Au Mexique, c’est « argent ou plomb » : la soumission ou la mort

Au Mexique, c’est « plata o plomo », argent ou plomb, tu coopères ou tu meurs.

Cette expression du Colombien Pablo Escobar, le sinistre patron du cartel de Medellin mort en 1993, est devenue le quotidien de bon nombre de Mexicains, pris dans la tourmente de la guerre entre les cartels de la drogue.

La soumission moyennant finances ou la mort. Le choix est simple.

https://www.revueconflits.com/cartels-etat/

La guerre des gangs se généralise, faisant  de l’Etat de Zacatecas, au centre du Mexique, le coeur de la violence.

En 2020, le narcotrafic a fait 36 000 morts. Et 95% des délits restent impunis au Mexique.

La guerre contre le narcotrafic, déclarée en 2007 par le président Felipe Calderon, est un fiasco.

Entre 2007 et 2020, le nombre d’assassinats est passé de 9000 à 36 000 ! Selon les statistiques officielles, l’espérance de vie diminue dans plusieurs Etats sur les 31 que comprend le Mexique.

A Fresnillo, la ville de tous les dangers, carrefour du trafic, plus de 96% des habitants ne se sentent pas en sécurité.

Dans l’Etat de Zacatecas, on retrouve des corps calcinés, démembrés, pendus, écartelés, crucifiés. C’est la guerre de la terreur.

Une garde nationale de 100 000 policiers et militaires a été créée, mais on dénombre 100 homicides par jour.

Les enlèvements sont légion et le Mexique compte 90 000 disparus. Certains ont été retrouvés vivants, d’autres morts. Mais l’immense majorité reste introuvable, enterrée quelque part dans le désert.

Des collectifs sont créés dans tout le pays pour retrouver les disparus. Des recherches dangereuses. Depuis 2018, 50 journalistes et 100 défenseurs des droits de l’homme ont été assassinés au Mexique.

Et en 2019, le pays a battu le record des disparitions avec 8345 cas recensés.

La guerre contre les narcotrafiquants est décidément mal engagée. ( source Figaro )

Jacques Guillemain

image_pdfimage_print
15

17 Commentaires

  1. Le Narquo-Trafiquants executent sans exeption tous ceux qui les génent !
    Les ordres a donner aux militaires pour combattre les Narquo-Trafiquants sont simples : Zero prisonniers, zero survivants

  2. Le Mexique devient un 2eme Brésil : guerre ouverte entre les teneurs des points de drogue .
    Bientôt plus de touristes au Mexique et là , bonjour les séquelles …..

    • Correction, le tourisme marche toujours, mais juste un peu moins.
      Les Américains et les Canadiens continuent à y aller, ils passent une ou deux semaines, tous les hivers, entre octobre et mars. Et les retraités y restent 1 à 3 mois, voire 6 mois.
      Ils vont autant au Mexique qu’aux Caraïbes.
      Tous savent que les narco trafiquants s’entre-tuent, mais ça ne leur fait pas peur.
      Il faut dire que les hôtels touristiques sont plus au bord de mer qu’à l’intérieur.
      ex à Cancun, côté est ou à Puerto Vallarta, Acapulco du côté du Pacifique.
      Et c’est extrêmement rare qu’un touriste tombe sous les balles des narco trafiquants, c’est déjà arrivé, mais exceptionnel.

  3. « plata o plomo » c’est pareil en franconnie avec certains flics qui « en croquent », mais il faut aussi les comprendre car « Quand on parle pognon, à partir d’un certain chiffre, tout le monde écoute. (Audiard) » et vu ce qu’ils sont payés, leur paye ne suffit même pas à se loger à Paris !

    Mais le dard-malin-quant-tu-le-secousses-il-moussa, a payé des Alpines A110, c’était beau à voir dans la cour du ministère ! Ces bagnoles feront d’excellents go-fast.

