Au suivant ! Belloubet libère Achamlane, fondateur de Forsane Alizza

Publié le 17 janvier 2020 - par - 26 commentaires - 1 949 vues
Share

Ça ne pouvait plus attendre. Pressée comme un lavement, Belloubet s’est mise à la tâche dès le 1er janvier. C’est donc toutes affaires cessantes que le terroriste ultra-radicalisé Mohamed Achamlane a été libéré dès le premier jour de l’année alors qu’un gros doute existe sur les conditions effectives de purge de sa peine.

Mohamed Achamlane, l’émir nantais au centre d’un réseau français et international. Il est le fondateur du groupe islamiste Forsane Alizza. Ce groupe de combat fanatisé a été créé en 2010 pour instaurer le califat et imposer la charia en France. Il a été dissous en 2012 pour incitation à la lutte armée. Le noyau dur comportait une quinzaine de personnes et la mouvance plusieurs centaines. Au moment de la dissolution, des membres ont confirmé que le mouvement s’orientait vers des actions dures. 

samir-ancien-de-forsane-alizza-il-fallait-se-preparer-au-combat-a-tout-moment-07-04-2012-1449282_23.php

Au-delà de la région nantaise, Achamlane avait ramifié son réseau à Lyon, Nice, Toulouse, Paris et dans le Sud-Est ; bref, France entière.  Forzane Alizza avait également créé une mouvance internationale d’environ 200 personnes, constituée de Belges, d’Anglais et de Français. Lors d’une manifestation de ce collectif à Paris, la police a arrêté 61 personnes liées à ce réseau. 

Forsane Alizza

Nantes terreau de l’ultra-gauche et et de l’islamisme radical. Comme chacun le sait, cette ville dirigée depuis longtemps par les socialistes Jean-Marc Ayrault, puis Johanna Rolland, est infestée par les islamistes et les racailles. À cela s’ajoute la présence d’une ultra-gauche radicalisée (Antifas, zadistes et autres Black Blocs) qui agite et instrumentalise les masses immigrées contre l’État français. Les exactions, les attaques au couteau, les fusillades et les féminicides y sont quotidiens. Pas un jour ne s’y passe sans qu’un fait divers plus ou moins sanglant ne s’y déroule. L’état de l’agglomération nantaise est tel qu’il y a tout lieu de penser qu’elle pourrait être une des premières villes à se détacher de l’archipel français. En tout cas, sous la conduite de l’ultra-gauche et des islamistes, les préparatifs sont en cours et déjà largement avancés.

Un groupe lié au terrorisme international. Le groupe entretenait des relations constantes avec des mouvements islamistes implantés à l’étranger ou des personnes impliquées dans des actes de terrorisme. Il était lié à l’organisation terroriste britannique interdite Al-Muhajiroun, elle-même placée dans un réseau jihadiste international.

Le groupe  lourdement armé ciblait les commerces « juifs » et les « hyper casher ». Lors des arrestations et des perquisitions, un important stock d’armes a été découvert en région nantaise mais aussi à Toulouse, ainsi qu’un disque dur comportant la liste des cibles, dont des commerces « juifs » et et « hyper casher ».

Les Identitaires également visés.  Selon son fondateur, le mouvement a été créé pour « enrayer l’islamophobie », en rendant « coups pour coups » à des groupes identitaires. Ainsi, Fabrice Robert, l’un des chefs de file de la mouvance identitaire et dirigeant du Bloc Identitaire était ciblé ; tout comme le site Fdesouche et la personne de Pierre Sautarel dont le domicile avait été identifié. Des recherches avaient également été effectuées par le groupe pour localiser le domicile de Christine Tasin, autre organisatrice de l’Apéro saucisson pinard. 

Juillet 2015, une condamnation à 9 ans ferme. Achamlane et ses comparses sont arrêtés en mars 2012. En juillet 2015, lors de son procès pour terrorisme où il comparaissait avec 13 autres de ses affidés, il a été condamné à 9 ans fermes assortis d’une peine de sûreté des deux tiers ; soit 6 ans minimum incompressibles. Il semble qu’Achamlane n’ait pas eu de sang sur les mains. Au regard de l’échelle des peines particulièrement basse, on peut donc considérer qu’il s’agit là d’une condamnation lourde, qui confirme bien la dangerosité du personnage, de son réseau et de leurs projets.

