Audin : Villani (LREM) complice d’un curieux témoignage communiste

Publié le 20 février 2018 - par - 50 commentaires - 1 842 vues
Share

En Algérie il ne fait plus aucun doute que le président de la République, Emmanuel Macron, reconnaîtra officiellement les crimes commis par la France durant la guerre d’Algérie.

Pour le gouvernement tout porte à le croire : « La France va, enfin, assumer son histoire et faire acte de repentance. »

(Source : Algériepatriotique du 16 février 2018).

Cette quasi-certitude leur vient, bien entendu, d’une part de la fameuse déclaration faite à Alger, en février 2017, alors que Macron n’était que candidat et qu’il affirmait : « La colonisation fait partie de l’histoire française. C’est un crime, c’est un crime contre l’humanité, c’est une vraie barbarie, et ça fait partie de ce passé que nous devons regarder en face en présentant nos excuses à l’égard de celles et de ceux envers lesquels nous avons commis ces gestes. »

Mais c’est surtout l’interprétation que se font les Algériens de la toute récente rectification de la loi du 31 juillet 1963 qui, désormais, accordera une pension à toutes les victimes.

Le Conseil constitutionnel, selon les Algériens, vient de reconnaître publiquement les violences commises tout au long de la guerre d’Algérie.

Il est impérativement indispensable que nous soyons totalement rassurés sur cette décision prise par le Conseil constitutionnel, afin qu’elle ne prête pas à confusion et à une interprétation erronée.

S’agit-il d’assurer une pension « à toutes les victimes, de nationalité française ou étrangère, d’attentats et d’actes de violences commis par les ennemis de la France, c’est-à-dire le FLN et l’ALN, ou, comme paraissent le croire les Algériens, « de verser une pension à toutes les victimes d’attentats ou d’actes de violence, commis par la France, donc par l’armée française ? »

C’est un point crucial sur lequel doit s’expliquer sans tarder le Conseil constitutionnel afin de nous éclairer et de nous rassurer car, si c’était bien le cas, il faudrait s’y opposer par tous les moyens.

Une récente conférence, tenue le 14 février à l’Assemblée Nationale par deux députés, Cédric Villani (LREM) et Sébastien Jumel (Parti Communiste), concernant le sort dont fut victime Maurice Audin, disparu en juin 1957, a apporté de l’eau au moulin des Algériens.

Un témoignage, sorti tout droit d’un chapeau par « L’Humanité », celui d’un certain Jacques Jubier, 82 ans, soldat en Algérie et qui, 60 ans plus tard, « pense avoir enterré le corps supplicié, un jour d’août 1957, dans un trou de 4 mètres de profondeur, creusé par des civils algériens auxquels on avait bandé les yeux ! »

Jacques Jubier qui, à son âge, fait preuve d’une très étonnante mémoire, se souvient même des mots prononcés par le lieutenant parachutiste qui l’avait réquisitionné (On se demande bien pourquoi ?) : « On les a passés à la lampe à souder, on a insisté sur les mains et les pieds pour éviter qu’on puisse les identifier. C’est un frère de Ben Bella et une saloperie de communiste. Il faut les faire disparaître. »

Un tissu total d’absurdités :

1/ Le lieutenant n’avait nul besoin de réquisitionner des soldats dans un autre régiment, il avait suffisamment de paras sous ses ordres pour exécuter cet « enterrement » clandestin.

2/ Il n’était absolument pas nécessaire de « bander les yeux » à des civils algériens et surtout d’expliquer au soldat Jubier, et sans doute à d’autres, requisitionnés tout comme lui ? Comment on avait torturé ces deux corps et qui ils étaient, surtout après avoir pris la précaution, soi-disant, de passer la lampe à souder sur les mains et les pieds pour qu’on ne puisse pas les identifier.

3/ Jubier ne sait même pas s’il s’agit bien de Maurice Audin « cette saloperie de communiste », il y en avait tellement à passer par les armes !

Ce serait donc, toujours selon « L’Humanité », la première fissure officielle dans le mur de silence qui pèse sur la guerre d’Algérie.

Désormais il n’y a plus l’ombre d’un doute, ce témoignage à l’appui : « Maurice Audin a bel et bien été torturé avant d’être assassiné et son corps a disparu. Cette mort et la disparition du corps témoigne de la barbarie de l’armée française à l’endroit de tout un peuple. »

**Comment peut-on permettre à un quotidien, dit français, d’insulter ainsi ouvertement l’armée française en l’accusant de barbarie ?

