Attentat : le « déséquilibre » atteint aussi nos « bien-pensants »

Publié le 25 août 2018 - par - 25 commentaires - 1 369 vues
Share

Ils ne peuvent en effet supporter l’idée que leur si bel islam ayant, paraît-il, civilisé une Europe barbare, professé sur un ton docte à longueur d’ondes et d’imprimés, puisse être semblable à celui qui s’empare de l’esprit de ceux qui s’en prévalent avant d’assassiner ; aussi s’empressent-ils de les qualifier du terme de « déséquilibrés » qui n’a pourtant rien de « psychiatrique » : tout ceci ayant été dilué voire disparu (parallèlement à la notion de « crime ») dans les confins de l’anti-psychiatrie et de l’approche chimique.

David Hume, en son temps, avait pourtant prévenu dans Les essais esthétiques qu’il est possible de faire un contresens dans l’interprétation des discours « généraux » :

« […] Les admirateurs et les adeptes du Coran insistent sur les principes moraux excellents qui [s’y] entremêlent […] Suivons sa narration, et nous aurons tôt fait de découvrir qu’il accorde ses louanges à des cas de trahison, d’inhumanité, de cruauté, de vengeance et de bigoterie tels qu’ils sont entièrement incompatibles avec la société civilisée. Aucune règle constante de droit ne semble être suivie là, et toute action est blâmée ou louée, en tant seulement qu’elle est bénéfique ou pernicieuse aux vrais croyants. […] » (Deuxième partie, Art et psychologie (1742) 1974, Paris, éditions Vrin, p.81, de la norme du goût, tromperie du discours général, second paragraphe).

Mais qui sont les « vrais » croyants ? Un dilemme qui trouve sa réponse ces temps-ci à coups d’acide et d’attaques au couteau, à la voiture-bélier, aux interdictions latentes faites aux femmes de sortir seules, surtout habillées légèrement…

Cette contorsion dans la réalité des mots agit d’autant mieux aujourd’hui qu’elle est formatée par la normalisation hygiéniste voyant d’abord en chaque être humain un corps en souffrance potentielle (dont le principe de précaution serait devenu l’unique boussole, bien qu’elle soit aussi à géométrie variable…) ; ce qui réduit  rêves et délires (au sens grec de s’élever par et dans l’Absolu) à des « frustrations » ; de même que ce désir de se sentir appartenir à plus grand, plus ancestral que soi, telle la culture de sa Nation au sens d’être pétri et bercé par ses contes et légendes, ses espoirs aussi de pouvoir grandir en elle (comme l’explique Liah Greenfeld).

Toute cette trame qui tresse la chair humaine a été « dé(cons)truite » comme étant autant de « préjugés » (comme si l’on devait tout redéfinir à chaque instant) et remplacée, pour ce faire, par une guimauve pseudo-scientifique de plus en plus débitée par I.A. (intelligence artificielle) ou son équivalent provisoire, la culture étant désormais comme une sorte de collection Arlequin puissance mille où l’on raconte donc l’islam comme un gentil conte des Mille et Une Nuits épris de paix et d’amour, ce qui agit aussi comme « opium » ou cette nostalgie diffuse du monde ancien, rude mais raffiné, supposé résistant de fait à la standardisation des désirs (critiquée, mais adulée en « privé »), tout un ensemble qui fait pression sur les adeptes les plus sensibles (ce qui ne veut pas dire les plus fragiles) de cette « religion » ouvertement anti-moderne (ne serait-ce que la liberté et l’égalité) et dont la particularité, ces temps-ci, semble bien être la seule tout de même à servir de légitimation aux assassins.

