Au guignol Bégaudeau, sur le supposé racisme des blancs de France

Toute une tripotée de gens,  généralement de la gauche, de l’extrême gauche et de l’écologie, sont en train d’essayer de culpabiliser les Français pour un supposé racisme qui n’existe que dans leur esprit.
Certains illuminés de la calebasse vont jusqu’à avancer que l’école française est la fabrique du raciste français.

https://www.fdesouche.com/2021/08/08/pour-lecrivain-et-realisateur-francais-begaudeau-le-systeme-educatif-est-une-fabrique-a-racisme/

Vous me direz, cela tendrait à prouver que des gens que l’on croyait perdus pour la raison ont au moins un esprit, ce qui vous autoriserait à clore la controverse de Valladolid sur l’entendement de ces quidams.

Je vous dis pollop et je pose la question qui fâche : n’est-il pas plus sain pour une collectivité d’avoir une frange de ses membres sans tête (au sens d’esprit, on n’a pas encore réhabilité la guillotine) plutôt que d’avoir l’esprit mal tourné au risque de contaminer tout le reste de la population comme cela commence de se produire aux USA et au Canada, deux pays qui ont l’air de prendre la direction de la crétinerie généralisée ? Avouez que cela mérite réflexion.

Selon ces thuriféraires anti-France, le racisme des blancs de l’hexagone serait tourné contre les noirs, les arabes, les musulmans, tout le panel d’une population d’origine parfois indéterminée et indéterminable qui ont la curieuse spécificité de haïr la France et ses habitants historiques.

Par simple transition logico-sémantique, ceux de ces blancs français qui qualifient les autres français blancs de souche qui souhaitent simplement vivre en paix dans leur pays de racistes haïssent tout autant la France que le conglomérat allogène qu’ils tentent vainement de faire passer pour des anges bleus incompris qui ne demandent qu’à aimer et être aimés en retour.

Il en va de même des merdes politiques qui nous ont imposé des coutumes qui n’ont jamais été développées par les populations autochtones de notre pays qui ont préféré la voie de la civilisation de bienveillance aux mœurs de haine de l’allogénat devenu trop malheureusement ambiant : les merdes politiques qui gouvernent la France depuis 50 ans haïssent ce pays. Et il est malheureux qu’une partie de l’électorat moyen ait été incapable de le voir qui a reconduit la même connerie pendant tout ce laps de temps. Donc qui s’étonne aujourd’hui du désastre français tant il est vrai qu’un crétin moyen qui vote crétin pendant 50 ans ne devrait pas s’étonner d’habiter en fin de vie un pays de crétins.

Peut-être d’ailleurs ne faut-il pas chercher ailleurs la désaffection croissante de nos cons-citoyens pour les urnes, tant il est vrai qu’à force d’être pris pour des crétins par le pouvoir qui les méprise, ils comprennent peut-être enfin ce qu’ils ont été, ce qu’ils sont encore, et ce qu’ils ne veulent décidément plus être : crétin un temps plus ou moins long ne rime pas forcément avec crétin tout le temps, et c’est probablement l’erreur de jugement de notre classe politique que de se croire toujours en pays conquis.

Or tous ceux-là sont dans le déni le plus total du darwinisme inhérent à la condition humaine qui nous vient du fond des âges.
Si nous sommes là à pérorer sur un supposé racisme en France au début du XXI° siècle, c’est grâce à toute une filiation génético-hormonale qui a permis à nos aïeux de survivre en milieu hostile.

L’homme a eu à combattre la nature et ses caprices, les animaux et leurs caprices, leurs contemporains et leurs caprices et convoitises.
Tout cet environnement de dangers immanents et perpétuels a conduit l’individu à développer des défenses naturelles et des sixième sens pour rendre apte à la survie face aux multiples dangers de l’existence.

