourrait que les Français lui demandent des comptes…

  5. si les memes paroles venaient d’un élu FN……on n’en reparlerait régulièrement.
    mais ce vieux tocard peut tout se permettre.

  6. cette bouche pourrie quand est ce qu elle va fermer sa gueule qu on lui prenne ces biens pour les distribuer aux sens dents

  7. Cet Attali prônant l’euthanasie devrait faire attention à l’effet boomerang pour lui et ses apôtres

    • C’est à lui qu’il faut appliquer l’euthanasie, ça serait une ordure de moins.

  8. Attali et tous ses clones BHL, Cohn-bandit ne méritent qu’une chose, être pendus en place publique et écartelés comme au moyen-âge. Une véritable vermine que tous les petits salopards de pseudos journaleux nous imposent jusqu’à la nausée sur le service public et ne parlons pas des chaines privées.

    • J’approuve…et cela pourrait bien leur arriver…ils pourront bien pleurnicher, comme d’habitude, se déclarant les seuls persécutés, alors que…

  9. Par rapport à l’euthanasie, il en a parlé en 1981, le futur qu’il prône c’est maintenant !
    Le mois dernier, les pays bas ont voté une loi autorisant le suicide assisté et une femme s’est suicidée légalement suite à un viol.
    C’est monstrueux, en couplant ça avec l’avortement industriel et l’invasion de masse, on ne peut que comprendre que des « forces » obscures œuvrent au dépeuplement de l’Europe…à son extinction totale.

    • Pour lui le monde idéal serait celui du film Soleil Vert:
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Soleil_vert

      Le monde est devenu invivable, la planète est surpeuplé de 30 milliards d’habitants (3 fois plus qu’aujourd’hui), et il n’existe plus ni animaux ni plantes. La société est devenue mondiale et le nombre des classes sociales se résume à deux: 29,55 milliards de miséreux et 50 millions d’ultrariches. La misère est donc totale. Et pour sans plantes et sans animaux sur terre faire vivre ces 29,55 milliards de miséreux… on les euthanasie à 60 ans (quelques millions par jour) et on réduit industriellement leurs cadavres en un pâté appelé « Soleil Vert » qui sert à nourrir les vivants. Attaliland!

  10. dans l’ancien régime chaque roi avait son bouffon pour amuser la galerie , lui c’est le bouffon de la république , alors considérons le comme le guignol de service pour amuser le peuple

  11. Certes Attali est complaisamment invité dans tous les « talk-shows » et autres bouffonneries médiatiques, mais qui l’écoute encore, à part une petite caste ? Ce type a passé toute sa vie à se tromper sur tout !

  12. Attali , ce sorcier des médias totalitaires et de la propagande , cet enfant chéri de l’Oligarchie tribale , ce parasite qui n’a jamais travaillé et qui a toujours vécu et prospérer sur le dos des travailleurs gaulois qui triment toute l’année pour le nourrir , lui et ses protégés de la racaille de l’immigration .. il est la quintessence du Fascisme et de l’Anti-France

  13. Cela fait des années qu’attali (sans majuscule) fait de l’anti-France. Un jour mon frère a mis un de ses bouquins dans ma bibliothèque, je lui intimé de sortir cette ordurerie de mes affaires sinon poubelle.

  14. Le rêve des immigrés est de fuir leurs pays en guerre et de rejoindre l Europe pour y vivent libre. Que ne s impliquent ils pas dans leur propre pays pour gagner cette liberté.
    Nos anciens ont donnes leur vie pour que nous puissions vivre en paix . Qui sont ces laches laissant femme et enfants . Ils ont bien compris qu en fuyant s ils obtiennent le droit d asile ils demanderont le rapprochement familiale qui leurs est accordés la plupart du temps . A l après guerre les migrants étaient majoritairement européen. Rien à voir avec cette immigration d une autre culture qui n à rien à voir avec la nôtre . Ça ne peut pas marcher ce vivre ensemble car ils vivent à in tout autre siècle.

  15. N’écrivez pas ça, vous serez accusés d’anti… par le lobby qui n’existe pas et qui fait la promotion du takfirisme islamiste et de … »l’antiracisme » mondialiste à la fois :
    / …mais là-bas :

  16. Parfois il me fait penser à Raël ou à L. Ron Hubbard, le fondateur de la scientologie.

  17. Un gros traitre de plus à dégager le moment venu . Ce type chaque fois qu’il passe à la télé avec son air de faux-cul , je zappe. S’il passe avec Bourdin l’islamophile sur RMC la gauchiste, je zappe deux fois plus vite ; parce que deux merdes de cette ampleur ont vite fait un tas de fumier.

  18. Attali est un homme qui pense qu’il pense. Donc a éviter de l’écouter et de faire ce qu’il dit.
    Il ne représente aucun intérêt à part le sien.

