1

Grosse colère contre Outlook

Certains d’entre vous penseront peut-être que nous sommes là loin de nos objectifs, de notre lutte ; peut-être, quoique… Je veux parler de la messagerie OUTLOOK que j’utilise comme des milliers, des dizaines de milliers, des centaines de milliers, que sais-je ? Je pense donc que cela intéressera bon nombre d’entre vous.

Ce matin, alors que j’étais sur mon ordinateur, sans aucune raison ma messagerie est passée de la version habituelle à la version « Bêta » dont Outlook nous bassine depuis quelque temps comme étant une « amélioration » un « progrès » et que je fuyais.

Personnellement, l’utilisation de cette messagerie n’est pas un choix de ma part, comme pour beaucoup d’internautes je pense. Mon fournisseur d’accès initial avait sa propre messagerie, sans problèmes, puis, ayant disparu, avait opéré une migration de ses abonnés sur HOTMAIL. Après une petite période d’adaptation, rien à redire sur Hotmail. Puis, à nouveau – Hotmail ayant disparu, je crois – migration sur Outlook. Là aussi, après une courte période d’adaptation et quelques améliorations apportées depuis, j’avais toute satisfaction avec cette messagerie.

Mais voilà qu’Outlook s’est mis en tête de changer totalement sa présentation pour une formule baptisée « Bêta », constituant une prétendue amélioration… Là, vraiment, je m’interroge et, visiblement, beaucoup d’internautes avec moi. Ayant fait de nombreuses recherches sur Google, j’ai pu constater l’unanimité contre cette nouvelle formule, peu pratique et déconcertante. Quelques exemples :

Résultats de recherche

Je veux revenir à l’ancienne version outlook – Microsoft Community

https://answers.microsoft.com/…/outlook…revenir-à-lancienne-version-outlook/9b48c…

23 mars 2018 – Bonjour Chris_185, Paolocastellano,. Je comprends que vos comptes ont été automatiquement mis à jour vers la version la plus récente de la …

Revenir à l’ancienne version non Beta – Microsoft Community

https://answers.microsoft.com/…/outlook…/revenir-à-lancienne-version…/b7caa0cf-24…

Bonjour, Depuis 3 jours, je suis bloqué sur la version beta de outlook. Je n’aime pas du tout cette interface et voudrait revenir à la version non beta. Le souci …

comment revenir à l’ancienne version d’outlook ? – Microsoft Community

https://answers.microsoft.com/…/outlook…/comment-revenir-à-lancienne-version-dout…

Sinon comment faire basculer toute la messagerie vers mon compte gmail ? Ce fil de … Vous souhaitez revenir à l’ancienne version de l’interface Outlook.com.

Revenir à l’ancienne version d’Outlook – Microsoft Community

https://answers.microsoft.com/…/outlook…/revenir-à-lancienne-version-doutlook/644

3 juil. 2018 – Bonjour, J’ignore pour quelle raison, la version Bêta que je fuyais dès … Quelqu’un pourrait me dire comment revenir à l’ancienne version ..

Nous voici donc avec une présentation dont personne ne veut et Outlook semble vouloir persister dans son erreur et nous imposer une formule que tout le monde rejette. Pourtant, il est commun de dire : on ne change pas une équipe qui gagne.

Alors, de deux choses l’une : ou bien les informaticiens grassement payés par Outlook sont au chômage et doivent justifier leurs émoluments, quitte à proposer n’importe quoi, ou bien, plus grave, il s’agit encore d’une façon détournée de contrôler et censurer davantage les internautes ??

Aurons-nous une réponse ? Ou bien Outlook va-t-il continuer à « se foutre de la tête des gens » en imposant une messagerie absolument « merdique » ?

Josette Clery




J’ai passé une semaine dans une clinique parisienne : désastreux !

Une de nos contributrices, Josette Clery, a passé les fêtes de Noël et du Jour de l’An à l’hôpital, puis dans une clinique parisienne. Elle a tenu à nous apporter son témoignage, sur ce qu’elle a vécu comme une grave régression de notre système de Santé. A méditer, à une époque où nos cotisations sociales servent à soigner gratuitement des dizaines de milliers de nouveaux venus qui n’ont jamais cotisé, où il n’y a plus assez de médecins français, et où les déserts médicaux se multiplient dans notre pays. Bien sûr, si la directrice de la clinique citée par Josette Clery souhaite faire des mises au point, voire obtenir un droit de réponse, nos colonnes lui sont ouvertes.