Notre pays est-il tombé à ce niveau de bassesse ? N’y-a-t-il plus d’honneur, de valeurs, plus de couilles, ou du moins, s’il en a, elles ne sont pas placées à leur place habituelle.

Les langues n’ont nul besoin de se délier pour témoigner des disparitions, des exécutions, des assassinats, des massacres, réalisés tout au long de la guerre d’Algérie par le FLN et l’ALN.

Nul besoin de témoignage bidon, indigne d’une rédaction, les preuves  sont à la disposition de tout le monde : photos et noms des milliers de victimes d’atrocités.

Ne cherchez pas les assassins dans l’armée française, ni dans les Français d’Algérie.

Tous les vrais citoyens français savent, à part les communistes, les gauchistes et leurs complices, les traîtres des années 39/41 et 54/62 qui sont, et n’ont jamais cessé, d’être les mêmes que ceux des années qui ont suivi et d’aujourd’hui.

Nous attendons, en urgence, des précisions concernant la récente décision du Conseil constitutionnel sur la rectification de la loi du 31 juillet 1963.

Il est grand temps, M. le président Macron, que vous procédiez à un nettoyage des écuries du LREM, qui font passer trop souvent des messages que vous n’approuvez peut-être pas…à moins que vous ne les approuviez ? Dans ce cas prononcez-vous !

Nous, Français, aimerions être informés aussi bien que Bouteflika, avec lequel vous venez de vous entretenir par téléphone…selon la presse d’information algérienne !

Manuel Gomez

Print Friendly, PDF & Email
Share
   
Notifiez de
Hasso

Mais alors, si « Cette mort (de Maurice Audin) et la disparition du corps témoigne de la barbarie de l’armée française à l’endroit de tout un peuple. », qu’en est-il des milliers de morts et disparus, Européens d’Oran et Harkis, après le cessez-le feu (donc en dehors des crimes amnistiés), qui témoigne de la barbarie du FLN et de l’armée algérienne ?

CLV

Les communistes ont toujours été les batards et traitres de leur pays et pour sortir des histoires abracadabresque ils ont toujours été au top. Ignomie la plus total en parlant de crime contre l’humanité quand N’DIAYE Tidiane dit que la colonisation a permis la fin de l’esclavagisme des noirs par les arabos musulmans, quand un Ferhat Abbas a dit  » la France n’a pas colonisé l’Algérie mais elle l’a fondé », quand la France a donné le nom d’Algérie en 1839 a une terre inactive sous le joug des ottoman que les français ont chassé, quand des grands non du Maghreb ont fait des commentaires positifs sur l’action des colons. Reconnaitre… lire la suite

dufaitrez

Rares sont ceux qui se souviennent encore d’Audin… Un salaud porteur de valises !
Moins rares sont ceux qui se souviennent des crimes du FLN !
Il y eu la Guerre d’Algérie ? Il y aura la Guerre de France !
Un coup d’Evian ?

FREYNET Noémie

Ce témoin est plus fort qu’ Aussaresses ! Le grand bavard n’avait qu’une hypothèse concernant le sort d’ Audin. En qoi la vie de ce dernier avait elle plus de valeur que celle des compagnons d’infortune d’ André Aussignac ?
« Tous les animaux sont égaux mais certains le sont plus que d’autres » G. ORWELL

Alice Braitberg

Voici encore une tonne d’huile pour alimenter le feu, déjà vivace, de la haine des maghrébins à notre encore. Je vis dans le 19ème, terre bobo islamophile et musulmane, et je discute avec mes voisins majoritairement descendants d’algériens (spahis), de marocains (goumiers) et d’afro musulmans (tirailleurs sénégalais). Ils n’ont que des reproches/revendications à la bouche. Nos crimes coloniaux, la revendication de la dette coloniale, notre racisme, nôtre déni de justice pour « leurs grand-pères qui se sont battus pour la France qui n’aurait pas été libérée sans eux », nos iniques discriminations responsables de leur misère économique et, bien sûr notre islamophobie. Diviser pour régner, telle est la politique des nantis cyniques… lire la suite

AFMC98000

Lire rebelles et non rebelles. Ce système de correction instinctive me joue des tours.