  4. par contre ,la GUERRE contre les GAULOIS REFRACTAIRES elle , est tres bien engagee : pass vaccinal pour interdire l acces a l isoloir aux nons vaccines ;identite numerique grace a THALES – qui a rachete ATOS – et qui nous mijote ca aux petits oignons . une societe SUEDOISE sort une puce sous cutanee qui palliera a nos pannes de batterie de mobile ! ATOS ? cherchez son ancien pdg et vous tomberz sur le breton COMMISSAIRE EUROPEEN . le monde est petit n est ce pas ?

  5. ATOS ? elle a eu le marche de traitement des pv electroniques quand lebreton etait ministre . puis il y a ete engage avant de rejoindre l europe … et notre DOUDOU DU HAVRE qui emarge aussi chez ATOS … poubelle la vie ? la FRANCE se libanise aussi par la CORRUPTION … c est en bonne voie !

  6. Bah, en fait, ces mariachis joueur de machette, sont de vrais écolos, ils cultivent des fleurs, enterrent leurs déchets et luttent contre la surpopulation… ce sont les vers qui vont être content.

  7. Monsieur Guillemain, pourquoi ne pas faire un article qui mentionne le rôle qui jouent depuis toujours les Etats Unis dans cette situation, ainsi que la haute demande des drogues des Etats Unis, une pomme extremmement pourrie ?

    « Le Mexique est-il un narco-Etat? Non. Le narco-Etat, ce sont les Etats-Unis parce que c’est nous qui dépensons chaque année des milliards de dollars pour acheter de la drogue, et c’est cet argent qui finance ensuite la violence atroce qui frappe le Mexique. Le «problème mexicain de la drogue» est un concept tristement erroné qui ne sert qu’à masquer le vrai problème, qui est le «problème américain de la drogue» « – Don Winslow.
    https://bibliobs.nouvelobs.com/polar/20120926.OBS3544/don-winslow-les-etats-unis-sont-un-narco-etat.html

  8. « C’est la CIA qui dans les années 1980 a aidé les narcos à mettre en place le trafic de la cocaïne vers les Etats-Unis en échange d’armes pour la lutte contre le communisme en Amérique centrale et en Colombie. Quelles responsabilités portent Reagan et ses successeurs dans cette logique d’apprenti sorcier? » – investigateur Don Winslow.

    • Mouais, d’aucuns disent que les talibuches avaient (en 2001, donc) brûlé des champs d’opium pour faire staïle aux yeux du (vaste) m(M ?)onde ébaubi (et sachant, par ex., que le Petit Livre Vert du voisin (ex-)Khomeiny précise, texto, que l’opium (et le H, accessoirement) n’est (ne sont) pas « harams » … mais d’autre part que ça n’avait pas fait de tort à leurs finances (les filous !) car les stocks d’opium récolté était alors tels que faisant baisser le cours, d’une part, et qu’un simple brûlage, sporadique, étant une méthode d’engrais valable (écobuage) … Bref …

  9. Et dire que les Européens voulaient faire de ce pays une grande puissance afin de contrer les ambitions montantes des USA.

  10. La méthode Duterte est-elle transposable ? En Amérique latine, on a vu des groupes d’autodéfense tourner eux mêmes au banditisme.

  11. La guerre entre bandes de narco trafiquants ne date pas d’aujourd’hui, je ne saurais mettre une date, mais ça doit remonter aux années 60, peut-être même avant.
    Et en ce moment, ils s’entre-tuent moins, les Mexicains ivres de rhum, fêtent, chantent et dansent la bamba, la rumba, le chacha en faisant tourner leur masque aux bouts de leurs doigts, Olé!
    Les jupes s’envolent au son de la musique et les hommes ‘los hombres’ crient aïe! aïe! aïe! aïe! aïe!
    Ça rigole solide au Mexique. Bamba, bamba, cha-cha, Olé!
    Les plus vieux et plus sobres, grattent leur guitare en jouant Maria Elena.
    Réécoutez Mexico chanté par Luis Mariano
    On oublie tout sous le soleil de Mexico, on devient fou au son des rythmes tropicaux
    Mexico, Mexiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiico

Les commentaires sont fermés.