Au faux camarade Mélenchon, vétéran de la politique française

Publié le 18 décembre 2018 - par - 9 commentaires - 1 301 vues
Share

Faux camarade Mélenchon, je ne ferai pas ton grand soir parce que demain j’me lève tôt !

J’ai une mission d’intérim d’une journée pour faire de la manutention sur les Champs-Élysées !

Faux camarade Mélenchon, qu’attends-tu ? Un ou plusieurs morts pour profiter de la violence du pouvoir en chargeant Macron, et le traiter de nazi, ce que tu sais formidablement et très habilement faire depuis trop longtemps, et surtout en endossant la position de Zhéros révolutionnaire ! Ouaf Ouaf Ouaf Ouaf Ouaf Ouaf !

Faux camarade Mélenchon, Rosbespierre d’opérette qui traitait il y a peu de temps les « gens » (que tu aimes tant) portant le gilet jaune de « fachos fâchés » ! Oui les « gens » qui ne sont rien de Macron, que tu passes ton temps à mettre en avant dans ton petit argumentaire avec ta petite réthorique à deux balles ! J’ai lu un truc sur Twitter qui m’a fait sourire :  » Macron a plus fait pour les pauvres en 13 minutes que Mélenchon en 40 ans ! »

Faux camarade Mélenchon qui adore manipuler les autres ! Quand je t’écoute, j’ai envie d’aller saluer chaleureusement Macron (que je ne porte pas dans mon cœur) parce que lui au moins il n’avance pas masqué comme toi ! Il est hautain, méprisant et tout ce qu’on veut, mais toi camarade Mélenchon, tu es plus un Zéro q’un Zorro !

André Gerin avait raison de se méfier de toi.

« La République, c’est moi !!! » (rires) Je me force pour ne pas faire un jeu de mots de mauvais goût, mais que j’aimerais réduire ton prénom à une contrepèterie !

Faux camarade Mélenchon, girouette newtonienne : passé du rose pâle au rouge de colère et aujourd’hui jaune de transpiration à force de courir après le Gilet jaune, dans le but affirmé de décrocher le maillot jaune, couronnement de l’ambition suprême !

Faux camarade Mélenchon, toi qui prétends être un intellectuel (je rigole!) tu devrais relire Chateaubriand et notamment certaines scènes où des « gens » en liesse portent des têtes empalées sur des piques. Ce n’est pas très beau… J’ai fait les trois manifestations de Paris et j’étais avenue Kléber (pacifiquement) le 1er décembre avec le risque de prendre une GLI-GLI F4 sur le coin de la tronche, ce qui au passage aurait eu le mérite de raboter ton gros Né-ron rouge de clown, si tu avais manifesté à Paris parmi tes « révoltés » à toi, que tu aimes tant. Auguste Mélenchon, l’explosion de violence devait arriver un jour, cela fait très longtemps que ça couve, mais s’il y avait eu un mort, j’aurais mis le gilet jaune, que tu ne portes pas, (et oui, pas fou le bougre, il attend de voir comment ça tourne) de côté. Relisez le roman de Dickens (ou plutôt lisez-le) : « Temps difficiles ». C’est drôle, mais j’ai lu ce roman il y a quelques années, et j’ai immédiatement pensé à vous quand il décrit tous ces bateleurs d’estrade qui prétendent représenter le petit peuple en s’en servant !

Faux camarade Mélenchon, je jetterais mon gilet jaune au feu si je te servais de marchepied pour l’Élysée.

Faux camarade Mélenchon, j’ai la nausée.

Faux camarade Mélenchon, tous ces « gens » qui votaient Le Pen que tu insultais, méprisais, traitais de nazis, voilà maintenant que tu les trouves beaux (fs) ?! En fait dans ta course, tu ne sais plus, tu es dépassé, ben oui gros nigaud, y a de tout dans les Gilets jaunes, et surtout beaucoup de gens qui en ont marre de voir des hommes comme toi !

