Aucune leçon des attentats du 13 novembre

Publié le 29 novembre 2015 - par - 14 commentaires - 2 460 vues
Traduire la page en :
campsjaponais
Dans les quelques jours qui ont suivi l’attentat de Pearl Harbor, les Etats-Unis avaient identifié les citoyens d’origine nippone pour les mettre en centre de rétention. Principe de précaution. Ils n’ont pas simplement fermé leurs frontières mais aussi procédé à un contrôle de l’intérieur. Résultat: Aucune attaque venant de l’intérieur.
En France, on a des attentats qui vont crescendo. Merah ce n’était pas la semaine dernière. Qu’ont fait les gouvernants depuis ? Rien. Ou plutôt l’inverse de ce que le bon sens indiquait en ouvrant nos portes à des musulmans jusqu’à plus soif. Dans un éclair de lucidité, Manuel Valls a reconnu il y a peu que l’Europe n’avait plus les moyens d’accueillir des migrants-réfugiés, lire clandestins. Mais, pour autant, il ne ferme pas la porte, c’est le type même de l’irresponsable qui crie au feu après avoir joué avec des allumettes. On peut parler d’immaturité et d’incompétence caractérisée. On peut parler aussi de mimétisme avec le modèle allemand, Merkel dit stop après avoir dit bienvenue, Valls dit stop avec un délai de retard dû sans doute à des problèmes de connexion neuronales ou à la maladie dite “tremblante du mouton”.
valls
Manuel en pleine crise
.
Les musulmans ont le sens du spectacle. Merah: 7 victimes, Koulibali & co: le double, Bataclan et terrasses de café: 130. Le prochain c’est combien … forcément plus. Et on fait quoi ? On incite les gens à revenir en terrasse et on laisse les foyers d’infection ouverts. Autrement dit, on nous demande gentiment d’être la prochaine cible. Et le pire est d’arborer un drapeau français à son domicile, quoi de mieux pour être identifié.
On nous désarme aussi, nous ces prochaines cibles, pas question d’avoir des moutons armés. Il s’agit de se laisser faire, de se laisser trucider, violer, voler. Les manifestations patriotiques sont interdites, c’est l’état d’urgence pour les français mais curieusement pas dans les territoires perdus vu le nombre de pompiers ou policiers caillassés. C’est l’état d’urgence pour fermer des sites internet de patriotes mais pas de fermer des sites musulmans. Vous voulez des exemples, en voici: http://lesalafistefrancais.overblog.com/ site salafiste ouvert à ce jour; http://www.sounnah.free.fr/web_salafi.htm toujours en ligne, à visiter avec des noms comme cheikh Al Boukhari; de nombreuses vidéos restent en ligne prônant la charia, l’état d’infériorité de la femme, exemple parmi tant d’autres ici: http://www.sounnah.free.fr/web_salafi.htm, il y a aussi http://vk.com/video211623959_165366081
En revanche des sites patriotes comme Résistance Républicaine sont fermés sans préavis (Ce site reste malgré tout en ligne grâce à des solutions de secours sur des sites patriotes), des manifestations sont interdites comme celle prévue le 27/11 à Bordeaux sous des prétextes futiles http://www.20minutes.fr/bordeaux/1736999-20151124-etat-urgence-manifestation-contre-invasion-migratoire-interdite-bordeaux. Les patriotes étaient un risque de trouble à l’ordre public parce qu’une contre-manifestation des “Refugees Welcome” non déclarée avait été annoncée. Ben voyons, une manifestation qui respecte les règles doit céder la place à une bande de décébrés infoutus de remplir une demande de manifestation auprès des services de la préfecture. L’état d’urgence n’existe que pour les patriotes pour les museler. C’est un constat.
creche
Ne cherchez pas le boeuf et l’âne, l’un est à l’Elysée, l’autre à Matignon … au chaud
.
C’est bientôt Noël, cela devrait se faire sans crèche, selon Baroin, président des “Maires de France”, alors si vous n’avez pas de crèche, réchauffez-vous dans la rue avec des piques et des fourches.
Philippe Legrand
Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi