1

Augmentation du gazole : l'alibi écologique pour nous faire encore les poches !

av p seg

« Sois belle et tais toi » aurait dit Michel Audiard à Ségolène Royal….
« Les cons, ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnait » disait Audiard dans un scénario devenu célèbre. Alors qu’ils circulent gratuitement, le contribuable payant l’essence et leurs voitures de fonction, Hollande, Ségolène, et les autres provoquent « la Valls » des prix du gazole pour aligner ce dernier sur celui de l’essence, alors que le gazole représente environ 80 % des volumes de carburants vendus en France. Amis des Arabes producteurs de pétrole, les incapables qui nous gouvernent ne sont pas parvenus à obtenir des réductions pour l’achat du Baril, contrairement au bon Docteur Muller dans « Tintin au pays de l’Or noir » ! Mais, tels des rongeurs, ils ont décidé de prendre quelques sesterces supplémentaires sur les millions d’esclaves Français qui utilisent une voiture au gazole pour aller au boulot chaque matin. La France qui gagne est une fois encore en marche !
av repasPendant ce temps, le bon François festoyait et mangeait, mangeait, mangeait à l’Elysée….
av pauvPendant de temps, des millions de Français devenaient de plus en plus pauvres !

Après la spectaculaire hausse des tarifs SNCF (http://ripostelaique.com/la-sncf-augmente-ses-tarifs-de-9-fois-linflation-hollande-sen-fout-pour-lui-cest-gratuit.html ), après la « traite » sans fin des agriculteurs par Le Foll (http://ripostelaique.com/enquete-les-dessous-de-la-guerre-du-lait-qui-couve-en-france.html , http://ripostelaique.com/agriculteurs-couillonnes-prix-agricoles-ah-vache-foll.html , http://ripostelaique.com/enquete-nos-paysans-se-suicident-pour-echapper-aux-huissiers.html ), en annonçant un rapprochement entre les fiscalités de l’essence et du gazole, plus concrètement les taxes augmenteraient sur le gazole, Hollande, Ségolène, Valls et les sinistres qui gouvernent la France, prennent vraiment les Français pour des cons. Sans que ça bouge dans les rangs !

av petrPendant ce temps, le bon François Hollande payait le pétrole de plus en plus cher à ses bons amis Arabes…..

av petro

A croire que Hollande, Ségolène, Valls et toute la bande s’inspirent de Tintin au Pays de l’or noir.

Selon la ministre de l’Écologie, Ségolène Royal,  « Cette modification, elle est faite, on est en train de voir les scénarios. Elle sera inscrite dans la prochaine loi de finances.

Cette orientation rejoindrait celle d’un amendement au projet de loi de finances 2016 déposé à l’Assemblée nationale par le député PS Olivier Faure. Mais le gouvernement annonce avec hypocrisie qu’il préfère prendre le temps de la réflexion, même s’il juge légitime le débat sur le diesel, relancé avec le scandale Volkswagen.

Ce n’est pas la première fois que le gazole, qui représente environ 80 % des volumes de carburants vendus en France, est dans la ligne de mire des malfaisants de l’exécutif.

av pet razL’augmentation du gazole va encore fragiliser les transporteurs routiers, les agriculteurs, les Français les plus modestes…

Ainsi, début 2015, la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE) sur le gazole a été relevée de 2 centimes par litre pour financer les infrastructures de transport, parallèlement à l’entrée en vigueur de la taxe carbone, qui a engendré une hausse équivalente pour le gazole et d’environ 1,8 centime pour l’essence sans plomb, avant d’autres paliers de hausse possibles d’ici 2030.

Le prétexte : une fiscalité écologique en chantier

Cette fois, ils osent prétendre que « le débat sur la taxation du gazole s’inscrit dans le cadre d’une réflexion plus large sur l’évolution de la fiscalité écologique », qui figurera dans un projet de loi de finances rectificative en fin d’année (ou « collectif budgétaire »).

Le communiqué du gouvernement affirme même que « l’exécutif réfléchit (ça, c’est nouveau !) ainsi également à une extension à d’autres énergies, comme le gaz ou les carburants, de l’assiette de la CSPE (contribution au service public de l’électricité), une taxe pesant aujourd’hui sur la seule facture d’électricité des Français et qui sert surtout à financer les subventions aux énergies renouvelables… ».

Ces nouvelles modifications, liées aux visions de Hollande, Ségolène, Valls, cette volonté de détruire les anciens équilibres donnent « plus de profondeur » à la phrase de Sheikh Yamani : «L’âge de pierre ne s’est pas terminé par manque de pierres. L’âge du pétrole ne s’achèvera pas avec le manque de pétrole ».

Francis GRUZELLE
Carte de Presse 55411