Ne croyez pas que l’une de nos grand-mères à tous, Lucy, ait vécu en milieu urbain avec smartphone, le 15 pour les urgences et le passe sanitaire pour s’éviter toute contamination.
Elle devait vivre dans un petit groupe aux abois, toujours en alerte, au tressaillement salvateur au moindre bruissement du feuillage de la savane, entraînée à la guerre du feu et de l’eau, éléments indispensables à sa survie.
Danger à droite, animaux, danger à gauche, groupe humain armé au rictus de malfaisant, ces attitudes guidées par des défenses naturelles existaient encore chez nos ancêtres sains plus directs du temps de Lascaux ou d’Altamira face au risque mortel imminent et partout présent.

Héritiers de cet instinct de survie, la récente période de paix en Europe a émoussé ces défenses dont l’utilité n’était plus si prégnante : les français ont pris l’habitude d’un milieu apaisé et bienveillant entre gens, blancs pour la plupart mais pas que, de bonne compagnie avec une codification calme des relations sociales.

Cette tranquillité, c’était avant l’invasion migratoire bien sûr, qui de jour en jour se transforme en submersion, il suffit de faire quelques pas dans les centres urbains pour se rendre compte d’une montée des eaux et des marées que le réchauffement climatique n’explique pas à lui tout seul.

Curieusement nos chercheurs universitaires et du CNRS n’ont jamais, dociles aux ordres donnés par le politique sans doute, voulu établir sur un même plan les courbes de l’immigration, clandestine ou légale, avec celles de la délinquance, des viols, des vols, des incivilités et autres effets de l’idéologie du bien-vivre ensemble.
Pire, pour gouverner il faut savoir et prévoir, et bien nos jean-foutre politiques qui ne veulent pas savoir, ni surtout que ça se sache, ont interdit les statistiques ethniques, croyant ainsi mettre un couvercle sur ce scandale permanent.

Le citoyen n’est pas dupe, qui sait bien que les coutumes du coup de couteau et de l’égorgement ne sont pas vraiment originaires de nos provinces ancestrales mais plutôt d’importation récente : vous vous rappelez d’égorgements au sortir des écoles ou dans les églises dans les années 60, vous ?

Alors comme le français moyen se trouve replongé dans un milieu hostile qu’il croyait appartenir aux temps immémoriaux après une belle période de paix, il est plus qu’humain que ses défenses naturelles reprennent le dessus : c’est sa nature d’hominidé qui l’exige sans même que son conscient en donne l’ordre.
Vous refaites vivre un français blanc moyen pacifique à l’origine, de naissance dirons-nous, dans la savane urbaine à côtoyer des meutes d’animaux sauvages et hostiles d’importation qui peuplent maintenant nos villes jusqu’aux plus petits village par contamination directe et épandage politique, il est génético-hormonal qu’à son corps défendant, osons-nous écrire, ses défenses naturelles primaires et inconscientes se réactivent.

C’est ici la grave erreur de nos guignols qui stigmatisent le français blanc de souche en raciste.
Ils confondent idéologie nauséabonde avec défenses naturelles de l’être humain, défenses probablement développées au cours des âges avec son matériel génétique de primate qui, on le rappelle pour les béotiens de l’anti-racisme, représente encore aujourd’hui 98 % du matériel génétique de tout individu qui se prétend civilisé.

En un mot, l’anti-France voudrait que le blanc de France mette en veilleuse le legs génétique de ses ancêtres, mais il ne le peut tout simplement pas : c’est inné et non conscient, le génome ne se modifie pas, sauf au risque de développer un anarchisme cellulaire que l’on nomme plus communément cancer.

On est alors en mesure, et on doit donc, affirmer que, hormis quelques cas isolés qui ne font rien à la masse, il n’y a aucun racisme en France, mais juste un réveil salvateur des défenses naturelles devant les dangers de l’environnement que les jean-foutre politiques lui ont imposé de manière tout à fait artificielle par une importation des plus douteuses de hordes allogènes aux intentions qui ne sont pas sans réveiller dans les cerveaux les mieux disposés envers leurs prochains les signaux d’alarme qui couraient chez les membres de la tribu de Lucy, ou à Lascaux, ou à Altamira, quand des voyous traînaient devant la grotte à vouloir faucher le gibier, laissant la tribu passer un hiver de famine.