  19. Jacques Attali «apatride» ??? euh… peut etre pas tant que ça puisqu’il voit « Jerusalem, capitale du nouvel ordre mondial »

    Attali comme sarko , hollande …ne font que favoriser leurs petits copains des multinationales pour les enrichir avec des contrats aux «petits oignons» comme par exemple le Partenariat Public Privé ( merci à E. Lucet pour son reportage sur le stade de nice et microsoft..juste dommage de ne pas avoir pousser un peu plus les investigations) au début de cette loi.. chirac ,sarko

    Ce NWO (comme celui initié par staline ou hitler) doit aller dans le mur

  20. Mon Dieu qu’il est laid avec ses yeux globuleux et ses lèvres rentrées, il est l’image de son âme : pourrie !

  21. PAC,Tu oublies des gens comme Zemmour et Bercoff qui luttent contre l’islamisation de la France.Ton antisémitisme t’aveugle !!! Soros est juste une ordure et il déteste Israël.
    Si ton livre de chevet n’est pas le coran je ne vois pas pourquoi tu haïs le juif.Je suis un gaulois athée et je déteste l’islam.Ton délire sur le juif est maladif et cette pathologie est souvent irrémédiable. Si le sémite JC est ressuscité il doit pas te trouver sympa.

    • Ne pas confondre les juifs d’en haut, et les autres; un peu comme le haut clergé et le bas clergé; comme la France d’en haut et « la France d’en bas », selon le mot de Raffarin. Dans tous les cas de figure, il s’agit de deux mondes différents.

    • En bon ignare, vous confondez tout. Avez vous entendu parler de l' »Ancien testament » (Juif) depuis 5.000 ans, et le « Nouveau testament » (Chrétien) depuis 2.000 ans. N’oubliez pas que Jésus Christ était un rabbin Juif, surnommé « Roi des Juifs », né il y a 2016 ans. Révisez votre histoire avant d’écrire des contre-vérités.

  22. Curieux de lire plusieurs commentaires d’antisémites masqués, moi qui admire le travail de Zemmour je suis dubitatif ! L’islam est mon ennemi, jamais je ne serais l’ami d’un antisémite !

    • @ Bacquet le chantage à l’antisémitisme ca ne marche plus chez les gaulois libres . ce chantage est une technique fasciste pour terroriser le gaulois et le maintenir dans sa peur et son aliénation . si Zemmour est un patriote gaulois français respectable ( on s’en fiche qu’il soit juif ou esquimau) , Attali , BHL , Finkelkraut , Gluksman , Julien Dray Fabius et toute leur smala ce n’est pas parce qu’ils sont juifs qu’ils sont exonérés detre des crapules fascistes qui ont imposé par leur Diktat l’installation de l’immigration islamique et islamiste au peuple gaulois , qu’ils ont persécuté pendant des années les patriotes français . ils ont toujours soutenus le islamistes dans le monde

  23. Il habite rue de Messine, le nom de ce détroit n’est pas sans rappeler les monstres Charybde et Scylla.

  24. une ordure Attali mais que fait il en France si il nous hait au temps lui plein de fric peut donner des leçons un bon à RIEN QUI VOIENT FAIRE SA SCIENCE ET FOUTRE LE BORDEL DANS LA TETE DES GENS ,dégage crevure tu nous emmerde avec tes lituanies et tes paroles venimeuses ,et les Français écoutent ce type nous casser les riens et notre France je hais ce mielleux de MERDE.retourne dans ton pays SALOPPE

  25. né en 43 à Alger, issu d’une famille juive algérienne. n’a jamais été appelé sous les drapeaux , pourquoi ?.. En mars 2001, il est mis en examen dans le cadre de l’affaire des ventes d’armes à l’Angola avec son acolyte Jean-Christophe Mitterrand, démission d’Attali pour de nombreuses révélations sur les dépenses somptuaires de la BERD et du train de vie de Jacques Attali président de cette dernière .

  26. Un cas d ecole
    juif et collaborateur zèle d un collabo qui travailla avec petain et à eu la francisque
    cela ne l a pas gêné et l a enrichi comme badinter et d autres
    juif et défenseur de la terre d israel
    moi chretienne et défenseur de la terre france chretienne
    donc I comptabilite

  27. Il y a une liste à dresser pour nommer les traîtres et les collabos comme on le fit pour toutes les guerres ! Ce que l’on vit actuellement EST une guerre ! Le problème étant que nous ne connaissons pas tous nos ennemis car ils sont multiples .Nous avons les envahisseurs d’une autre religion arriérée que l’on voit arriver de loin et nous avons les indéfinissables en costumes cravates , les poches toujours plus pleines le regard méprisant pour ce peuple de  » sans dents » certains possèdent leur carte  » PS » mais d’autres se faufilent partout dans les institutions afin d’avoir la main mise sur ce qu’il faut quand viendra le bon moment !

Les commentaires sont fermés.