1

Attention ! Immigration et métissage servent à détruire le peuple français

Les affiches publicitaires ou de clips de multinationales mettant en scène des couples mixtes pullulent : voir Le métissage est l’avenir de l’Europe.

Ce matraquage visuel est accompagné d’une rhétorique et d’une idéologie visant à faire accroire que l’immigration a toujours existé, qu’elle est constitutive de notre identité, que le métissage est le remède à la consanguinité. Nous avons vu des exemples de ces discours nauséabonds dans la deuxième partie de notre trilogie consacrée à la thématique du métissage : Il n’y a pas de Français de souche, il n’y a qu’une France de métissage.

Comme si tous les Japonais étaient consanguins parce qu’ils ne se reproduisent qu’entre Japonais.

Si l’on peut certes appeler cela de la consanguinité puisqu’il y a union au sein d’une même ethnie, ce n’est toutefois pas ce qu’on appelle habituellement de la consanguinité et ce n’est en tout cas pas une consanguinité dangereuse pour le développement physique et psychologique du futur nourrisson, à l’inverse des mariages entre cousins germains pratiqués dans le monde musulman.

L’évocation de cette propagande pro-diversité, pro-métissage a fait l’objet de l’article Faire disparaître les Blancs : le métissage comme arme fatale.

Dans cette troisième partie, nous citerons quelques extraits de différents articles de contre-propagande et de lutte contre l’extinction des peuples européens.

Le métissage est présenté comme l’avenir de l’humanité…

« Le métissage est l’avenir de l’humanité. »
C’est ce que nous répète à longueur d’articles tout le gratin médiatique, du café de Flore à la Place des Vosges.
Les Edwy Plénel, Jacques Attali, Bernard-Henri Lévy ou Delphine Ernotte, sans pour autant donner l’exemple, veulent des Français métissés.
Nous ne parlerons plus de « races » puisque le terme, appliqué à l’homme, est désormais banni du Larousse et de la Constitution.
Mais le métissage, pourquoi faire ?
C’est qu’en France, voyez-vous, il y a trop de Blancs racistes, colonialistes, et pas assez d’autres couleurs, gentilles, elles. Notre société n’est pas assez « inclusive » et les Africains ou les Antillais noirs, les Asiatiques, les Maghrébins peuvent donc se sentir rejetés, exclus, bannis de leur patrie de cœur.
En métissant de force les Français, vous aurez, d’après l’élite intellectuelle, une France apaisée, pacifique, tolérante et ouverte.
C’est également le but de la « déconstruction » de l’identité nationale, des mythes fondateurs et de son histoire bimillénaire.
Mais en fait c’est un doux eugénisme.
Yann Kempenich, source : Le métissage obligatoire, avenir de l’humanité : voilà à quoi vont ressembler nos petits-enfants, RR, 03.09.2017

Oups…

Le métissage est raciste, il porte atteinte à toutes les races.

Il faut défendre tous les peuples authentiques du monde, en commençant en Europe, leurs races, leurs cultures et leurs traditions authentiques.

Et condamner les pouvoirs totalitaires qui servent l’union européenne de malheur et rendre le pouvoir aux peuples européens. Pas de décisions sans les peuples. Vive la démocratie, vive l’indépendance et vive la liberté !

Nous devons armer nos enfants pour détruire dans leur tête le mensonge du métissage (22.09.2015)

Nous ne voulons pas du métissage imposé et obligatoire

Des Léopold Senghor, des Pascal Hilout, des Malika Sorel sont bien plus français par la culture, la langue, la pensée, l’amour de la France… que bien des Français dont les ancêtres remontent aux croisades. Je ne vois quant à moi aucun inconvénient, au contraire, à ce que des Français et des Françaises se marient avec des gens de cette trempe. La couleur de peau et les origines ne sont pas des obstacles au patriotisme et à l’assimilation.