On peut donc aussi affirmer que l’école française, devenue un milieu plus qu’hostile façon savane d’Afrique avec meutes agressives aptes à attaquer nos jeunes gens issus de la civilisation française ancestrale, n’est pas du tout une fabrique du raciste, mais a bien intégré son rôle d’éveil des défenses naturelles pour assurer la survie du peuple de France en lui apprenant à se défier de tout danger et de tout ce qui peut nuire, en concordance parfaite avec la Marseillaise qui en cas de danger invite le citoyen à aller aux armes.

Et ce pourrait bien être un sujet de bac dont Blanquer devrait méditer l’utilité de le proposer l’année prochaine à nos petites têtes blondes et brunes :

est-il raciste de vouloir survivre en milieu hostile ????

Avec la digression subsidiaire : la France est-elle devenue le jeu de télé-réalité Koh Lanta à l’échelle de tout l’hexagone, auquel cas il ne s’agirait plus de télé, mais de réalité tout court ????
Confondre sciemment racisme avec activité d’éveil, prévention dans les couleurs avec défenses naturelles et instinct de survie, il faut croire que tous ceux de l’anti-France, politiques au pouvoir actuellement compris, ont vraiment l’esprit mal tourné par la mauvaise foi, vous ne croyez pas ?

Vos défenses naturelles ne vous-ont-elles pas déjà dicté qu’au nom de votre survie et celle de votre descendance, il devient impératif de se débarrasser comme de nuisibles de toute cette anti-France clique politique incluse, à l’insu de votre plein gré et à votre corps défendant bien sûr, puisque c’est votre appareil génético-hormonal archaïque réveillé par le danger qui vous commande ?

Et si au hasard des jours on vous trouvait à demander des comptes à votre député, votre sénateur ou votre président de région accompagné de vos deux seuls amis en ce bas monde de haine d‘importation, la batte de baseball et le fusil, votre défense est déjà prête : ce n’est pas vous, c’est le chimpanzé qui dort depuis des millions d’années en vous qui ne veut pas que l’espèce disparaisse qui a vu ses défenses naturelles réveillées à l’insu de sa conscience propre, donc nécessairement de la vôtre par transition logico-sémantique.

Quel magistrat ou procureur prendrait le risque d’ouvrir une information judiciaire contre un animal en danger de disparition au surplus et à ce titre protégé par la Convention de Washington, alors que la magistrature n’ose même pas s’occuper d’un incendiaire de cathédrale qui assassine les prêtres ?

Jean d’Acre

image_pdfimage_print

36 Commentaires

  1. Bon je passe sur vos délires biologiques. Le sujet c’est Bégaudeau. Pour qui se prend-il ? Il a du faire une incursion dans les écoles de banlieue pour faire un docu qui lui permet de justifier sa paye. Et il veut nous faire croire qu’il est mère Teresa. Sa conclusion c’est quoi ? De jeunes profs tout ce qu’il y a de plus « progressistes » finissent par devenir racistes ? Et donc c’est la faute des profs ? Peut-être qu’ils découvrent qu’ils ont affaire à des étrangers mal élevés, agressifs, voire racistes et cons à mourir. Franchement, comment ces gamins qui ne portent même pas de prénom français, vivent entre noirs et arabes, vont-ils s’identifier à des profs FDS, avec Bégaudeau qui explique que ceux-ci sont racistes. Oui les 1ers anti français sont des FDS.

    • Heraklite, il ne s’agit surement pas de délires biologiques !!

      L’instinct de survie est en nous, et de manière biologique !!!
      Crois-tu qu’une mère qui voit ses enfants attaqués ne va pas réagir ?

      La civilisation n’est qu’un vernis, même si tu as l’impression d’être dans ce qu’on appelle la « normalité » dans la société…

      Je vais être plus clair : Pour mes enfants & ma femme, il y a MOI d’ABORD, et Dieu après !!!