Madame la Directrice
Clinique ALLERAY LABROUSTE
64 rue Labrouste
75015 PARIS

Madame,

Transportée au service des urgences de l’hôpital Cochin le 25/12/2017 en début de soirée, hospitalisée en chambre seule, j’ai pu apprécier la qualité des services et la gentillesse du personnel dans tous les domaines auxquels j’ai eu affaire. J’y suis restée 48 heures avant que l’on ne vienne m’annoncer – à mon grand regret – que l’on me transférait le 27/12 dans votre établissement, que je ne connaissais pas mais qu’un pressentiment me faisait redouter.

A juste titre, hélas. Je ne me plains pas des soins reçus et remercie médecins, infirmiers et infirmières qui m’ont soignée efficacement, me permettant de sortir le 02/01/18. Un merci particulier au docteur LY KY dont j’ai apprécié la gentillesse et le côté humain.

Mais pour le reste ! D’abord une chambre pour deux ; lits séparés en partie par un simple rideau plastique, une seule armoire de bois pour deux, sans aucune séparation. Un fauteuil à l’assise très basse, alors que c’est bien connu, à partir d’un certain âge on éprouve des difficultés à se lever d’un siège bas ; un des bras de ce fauteuil rembourré de mousse en laissait apparaître des morceaux que l’on aurait dit déchiquetés par un chien…

Ayant dû subir un scanner, j’ai été transportée dans un tout petit fauteuil dépourvu de repose-pieds, m’obligeant à lever les jambes afin qu’elles ne traînent pas par terre. A mon arrivée dans la salle d’examen, l’infirmière m’a déposée là, où j’ai attendu de longues minutes dans une grande salle froide avant que quelqu’un apparaisse enfin pour pratiquer l’examen…

Idée générale du mobilier : matériel vétuste et mal adapté.

Le ménage : en une semaine j’ai vu passer une serpillière une fois ! Et les coins doivent « approcher » s’ils veulent être nettoyés.

La nourriture, le plat chaud servi dans des plats en pyrex (?) destinés à conserver la chaleur, mais la plupart ayant un couvercle déformé et fendu, exit la chaleur !

Une nourriture n’ayant pas grand-chose à voir avec la diététique dont on ne cesse de nous rebattre les oreilles ! Un jour du jambon tellement salé que je n’ai pu le manger. Des desserts industriels très sucrés. A l’évidence les recommandations « ne mangez pas trop salé, trop sucré » ne concernent pas les préposés aux cuisines de la clinique Alleray ! Et l’ensemble ne mérite qu’un seul qualificatif : MEDIOCRE.

Le matin, meilleur moment de la journée avec l’odeur du café (bon, mais servi dans des tasses à peine plus grandes que celles utilisées dans les brasseries !).

Pour un petit déjeuner, c’est vraiment léger. Il était heureusement possible d’en redemander, mais pourquoi ne pas utiliser des tasses de taille normale ? Pour économiser sur le café ? De plus un matin, la tasse sentait très fort… l’eau de vaisselle.

Quant au personnel assurant dépose et reprise des plateaux repas, certains jours c’étaient des personnes de la « diversité » pour employer le langage convenu, vêtues de vêtements bariolés virevoltant n’ayant vraiment rien à voir avec les tenues strictes et adaptées à un personnel travaillant dans un établissement médical. Découverte ahurissante. Un soir, alors que des personnes « de la diversité » venaient pour vérifier le taux d’oxygène dans le sang et que la pince était mal posée, j’ai entendu ce dialogue : « Il faut la mettre à l’index » et cette réponse : « c’est quoi l’index ? » !!!

Où sommes-nous ? Dans quel pays ? Je me permets de poser une question : Y-a-t-il un pilote dans l’avion ?

Veuillez agréer, Madame, l’expression de ma considération distinguée.

Josette CLERY




Estrosi et Kosciusko lancent Riposte républicaine contre Marine

Le site d’Europe 1 nous apprend que des élus et figures de Les Républicains ont lancé dimanche un site Internet, Riposte-républicaine, pour « se mobiliser contre Marine Le Pen », et le FN selon la présentation qui figure sur leur site. Ce qui est amusant c’est qu’ils semblent avoir conçu leur titre par le mix de deux titres Résistance républicaine et Riposte Laïque à qui l’on reproche souvent d’être proches du FN… Manque d’imagination ou rapprochement voulu ?