À Résistance républicaine nous ne sommes pas racialistes, nous ne voulons pas du métissage imposé et obligatoire avec n’importe qui qui n’aime pas la France. Ce n’est pas la même chose. (Christine Tasin)

Un peu de métissage avec de vrais patriotes de couleur, ça ne tuera pas la France ! (23.09.2015)

Le métissage n’est en aucun cas « positif » pour une population humaine !
Il suffit de regarder l’état lamentable du continent le plus métissé au monde : l’Amérique latine ! On y enregistre les taux de criminalité et de violence les plus élevés de la planète : de l’ordre de 20 fois, 50 fois…et même 94 fois (!!!!!) les taux de criminalité des nations blanches occidentales !! Cela semble être une règle : plus une population est métissée, et plus elle est violente…
Il est très probable que la cohabitation de lignées génétiques très différentes les unes des autres, au sein d’un même individu, produit de sérieux troubles et instabilités psychologiques et neurologiques.
La consanguinité n’est PAS obligatoirement mauvaise pour une lignée génétique animale ou humaine. Ce qui est certain, c’est que la consanguinité NON SÉLECTIVE, elle, peut très rapidement amener une population vers de graves maladies génétiques récessives de toute sorte ! Exemple type : la consanguinité musulmane !!… (Marc)

La France devient-elle un de ces « pays de merde » dont les habitants ont un QI inférieur à la moyenne ?

Pour que la France ne devienne pas un pays de merde, il faut que les Français comprennent ce qu’est un pays de merde et agissent en conséquence.

https://resistancerepublicaine.com/2019/09/04/la-france-devient-elle-un-de-ces-pays-de-merde-dont-les-habitants-ont-un-qi-inferieur-a-la-moyenne/

L’utopie multiculturaliste que prônent nos élites a, historiquement, toujours fini en massacres…

75 ans de « vivre-ensemble » n’ont pas réussi à enrichir et « métisser » les différents peuples de l’ex-Yougoslavie (d’où le « ex »), pourtant extrêmement proches, que ce soit ethniquement et culturellement, et vivant « ensemble » depuis des siècles sous la botte de l’Empire ottoman puis de l’Autriche-Hongrie.

Idem pour la Tchécoslovaquie.

Mais les Français sont supposés pouvoir se mélanger sans aucun problème et dans la joie et la fraternité avec les Africains, les musulmans du monde entier, des gens aux mœurs totalement éloignées et incompatibles.

https://resistancerepublicaine.com/2019/07/13/lutopie-multiculturaliste-que-pronent-nos-elites-a-historiquement-toujours-fini-en-massacres/

Deux options pour la France : devenir lentement un deuxième Brésil ultra-violent ou être le théâtre d’une guerre civile raciale 

Bilan de ces années de racisme antifrançais et de propagande en faveur de l’immigration, du métissage : une guerre raciale à bas bruit a commencé depuis quarante ans au détriment de la population autochtone (le peuple français) envahie et humiliée et un conflit interracial et religieux peut éclater à tout instant.

Pierre Brochand, ancien directeur de la DGSE : vers une guerre de tous contre tous ? (RR, 15.01.2020)

.

Encore d’autres réactions à cette propagande en faveur du métissage et du Grand Remplacement :

Douglas Murray dénonce une gauche obsédée par la race et le genre (03.12.2019)

Pour France culture, Socrate, Phidias, Périclès, Pline l’Ancien et Auguste étaient des nazis trop blancs ! (28.11.2019)

Attali, pompier pyromane, annonce la guerre civile à cause de la juxtaposition des communautés

Les races existent : c’est la cata !

Alain Finkielkraut : « La France n’est pas un vieux pays d’immigration, c’est un mensonge total. »

Des BD maghrébines caricaturent le métissage avec les « démons nègres » (RR, 07.09.2019)

Génocide En Marche : importer des millions d’Africains et Arabo-musulmans c’est la mort des Européens
Les Blancs ne disparaîtront pas, ce sont les nouveaux venus qui vont dégénérer sous notre climat
En 2050, nous ne serons plus que 40 millions, et ils seront aussi 40 millions

Julien Martel