      Là, tu as compris le message à mon avis !!! et crois-moi, ceux qui tenteront de s’en prendre à ma famille, ou à moi, généralement à plusieurs – pas courageux, toujours 15 au minimum !! – en paieront le prix !!!

      Quand à l’abruti dont il est question, attends un peu qu’il soit confronté à la si « belle diversité », et on reparle ensuite de ses déclarations !!

      • Jamais contesté que l’instinct de survie n’avait pas d’origine biologique mais la justification biologique du racisme. Relis l’article. L’instinct de survie est commun à toutes les humains et même à tous les animaux. On pourrait considérer plutôt que la défense de son territoire est un avatar de l’instinct de survie et cela implique de lutter contre toute invasion étrangère qu’elle soit européenne (par exemple allemande) ou extra européenne (par exemple africaine), ou même de ses propres compatriotes. Personne n’a ainsi envie qu’un type sans foi ni loi squatte sa baraque, qu’il soit blanc ou pas. Il n’y a pas de bon racisme blanc. Ça revient à tenir le discours décolonial qui associe racisme et couleur de peau et enjoint à l’inverse à lutter contre la blanchité. C’est juste con.

    • Donc l’instinct de survie serait un délire biologique pour vous ? Et pourtant cet instinct est primordial pour la survie des espèces animales et humaines

  2. perso les francais ont le droit d’etre racistes…voir comment les envahisseurs nuisent,insultent,volent notre France ce serait méme un devoir,nos envahisseurs doivent DEMANDER poliement pour venir en France avec leur queue entre les jambes,sinon c’est go home,et ceux nés avec des papiers francais ils devraient ce tenir a carreaux et ne pas oublier que si notre France n’été pas la ils vivraient dans leurs pays d’origine a l’époque de l’age de pierre encore assis en cercle a s’épouiller l’cul.

  3. Pour moi les Français sont les bouc émissaires idéal car blancs et chrétiens pour des cretins gauchistes donnés en pâture a des des populations allogènes agressives et violentes aux mœurs très différents qu’ils espèrent récupérer aux élections
    A part ça la France a plein de problèmes qu elle a crée elle même comme l’administration qui détruit tout

  4. Il est loin le temps des Malle, Truffaut, Tati, Blier, Lellouch, Melville, Tavernier et tant d’autres qui ont fait la richesse du cinéma français. Aujourd’hui, on a des gauchistes comme Begaudeau et autres « racises » comme Hadj Ly qui font davantage de propagande que de cinéma…Impossible pour un talent de droite ou même « apolitique » d’exister dans ce panier de crabes…

  5. Délicieux article, mais le cerveau reptilien des indigènes francon n’est pas encore assez réveillé, et je crains bien que ce même francon sera mort avant de retrouver ses instincts de défense.
    Par ailleurs l’homme a souvent su faire une « hiérarchie » et donc quand même un « pseudo-racisme » dans ses relations, du chasseur-cueilleur aux temps modernes.
    Physiquement, lorsque je suis à coté d’un Noir ou d’un Arabe, je ne me sens ni semblable à lui, ni n’ai envie de relation avec eux.. et si on parle d’intelligence, c’est encore pire.
    Je n’ai rien contre les animaux , mais je sais qu’un Ours ne sera jamais mon ami, donc je n’en veux pas dans mon proche environnement. Pour les ethnies (car on n’a plus le droit de parler de race alors on change le mot sans en changer le sens) c’est pareil.

  6. Le Woke commence à imprégner la Gauche Multicuturelle Anti-Française.

  7. Bien dit tout ça, merci !
    Pour ma part, je n ’étais pas raciste mais il y a de fortes chances que je le sois devenu !,

  8. Voilà un texte sans détour criant de vérité qui va au coeur du gros problème de la France et des Gaulois.
    Tout est dit, rien à ajouter.