Lors du procès, la presse de gauche banalise. L’Obs, parle de cancres du jihadisme, de jobards et de procès aux allures de sketch.

au-proces-de-forsane-alizza-les-cancres-du-cyberdjihad.html

Libération parle de manipulation de la DCRI et d’accusation vaseuse concernant les faits de terrorisme.

forsane-alizza-nous-entendions-creer-une-police-musulmane_1326640

Parfaitement dans son rôle, la presse de gauche suit le jeu des islamistes qui eux, jouent celui de la taqîya.  Elle s’ingénie à banaliser contre toutes les évidences, alors que même la justice, pourtant ordinairement laxiste, a pris l’affaire très au sérieux. On voit bien là le rôle pervers de l’intelligentsia de gauche, son affection pour l’islam et sa soumission à la conquête musulmane. Pensent-ils prendre une assurance-vie ? Nous verrons bien ce qu’il en sera, maintenant que les furieux vont être libérés en masse. En attendant, il nous semble que dans cette affaire, les jobards n’étaient pas à la barre mais bien dans la salle de presse.

Doute sur la durée effective de la durée de la peine de sûreté. On est en droit de se demander dans quelles conditions cette peine a été exécutée, car on relève une incohérence de dates entre la durée de la peine, la date de son prononcé et la date de libération. Si on compte à partir du procès, Achamlane n’aurait dû sortir qu’en juillet 2021. Si on compte le temps passé en préventive, il aurait dû sortir plus tôt. Il est vrai qu’entretemps il a fait l’objet d’une procédure pour fraude aux aides sociales… alors ? 

Et maintenant ? Des centaines de jihadistes de cette dangerosité vont être libérés dans les mois qui viennent, sans que rien de réellement sérieux ne soit fait pour les empêcher de nuire. Que souhaite ce pouvoir ? que cherche-t-il ?

Entre ceux qui vont être rapatriés du Moyen-Orient, ceux qui en reviennent hors contrôle, et ceux qu’on libère, c’est une véritable cinquième colonne de tueurs aguerris qui est en train de se mettre en place et qui pourra enrôler toute les candidats potentiels qu’on a laissés entrer et proliférer. Comme si ça ne suffisait pas, on continue à en faire entrer des centaines de milliers par an. Combien de candidats au jihad dans le lot ? Les faits divers quotidiens, attaques au couteau, nous en donnent d’ores et déjà une première évaluation et c’est affolant. 

Pendant ce temps, notre armée est occupée à s’enliser au Sahel, soi-disant pour lutter contre le terrorisme, alors qu’ici, on fait tout pour le renforcer.

Martin Moisan

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
daniel

Et tenteront de revenir en sauveur, après le désastre de la guerre civile qu’ils ont tout fait pour attiser et déclencher.
Comment éviter la partition demandait flamby ?
On ne l’évitera pas les frères, il faut se faire à l’idée, nous allons perdre des pans entier de notre terre.
Voire des puissances étrangères nous nuiront.
Mais viendra plus tard le temps de la reconquête, peut être ne le verrons nous pas.
Mais nos fils et nos filles le feront.

Et tenteront de revenir en sauveur, après le désastre de la guerre civile qu’ils ont tout fait pour attiser et déclencher.
Comment éviter la partition demandait flamby ?
On ne l’évitera pas les frères, il faut se faire à l’idée, nous allons perdre des res nous nuiront.
Mais viendra plus tard l

daniel

Voilà c’est le jeux.
Nous le savons depuis très longtemps maintenant.
Ils les relâchent et les font revenir, par ce qu’ils en ont besoin.
Ils savent qu’ils on perdu le contrôle.
Alors quant ils n’y tiendront plus, ils installeront le chaos, c’est là que les musulmans vont leur être utile.
Eux vont se tirer à l’étranger pour ce mettre a l’abri.

