Attaque du commissariat de Val-de-Reuil : un acte de guerre

Publié le 29 juin 2019 - par - 147 commentaires - 3 677 vues
Share

Allez-vous enfin comprendre que nous sommes en guerre ?

Ce qui est arrivé au commissariat de Val-de-Reuil-Louviers, dans le département de l’Eure, au sud de Rouen, dans la nuit de jeudi à vendredi, est bien plus grave qu’un attentat djihadiste : il s’agit d’un acte de guerre !

Vers 2 h du matin, une quinzaine d’individus cagoulés attaquent le commissariat, lancent des projectiles, tirent aux mortiers, jettent des pavés, des fumigènes, des « éléments pyrotechniques », etc. Il s’agit d’un acte de guerre !

« Il s’agit de violences volontaires sur personnes dépositaires de l’autorité publique avec armes par destination », selon les autorités. Il s’agit d’un acte de guerre !

Cette bande de racailles est composée de jeunes âgés de 15 à 20 ans et ils donnent l’assaut aux cris « Allahu akbar », insultant copieusement les forces de l’ordre « Bande d’enculés de Français » et encore « Venez, sortez, on va vous cramer ». Plus de 115 projectiles ont été retrouvés sur les lieux. Il s’agit d’un acte de guerre !

(Les forces de l’ordre, ai-je écrit, « permettez-moi d’en rire pour ne pas avoir à en pleurer ». On peut se demander en effet où se trouve « les forces » car, et c’est une certitude, l’ordre n’est pas maintenu, c’est le moins qu’on puisse dire !)

Le syndicat de police « Alliance » dénonce un « assaut d’une violence inouïe » et indique que ce même commissariat avait déjà été la cible d’une attaque identique, d’une même offensive, en juillet 2018.

Pourquoi n’y aurait-il pas une troisième offensive en juillet 2020 ? Et même avant, pourquoi pas ? Puisque ceux qui attaquent ne risquent pas grand-chose de ces forces de l’ordre !

Je pose la question : ces policiers, soi-disant destinés à maintenir l’ordre, n’ont-ils pas des armes ? Il me semble les voir souvent se promener avec des mitraillettes et porter des pistolets, non ? Si c’est uniquement « pour faire peur » apparemment ce n’est pas réussi ! Ils n’ont pas peur de vous, sachez-le une bonne fois pour toutes, et de quoi, ou de qui, auraient-ils peur ?

Dans une guerre, quand l’ennemi vous attaque, on se défend, on tire pour le faire reculer, s’enfuir, l’éliminer, en deux mots « essayer de gagner » et ne pas subir sans réaction.

Quand aurez-vous « les couilles » de vous défendre, Messieurs les membres des forces de l’ordre ? Si vous espérez des ordres du ministre de l’Intérieur, vous allez les attendre désespérément !

Allez-vous attendre d’avoir des blessés, des morts ? N’oubliez pas que quatre d’entre vous ont manqué « cramer » dans leurs véhicules, il y a quelques mois, en 2016, à Viry-Châtillon et aucun n’a eu le courage de tirer pour sauver la vie d’un collègue ou la sienne !

À votre avis, si vous aviez tiré dans le tas, croyez-vous qu’ils reviendraient ? Certainement pas !

J’ai assisté à des attaques de commissariats à Alger, ceux des 5e et 10e arrondissements, par les mêmes racailles. La riposte a fait que les commissariats n’ont pas été attaqués une seconde fois !

Quand vos vies sont mises en danger, votre premier devoir est de les défendre… et vous avez les armes pour le faire !

Manuel Gomez

Print Friendly, PDF & Email
Share

147 réponses à “Attaque du commissariat de Val-de-Reuil : un acte de guerre”

  1. Ange dit :

    Seule solution possible: tirer dans le tas, cas de légitime défense. Question pour les flics attaqués (et il va y en avoit de plus en plus): qu’est-ce que vous préférez: vous laisser massacrer par cette chienlit par peur d’être poursuivis en justice plus tard, ou sauvez votre peau en vous défendant comme des hommes (et femmes) déterminés à ne pas vous laisser assassiner sans rien faire? Qu’est-ce qui vous sourit le plus: rester vivant, même si la justice française vendue au pouvoir vous poursuit, ou finir vos jours prématurément avec la gorge tranchée? A vous de choisir. Ce n’est pas très compliqué. La racaille noraf doit comprendre que les flics vendent chèrement leur peau et que toute attaque lui coûtera très, très cher, soit l’élimination systématique de tous les aggresseurs.

