Au secours Borloo revient !

Publié le 11 avril 2018 - par - 42 commentaires

Il réclame 48 milliards pour les banlieues
Voilà 40 ans que l’Etat vient en aide aux banlieues. Les plans se sont succédé. Des milliards ont été investis mais la situation ne s’est pas améliorée pour autant. Cherchez l’erreur !

Une enveloppe de 48 milliards d’euros d’investissements pour la qualité urbaine. C’est le coût faramineux du futur plan Borloo tel qu’il a été présenté le 6 avril à Dijon devant les maires des grandes villes. Chargé en novembre dernier par Macron d’élaborer un plan de bataille pour les « quartiers populaires », Borloo qui s’était retiré de la vie politique en 2014 pour s’occuper de l’électrification de l’Afrique, s’est collé aussitôt à la tâche.

Il est vrai que l’homme connait bien les banlieues depuis sa nomination en 2002 comme ministre délégué à la Ville. La rénovation urbaine et le développement des quartiers difficiles, il sait ce que c’est. C’est même son domaine à lui. La preuve, c’est que depuis son départ du gouvernement en 2010 on n’entendait plus parler de cette fameuse politique de la ville. Les contraintes budgétaires obligeant l’Etat à faire des économies sur tous les chapitres.

Mais Borloo, comme Zorro, est arrivé ! Et le voilà qui s’apprête à remettre à Macron un rapport sur les banlieues qu’il chiffre à 48 milliards d’euros. Pratiquement le budget de l’Education nationale pour 2017. « Un big-bang » de la politique de la ville comme s’en réjouissent certains qui voient dans ce plan la solution de la dernière chance. Plus sûrement une énième tentative pour maintenir sous perfusion ces « territoires perdus de la République ». Car des plans, Borloo en a fait plus d’un depuis 2003 avec son programme national de rénovation urbaine(PNRU) et la création de l’Agence nationale de rénovation urbaine (ANRU) chargée de distribuer l’argent public. En 15 ans, on estime à 48 milliards (plus de 100 milliards en 30 ans) les sommes qui ont été englouties dans ces opérations de démolition-reconstruction d’immeubles, de remise à neuf de logements, de réalisation d’équipements scolaires ou sportifs et d’implantation de commerces de proximité auxquelles s’ajoutent les subventions aux ZUS (zones urbaines sensibles) et à tous les organismes créés pour « réduire les inégalités », favoriser « la mixité sociale », promouvoir  « l’égalité des chances », ou lutter contre « les phénomènes d’exclusion et de discrimination ».

Changements de périmètre

Encore qu’il soit difficile de connaitre le montant exact des sommes injectées dans les quartiers tant la politique de la ville touche à tellement de thématiques et intéresse autant de ministères. Ce que pointe d’ailleurs du doigt la Cour des Comptes dans son rapport de 2012 : « L’analyse de l’évolution de ces crédits est rendue difficile par de nombreux changements de périmètre de l’enveloppe d’une année sur l’autre ». Le budget alloué à la politique de la ville fluctue aussi en fonction des événements de l’actualité. « A chaque fois que des problèmes éclatent dans ces quartiers c’est la même rengaine. L’Etat tente d’acheter la paix sociale en sortant son carnet de chèque » souligne Contribuables associés (18/12/2015).

Des milliards d’euros dépensés sans que la situation des quartiers s’améliore. Et pour cause ! Redessiner les cités et en faire des lieux de vie agréables ne sert à rien si on laisse les petits caïds poursuivre leurs trafics, et les islamistes imposer leur loi en cultivant la haine de la France. Or en 15 ans rien n’a été fait dans ce domaine. Le quotidien des habitants n’a pas évolué et les banlieues ont conservé leur mauvaise image. On a changé le contenant, pas le contenu et le mal a continué à se développer et à gagner de nouveaux territoires. En 2002 le plan de rénovation urbaine concernait un peu plus de 200 quartiers « sensibles ou en difficulté ». En 2014 la politique de la ville englobait 1 500 quartiers dont 1 300 situés en métropole. Elle touchait 702 communes regroupant plus de 5 millions d’habitants. Jusqu’où ira-t-on ? Combien de dizaines de milliards l’Etat va-t-il continuer à engloutir en pure perte ?

