Au secours : Sarkozy menace de revenir !

Publié le 12 octobre 2014 - par - 1 051 vues
Share

sarko-revient

Il y a peu j’écrivais que les propos de Marine Le Pen, ou de certains de ses lieutenants, commençaient à m’inquiéter au point d’hésiter à lui donner ma voix en 2017. Depuis, il semblerait, d’après les réponses qu’elle a faites à quelques uns de mes amis, qu’il n’y ait pas péril en la demeure, et qu’il serait donc prématuré, maladroit, et surtout injuste de commencer à douter d’elle avant même qu’elle ait pu dévoiler l’étendue de ses intentions, simple prudence de stratégie en vue de ne pas faire de vagues sur certains sujets.

Il me semble donc plus adroit de la part de son électorat, au lieu de la lapider dès les premières paroles qui ne nous conviennent pas, ou simplement nous inquiètent, de la contacter en lui exposant nos interrogations et nos doutes. Si certains n’obtiennent pas de réponses, il n’y a pas lieu de se décourager mais au contraire, de ne pas hésiter à réitérer nos messages.

Et puis si l’on considère les deux zozos qui ont la prétention de continuer à nous berner, uniquement en faisant perdurer les charges contre MLP et le RBM, persuadés que nous n’y verrons que du feu … il y a du mouron à se faire.

Sarkozy, Hollande … deux « va-t-en-guerre » aussi dangereux et irresponsables l’un que l’autre ; le premier, éliminé après cinq ans de mensonges et de grossières manipulations des patriotes, a le culot de repointer son nez après seulement une trentaine de mois d’absence, en nous chantant, contrairement à Iglésias-père : « J’ai beaucoup changé … » pensant qu’il va ainsi retrouver intact la totalité des naïfs qui ont cru en lui en 2007. Le second qui se démène depuis son arrivée accidentelle au pouvoir, pour démontrer au monde entier, pourquoi les Français ont choisi le coq comme emblème sportif national… unique animal pouvant continuer à chanter … les deux pieds dans la … on va dire mouise !

Que le ravi de l’Elysée ait superbement réussi à cramer, non seulement son insignifiante personne, mais son parti tout entier (pour longtemps j’espère) tellement ils se sont tous donné un mal fou à étaler leurs fourberie, inaptitude, veulerie … en une ahurissante succession d’erreurs, loupés, faux-pas … monumentaux, serait plutôt ce qu’il est convenu d’appeler une excellente nouvelle.

Mais que celui qui pendant cinq ans, a menti en brassant de l’air et de superbes discours … pendant qu’il mitonnait en coulisse, le contraire de ce qu’il promettait, nous fasse aujourd’hui le coup de la promesse de futurs référendums … quand on connaît le sort qu’il a réservé à celui de 2005 rejetant majoritairement l’Union Européenne qu’on nous présentait, on ne peut que craindre son immense réserve de culot !

sarko-et-les-demunis.Capture

Afin de contrecarrer ses funestes desseins, je ne saurai trop conseiller à mes compatriotes désireux d’y voir clair, de se pencher sans attendre, sur un document précieux, puisque émanant de Bernard Lugan, éminent spécialiste de l’Afrique, rappelant avec talent le catastrophique bilan africain de Nicolas Sarkozy … pour ne parler que de celui-ci.

En « mise en bouche », voici une partie de ce que vous pourrez découvrir sur l’intégralité du réquisitoire du procureur Lugan … dont certains feraient mieux de s’inspirer avant de se mêler de parler de ce qu’il ne connaissent pas, ou très mal !

« 1) Le plus grave par ses conséquences régionales fut la guerre incompréhensible qu’il déclara au colonel Kadhafi après qu’il l’eut pourtant reçu avec tous les honneurs…

2) Le plus irresponsable pour l’avenir de la France est d’avoir, par petit calcul électoral, et sans consultation préalable du peuple français, transformé Mayotte en département …

3) Le plus indécent fut la façon dont, en Côte d’Ivoire, il intervint directement dans la guerre civile en hissant au pouvoir son ami et celui de la Banque mondiale, le très mal élu Alassane Ouattara, prolongeant ainsi toutes les conditions des futures crises.

4) Le plus insolite fut son « discours de Dakar », dans lequel il osa déclarer que si l’Afrique n’est, selon lui, pas entrée dans l’histoire, c’est parce qu’elle ne s’est pas soumise au dogme démocratique…

5) Le plus scandaleux fut sa gestion du dossier rwandais … influencé par son ministre Bernard Kouchner …

6) Le plus symptomatique fut son alignement sur les Etats-Unis, politique illustrée par un vaste désengagement, de Djibouti à Dakar …

7) Le plus incompréhensible, conséquence du point précédent, fut son refus d’intervention au Mali… »

http://synthesenationale.hautetfort.com/archive/2014/10/09/le-bilan-africain-de-nicolas-sarkozy-5464467.html

http://bernardlugan.blogspot.fr/

Finalement, même s’il avait plus de panache que la godiche élyséenne, « le petit homme qui voulait se faire aussi important que les grands », aura bien préparé le terrain à son incapable successeur, d’abord en lui donnant matière à l’éreinter avec férocité, lors de leur match rencontre entre les deux tours, mais également en lui traçant la voie à suivre tant il a abusé de la crédulité de ses électeurs … ce que Fanfan allait immédiatement bien intégrer !

Dommage que la revue « Valeurs Actuelles », que par ailleurs j’apprécie beaucoup pour son combat ouvert contre l’islam et la politique apocalyptique de Hollande, se pose en défenseur de Sarkozy, ce qui à mon humble avis est un mauvais calcul et peut lui porter tort, si comme je l’espère les électeurs français pour une fois, n’oublient pas au prochain scrutin, de se remémorer ses vilaines trahisons … qui n’ont rien à envier à celles de Hollande.

unes-de-v-a.Capture

Soyons honnêtes, ils mentent tous (ou à peu près) mais même si Sarkozy est plus adroit dans ses emballages » que Hollande, ce n’est pas parce qu’il fait de meilleurs « paquets cadeaux » qu’il faudrait à nouveau lui faire confiance ; cela fait environ quarante ans que la « plaisanterie » dure, avec toujours les mêmes menteurs-manipulateurs au pouvoir, qui malheureusement prennent à chaque scrutin encore plus d’assurance (puisque nous sommes assez stupides pour les réélire)… aujourd’hui CELA SUFFIT !

les-daltons

Entre les hyper-baratineurs Hollande et Sarkozy, je choisirai finalement … Marine !

Josiane Filio

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.