Audrey Pulvar : “Mon père, ce héros et ce pédo”…

« Mon père, c’était cette silhouette qui rentrait de nuit de réunions syndicales ou politiques. Je restais éveillée parce que je voulais le voir arriver. Il passait et il ne savait pas que j’étais réveillée. Je me levais après, dans la nuit, j’allais écouter Radio Moscou sur des ondes courtes. C’est ça, mon père. Forcément … Lire la suite de Audrey Pulvar : “Mon père, ce héros et ce pédo”…