Quelle honte !

Alors tu pourrais me traiter de graine de fasciste et futur nazi, mais tu ne pourrais pas, parce que cela fait plus de vingt ans que je suis manutentionnaire et opérateur, dont 10 ans dans une entreprise où j’étais parmi des travailleurs immigrés. Fils d’ouvrier communiste, j’ai aussi ma petite idée sur le monde ouvrier, mais je ne considère pas ce que je dis comme une vérité absolue…Ton analyse politique à côté de la plaque fait que maintenant tu patines comme un con en appelant insidieusement, subtilement, au meurtre et aux exactions, tout en te lavant les mains puisque tu soutiens les Gilets jaunes du bout des doigts. Ben oui, faut quand même faire gaffe parce qu’un gilet couleur soleil, ça glisse de tous les côtés, bah oui gros malin, un gilet jaune c’est pas facile à saisir !

Faux camarade Mélenchon, « Le Roi », (une autre chanson de Brassens pour toi), voleur de costume ! Faux Père Noêl du petit peuple, tu es là en embuscade, caché derrière un Buisson, qui assiste au spectacle en espérant en tirer les marrons du feu pour Noêl. En fait, ce serait ton cadeau.

Faux camarade Mélenchon, tu es un pauvre type, un Tartuffe (Molière) du même niveau que Cohn-Bendit !

Faux camarade Mélenchon, toi qui penses faire le malin en osant citer Brassens « le temps ne fait rien à l’affaire », autre chanson écrite pour toi d’ailleurs, tu ne manques pas de culot.

Faux camarade Mélenchon, honte à toi !

Pierre Salignat

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
DUFAITREZ

Merci pour le contrepet, je n’y avais pas pensé… Et pourtant ! MDR !
Pour ma part, j’écoute la Merluche, mais ne l’entends pas. Un spectacle ! Un artiste dans son domaine…
Puissions-nous avoir un tel Orateur à Droite…
Tous figés dans le Sopo, le Techno, l’Incantation puérile… On voit le résultat…
Je vous entends venir ! « Et Marine » ? Has been en sursis, en attendant Marion…

Morgane

J’arrête de regarder sa photo, je vais faire des cauchemars la nuit…

Marnie

Mélenchon est un vrai « politicard » qui s’est enrichi sur le dos des citoyens français, comme tant d’autres. De plus il a horreur de la France et des français ce qui est franchement une traitrise. Ce pro-islam est dégoutant et dégoulinant de haine.

patphil

j’ai vu sur une chaine d’info 24/24 une interviouve de mélanchon qui ne se cachait pas d’être immigrationniste
il serait bon que RL la mette en exergue

Jill

Ce faux cul est un résidu de trotsko, autrement dit un facho. Mais rassurons nous, il a le portefeuille à droite. Le militantisme c’est pour la
frime.

Markorix

Et Vlan ! Superbe baffe au ralenti. Permettez-moi de vous faire mes compliments.

Zorglub

Bravo, vous avez exprimé tout ce que je ressent envers cet individu qui n’a ni foi ni loi sauf celle de son portefeuille.

Dupond

Je n’ai jamais voté coco ,mais j’ai toujours eu du respect pour pour « notre » Georges Marchais (avec majuscule) qui était le représentant de ces vieux cocos travailleurs partageurs et paternalistes (j’en ai continu quand j’ai commencé a bosser…eux arrivaient a la fin de carriere) Merluche est un beau parleur mais il n’est en rien le représentant des masses ouvrieres et laborieuses des années de 1945 a 1985 . Il n’aime pas le peuple de France et son plaisir est de l’humilier …il n’aime pas les frontieres mais prend soin de na pas les franchir pour partir vers les pays ou… lire la suite

Marnie

Père d’origine espagnole ce PN du Maroc n’aime que les musulmans. Pourquoi ne retourne-t-il pas là où il a ses racines ? Cela ferait un traitre de moins en France.