Auschwitz : Ligue islamique mondiale et 11e Commandement français


23 janvier 2020, Auschwitz • Au centre : Muhammad bin Abdul Karim Issa
27 janvier 2020 : commémoration du 75e anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz par les troupes soviétiques. Deux faits à retenir : la visite préalable du secrétaire général saoudien de la Ligue islamique mondiale et les allusions du rescapé Marian Turski en forme d’avertissement à la majorité PiS (Droit et Justice)
1/4 Issa se hissa au devoir protocolaire
Issa a déclaré que la visite du site du camp d’extermination était « un devoir sacré et un grand honneur ».
Plus modestement, mon devoir sacré est de vous informer que SEM Muhammad bin Abdul Karim Issa considère le salafisme comme une approche modérée de l’islam et que lors de son ancien mandat de ministre de la Justice de l’Arabie saoudite, il avait ordonné la décapitation d’une femme pour « faits de sorcellerie ». Qui tue un homme tue l’humanité entière.
Quel joli pedigree ! Issa est également président de l’IIHO ou International Islamic Halal Organisation. Lors de son séjour au pays de la vodka et de la viande porcine, espérons qu’il aura pu satisfaire son estomac conformément au règlement IIHO.
À noter que l’Arabie saoudite ne représente que 0,3 % du volume des exportations polonaises, chiffres 2019. Par contre, 28,2 % des exportations polonaises filent vers l’ancien ennemi nazi, soit près de dix fois plus que vers le libérateur du camp : 3,1 %. Le négoce international n’a jamais suivi de cours d’Histoire contemporaine et c’est sans doute mieux ainsi.

Prière dédiée au million de victimes juives, 23 janvier 2020
2/4 Marian Turski, la lucidité du nonagénaire

Marian Turski • Auschwitz, 27 janvier 2020
Âgé de 93 ans et toujours lucide, cet ancien détenu d’Auschwitz a tenu un discours particulièrement poignant : « Ne soyez pas indifférents face aux mensonges historiques et à un passé manipulé à des fins politiques. Ne soyez pas indifférents lorsqu’une minorité est victime de discrimination. Si vous restez indifférents, un nouvel Auschwitz vous tombera du ciel ».
Il dénonce la barbarie du passé et avec pointe de bravade pointe du doigt de façon elliptique l’équipe PiS actuellement au pouvoir, une attaque à peine voilée contre le gouvernement actuel.
Plein de lyrisme, il poursuit : « Si vous êtes en mesure de défendre votre Constitution, vos droits et ceux des minorités, alors vous vaincrez le Mal ». Applaudissements parfois quelque peu mécaniques de la part de ceux qui remodèlent le pouvoir judiciaire polonais au profit d’une clique de parti, affaire en cours auprès de la Commission européenne et von der Leyen prépare déjà ses chiquenaudes.
Depuis lors, « Ne restez pas indifférents » est interprété par l’opposition comme un 11e Commandement à l’égard des jeunes Polonais, nous parlons ici des camps de la mort de la déontologie juridique muée en ontologie de parti.
3/4 En Allemagne, le Mal nazi triompha de l’Allemagne
Les métastases se développèrent lorsque le peuple allemand se laissa peu à peu convaincre et même hypnotiser par la dialectique nazie : le Traité de Versailles est une humiliation, les Juifs sont la source de tous vos malheurs, vous êtes supérieurs aux Slaves. Ces slogans martelés sans cesse finiront par produire LA vérité nationale.
Au moyen de ses machines à hurler, la propagande nazie dédouane les Allemands : le Reichstag est incendié par des communistes forcément non germaniques, les Juifs sont responsables de la guerre et la Grande-Bretagne mérite punition après que Londres a déclaré la guerre à Berlin.
Au risque de déplaire à Philippe Arnon, la mécanique nazie est le fruit d’un long processus propagandiste et non la résultante de prétendus gènes intrinsèques aux Teutons, auquel cas les Vikings en disposeraient également à en juger par leur déferlante sur la Pologne du XVIIe siècle visant à la mainmise totale sur le bassin baltique, c’est le « Déluge suédois » de 1655-1660 et la perte inestimable d’une partie du patrimoine culturel, équivalente selon certains experts aux pillages nazis !
Tout au plus pouvons-nous prétendre que certaines tribus regroupées plus tard en nations selon les aléas des alliances royales sont plus malléables que d’autres, pour le meilleur et pour le pire.

Les Nazies
Cruelles • Opportunistes • Soumises
4/4 L’avertissement Turski adapté à la France
11e Commandement français : « Ce qui détruit le monde, c’est l’indifférence à l’islam », le Dieu Gilbert Bécaud clôturant la liste entamée par « Je suis le Seigneur ton Dieu Qui t’a fait sortir du pays de Mahomet ».
Le respect de cet amendement n’est hélas pas instinctif car lié à l’indifférence générale des Occidentaux à la res publica et même au regnum. Quand on est débordé de loisirs multimédias, que son petit ciboulot pense que ce qui est sera pour l’éternité et que l’islamiste ne fait partie du champ visuel, il n’y a aucune raison de s’intéresser au Mal.
Richard Mil+a
Oswiecim ou Auschwitz centrum 2019

image_pdfimage_print

14 Commentaires

  1. « bin Abdul Karim Issa considère le salafisme comme une approche modérée de l’islam »
    mon dieu alors comment sont les autres non modérés ?

  2. C’est comme qui dirait « le bal des faux culs ». Il ne manque plus que le grand mufti, le nommé El Husseini, bon il est mort mais il aurait pu y être, le camarade d’Hitler. On pourrait aussi ajouter Erdogan qui à sans doute oublié, lui, qu’une division turque à fait partie de la waffen SS (Source 39-45 Magazine N°80 – Hitler et l’islam)

  3. Quand j’ai vu cette photo de cet « Muhammad bin Abdul Karim Issa» traverser la porte d’Auschwitz, j’ai d’abord cru à un montage photo « dégueulasse ». Si ce n’est pas un FAKE, alors comment peut-on insulter et salir la mémoire de tout un peuple comme ça ! au passage, j’encule allah

  4. « Qui tue un homme tue l’humanité entière ». Mais une femme ? Tout au plus la moitié de l’humanité (et encore, si c’est une sorcière ou une mécréante…).

  5. L’Arabie saoudite à Auschwistz…..il manque MBS pas encore nommé. Ca y est, on a tout vu !

  6. Mr Turski ancien d’Auschwitz donc intouchable, a fait une séance de culpabilisation avec ses « minorités victimes de discrimination », qui sera certainement transposé au profit des musulmans contre les polonais. Cela pour la plus grande satisfaction des islamo mondialistes de l’UE opposés au gouvernement polonais actuel.
    Je ne comprends pas que Mr Mil tombe dans ce panneau.

    • Moi je comprends, Mr Mil fait partie du « peuple soit disant élu » !!! voila le problème ! il nous enfume ! Qu’il lise les ouvrages du Docteur Plouvier !!!

    • Richard Mil devait : « Penser avant de parler et peser avant d’agir ». Il semble qu’il veuille « instruire » les lecteurs de RL … C’est un brin prétentieux.

  7. Ce genre de connerie commence à nous fatiguer. Et encore une fois est contre-productive : à trop souvent crier « au loup » . . . . . .

Les commentaires sont fermés.