Aucun soutien pour les pleutres fuyards afghans


Nul ne peut être indifférent à l’angoisse de ces jeunes Afghans, habitués à une meilleure vie depuis des années, qui assistent à l’entrée des talibans dans Kaboul.

Une fois de plus, peut-être une fois de trop, l’Occident a failli en abandonnant à la barbarie des populations qui avaient cru aux promesses fallacieuses de chefs politiques indignes.

Déjà, nos dirigeants ont abandonné les chrétiens du Tonkin à la furie du Vietminh, puis livré les harkis désarmés à la barbarie du FLN. Les USA n’ont pas fait mieux au Cambodge, au Vietnam, en Somalie, en Irak, en Syrie.

Qui s’est soucié de nos alliés kurdes attaqués par Erdogan ? Qui s’est empressé d’organiser l’accueil des chrétiens d’Orient et de leurs frères du Nigeria massacrés par Daech et Boko Haram ? Personne.

Aujourd’hui, les maires Verts se précipitent pour réclamer l’accueil de « réfugiés » afghans. À noter qu’à 95 % ces « réfugiés » sont des hommes jeunes dont beaucoup ont abandonné femmes et enfants en Afghanistan. Ces gens sont en réalité des fuyards qui ne méritent que le mépris que l’on doit aux lâches.

Les maires prétendus « de droite » qui se donnent bonne conscience en se couchant devant l’injonction des Verts feraient mieux de soutenir la résistance afghane qui s’organise à Kaboul, à Jalalabad ou dans la vallée du Panshir où le fils du commandant Massoud nous supplie de l’aider. Dans plusieurs villes, des manifestants audacieux défilent en brandissant leur drapeau national, des femmes afghanes courageuses défient, visage nu, des talibans armés jusqu’aux dents.

Ces résistants héroïques méritent notre soutien sans faille et notre assistance matérielle et financière. Mais les couards qui ont choisi de s’enfuir en abandonnant les leurs doivent être renvoyés en Afghanistan.

Entre islamisme, immigration massive incontrôlée, attaques terroristes, menaces de la Turquie, bras de fer avec la Russie et la Chine, crise sanitaire interminable, les Français n’ont pas besoin d’une calamité supplémentaire en prenant à leur charge ces pleutres. Seules méritent d’être accueillies les familles d’Afghans qui ont servi aux côtés de nos soldats en qualité de guides ou de traducteurs.

Jean-Yves LEANDRI
Président du club Souveraineté-Démocratie

image_pdf
0
0

17 Commentaires

  1. On a cas faire venir tout le pays tant qu’on y est, au point où en est la France, la déchetterie de la lie de l’humanité ! Car faut pas croire que ça va s’arrêter là, nos réseaux pro-migrants collabos et leche-babouches vont bien s’activer pour en exfiltrer un maximum de ce bled et les importer chez nous, ce sera sans fin, ce n’est que le début, et ça ajouté à tout le reste , blackos, Maghreb, Turques et romains….dans 15 ans maximum, la France sera devenue le meeting pot des exilés de tous les pays muzz, subsisteront quelques enclaves peut-être plus pour longtemps (pays Basque, peut-être la Corse, qui ne se laissent pas marcher dessus et jouer les leche-babouches en bon complices de la saloperie qui gouverne le pays).Ce pays est foutu, comment dégager tout ça ?

  2. Nous ( les sovietiques et l’OTAN) avons déjà apporté notre aide et ceci durant des décennies…au moins une géneration aurait pu se prendre par la main et mettre en application nos propositions. Ben non! Alors maintenant nous devons l’accuiel à ceux qui ont collaboré avec l’armée Française et c’est tout.

  3. On voit des gens monter sur les roues ou le toit des avions comme si c’était un train, en vol à 10 000 m d’altitude il fera moins 50° et il n’y aura plus d’oxygène, c’est vraiment un comportement de débile mental !

  4. bravo comme cela salaire d un prof ou juge a kaboul 50 eu ils pourront y retourner en vacances comme tous les soi disant refugies etranges ces frankistanais par rapport a d autres pays en europe un pays ruine tres genereux je propose de vendre vos biens pour cet acceuil maison tout

  5. Je suis entièrement d’accord avec l’auteur : si l’on veut aider les populations afghanes, il faut aider leur résistance face aux Talibans. Ca ne sert à rien de surpeupler un continent déjà trop envahi. Une histoire utile : si une barque recueille des naufragés, il faut respecter sa limite sinon tout le monde meurt.

  6. Vous oubliez aussi qu’en plus d’abandonner les Sud-Vietnamiens, les « humanitaires » de MSF ont refusé d’aller secourir les boat-people. C’est pour cela que Kouchner, dirigeant de MSF, a fondé Médecins du monde et a été les recueillir.
    De même, aucune ONG pour secourir les Cubains (depuis 60 ans) ou Vénézuéliens qui s’enfuient.
    Le terme ONG me fait sourire…

  7. Je dirais mieux: je me fous totalement de ce qui se passe en Afghanistan. Je me demande ce que nous sommes allés faire là-bas. Lutter contre le terrorisme ? La bonne blague. Aucune leçon tirée du passé. Les talibans sont entrés dans Kaboul sans tirer un seul coup de feu, à ce qu’on dit. On peut alors se demander si une majorité d’Afghans ne sont pas finalement pour un islam rigoureux. Les autres, qui sont contre ? Je m’en fous. Il y a suffisamment à faire ici.

  8. Qu’ils aillent trouver refuge dans le pays qui a foutu la merde : le pays des amerlocks !!!
    Je ne veux aucun de ces hominidés muzzs sur notre territoire.

  9. 300.000 soldats afghans surarmés qui fuient face à quelques enturbannés
    les occidentaux n’ont pas réussi en 20 ans (de guerre et des pioupious qui se sont fait abattre comme des lapins ) à les civiliser !

  10. Qui s’est soucié des Arméniens l’an dernier attaques par les Turc ? Mr Poutine et lui seul !!!!

    Les afghans, excusez moi du peu : J’en ai rien à # foutre # !
    Pas ma culture , aucune histoire commune !
    A t’on colonisé l’Afghanistan ? NON !
    Je ne veux pas de ces gens arriérés , musulmans en France !

    Bon sang on pourrait faire un référendum pour nous demander notre avis sur un sujet aussi grave !

    • quoi, un référendum alors qu’on a des super intelligents et subtils députés et sénateurs et surtout des ministres et un président hors pairs

      • Des traitres à la « patrie » {ce qu’il en reste} ! des fossoyeurs .

    • Ils en bavent d’autosatisfaction quand ils declarent avec tellement d’emphase « c’est l’honneur de la France de donner asile aux Afghans » .encore entendu un de nos pitres ripoublikins scander solennellement cette promesse de ruine .
      Où trouver l’argent.
      Les enturbannés doivent construire leur pays chez eux.
      Nous avons tellement d’exemples de bassesse de la part de ceux auxquels nous avons offert notre protection !
      Je n’ai qu’une envie : démolir le portrait de tous ces parasites qui nous trompent.

    • Un référendum, mais vous n’y pensez pas! et 2005, vous vous rappelez comment ça c’est terminé? le peuple a toujours tendance à mal penser, mal voter, alors les élites pensent pour lui et lui disent quoi faire et où il faut faire. A part ça , c’est des démocrates.
      Y a des fois où je me demande pourquoi je ne suis pas né Suisse.

Les commentaires sont fermés.