Qui sont donc « les orphelins » des Républicains à l’origine de cette création ? Nathalie Kosciusko-Morizet, dite NKM, battue par Anne Hidalgo aux dernières municipales à Paris, et Christian Estrosi, président de la région PACA, élu grâce aux voix de gauche…

A noter que : Estrosi, participera mercredi, au théâtre La FabricA à Avignon, à une réunion d’acteurs du monde culturel contre l’extrême droite, en présence de l’ancien ministre de la Culture de Jacques Chirac, Jean-Jacques Aillagon. Nous pouvons compter sur le monde des acteurs pour trouver les solutions permettant de redresser la France !! Un monde hors-sol qui ne pense qu’à conserver tous ses privilèges, et se moque comme d’une guigne de l’état calamiteux dans lequel se trouve notre pays, une caste de privilégiés.

Et c’est en tant qu’ex-adhérente de l’UMP (nul n’est parfait !) que je vais vous narrer une petite anecdote.

Ayant cru en Nicolas Sarkozy comme l’homme qui serait capable de changer les choses, j’avais donc adhéré et m’étais engagée pour la durée du quinquennat, eh oui ! Au bout de 2 ans, j’ai reconnu mon erreur, trop tard. J’ai continué à recevoir courriers, SMS, bien au-delà de la fin de mon engagement, malgré mes nombreux avis de résiliation. Et puis un jour durant la période pré-électorale des municipales, j’ai reçu un coup de téléphone d’un représentant de NKM m’incitant à voter pour sa candidate. J’ai commencé par lui dire que cela ne me concernait plus depuis longtemps. Puis au vu de son insistance, j’ai enfoncé le clou, et lui ai dit : « De toutes façons  vous ne gagnerez pas, vous avez choisi le mauvais  cheval ! ». La suite m’a donné raison.

Qu’il s’agisse de la Droite ou de la Gauche et ses satellites, vous semblez n’avoir toujours pas compris que nous ne voulons plus de vous ! Vous nous avez trop trompés. Et surtout c’est la France que vous avez trompée, que vous avez laissé se déliter depuis des décennies.

Honte à vous ! Vous êtes pitoyables, et honte à tous ceux et celles de votre camp qui  se sont empressés de faire allégeance  à un guignol !

Josette Clery




A Nicolas, François, Alain, Valérie, Nathalie… et à tous les Républicains

UMPdirection
Il semblerait qu’il n’y ait pas plus de coordination au sein du nouveau parti Les Républicains qu’il n’y en avait au sein de l’UMP ! C’est en effet en tant qu’ex-adhérente de l’UMP que je m’adresse à nouveau à vous, après l’avoir déjà fait en mai dernier…et à différentes reprises auparavant. Pour la bonne forme, je vous informe que ceci paraît sur le site Riposte Laïque.
Depuis 2012 je ne fais plus partie des adhérents, mais continue à recevoir courriers, SMS, appels téléphoniques malgré de nombreuses tentatives pour vous informer de mon retrait. Pour preuve le courrier daté du 06/07/2015, signé de M. Frédéric Péchenard. (1)
M. Sarkozy, je ne veux plus entendre parler de vous | Riposte Laïque
Il m’apparaît aujourd’hui nécessaire de rappeler mon précédent courrier pour une double raison :
– j’ai reçu un nouveau courrier m’invitant à renouveler mon adhésion !! Combien de temps cela va-t-il encore durer ?
– L’affaire Nadine MORANO…et c’est finalement cela le plus important !
Quelle affaire ai-je envie de dire ! Le navire France prend l’eau de toutes parts, et que font nos politiques ? Ils passent leur temps à polémiquer sur tout et n’importe quoi, à tort et à travers ; en langage populaire, (pardonnez cette grossièreté) on appelle cela « enc…..des mouches ! ». Comme beaucoup de Français, semble-t-il, je soutiens totalement Nadine Morano, qui a le courage d’émettre des vérités qui dérangent les fossoyeurs de notre pays, de nos valeurs, de notre identité. Et qui plus est, elle a l’audace de refuser de se renier !
Mille fois bravo Madame. Oui, moi aussi, je suis « Française de souche », blanche, et catholique sans être pratiquante, et j’emmerde tous ceux que cela défrise. J’adhère totalement aux propos du Général De Gaulle, lorsqu’il disait :
« Nous sommes quand même avant tout un peuple européen, de race blanche, de culture grecque et latine, et de religion chrétienne. Qu’on ne se raconte pas d’histoire ! ».
Ne pas sous-estimer dans cette citation l’importance de deux mots : avant tout.
De nos jours cela lui vaudrait sans doute de la part de tous nos commissaires politiques et faiseurs d’opinion la mise en examen…et peut-être pire. Qui sait ?
De droite vous n’avez que le nom, car rien ne vous différencie de la gauche lorsque vous avez le culot d’adhérer au soi-disant « front républicain » face au FN. Pour qui prenez-vous les électeurs ? Pour des girouettes ? Pour des pions que l’on place et déplace, selon son bon plaisir ? Cela a fait son temps et ne marche plus.
Si, dans un moment d’égarement, j’avais eu la moindre envie d’adhérer à nouveau à votre mouvement, il est certain que le lynchage subi par Nadine Morano, dans sa propre famille politique m’en aurait dissuadée. Consternant, affligeant, lâche, minable, je ne sais quel qualificatif convient le mieux.
Espérant (est-ce trop demander) que ce courrier sera le dernier, je vous prie d’agréer l’expression de ma considération distinguée.
Josette Clery
Capture lettre LR
 




