1

Audience meetings : 41 000 vues pour Z à Lille, 3 500 pour Marine à Reims

Audience meetings : 41 000 vues pour Zemmour à Lille, 3 500 pour Marine à Reims (Figaro)

Tels étaient les chiffres samedi soir après 20 h.

Dans le match de l’audience numérique, Zemmour est incontestablement vainqueur par KO.

Et quand Marine réunit 3 500 fans, Éric en rassemble plus du double.

Avec de tels chiffres, il est donc clair que la plupart des sondages plaçant systématiquement Marine en haut du podium et Éric dans les bas-fonds sont du pipeau. Un seul objectif pour les sondeurs et les médias : affaiblir le seul candidat anti-système.

À Lille, Zemmour a déclaré la guerre à l’assistanat et revalorisé le travail et le mérite.

À Reims, Marine a joué la carte de l’intime avec quelques couplets larmoyants, histoire de mieux faire passer Zemmour pour une brute insensible entourée de nazis.

Pathétique ! La France malade et le peuple français désespéré n’ont pas envie d’écouter les états d’âme d’une has been qui baigne dans la politique depuis 40 ans, et dont « l’expérience », qu’elle revendique sans arrêt face au novice Zemmour, se résume à la culture de l’échec. Marine, on a déjà donné…

Guillaume Peltier a raison : Zemmour est le seul candidat de droite.

Voter Marine, c’est assurer la réélection de Macron, comme en 2017.

Voter Pécresse, qui fait le grand écart entre l’aile droite LR et l’UDI, c’est voter au centre.

« Valérie Pécresse, c’est devenu un vote inutile. Valérie Macron ou Emmanuel Pécresse, c’est bonnet blanc et blanc bonnet », raille Guillaume Peltier.

Pour celui-ci, l’affiche au soir du 10 avril sera Macron/Zemmour.

Il parie ensuite sur le ralliement des troupes RN entre les deux tours.

Quant aux prétendus nazis qui se cacheraient parmi les ralliements à Éric Zemmour, Guillaume Peltier est catégorique.

« Si jamais quelques énergumènes de ce type s’étaient faufilés, parmi les milliers d’électeurs et de sympathisants qui nous rejoignent, ils seraient immédiatement foutus dehors manu militari. »

« Éric Zemmour est un Français juif berbère d’Algérie. Quant à la filiation du mouvement Reconquête, c’est celle du général de Gaulle ».

« Je n’accepte pas que les collabos d’aujourd’hui (avec l’islamisme) fantasment sur les collabos d’hier » (années 1930).

Et revenant sur le meeting de Lille, Peltier résume :

« Puisque nous allons mettre fin à l’immigration, à l’assistanat, à la bureaucratie et au gaspillage, nous allons pouvoir rendre l’argent aux Français ».

En attendant, l’idée du vote caché pro-Zemmour fait son chemin dans les états-majors concurrents.

Sans parler de l’application Qotmii, qui place Zemmour en tête, à 5 points devant Macron !

https://www.bvoltaire.fr/zemmour-plus-haut-que-les-sondages-ne-le-disent/

Jacques Guillemain