  9. comme toujours : bien, mais trop long quand vous imaginez ce qui nous reste à lire pour être informés au minimum puis tout le reste de ce qui nous intéresse : théologie, philosophie, etc…

  10. Il s’en passe dans les collèges ! Le racket où une maghrébine agressait, une autre défendait, en combine elles partageaient le butin de leur emprise ? Après cette histoire que j’ai vécu pour mes filles, pas d’amalgame et pas de racisme juste un peu de méfiance ? P……quand les gaulois réfractaires vont sortir de leur ville les autres ne pourront plus y rentraient ! A des maux des actes ! 😇

  11. En fin de compte être traité de raciste par cette racaille qui sert de nervis à tous ces gouvernements génocidaires européens va devenir un compliment.

  12. je ne suis pas « raciste » mais je defend la mienne,ma famille, mes potes, qu ils continuent comme ça a nous emmerder et là ils pourront le dire, bon article

  13. Selon la théorie des « mondialistes », aimer son pays, son histoire, vouloir contrôler son immigration, évincer les « nuisibles »pour s’en protéger est totalement raciste et criminel.
    La même motivation pour tous les autres peuples est admise comme signe de fiertée et digne d’être soutenu, si et seulelent si, ces peuples ne sont pas blancs…

  14. L’expression ‘Touche pas à mon pote’ est démodée mais toujours en vigueur et acceptée par le franchouillard malgré les dégâts commis par les fameux potes depuis quarante ans.
    Et les salauds remplacistes, pour continuer leur grand œuvre, osent insulter la grande majorité des ‘blancs de France’ qui les installent au pouvoir (de nuire), électeurs qui plébiscitent cette trahison et qui évidemment ne réagissent même pas aux insultes injustes à leur égard.
    Ils savent pourtant utiliser le ‘pas d’amalgame’ quand ça les arrange.

  15. Ces bobos paniquent car la jeunesse exprime sa lassitude des immigrés inadaptables.

    Les manuels scolaires n’y sont pour rien, bien que l’histoire des grands royaumes d’Afrique manque à mon sens (plus intéressant que l’histoire des musulmans) ; le problème c’est que si tu marches tous les jours sur la queue du chien, il finit par te mordre.

    Les musulmans marchent sur la France et les Français depuis si longtemps !

    Je n’ai jamais pu pardonner les meurtres de Charlie Hebdo et du Bataclan.
    Mes parents se tapaient dessus. Leur divorce fut un soulagement pour ma sœur et moi.

    Après les attentats, j’ai pensé : il faut divorcer d’avec ces peuples, avant qu’on en souffre plus. J’ai une réaction d’adulte, tandis que les gauchistes sont comme ces femmes battues qui restent avec leur bourreau.

  16. Mon racisme s’adresse en tout premier lieu aux collabos comme ce Bégaudeau qui a la moue d’un enculé, il me fait penser à une photo de Macron prise à St Martin !
    Ce spécimen est un produit WOKE-BLM-QUERR qui déteste sa couleur de peau !
    Tous ces gauchistes ont des problèmes avec leur génétique, ils s’imaginent qu’avaler du jus de singe est le bon remède pour soigner leur image !
    Dans le show biz de l’éducation nationale socialiste il y a de plus en plus de « déracisés » comme la fiotte Bégaudeau !

  17. J ‘ ai connu une époque où le racisme anti-noir et anti-arabes n ‘ existait pas , normal , il n ‘ y en avait pas dans le pays , les seuls qu ‘ on voyait c ‘ était dans les pages du Larousse !! Le premier contact avec l ‘ Afrique , ce fut dans le Musée africain de Tervuren près de Bruxelles . Il y avait le Congo Belge , nous en étions fiers , nombre de nos coopérants ont participé à son développement , des amis , des copains de classe y sont nés !! Puis il y a eu l ‘ INDÉPENDANCE en 1960 : violences , meurtres , viols , expulsions des Blancs ….. c ‘ était la façon de nous remercier ?? On ne comprenait pas , finie la sympathie pour les noirs !! Ils voulaient se prendre en main ? On a bien vu comment …aujourd ‘ hui ils viennent demander la charité !!

  18. depuis qu’ils n’ont plus la « classe ouvrière » à se mettre sous la dent pour justifier de leur existence, ces décérébrés ont inventé le « racisme » en france qui est leur seule arme pour que leurs partis de gauche/extrême gauche continuent ainsi à être présent sur la scène politique – ce sont de vrais dangers pour la france, et ils doivent être combattus sans relâche

    • C’est Pas Coluche qui disait que la Gauche aime tellement les Pauvres qu’elle en fabrique ?

  19. racisme animalier :
    Au secours, ils sont fous ! Un professeur de socio dit que traiter les chiens humainement est raciste, un signe de suprématie blanche (dreuz.info)
    racisme gastronomique :
    Sciences Po. La gastronomie française présentée comme étant « raciste » (breizh-info.com)
    racisme yogi
    Au secours, ils sont fous ! Une prof de yoga et « activiste du corps » affirme que la suprématie blanche a pollué le yoga (dreuz.info
    la rubrique des dingos gauchos va s’allonger quotidiennement jusqu’à ce que les gaulois réfractaires aillent voter pour virer les bobos du pouvoir

  20. Je ne vois pas d’autre choix, que l’élimination de tous ces profiteurs au pouvoir en commençant par le chef ! Mais, mais, mais trop de policiers sont heureux de leurs sorts et donc….rien ne se passera.
    La france est foutue à tous les niveaux et le futur proche est vraiment horrible.

  21. ET, pour en venir au sujet de l’article, je pense que les blancs, en France, sont les moins racistes du monde !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Tout ce cirque est voulu pour foutre le bordel et qu’on laisse nos places aux débiles venus d’un continent riche mais peuplé de sous-animaux !

  22. et pendant ce temps la france envoie des canadairs a 16 000€ de l’heure en Algérie pour combattre le feu , les algeriens essaient de l’éteindre avec des seaux et branchages !!

  23. Touche pas à mon pote? Je ne m’y risquerai pas, avec le covid déjà qu’il faut se gélifier les mains…

  24. Encore un guignol oui… Tu mets 10 noms sur une pancarte il y a 7 juifs tu es antisémite.. Tu ne peux plus incriminer des racailles juives..

  25. Il n’y a qu’une seule idéologie néfaste et mortifère qui s’est développée dans le monde contemporain : le socialisme,
    que ce soit sous sa forme « national socialiste » en Allemagne ou sous sa forme « internationale socialiste » en Russie. Dans les deux cas, il en est résulté des millions de morts et la ruine de nombreux pays.
    En France, depuis 50 ans, cette idéologie funeste est parvenue au pouvoir. On voit aujourd’hui les conséquences dramatiques sur le pays !

  26. Des juges qui donnent l’asile à des nuisibles au motif de « danger climatique ».
    C’est en France que ces ordures de juges dont les femmes constituent une bonne part sévissent. Des gens résignés dans les transports face à des femmes voilées ou africaines débarquant avec leurs poussettes, leurs chiards (parfois 3 ou 4) et leur arrogance. Personne ne dit rien. Elles prennent leurs aises. Ne parlent pas le Français. Pourquoi faire une effort ? les gauchos écolos leurs donnent tout.
    Bruno Retailleau a déclaré ce matin : pour la gôche et les écolos : les migrants ont remplacé les prolétaires. Je crois que c’est exact. Ils faut que ces misérables s’inventent des combats ! Tant pis pour la France et les français !

  27. pauvre homme …. dans le film « entre les murs » il faisait deja pitié de faiblesse …. ca ne s’arrange pas !!!!

  28. Ce propos en complément de l’actualité criminelle qui sévit dans l’hexagone m’a permis de faire l’inventaire d’instincts primitifs de survie que je n’hésiterais pas à me servir à la moindre alerte. Je présume que je dois être doté de ce fameux appareil génético-hormonal archaïque dont parle Jean d’Acre ?. A bon entendeur !

Les commentaires sont fermés.