Détournement de fonds

Car cet argent pris sur l’impôt des Français fait cruellement défaut à notre économie nationale. Et ce sont les plus modestes qui en sont, comme toujours, les victimes. L’essentiel des ressources de l’ANRU provient en effet des caisses d’Action logement (ex 1 % logement). Un véritable détournement de fonds qui fait l’objet de critiques récurrentes. Où ira-t-on chercher les dizaines de milliards que réclame Borloo alors que les besoins de financement se font sentir dans de nombreux domaines, que l’Etat a baissé ses dotations aux collectivités locales, supprimé les emplois aidés et baissé les APL de 5 euros afin de réduire le déficit public et passer sous la barre des 3 % du PIB ?
Comment peut-on se montrer aussi irréaliste – ou provocateur – quand on a occupé des postes ministériels importants, dont celui de l’économie et des finances dans le gouvernement Fillon en 2007, même s’il n’y est resté qu’un mois ? Mais sans doute pour lui, l’essentiel est-il dans sa popularité auprès des maires des grandes villes qui le considèrent comme le messie. Au-delà c’est la trace qu’il voudrait laisser dans l’Histoire, lui qui, sans modestie aucune, a osé la comparaison avec le baron Haussmann. « L’ANRU c’est le plus grand chantier de notre Histoire, quinze fois le baron Haussmann ! » s’est enorgueilli un jour l’ancien ministre de la Ville. Minable !

Alain MARSAUGUY

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
JOJO D ARIMATHIE

BOORLO EST ARRIVE SANS SE PRESSE . LE GRAND BORLO AVEC SES GANTS ET SON TABLIER.AVEC SON CUBI ET SON AIR NIAIS….FAUT BIEN QU IL EMARGE UN PEU NOM DE DIEU… SEGOLENE EST BIEN AMBASSADRICE DE L ARCTIQUE ET DE L ANTARCTIQUE…..QUELLE CHARGE… . QUELS SOUCIS…QUELLES RESPONSABILITES?????……. ON NE LE SOUHAITERAIS A PERSONNE…..SAUF POUR LE CHEQUE DE FIN DE MOIS???….. BANDE DE POURRIS ET DE PROFITEURS DE L HUMANITE???…..IL N Y A RIEN D AUTRE A DIRE…..

barbot

Lamentable poivrot !! Regardez sa tête sur la photo !!

Carole

Borloo, le retour : comment dépenser de l’argent en vin, ça le connaît … (la faute d’orthographe est volontaire bien sûr).

Dunois

Comment ce poivrot immonde peut-il proférer la moindre choses sensée ? Il ne sait même pas que les gens existent. Il est temps pour les français de se débarrasser de tous les traîtres. Les élus islamisées, les juges et procureurs islamisés, les merdias islamisés, etc, etc…L’oxygène reviendra en France car en ce moment et depuis trop longtemps, ces gens, comme les islamistes, puent la mort.

jean marc

pour le moment c’est lui qui a besoin d’oxygène,

NOEL

Après une bonne cuite , il ne se rappellera plus de rien .

Faivre G.

Ca y est, il a fini d’électrifier l’Afrique ?

jean marc

Oui, mais ce n’ai pas une décharge électrique qui l’a rendue dans cette état, cela et un méchant coup de 12 en plein soleil d’Afrique, bon sens que cela doit être dur, vue la gueule qui a pour émerger.

groupe spécial de liquidation

Espérons que l’ alcoolisme opère vite ses ravages sur “abhorre l’ eau” et l’ empêche de réaliser ce cauchemar .

jean marc

pour l’instant il est dans le cosmos, en plein dans l’odyssée de l’espace.

Durocher

“Boirl’eau”

dufaitrez

50 Mds déjà donnés pour augmenter la Chienlit…
50 nouveaux pour l’ancrer définitivement.
50 Mds pour la dette de la SNCF .
“Les 3 temps de la Valse” … des Mds !

jean marc

et c’est comme ça 24 heures sur 24, comment peut il parler de sécheresses en Afrique, il n’a jamais vue une goutte d’eau de sa vie, il ne sait même pas ce que mot veut dire.

Anonymous

C’est un spécialiste du cauther sur une jambe de bois. Quand comprendra t’on qu’il faut traiter le mal par la racine et non pas persister dans une voie qui ne mène nul part ! A qui profite le crime qui s’enrichit par la même occasion ?

reuri

Borloo ferrugineuse devrait se remettre au pastaga avec jean vincent placé alias kim jong saoul, au moins pendant qu’il cuve il ne parle pas.

Lili

En plein coma éthylique, il continue de nous faire chier Mister Magoo……

Reconquista

Et puis des travaux d’un tel montant, n’y aurait-t-il pas en anguilles sous roche ou plus exactement pots de vins pour pas boire l’eau ou financements occultes des partis….

Raoul

Ces gens sont dingues !

Durocher

Hahaha… Borloo-le-Crasseux !

Josyane

La politique de la ville existe toujours sous le nom de contrat de ville et nous coûte en impôts des fortunes en rénovation de cités (immeubles) en subventions aux associations entre autre. En 30 ans 100 milliards d’euros. Pour quel résultat ? Des africains et magrhebins qui nous détestent et demandent toujours plus. Jusqu’à quand allons-nous nous laisser plumer pour ces gens-là sans nous révolter ?

jannot lapin

FOUTEZ-MOI CE DECHET A SAINTE ANNE !

saintpol

Préparez les caisses de gros rouges ! ! ! ! ! ! !