Car il est bien curieux, et les partisans du refus absolu de tout « fait divers » (minoritaire, par définition, selon eux) devraient s’en étonner, que la grande majorité des « déséquilibrés » s’étant transformés en assassins l’ont légitimé par l’islam et non par un autre discours religieux… Il n’y a pas de crédits pour répondre à cette question, désolé, débloquez quelques millions et, sur la base d’une enquête exhaustive étalée sur plusieurs siècles, vous verrez bien que les « quelques » tués d’aujourd’hui pèsent peu face aux hécatombes passées…

Certes, mais ne peut-on pas se préoccuper d’aujourd’hui plutôt, en observant que cette violence au quotidien ne survient pas dans tous les pays mais plutôt parmi ceux qui développent une pratique réduisant le désir d’imposer sa vision à un déséquilibre, alors qu’il s’agit d’une pulsion « normale » au sens où tout être humain veut voir s’afficher ce qu’il croit au sein des comportements environnants, et lorsque ces derniers n’y correspondent pas, la tentation est grande de les éliminer, mentalement ou en s’en éloignant en majorité.

Mais certains n’ont pas cette « tolérance » (mot ambigu, comme les maisons du même nom), ce que ne comprennent pas les puissants du moment, avides de (se) rassurer en affichant avec empressement un tout autre réel par-dessus le réel vécu ; n’est-ce pas là le plus grand « déséquilibre » qui soit, ou comment supprimer, effacer, nier ce qui ne correspond pas au réel admis et, par là même, assumer à terme sa propre disparition, voire la désirer, ultime souhait, tant son vertige est définitif en ouvrant ainsi au contraire indépassable ?…

Ce n’est donc même plus du suicide, qui nécessite de se débrouiller pour y arriver, mais le fait de demander à consommer sa propre mise à mort, un suicide assisté, comme dans Soleil Vert, sans qu’il soit bien sûr remboursé par la Sécurité sociale, la bioéthique est ainsi sauve.

Lucien Oulahbib

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Emile

Le coran et les hommes
L’homme est le pire des mammifères prédateur
Le coran colle parfaitement avec les instincts primitifs de ce mammifère
C’est pour cela qu’il plait tant aux sous développés qui peuplent certains continents….

Picsou

C’est amusant, pendant trois ans j’ai payé plus d’impôts que je n’avais de revenu (si si !) et j’ai contacté plusieurs personnes jusqu’à Bercy pour signaler cette aberration. Il m’a été répondu (pas par écrit..) que « cela ne bougera pas tant qu’un homme politique ne sera pas concerné »…

denis

Interdiction immédiate de l’Islam sur le territoire national,car incompatible avec les lois de la République .(Incitation à la haine ,appel au meurtre,etc .Allez donc ailleurs(52 pays musulmans),y en a marre.Vous n’êtes pas à votre place ici et n’y seraient jamais

jean rebora

les politiques son tous pouris il n on rien a foutre de nous alors tant que ces racailles ne feron rien a ces ordure qui nous gouverne rien ne sera fait

Jill.

Les égorgeurs islamiques sont des déséquilibrés,
évidemment, pour être musulman, il faut être un
peu fêlé de la cafetière. Comment en effet peut
on adhérer à ces préceptes infâmes en parfaite
intelligence.

DUFAITREZ

Ces textes récurrents sans ponctuation, ni respiration, en enchainements de mots et de citations incertaines, éloignent le lecteur, même si, peut-être, les idées sont bonnes…

patphil

là où les gens sont fermes, les musulmans sont humbles et avenants! bien expliqué ton article

Bruno

Tout est dit dans l’affiche !

Balourdet

les mahométans de ne sont pas fous de ce point de vue : ils n’assassineront pas des politiques qui leur ouvrent notre lit! Du moins pas dans l’immédiat! Car de toute manière, ils passeront aussi à la trappe, ces traîtres, si la charia est instaurée!!!!

louise

J’ai entendu dire que al guillotine sortira bientôt des musées. Les têtes des traitres vont rouler ! Et dire qu’ils ne s’en rendent pas compte …

Pierre

Il est certain qu’ils ne bougeront pas d’eux-mêmes. C’est la raison pour laquelle le peuple a enfin compris qu’il ne peut compter en aucun cas sur ses gouvernants, qui sont effroyablement hais, à un point jamais atteint dans l’histoire de France. C’est pourquoi nous ne pouvons compter que sur nous mêmes. Mais n’avons nous pas déjà fait plusieurs révolutions ? 1789, 1830, 1848, toutes ayant renversé un roi. Or nous n’avons même pas un roi, mais juste un roitelet. Tirez la conclusion qui s’impose

henri UBEDA

L’ISAM S’EXCUSE D’AVOIR  » OFFENSE CERTAINES PERSONNES EN COMMETANT CERTAINS ATTENTATS ET CRIMES SUR DES INNOCENTS; POUR LES AUTRES SOYEZ PATIENT VOTRE TOUR VIENDRA BIENTOT INCH ALLAH.