AFMC98000

Audin a t-il été réellement torturé par les paras avant d’être exécuté?
Ce traître à la nation à déserté et livré des armes aux rebelles FLN/ANL qui ont servi à tuer nos soldats. Les communistes ont soutenu les terroristes jusqu’à sabotter les armes dans les manifactures. Ils n’ont jamais été condamnés ni jugés, ce serait pourtant nécessaire.
Aujourd’hui les communistes sont pro immigration musulmane, destructrice de nos valeurs républicaines . Ce sont bien des traitres confirmés.
On ne mesure pas assez le mal qu’a causé les communistes en France et dans le Monde. Ce sont des nuisibles à systématiquement éliminer.

Trannod

+ de 25 millions de morts sous Staline en URSS

mais chut faut rien dire

AFMC98000

un quart de la population de l’union soviétique, bien plus que toutes leurs différentes guerres….

un résistant

rajoutez POL POT, chine, viets du nord, Fidel, ché guevarra…..120 millions depuis l’avènement du communisme!!!!

un résistant

lire le bouquin ( pas facile): 120 millions de mort du communisme. et on vient nous faire c…r avec Bassar. rajoutez les turcs avec les arméniens, totalisez et après réflexions revenez nous voir. Communiste et musulmans, même merde.

Ernela

AFMC98000 se mélange les pieds en confondant Audin et Maillot. C’est ça le niveau des visiteurs de Riposte laïque. Quand la haine expulse la vérité il y a beaucoup à craindre.

marceléman

AFMC98000, tout à fait d’accord avec vous, les communistes sont à détruire partout

a^pit que sans eux notre pays ne se serait pas dév

Qu’on paye le voyage à ce monsieur JUBIER et qu’il nous montre l’endroit où le traître AUDIN (si c’est lui) a été enterré. Vu qu’il a encore bonne mémoire c’est l’occasion ! Traître qui sans doute a permis que des camarades de Monsieur JUBIER soient tués par ailleurs ! Mais entre camarades !….

a^pit que sans eux notre pays ne se serait pas dév

« Ce serait donc, toujours selon « L’Humanité », la première fissure officielle dans le mur de silence qui pèse sur la guerre d’Algérie. » Ah oui ? Et le mur du silence sur les crimes communistes à travers le monde on le brise quand et devant quel tribunal ? Celui de Katyn, Phnom penh, Saigon, Prague etc…..

a^pit que sans eux notre pays ne se serait pas dév

Pour le gouvernement tout porte à le croire : « La France va, enfin, assumer son histoire et faire acte de repentance. » Bon on arrête pas de s’excuser et même qu’on va indemniser ceux qui nous ont tiré dessus et tuer nos compatriotes, un peu comme si on indemnisait les SS de la DAS REICH pour les dégâts causés à Oradour !. Bon mais et après ? On va indemniser à quelle hauteur et pendant combien de temps ? Et la réciprocité elle est où ? Ca pue la trahison au plus haut niveau de l’état tout ça et dire que Louis XVI n’avait pas commis le dixième de… lire la suite

BALT

Le Sud, c’est fini, comme aurait dit Hervé Villard. Le Sud n’apporte que des malheurs. Arrêtons d’avoir des relations avec le Sud. Tournons nous vers le Nord. Agissons pour l’Europe.

marceléman

tout à fait de votre avis BALT

JILL

Brasillach fût aussi fusillé en 1945,comme traître en 1945 …quoi d’anormal ?
Pour Audin c’était plus grave,car lui et les communistes cautionnèrent,voire éxécutèrent des attentats pour le compte du FLN .Et on ose gémir sur ces ordures …

Pierre Régnier

Brasillach se faisait complice des nazis qui exterminaient les juifs et qui occupaient la France.

Les algériens du FLN luttaient pour l’indépendance de leur pays OCCUPÉ PAR la France.

Trannod

qui nous avait demandé de venir
pour être libéré du joug des Ottomans….(.leurs amis Turcs a ce jour)
ce sont eux
et surtout faire arrêter les pillages de ces barbares

JILL

Les arabo-musulmans colonialistes avant les Français auraient du dégager aussi pour laisser le champ libre aux berbères et aux juifs occupants immémoriaux du territoire qui ne s’appelait pas encore l’Algérie .
Les Français n’occupèrent pas l’Algérie,ils la construisirent;mais rassurez vous les Algériens s’occupent de la remettre dans son état initial,au point qu’ils sont par millions,toute honte bue à mendier en France .

un résistant

pauvre ignare, Pierre R sûrement un faux nom, en réalité: mohamed ou ali.