M. Sarkozy, je ne veux plus entendre parler de vous

sarkozy-alaouiEn ma qualité d’ex-adhérente de l’UMP, je reçois votre courrier m’invitant à devenir Premier Membre Fondateur du parti nouvellement créé. J’ai, à plusieurs reprises, et sans succès, tenté de faire savoir que je n’étais plus adhérente depuis 2012,  mais à l’évidence cela n’a pas été pris en compte. D’où ce courrier, pour bien préciser la position qui est la mienne à ce jour.
Oui, j’ai cru en vous comme en l’homme fort qui allait faire changer les choses, qui allait avoir le courage d’appliquer une vraie politique de DROITE, ce pourquoi vous aviez été élu, et ne pas, comme ses prédécesseurs à droite, appliquer finalement une politique de GAUCHE. Je me suis trompée, et avec moi beaucoup de Français que vous avez déçus au-delà de tout ce qui est imaginable.
J’y ai tellement cru que je me suis engagée dès 2005, puis, stupidement pour cinq ans dès 2007, seule raison pour laquelle je faisais encore partie des adhérents en 2012. J’aurais, sinon, quitté l’UMP bien avant. Mais voilà, NI, NI, c’est fini ! Plus d’engagement, plus d’adhésion. J’ai été flouée une fois, je ne le serai pas deux !
Quelques raisons, parmi d’autres, pour expliquer mon rejet.
D’abord, l’ouverture à gauche, énorme erreur, qui a mécontenté tout le monde : à gauche ceux qui sont entrés au gouvernement ont été qualifiés de « traîtres » par les électeurs de gauche, à droite, vos électeurs qui se sont sentis bafoués.
L’accueil grandiose réservé à Khadafi à Paris qui a eu un impact très négatif sur les Français.
L’intervention catastrophique en Libye, aboutissant au chaos actuel.
Tous les renoncements face au « politiquement correct » et l’absence de volonté face aux racailles, qui n’a fait que s’amplifier depuis. L’absence totale de compréhension du problème de l’islamisation, devenu totalement insupportable pour le citoyen « lambda », celui qui n’habite pas dans des quartiers privilégiés et sécurisés, celui qui ne circule pas en limousine mais utilise les transports en commun, sales, malodorants et insécures. Qui n’est même pas en sécurité sur un trottoir à cause de tous les deux roues qui y circulent, et se comportent en pays conquis.
L’attitude consternante de la plupart des élus de droite, comme de gauche d’ailleurs – je pense à certaines en particulier – qui parlent, la bouche pincée, du FN comme s’il s’agissait de l’horreur absolue. De quels crimes, de quelles ignominies peut-on l’accuser, à part gêner considérablement le partage gauche-droite du pouvoir ? Est-il responsable de la dette, des erreurs commises, d’une justice à deux vitesses qui marche sur la tête ? D’une police qui ne protège plus les honnêtes citoyens, mais fait la part belle à tous les salopards, à tel point qu’ils se sentent totalement intouchables. NON, le FN n’est pas LE responsable de tous nos maux, son grand défaut : avoir vu clair bien avant tout le monde, et rassembler tous ceux qui se sentent abandonnés.
Veuillez agréer, Monsieur, l’expression de ma considération distinguée.
Josette Clery
PS : Tous les élus, sans exception, devraient lire le Coran afin de savoir de quoi ils parlent !!