Jean-Louis

Voilà, je le dis, Belloubet mérite la mort.

Aaazzzaz

Non ce n’est pas Belloubet qui libère (nous ne sommes plus au temps des lettres de cachet) mais un processus qui s’applique à tout détenu. Cela est regrettable mais tant qd u’il n’y aura pas de changement politique suite à élection ce sera comme ça.

Charles

La lecture de ce chapitre implique cette réflexion : puisque sous l’influence du cannabis le meurtre n’est pas reconnus en tant que tel, que boire et conduire peut mener à mise en prison pour assassinat (ce dernier propos de journalistes) je suis obligé de conclure qu’il est parfaitement possible de tuer quelqu’un et ensuite de consommer une quantité importante de cannabis pour être disculpé et non inquiété par les tribunaux !

Dragon Rouge

Cannabis ou pas cannabis cela reste une question de couleur de peau.

POLYEUCTE

Les plus dangereux sont les « hommes à réseaux », même si leur place a été prise durant leur incarcération.
Le sang sur les mains est gravissime.
Le « sang, bouillant dans la tête » l’est plus encore !

garay

Je ne peux faire qu’un rapprochement et une singulière différence entre le traitement des prisonniers de l’E.T.A. et celui de certains individus,

Pierre ESCLAFIT

Quand je pense que ce sont les français qui ont mis en place ceux qui en sont responsables ! Honte à ceux qui ont mis Macron à l’Elysée.

Regis31

+100000000000000

breer

Ces décisions confirment que ce sont nos dirigeants et les systèmes politiques et médiatiques gauchisés qui sont les responsables directs des drames qui surviennent, un peu partout sur le territoire. Ce que les citoyens de ce pays dénient ou ignorent par désintéressement, totalement obnubilés par leur avenir comptable (salaires, retraites, pouvoir d’achat) sujet central des médias. Je me demande même si les élus et membres du gouvernement n’agissent pas simplement par craintes de représailles directes à leur encontre et vis à vis de leurs familles, ce qui pourrait bien être réel mais caché par le pouvoir… Il y a des dessous de cartes, comme on dit qui ne sont sûrement pas dévoilés… Toutefois la désintégration sociale de ce pays sera totalement de leur faute… ne l’oublions jamais…

yvank

A Voir ce que le rapport du massacre d’une femme par un barbare islamiste produit chez C.Castaner et le trèe grand E.Philippe complètement dépassés
https://www.facebook.com/avecvousmeyerhabib/videos/607478013322173/

a.hourquetted'are

Mais on n’a pas encore touché le fond!! C’est dingue!

patphil

« L’Obs, parle de cancres du jihadisme, de jobards  » dans quelques mois (un an de surveillance prévu) l’obs aura encore prédit un avenir totalement imaginaire

ricco delestaque

On risque de voir ce qu’ils vont faire  » les cancres du djihadisme  » d’ici quelques temps, je crains le pire. Là, les histoires de retraites seront oubliées, les morts, à part en Algérie ne touchent pas de retraite.

Lorong

Vous confirmez dans votre article que ce condamné a effectué sa peine car il faut prendre en compte la durée en préventive. Donc ce n’est pas Belloubet mais la loi qui le libère. Votre titre est mensonger ou vous êtes idiot?

leviet06

et vous,qu’est ce que vous etes ?
au lieu d’insulter et de defendre un islamiste .

BUTTERWORTH

LEUR GROUPE NKVD GESTAPO DUREE DE VIE????

BUTTERWORTH

EFFRAYANT LA BANDE A BOZO LE CLOWN BARBU LEUR CAMOUFLAGE A ETE SUPER REUSSI

jerome

cette vieille salope decrepit devrait être responsable des actes des pudukus quelle fait liberer

kabout

malheureusement j’attend la prochaine victime tuée par ces abrutis islamisés,voir la réaction des merdias….un acte d’1 déséquilibré ,mais ce mot devient lassant et répétitif,ils devront trouver un autre mot pour excuser le geste de leur terroriste,quand a la responsabilité de belloubete……ce sera circulez y a rien a voir.

.Dupond1