Pierre Régnier

Contrairement aux courageux intervenants qui utilisent un pseudo pour « résister » à l’islamisation de la France j’interviens toujours en signant mes commentaires de mon vrai nom. C’est mon nom d’auteur d’un petit livre visant à débarrasser les religions de la violence que les adeptes attribuent à leur Dieu : DÉSACRALISER LA VIOLENCE RELIGIEUSE (éd. du Panthéon, 2016). Sans le rejet de la violence sacralisée dans le judaïsme et dans le (faux) christianisme on ne pourra vaincre la pire des violences sacralisées, celle de l’islam.

AFMC98000

Pierre Régnier, vous faites un grand raccourcis de l’histoire de l’Algérie. Brièvement pour rappel : Avant 1830 le pays s’appelait la barbarie, c’est dire la réputation qu’avaient le peu d’habitants qui y vivaient. Ils n’y survivaient que de razzias sur les côtes méditerranéennes, le piratage en mer et les rançons payées par les familles des prisonniers. En 1830, la France fut mandatée pour faire cesser toutes ces pirateries par les pays occidentaux chrétiens.Ensuite on sait ce que la France a fait de cette terre ingrate, quasi désertique ou marécageuse infectée de toutes les maladies infectieuses possibles et imaginables qui décimaient ses habitants. Après 130 ans de travail des colons européens,… lire la suite

Pierre Régnier

Votre propre raccourci, « l’Algérie n’est pas aux algériens », résume parfaitement votre conception de « l’autre ».

JILL

Et le lieutenant para,il s’appelait comment ? Je me rappelle plus,mais il me semble avoir entendu Lebenne,ou Lepanne ;enfin kèkechose comme ça .

patphil

ne jamais oublier que c’est un gouvernement socialiste soutenu par le parti communiste qui a donné les pleins pouvoirs (dont celui de torturer) à l’armée en Algérie!
l’amnésie est un mal de la partie gauche du cerveau!

pointe percée

villani est malheureusement le député de ma circonscription élu avec pres de 70% des voix.
élu en grande parti grace aux bobos du secteur .

André Léo

Toutes les guerres donnent lieu à des atrocités barbares. Maurice Audin a été torturé par des « paras », mais qui se souvient des dizaines de milliers d’appelés du contingent, si mal préparés à cette guerre et qui ont été assassinés de façon bien plus barbares que tous les M.Audin, par les sbires du FLN? Il est dommageable pour la vérité historique que le « trop jeune pour l’avoir vécu », le respectable député Villani ne puisse se souvenir de l’embuscade de Palestro montée par les tueurs du FLN. Comment la France peut-elle oublier ces 12 appelés de 20 ans, ces 12 chasseurs d’Arras ligotés, éventrés vivants, émasculés , les testicules placées dans la… lire la suite

Diesel

Un grand merci pour votre témoignage.

J’ai été nourri à la propagande anti-colonialiste (Vidal-Naquet, Alleg etc) et je vois bien, avec le recul, le biais totalement mensonger qu’elle comportait.

Biais mensonger qui est devenu une folie complète avec le politiquement correct actuel.

André Léo

De nombreux actes de barbarie ont été relatés dans des romans biographiques d’appelés. Ma génération d’octogénaires actuels a été sacrifiée par la SFIO des guy mollet et puis par de Gaulle, dont l’Algérie algérienne restera sa tâche, son erreur majeure.
On parle peu de ces évènements, comme de tous les traumatismes majeurs qui restent personnels et intérieurs.
Si Macron et ses ministres plaçaient à égalité les 100.000 morts Français, en comptant les « pieds-noirs » et nos compatriotes Harkis, face aux 10 ou 15.000 membres du FLN tuées en combattants, ils feraient oeuvre d’historiens et non de politicards en quête de voix de bobos.

