Aurions-nous basculé dans une « démonarchie » médicale de droit divin ?

Extrait d’une intervention tweeter de Mr Dupond-Moretti, relayée par France Soir :

« Dupond-Moretti s’est fendu d’un tweet le 5 août 2021 à 10:00 PM :‘Non, nous ne sommes pas dans une dictature, mais dans un État de droit ! Ceux qui hurlent après le Conseil constitutionnel pour sa décision sur le #PassSanitaire l’auraient encensé s’il les avait confortés. Contrairement à leurs convictions le droit, lui, ne peut être manipulé. »

Un état de droit, vraiment ???

L’affirmation de M. Moretti concernant un droit « non manipulable » relève d’une définition de droit divin ! Le droit ne serait donc pas écrit par les hommes ? Et plutôt par des apparatchiks du pouvoir qui vivent à des années lumières des préoccupations vitales d’une population qu’ils ne représentent plus depuis longtemps???

Lui qui a omis des éléments conséquents dans ses déclarations de patrimoine !

Lui qui ne veut pas que des délinquants emprisonnés servent de cobayes à l’industrie pharmaceutique (à juste titre d’ailleurs !) mais n’hésite pas à justifier par un droit  neutre et « non manipulable » l’envoi à l’abattoir « vaccinal » de toute sa population, y compris les enfants !

Lui qui semble administrer un droit d’ordre divin, a-t-il oublié cette « originale » et paradoxale décision de justice des années 1990 : « responsable mais non coupable » ? Un type de décision qui met à l’abri des poursuites les apparatchiks du pouvoir, car qu’ils soient « responsables mais non coupables » ou « irresponsables mais coupables », ils resteront non condamnables !

Ne nous acheminons-nous pas vers des conséquences morbides de grande ampleur à moyen et long terme, avec ces injections expérimentales ? Déjà, 20.000 décès et plus de 500.000 effets secondaires graves après injections, en Europe !

Ce pseudo consentement à ces injections dangereuses est, en réalité, extorqué à la population par des manœuvres gouvernementales de type mafieux reposant sur le mensonge, le chantage la discrimination et relève, en réalité, d’une obligation forcée !

Dictature ou pas ?

M. Moretti a-t-il oublié, les interventions féroces des forces de l’ordre lors de l’épisode des gilets jaunes ? Si celles-ci avaient eu lieu dans un autre pays (Russie au hasard), nous aurions eu droit à une levée de boucliers de la part de nos démocrates ploutocrates ! Combien d’éborgnements et de mains arrachées d’innocentes victimes (parfois très jeunes) handicapées à vie ?

Les changements de définitions, de mots nous indiquent clairement que nous allons vers un autre monde…Une dictature sanitaire (pour commencer) ?

Au niveau international, l’OMS, aux mains de Gates qui veut nous faire rentrer dans l’ère des épidémies auto réalisatrices, a changé la définition de la pandémie et de l’immunité (immunité naturelle devenue immunité vaccinale) pour rendre un interventionnisme mondialiste, tyrannique, sanitaire et « vaccinal » légal, nécessaire et obligatoire.

Au niveau national :

–  un individu qui a rencontré de près ou de loin un malade réel ou potentiel devient cas contact donc cas suspect ; cette chaîne peut se décliner à l’infini puisqu’on aura les cas contact des cas contact etc… ! ! Les docteurs sont-ils des cas contact, eux qui passent leur vie à rencontrer des malades ? Doit-on leur appliquer la politique d’isolement et/ou d’injection en anneaux ? Il est vrai que depuis le début de la « plandémie », on leur interdit de rencontrer et de traiter les « pestiférés » afin d’entretenir ce sentiment de contagion exponentielle inexorable !

– Un individu sain devient un asymptomatique, donc, encore une fois, l’entretien de la peur d’un danger potentiel est suggéré de manière pernicieuse pour conforter et amplifier l’atomisation des individus et la méfiance inter individuelle au sein des populations.

OUI, nous basculons dans une dictature sanitaire bafouant l’état de droit, via l’orchestration de la peur entretenue médiatiquement par des dirigeants qui ont déclaré la guerre à leur population, obéissant à une caste mondialiste qui œuvre à la destruction des nations pour installer leur nouvel ordre mondial ! Un ordre de contrôle eugéniste et génocidaire !

Philippe Rossi

image_pdfimage_print

12 Commentaires

  1. je suis un asymptomatique des urnes
    si les gaulois réfractaires ne s’abstenaient pas ….

  2. La peste et le choléra, très contagieux, se transmettaient par des  » cas contact « , et pourtant, sans vaccins, ces maladies ont disparu quand même..La covid 19 ne sera pas éternelle…

    • Le choléra n’a pas disparu et il existe un vaccin (Dukoral)., j’en sais quelque chose car vacciné plusieurs fois obligatoirement durant mes séjours en Afrique.

  3. https://www.youtube.com/watch?v=KgPS0rwxtjM
    je me permet d’à nouveau faire suivre ce lien offert dans l’article d’aujourd’hui de Lucien ….et qui à mon sens explique à peu près tout grâce à la plus que pertinente explication de Valérie Bougault. et bravo Monsieur Rossi pour ce court exposé que vous nous faite avec autant de brio et qui prouve encore que tout nous pousse inexorablement vers ces abimes impensables

  4. « Un individu sain devient un asymptomatique, donc, encore une fois, l’entretien de la peur d’un danger potentiel est suggéré de manière pernicieuse… »
    Exactement ! C’est pourquoi je n’y ai jamais cru.
    Malheureusement, beaucoup sont tombés dans le panneau, et sont allés se faire tester, avec des tests trafiqués, d’où ces nouveaux « cas », au fil des jours…

  5. ILS EN SONT TOUS DE LA CASTE ET DU COMPLOT CONTRE LES PEUPLES (la gauche la droite sont une illusion , cela n existe pas et n’a jamais existé » ! c’est une muleta que les GROSSES MERDES gavées de homard et de caviar agitent devant les bœufs au moment des élections truquées à mort pour faire croire que les elections servent a quelque chose alors que tout est plié et organisé de longue date par franmacs illuminatis bilderberg , diners du siecle et Cie , la democratie ce n’est pas cela la démocratie c’est le referendum total et permanent PAR VOTE PAPIER ET PAS PAR PRESSE BOUTON PIEGE A CONS , le peuple dirige lui même sans vermines de caste politique des privilèges comme depuis 1789 et avec DES CAMERAS ENREGISTREUSES BRAQUEES SUR LES URNES 24 H SUR 24 ! ) : https://vm.tiktok.com/ZMRdof7m7

  6. Avec l’élection légale de Hitler au pouvoir, on peut aussi dire que l’Allemagne était un état de droit, Monsieur Moretti. Si le droit dérape il est urgent de le changer, les députés et les sénateurs sont élus pour cela, mais comme ils sont tous godillot aux ordres de la macronie, rien ne changera à part le grignotage des libertés, confinepment, couvre-feu, vaccination, pass, port du masque, interdiction de rassemblement, pressions des médias pour interdire de télévision certains empêcheurs de tourner en rond etc… C’est une dictature soft qui s’installe insidieusement

Les commentaires sont fermés.