Autant en emporte la bêtise

« Le quart d’heure de gloire » bat son plein y compris sur le dos des victimes et là le « pas d’amalgame » ne marche plus, le bourreau étant tout trouvé: il est blanc, non pas « cette » personne dans « ces » circonstances, mais « le » Blanc ainsi essentialisé par ceux-là mêmes qui traitent J.K. Rowling, l’auteure de Harry Potter, de « transphobe » parce qu’elle a osé énoncer que ce n’était pas une « personne » en général qui avait des « règles » mais les « femmes » mal lui en a pris !

Alors que « tout » Blanc et non pas « cette » personne est désormais sommée de s’agenouiller, pas seulement pour quémander pardon mais accepter le joug, faire allégeance à la nouvelle secte recyclant d’anciens léninistes tiers-mondistes en ségrégationnistes racisés, parquant tannant les individus par peau marquée du fer de l’infamie chauffée à blanc ; remontant dans leur pedigree, comme le faisaient les nazis cherchant à repérer les demi, quarts, de juif,  les métis, « sang-mêlés », « tous vendus ! » lancent la foule de leurs zombis purifiant ainsi « l’Histoire » avec un grand H jusqu’à Christophe Colomb mais oui alors que le pauvre cherchait plutôt l’Inde, mais rien à faire il n’avait qu’à pas se tromper en introduisant sa Caravelle dans cette ruelle des toqués avides de viande vierge, à genoux vous dis-je, jusqu’à ce que la tête, masquée désormais, touche par terre et plus encore…

Sauf que « le » racisme, (le « vrai ») ne serait-ce pas surtout ce refus d’admettre qu’un pays comme le Cameroun ait pu placer le traitement du docteur Raoult comme « protocole d’État » ? Identiquement à de nombreux pays en Afrique sans cet aspect institutionnel nécessairement. Quel rapport ? Juste le fait que ce n’est pas jamais pris en compte par ces agenouillés qui n’ont de cesse en réalité de mépriser l’Afrique, ses docteurs, professeurs, comme si cette décision favorable avait été prise pour faire plaisir… « Mais ce sont des « dominés » voyons !  Ils ne savent pas ce qu’ils font les pauvres ! » ânonnent les nouvelles dames patronnesses et autres « femmes savantes »…

Le vrai racisme, c’est aussi douter des capacités de chaque individu en cataloguant d’emblée que selon la couleur il faudra aider ou empêcher, freiner comme au temps des bolcheviks qui interdisaient aux enfants de bourgeois d’aller à l’école, et confisquaient les biens de leurs parents ; puis les nazis exclurent les enfants juifs et enfermèrent leurs parents avant de les gazer, aujourd’hui l’enfant blanc se fera racketter, violer, il devra se taire et si ses parents rouspètent, juridiquement s’entend, ils seront intimidés, menacés voire écartés de leurs emplois, mis au placard s’ils sont fonctionnaires tout en les traitant de « réactionnaires », voire « d’extrême droite » s’ils haussent la voix, prononcent les mots interdits qui avaient été déjà purgés, mis à l’index par la novlangue avant la purge présente et à venir au sein des dictatures sanitaires qui persistent et signent imperturbables jusqu’à même déconseiller également l’antibiotique qu’avait associé Raoult

Alors que, comble de l’ironie, l’OMS vient d’avancer que  « les personnes asymptomatiques ne transmettraient pas le virus » Tout ça pour ça ! Toute cette comédie des masques, démasquée…

Nous en sommes là.  Globalement. Non ?… Pouvoir immense ! Les milices antifa BLM et BDS, masquées (et doublement) peuvent patrouiller, casser, piller sans avoir besoin d’étudier d’acquérir des compétences quelle jouissance ! La police les citoyens « honnêtes » tels les bourgeois de Calais ne leur vendent même plus la corde pour les pendre, ils la donnent gratuitement, Lénine en aurait rêvé, Marat est de mieux en mieux vengé, Danton n’en a plus pour longtemps, la fuite vers Coblence s’organise, Marie-Antoinette et Robespierre se questionnent sur le sexe des anges, ce qui est très d’actualité si l’on réfléchit bien.

Lucien Samir Oulahbib

image_pdfimage_print

8 Commentaires

  1. « Autant en emporte le Vent » est mon film préféré et le restera. D’autant que je veux croire qu’il existait des planteurs capables d’humanité envers leurs esclaves : le rachat d’un homme ou d’une femme pour réunir un couple, par exemple, qui avait été séparés lors de la vente indigne du marché aux esclaves. Le roman de Margaret Mitchel est superbe. Il témoigne d’une époque, et il serait sacrilège de retoucher tant au livre qu’au film, deux chefs d’oeuvre. Les Africains du XXIème siècle devraient se préoccuper de ce qui se passe sur leur continent, actuellement, et de tenter de remédier à toutes les barbaries qui s’y perpétuent, plutôt que de se focaliser sur le passé !

    • Olivia totalement d’accord mais ils sont fanatises et ne réfléchissent pas par eux mêmes.tous les courants politiques se disent pro noirs pour récolter quoi j’avoue ne pas comprendre

  2. ah le racisme, c’est comme toutes les autres injustices . Elles sont légions partout dans le monde.
    on devrait supporter toutes les autres et pas celle ci ?
    allez on fait une loi pour toutes les injustices….on va bien rigoler jusqu’à la fin des temps
    bonjour le catalogue !

  3. retirer un film sous prétexte qu’il ne relate pas la « vérité » sur les noirs?
    dans ce cas là il faut retirer la plupart des films et séries contenant des noirs depuis 40 ans et qui n’ont rien à voir avec l’époque ou la situation !
    Robin des bois affublé d’un compagnon noir !!! des films de romains avec des légionnaires noirs, tous les films situés à une époque où les noirs étaient séparés des blancs et ne pouvaient donc être les « héros » (sauf les films sur l’esclavage). Même le film où Omar Sy s’est attaqué au rôle de Louis Jouvet en apparaissant comme un docteur dans la campagne au début du 20e siècle. situation IMPOSSIBLE , surtout « docteur » !
    Rappelons que les films sont des fictions. c’est pour cela qu’on peut y dire ou faire tout ce que les délires de l’imagination permettent

  4. Depuis sa censure, Autant en Emporte le Vent est numero 1 des ventes sur Amazon… Ça me rappelle un ouvrage qui a sa parution est passé complètement inaperçu et qui par la suite, est devenu un best-seller mondial grâce à la censure de Khomeini, il s’agit des Versets Sataniques. Les censeurs sont des éternels baisés.

  5. Ce sont les mêmes arriérés imbéciles qui ont voulu faire interdire « tintin au Congo » qui a dû être édité bien avant la guerre. On a la culture qu’on a !!!! J’ai entendu un black qui se prend pour un justicier qui a donné le nom d’une famille bordelaise dont les lointains aieux auraient participé à la traite et s’en seraient enrichis !!!! Le plus lamentable c’est que RTL passe l’interview de l’abruti qui donne le nom de cette famille !!!! Ces arrirés malfaisants ont des relais……

  6. Pas de film pour retracer la vie de Anthony Johnson (1600/1670) ???? Ca vaudrait la peine quand même !!!

Les commentaires sont fermés.