  2. Azoulay dit :

    Tu vas en guerre avec des pétards ! LOL bonne chance. N’importe quoi.

  3. genesys dit :

    Des commissariats attaqués sans réaction réelle des flics….des suicidés qui utilisent leur arme contre eux alors qu’ils pouvaient régler leurs comptes avant….trop de minettes dans la police…..??!

  4. geronimo dit :

    flics sans couille qui pleurent mais qui jamais ne réagissent devant ce genre d’attaque..vous avez des armes, le code penal stipule que toute attaque envers un flic ou une institution d’etat est injustifiee : la legitime defense est donc valide…mais pur cela il faut des couilles…pour des chapons c’est pas facile !!!!

  5. joel (1) dit :

    Cette situation est le résultat et la volonté des services de la république tant vantés par ses officines et hauts fonctionnaires! Nous savons tous en tant que Citoyens émancipés que la guerre ethnique est planifiée par les régimes successifs ce depuis 40 ans! L’acte final se profile en même temps que la recapitalisation des banques avec comme contre feux un conflit stratégique avec l’Iran. Les extra Européens seront les supplétifs du GVT qui avec les forces de polices serviront à tyranniser les FDS en plus des gendarmes qui eux tireront dans le tas des GJ et autres Citoyens révoltés.

  6. Eric Becquart dit :

    Les arabes et les africains ne comprennent que les coups de trique. Plus on est gentil avec eux, plus ils nous méprisent. Ils ne respectent que la force. D’ailleurs les dirigeants de leurs pays d’origine le savent depuis longtemps puisque ce ne sont que des dictatures ou des régimes forts.

    • ann dit :

      la loi du TOP DOG AND UNDER DOG , les dualistes ,,, pas d’espoir d’evolution ,,, ERIC vous voyez juste ,,,,

  7. amril dit :

    Le Parisien:
    http://www.leparisien.fr/info-paris-ile-de-france-oise/incomprehension-apres-qu-une-fillette-a-ete-poignardee-a-garges-les-gonesse-30-06-2019-8106765.php

    Encore une zone hautement fréquentable, enfin c’est sûrement l’œuvre d’un déséquilibré par le réchauffement climatique et qui n’a pas pu ouvrir la borne à incendie pour se rafraîchir….

  8. Natou dit :

    Manuel Gomez merci de parler de cet événement car sur les médias silence radio et un seul en a parlé et dit que c’est faux le type n’aurait pas crié : Allah machin !!!
    Effectivement c’est inquiétant mais on laisse faire c’est affligeant .
    À Alger c’était pas la même musique les mecs se tenaient à carreaux !!!!!!

  9. Caristoff dit :

    Les attaques de commissariats à Alger se faisaient aussi aux cris de « alla akbar » ou est-ce une modalité récente de nos cités pourries si je puis dire ??

  10. urky dit :

    A ce stade de violence et étant armé , il faut tirer dans le tas car il y a légitime défense. Bien sur après il y aura des comptes à rendre à la hiérarchie mais c’est là ou on verra les syndicats de polices à pied d’œuvre et si ils sont vraiment compétant

  11. Crap2sp dit :

    Le,djihad change de vitesse. Petit test de provoc et guerrilla urbaine,jusqu,ou peuvent,ils aller. Pour les,uns,jusqu,ou tiendront,ils pour les,autres. Defourailler sur ces barbares.et l,abces,Creve. Leurs,restent a sortir,l,arsenal. Ils n,attendent,que .ca mettre le pays a feu,et a sang. Le gouvernement,le sait.et capitule.les policiers,meme avec des nerfs solides.eux.seront sacrifier.le savent,ils?.ce qui expliquerait certains,suicides

  12. zéphyrin dit :

    pour qu’une poudrière s’enflamme, il faut un minimum de « choses » (sourire) ce minimum n’est pas encore atteint. Voyez le temps qu’il a fallu dans les balkans
    allons du sang froid, des commissariats caillassés…c’est bien peu de choses, quand on voit les multiples agressions causées par les fascistes populistes dont sont victimes nos pauvres amis musulmans. Bien bon qu’ils ne viennent pas tout casser dans les beaux quartiers ,ils seraient en droit de le faire. voyez ils ont encore un minimum de respect envers nous. ou de l’intelligence allez savoir…(sourire)