Attali n’a jamais dit qu’une femme serait présidente en 2022

macron-attali.jpg

Autoproclamé meilleur spécialiste en prophétie, doté d’une vraie licence en prophétologie d’une université créée en 1664, qui me permet de me présenter prophétiologue de métier, je voudrais rappeler à tous que si la lecture d’une prophétie est toujours facile, la partie délicate est celle de l’interprétation.

Par exemple, lui, c’est un cas d’école :

On ne s’attarde pas sur ce cas, je vous renvoie à une lecture ici :

Nostradamus 2022. Marine le Pen présidente | NOSTRA DATES (cesarnostradame.com)

https://www.cesarnostradame.com/nostradamus-2022

Pas très sérieux, mais rafraîchissant quand même !

Prenons un autre cas, que dans mon doctorat j’ai dû développer :

Ah ! Saint Jean, mon ami !

Si vous voulez continuer à ne rien comprendre, vous avez un collègue ici :

Cours de théologie catholique — L’Apocalypse de saint Jean (free.fr)

http://eschatologie.free.fr/cours/04_apocalypse_de_saint_jean.html

Qui nous produit des arguments qui me laissent sans voix, tellement dans mon domaine de recherche, chaque interpréteur dispose d’un EGO surdimensionné.

Prenez un autre exemple, les apparitions mariales, à peu près tout le monde connaît Lourdes.

Mais depuis les années 2000, c’est une inflation exorbitante du temps de travail pour Elle.

Il y a longtemps que les 35 h, pour son équipe, c’est du souvenir ancien !!!

Bon, en même temps les anges ne dorment pas et ne mangent pas… Mais quand même !

Imaginez, National Geographic a dû publier deux cartes de toutes les apparitions mariales dans le monde depuis 500 ans.

Avec pour la France une place particulière, Cocorico !

Regardez bien le nombre de fois où elle est venue nous visiter, respect pour elle !

C’est là que je préfère être français qu’anglais, notre pays est plus joli, plus doux, plus accueillant ! Même Elle le prouve !

ON S’ÉGARE, ON S’ÉGARE !!!

Revenons à notre sujet.

On parle de cette prophétie-là :

Et le métier de prophétiologue impose une lecture exacte des textes anciens mais, aussi un regard rigoureux sur les vidéos contemporaines.

Or, la facilité de lecture est de penser que Macron-Jupiter 1er fait un mandat puis est remplacé par une femme.

Et là, je dis stop, vous faites une inférence par une écoute superficielle.

Non, non, ce n’est pas ce que dit Jacquouille-Fripouille.

Il dit APRÈS Macron, il y aura une femme. Mais le « après » ne précise pas, « après » son 1er mandat ou « après » son 2d mandat !!!

Or tout chef d’entreprise qui dispose d’un cadre qui fait le boulot et plutôt bien ne s’en sépare, si aucune nécessité ne l’y oblige !!!

Gilet jaune No problem

Passe sanitaire ou vaccinal No problem

Inflation immigration islam les   3 I    No problem

Obéissance aux USA No problem

 Pourquoi serait-il remercié ? Il fait le job, non ?

Après son second mandat, une femme qui aura été dans un des gouvernements du second mandat prendra le relais.

Pour cela, il doit juste être réélu.

Et il le sera.

Carl Pincemin

PS

Un prophétiologue n’est pas voyant ou cartomancien.

Il interprète, il ne devine pas comme un devin, ce n’est pas un métier de voyant-astrologue.

image_pdfimage_print
6
1

11 Commentaires

  1. macron étant out et hors jeu et donc dans l’impossibilité de se représenter au vu son minable bilan ils comptent truquer l’élection 2022 et y installer pécresse ? c’est ca leur plan……ils ont connu la période gilets jaune mais non encore rien vu !!

  2. Je le répète : le 14 juillet, la chorale qui faisait face à la tribune présidentielle était disposée en forme de tête de mort du Punisher. Je crois que le message est clair, non ? Quant à Zemmour, ouvrez son dernier livre aux pages 231 et 232 pour comprendre qui se cache derrière lui.

    • L’hôpital psychiatrique vous a redonné une permission de sortie ? Tant mieux cela nous déride toujours

  3. Après le 1er mandat ou après le deuxième, on s’en fout. Il a programmé Pécresse pour la place.

    • bonjour oui mais i n’avais pas prévu qu’UN grain de sable viendrait bousiller sa machine de prédilection ZEMMOUR est ARRIVE

  4. Oui mais comme vous citez une université crée en 1664 je vois plutôt une affinité avec la bièrologie ; ceci expliquant cela.

  5. Ouais ! Et moi je prédis que le vainqueur sera le gagnant de l’élection ; à moins que ce ne soit le gagnant qui sera le vainqueur de l’élection.
    Mais, surtout, que les perdants risquent d’être toujours les mêmes.
    Bon, rassurez-vous, les météorologues ont certifié, pour le jour des élections, que s’il ne pleuvait, il ferait beau… ou l’inverse… je crois.

  6. Cher Monsieur, on est en droit de douter fortement de la réélection de M. Macron, qui s’est attaqué à un nombre considérables de professions avec le même autisme qui a conduit « son » action sur le plan sanitaire. Si l’on doit supposer que nul ne désire se faire du mal, ses jours à l’Élysée devraient être comptés.

  7. Parmi toutes les allégations sans preuves, c’est un devoir de rappeler le principe fondamental des élections occidentales : Quand la déjection que les merdia veulent imposer comme vainqueur est majoritairement haïe des électeurs, alors, pour la vermine au pouvoir, c’est légitime de bidener l’élection. Tous les rats de palais approuveront. Donc votons, mais bidenage = élections piège à cons

Les commentaires sont fermés.