daniel champy

dans cette embuscade se trouvait mon ami jacques duffour,rappelez en 1956,retrouvez mutilez par le FLN,le ventre ouvert remplide cailloux et le penis dans la bouche,nous faisions parti d’un club cycliste US ARGENTEUIL ET A son enterrement jacques anquetil etait venu, adieu mon ami qu’on surnommais mon coeur, bientot cela arrivera en france,que dieu nous protege des barbares

André Léo

D Champy, vous confirmez, hélas, ce qui fut le cauchemar de beaucoup d’appelés, et bien après la « quille ».
Un demi siècle plus tard, les braillements, les insultes, les « plaintes » déposées par cette multitude veule et inculte de soixant’huitards islamo-gauchiste et pleurnichards, tout ça augure mal de l’avenir de notre pays. Les « Jacques Anquetil », aujourd’hui, ont laissé la place aux fouteux, aux journaleux et aux bobos nombrilistes urbains.

Trannod

mon frère m’a parlé plusieurs fois de fait similaire

mais chut c’est tabou

on va stigmatiser ces pourritures

TourN

Et les crimes commis par la France pendant la guerre de Vendée où des hommes, des femmes et des enfants ont:
– été gazé au chlore, brûlé vifs dans des fours à pain ou des églises
– leurs peaux tannées pour en faire des vêtements
– leurs graisses récupérées pour en faire du savon
– écrasé vifs dans les meules à grains………
( à lire ces horreurs , on se croirait au tribunal de Nuremberg )

C’EST POUR QUAND EMMANUEL MACROUD ?

Aresky M

A notre humble avis comment le prouver ?(en droit c à charge de l’accusation) toute victime civile de la guerre où ayant droit pour quelque raison que se soit (non précisée dans le texte) poura prétendre (à moins d’etre moudjahid officiel) n’avoir jamais participé…contre la France un imbroglio judiciaire qui peut faire les choux gras des officines juridiques et idéologiques politiciennes !(Pour démontrer la masse des victimes Algériennes) NB/ Abdelkader K., avait fait un recours suite à une action Franco/ Française en juin 62 (FAF/OAS) A notre avis annuler cette loi « inconstitutionnelle »(c possible) et en revenir aux Accords d’Evian en indemnisant les « résidents en France »(déja fait pour la plus part… lire la suite

a^pit que sans eux notre pays ne se serait pas dév

Pour sûr va fleurir une multitude de vétérans plus que centenaires !

lucie clavijo

Cedric Villani est sans doute un génie en mathématique dont la France peut s’honorer,
mais il semble que son cerveau saturé de mathématiques soit à déclarer inapte au service politique et même historique

AFMC98000

Il est bien connu que les genies en mathématique sont nuls en histoire. La preuve, s’il en fallait, vient une fois de plus d’être confirmée. Les tortures qu’ont subies les soldats français du contingent, les harkis et les pieds noirs sont une habitude qui est commune en terre d’islam. Ils suffit de suivre l’actualite pour connaitre le sort réservé aux prisonniers avant d’être égorgés vifs. Il n’y a pas si longtemps, dans les années 90 par exemple, on a vu comment le FIS à traité les étudiantes algériennes et les kabyles. Ce fut 200 000 morts dans des viols collectifs, des eventrations et autres tortures. Ne pas oublier les 150… lire la suite

Franck

Entièrement d’accord , sa capacité à résoudre des équations semble inversement proportionnelle à celle de comprendre le monde qui l’entoure et ses concitoyens…

Mickdan

Et alors les paras on juste fait leur devoir,et tuer un traître a la France,a l’époque c’étais le tarif pour haute trahison !!

un résistant

oui!

marceléman

et toujours d’accord avec Mickdan

PR1

Le général Aussaresses a déclaré au journaliste Jean-Charles Deniau qu’il a donné l’ordre de tuer Maurice Audin.
Fin de l’histoire.

AFMC98000

PR1, ce n’est pas la fin de l’histoire puisque certains incultes historiques défendent un traître communiste immonde. Défendre cette ordure dont les armes livrées aux révélés ont servi à tuer des français méritait la mort. Point barre.

PR1

Il méritait un jugement. Ceux qui l’on tué ne valent pas mieux que les terroristes islamiques

un résistant

PR1: quel con.

PR1

On sent le spécialiste es conneries.

Brouillon

La fin de l’histoire de l’islam c’est Mahomet et Nostradamus qui la donnent. C’est pour bientôt.