Simone GUTIERREZ

(suite ) La fameuse association ” Aulnay Events ” , gérée par la famille Luhaka était censée salarier TRENTE ” animateurs de rue ” .
Ne demandez à personne ce qu’ est un animateur de rue dans la France hollando-macronienne . Personne ne pourra vous aider . Ce concept , purement local ( en dépit de sa consonance anglo saxonne : ça fait plus sérieux ) ne figure dans aucun traité de sociologie et encore moins dans le Code du Travail .
Ce qui n’ empêcha pas l’ Etat d’ allonger les yeux fermés 674 000 euros à de la petite racaille de banlieue , et à son association bidon ( comme il y en a tant ) .
Inouï !!!!
Après enquête , il fut établi qu’ aucun salarié ne fut jamais embauché par ” Aulnay Events ” !!!
Au travail , Monsieur Borloo ! I want my money back …. comme on dit à Aulnay .

JILL

On est en plein délire …48 milliards pour créer,améliorer ce qui sera à terme détruit par ces sauvages .Ce qu’il faudrait financer : la remigration et la destruction des quartiers que les mahométans ont rendu insalubres .

Joël

A signaler en parallèle de ses délires pharaoniques « la création d’un corps de hauts fonctionnaires issus des quartiers sensibles ». Je me demande s’il a prévu un salafiste comme garde des sceaux.
Faut qu’il essaye l’eau ferrugineuse. https://www.youtube.com/watch?v=YcuE54E9coI

Simone GUTIERREZ

Au fait …. qu’ en est-il du détournement de fonds publics orchestré par Mickaël Luhaka , frère du célèbre petit Théo ( 1m94 ) ? Quand Simplet 1er a rendu visite en clinique à ce dernier , il aurait dû en profiter pour lui poser la question .
674 000 euros ( si ma mémoire est bonne ) allongés les yeux fermés par les pouvoirs publics à l’ association ” Aulnay Events ” ( gérée par la famille Luhaka ) et partis en fumée … enfin , pas perdus pour tout le monde . Théo , alias Super Menteur , qui n’ a jamais bossé , disposait de 52 000 euros sur son compte bancaire .
Certes , la drogue et l’ escroquerie sont plus lucratifs qu’ un travail honnête …. mais quand même , Fillon s’ est retrouvé inculpé pour moins que ça .
Mais Double Scotch ( alias J-L Borloo ) va y mettre bon ordre .

Reconquista

Boire l’eau, vous rigolez juste une goutte dans le Pastis, et encore !!! Par contre si le bateau France prend l’eau c’est aussi de sa faute. Les milliards engloutis dans les banlieues n’ont servi à rien sinon qu’à donner des illusions aux votants moyens que les élus agissent. Ils vont mettre combien de temps pour sagouiner leurs “cités”. Comme des animaux il faut qu’ils marquent leur territoire et nous aurons simplement des dealers qui habiter ont un cours moment dans des immeubles refaits. Témoignage de prof (pas de gooooooche) : Mamadou si tu ne viens pas en cours tu n’aurais pas ton BEPC” Reponse: ‘M’ dame j’m’en fou quand ch’rai grand j’vais dealer comme mon frère et j’gagnerais chaque jour ce que vous gagnez par mois’.

louis

que borloo continue de s’arsouiller et qu’il ne nous emmerde plus !

wolfred

Borloo arrête de picoler !!

saintongeais

Est-ce que l’Afrique a bien été électrifiée grâce à Borloo? On en entend plus parler…

Joël

Il a laissé tomber, il s’est rendu qu’aucun Africain ne voulait pédaler avec lui.

Joël

“rendu compte”

Jean Neymar

Retour en Afrique dans des cases en torchis, les chiottes tout autour dans un rayon de 50 mètres, l’eau ” courantes ” saumâtres préférence apportée par les femmes pendant que les mâles se grattent les couilles en discutant. Pour les autres, roms, albanais, maghrébins illégaux dehors !!
Ça fera de la place et après les rénovations des immeubles, on y loge des FDS, fin de l’épisode

Yves ESSYLU

si le terme grosse merde a vocation à s’appliquer à la plupart des politiques, dans le cas de ce bon à rien il est justifié à la puissance 10

Hasso

Je sens que Vinci (Bolloré) et Martin Bouygues vont s’en mettre plein les poches !

Joël

Je serais curieux de savoir lequel des 2 va emporter le marché des téléphones dans les cellules des prisons.

dugland

Une fine braguette ce Jean-Louis, dommage que ce soit mou du bout. Vite un coup de rouge.

Allonzenfan

C’est pas possible, il avait encore picolé !

Lucie

Sans doute, il abhorre l’eau.

Simone GUTIERREZ

Bravo !

Lili

Excellent !! Lucie….

barbot

Excellent !!!

Lire Aussi