Attentat musulman au Canada, mais tapis rouge pour l’islam en France…

Publié le 23 octobre 2014 - par - 4 560 vues
Share

voiléedrapeauJournée ordinaire, je rentre en voiture chez moi. J’écoute la radio. J’apprends qu’à Ottawa le parlement est sous le feu de terroristes. Ottawa capital fédérale du Canada. Malgré les faits, curieusement, à aucun moment les journalistes ne parlent d’islamisme. Les mots sont choisis. Moi, citoyenne ordinaire je me demande ce qu’attendent les pays occidentaux pour poser sur la table le problème de l’islam dans le monde. Les journalistes précisent à cette heure qu’on ignore l’identité des agresseurs, ils préconisent de rester prudent tout en expliquant que le Canada fait partie des forces occidentales venant en aide aux Kurdes qui luttent contre « daesh » (je me marre, l’état islamique quoi… ) et qu’il n’est pas impossible que cette agression soit le fait de terroristes islamiques. On rêve !

A ce stade je crois pouvoir dire qu’il serait temps que, comme je le disais plus haut, les pays occidentaux prennent des mesures drastiques concernant l’islam. Qu’on arrête de faire des circonvolutions autour des mots et qu’on cesse de ménager les susceptibilités des musulmans qui devront à un moment ou un autre se déterminer par rapport à ces exactions.

Au-delà de ces événements gravissimes, je me faisais la remarque aujourd’hui, dans la rue, qu’en l’espace de 10 minutes j’avais croisé pas moins d’une douzaine de femmes « à foulard ». Certes me direz-vous elle n’étaient pas en burka, mais j’ose avouer que même les foulards commencent à me taper sur le brushing. Je vous passe les grandes surfaces où elles sont légions… bref, nous sommes entourés de musulmans, un salafiste est monté dans le tramway en chemise de nuit et bonnet de dentelle et bien évidemment…. une grosse barbe ! Il n’avait pas l’air de sortir du boulot celui-là… Juste avant de monter il a serré vigoureusement la main d’un collègue barbu aussi et tout aussi bien attifé… Que se disaient-ils ? Suis-je parano ? De quoi vivent-ils ? Des larges subsides de nos impôts ? Eternels feignasses qui se baladent dans les rues sans beaucoup de but. Au vu de leur accoutrement ils ne doivent pas travailler dans une entreprise hein ?

Forte de cette constatation, je pose le débat : Est-il raisonnable, en ces temps troublés, de laisser aller et venir des gens qui sont susceptibles d’attaquer un jour ou l’autre notre pays ? Toutes ces enfoulardées, ces barbus circulent en liberté, sans entrave. J’entends d’ici les éternels bobos gôchisants lever les bras au ciel en me traitant de « raciste ».

Un pays doit se défendre, un pays doit se prémunir contre d’éventuelles attaques extérieures d’où qu’elles viennent. Doit-on prendre le risque de laisser une attaque survenir sur notre territoire ? Tout cela pour ne pas froisser une « communauté » qui s’illustre macabrement partout dans le monde. Alors effectivement maintenant qu’ils sont rentrés à pleine porte il va être extrêmement difficile de les contrôler. Tous les musulmans ne sont pas des terroristes, mais hélas tous les terroristes sont des musulmans (comme vous le savez ce n’est pas de moi..). Alors je pose une fois encore la question. Comment allons nous sortir de ce merdier ? Parce qu’il n’y en a pas cinquante, recensement de la population musulmane (j’entends d’ici les cris outrés de la dame Benbassa, de la 5e colonne de Rachid Nakache, milliardaire plus que bizarre, qui paie les amendes des enburkées, je propose qu’on passe l’amende à 2500 € on verra s’il continue à payer !), virer l’intégralité des clandestins qui n’ont pas vocation à rester sur le territoire et sont juste bons à commettre toutes sortes d’exactions (vols, agressions, viols et j’en passe des joyeusetés du même genre).

D’autres solutions existent. Informer qu’à partir de maintenant aucune aide sociale ne sera octroyée aux étrangers arrivant sur le territoire. Venez, oui, mais vous n’aurez rien. Je pense que ça va en calmer plus d’un. Je viens de lire dans FDS que la mairie de Paris (encore elle) va débloquer une somme colossale pour aider de « jeunes étudiants immigrés » clandestins protégés par quelques lycéens décérébrés. Beaucoup de jeunes étudiants font leurs études à Paris avec peu d’aide. Stage mal payé, un peu de bourse (pas toujours), un peu d’APL (petite somme au vu des loyers pratiqués) et surtout l’aide financière de papa et maman qui se saignent en bossant pour payer les études de leurs petits. Etudiants brillants, qui cumulent emploi et études, courent  comme des dingues toute la journée. Pendant que la maire de Paris et son âme damnée Bruno Juillard ne trouvent rien de mieux que de balancer les impôts des parisiens pour aider l’Afrique sub-saharienne. Quant on voit la tête des « jeunes étudiants immigrés » on se demande de qui on se moque ? Ce sont juste des clandestins qui arrivent encore à pleine porte profiter de notre pognon.

Mais qui aura enfin le courage de prendre ces décisions, qui pourront, seules, sauver notre pays ? Pas ce gouvernement ça c’est certain, ils suffit pour s’en convaincre d’entendre les propos des caciques du PS toujours prêts à défendre les étrangers et écraser la gueule des Français. Pas l’UMP non plus, ça se saurait. Nous avons eu Sarkozy et comme dirait l’autre : on a vu ! Et le bougre il recommence en plus, il n’a même pas honte ! Il continue à nous prendre pour des chauffe-eau ! Un toupet pareil ça ne s’invente pas. Il ose reparler de l’immigration avec des sanglots dans la voix, et il en rajoute une couche en nous parlant de référendum alors qu’il s’est assis sur le non (56% quand même) au traité de Lisbonne !! Il nous prend pour des cons (pardon mais il fallait que ça sorte) !! C’est ignoble cette façon de nous traiter comme des atrophiés du bulbe ! Il s’imagine quoi ? Qu’on a oublié ? On ne s’appelle pas Hortefeux, nous, ni Morano, ni de Villepin (il a oublié le croc de boucher celui-là..). Hé ! Sarko ! tu as oublié qu’on a un cerveau et qu’il nous arrive de nous en servir..

Et pendant ce temps-là les attentats se fomentent partout dans le monde, pendant que ces beaux parleurs se grattent le nombril en nous parlant du vivre ensemble, de la tolérance, de la main tendue aux autres. Ce discours là je ne veux plus l’entendre et je ne l’entends plus… Too much !

Attention les mecs (la liste et longue et y’a des nanas dedans) ! la prochaine fois que je tends ma main ce sera à travers votre gueule ! A bon entendeur ….

Alexandra DOUGARY

(très énervée… parce que MOI je bosse !) Je ne vis pas des impôts de mes concitoyens…

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.