Pierre

l’islam ne s’excuse de rien du tout. Et si vous croyez vraiment qu’on va tranquillement attendre notre tour, vous vous mettez le doigt dans l’oeil, très profond. Quand aux politicards, eux connaitront leur tour. Eux,soyez en sûr. Et pas de al part des musulmans mais du peuple en colère. Nul n’est intouchable, toute l’Histoire le montre.

Philippe

On entend souvent cette antienne.
Oserais-je rappeler que les attentats de Paris ont surtout frappé les quartiers « bobos » du Xe et du XIe arrondissement et que cela n’a pas empêché les électeurs de ces quartiers de ne donner à la blondasse « nationale » que des scores péteux de 7,5 % au second tour de la présidentielle…
Comme quoi, ils sont certainement plus courageux que bien des gueulards d’ici qui vivent terrorisés chez eux.

aguirre

Cela signifie surtout que MLP a démontré publiquement son incompétence pour diriger le pays. Députée, sans doute, Présidente ? NON ! Quoique maintenant nous pouvons avoir une suspicion légitime sur Macron et son équipe…

Michel de Belcourt

MLP est compétente, avant son débat elle avait été menacée ainsi que sa famille. A bon entendeur …….

Serge

je compare MLP au commandant d’un navire qui ne possède aucune compétence en matière de fonctionnement des réacteurs nucléaires de son propre bateau, son seul travail consiste à diriger le navire vers l’endroit désigné;
les compétences dites techniques pures sont à l’initiative de l’équipage. Bon navire, bon commandant, bon équipage, et inversement.

aguirre

Ayant voté pour elle à chaque fois, je me suis posé la question. Mais à ce niveau, je crois qu’il y avait des moyens de perdre sans perdre la face. Par conséquent et jusqu’à preuve du contraire, je continue de penser que le costard est trop large pour elle.

jean rebora

j ai honte de voir un soit disant francais insulte la seule personne qui soutienne les vrais francais don tu ne fait pas parti dégage bobo ridicule

fructus domini

ces bobos ont masos et conformistes, çà n’a rien à voir avec du « courage »…

henri UBEDA

VOUS N’AVEZ PEUT-ETRE PAS COMPRIS LE SENS DE MES EXCUSES IRONIQUES MOQUANT L’ISLAM CETTE FAISEUSE DEVEUVES ET QUI MASSACRE LES INNOCENTS, JE VEUX DIRE PAR LA QUE SI LES PATRIOTES NE PRENNENT PAS LES CHOSES EN MAIN, L’ISLAM VA CONTINUER SON TRAVAIL CRIMINEL POUR LA PROPAGATION DE CETTE RELIGION SATANIQUE

Emile

C’est ça les parigots
On leur fout sur la gueule et ils en redemandent …..

Zoroastre

Vue d’en haut, la situation n’est au final pas si mauvaise que ça… vue d’en haut !

butterworth

resumons pour un cannibale obeissant a la loi de son dieu kibouftout TOUT EST NORMAL l anormal est celui voulant etre vegetarien et pacifique les concepts de NORMES SOCIALES CULTURELLES ET RELIGIEUSES LIVRE LE PRINCIPE DE LUCIFER HOWARD BLOOM

Victor

comme d’habitude, ou du moins la plupart du temps, vous êtes beurré. Vous ne comprenez certainement rien aux articles que vous lisez. Retournez cuver, vous polluez ce site par vos stupidités.