J’ai vu le comportement inquiétant du cameraman de Farida Belghoul

LOGO FRERES MUSULMANS 13-03-2013Ce lundi 9 juin avait lieu dans une petite salle du 6ème arrondissement parisien un débat ayant pour sujet La théorie du genre, avec pour intervenants Farida Belghoul, l’abbé Pagès, et notre ami Pascal Hilout.

[youtube]IrKgs2-LBlw[/youtube]

www.youtube.com/watch?v=IrKgs2-LBlw&feature=youtu.be

Soirée qui s’annonçait animée…et qui le fut au-delà de toute espérance, si je puis m’exprimer ainsi !

D’emblée Mme Belghoul prit la parole de longues minutes. Seul un tremblement de terre de magnitude 8 sur l’échelle de Richter aurait, semble-t-il pu l’arrêter ! Jamais interrompue, pour développer à l’infini les horreurs que lui inspire cette théorie – à juste titre d’ailleurs – mais en en exagérant à dessein les limites.

L’abbé Pagès se contenta d’une courte intervention prêchant une lutte commune malgré les divergences pouvant exister par ailleurs.

Premier petit incident : deux vidéastes, l’un Henry Afonso, Président de Reconquête, et un grand gaillard barbu, ayant beaucoup de mal à obtenir le silence pour opérer dans de bonnes conditions, demandèrent finalement à une femme noire (mais, ai-je bien le droit d’employer ce vocable ? Comment faire ? Elle n’était ni jaune, ni verte, ni blanche…) qui n’arrêtait pas de marmonner, dans le fond de la salle, non loin de moi, de bien vouloir se taire. Celle-ci prit immédiatement la mouche, et accompagnée d’une autre femme, plus jeune, peut-être sa fille ( ?) toutes deux prirent la porte en continuant à maugréer « qu’elles n’avaient jamais vu ça »…

Vint enfin le tour de Pascal Hilout. Lui toujours si calme dut élever la voix pour réussir à se faire entendre ! S’appuyant sur son expérience d’enfant né de parents marocains, mais ayant quitté la religion musulmane de longue date, il fit en sorte de démontrer que le principal problème de nos jours, est bien l’islamisation de la France. Dès qu’il eut fini de lire son texte, le caméraman qui accompagnait Mme Belghoul lui lança : « C’est ça Riposte Laïque franc-maçonnique ?! » Pascal Hilout ayant bien compris la provocation gratuite, lui répondit avec un large sourire et un haussement d’épaules.

L’échange entre Farida Belghoul et la salle fut vif, surtout avec une enseignante qui tenta de lui expliquer qu’il y avait, tout de même, des instits qui apprenaient encore correctement à lire , à écrire et à compter à nos enfants et que Mme Belghoul exagérait lorsqu’elle mettait sur le même plan l’enseignement de la théorie du genre et la prostitution des enfants en Thaïlande. Sans doute plus habituée à rencontrer des auditoires buvant ses paroles qu’à des contradicteurs, Madame Belghoul commença à s’énerver en s’en prenant à des absents, notamment à Christine Tasin qu’elle cita nommément. Le ton monta peu à peu, jusqu’au moment où le vidéaste barbu (paraît-il fils de Mme Belghoul ?) intervint avec violence, menaçant Pascal : « je vais te casser ça (la caméra) sur la tête ». Comportement habituel de ceux qui n’ayant aucun argument ne savent répondre que par la violence.

Un monsieur d’un certain âge, présent dans la salle, se leva alors d’un bond sommant par trois fois le vidéaste de présenter des excuses à Pascal, ce qui, bien entendu ne fut pas suivi d’effet. Au comble de l’exaspération, ce monsieur demanda alors « qu’on m’apporte un couteau ! ». Ambiance.

L’excité rangea son matériel vidéo, et lui et Madame Belghoul se dirigèrent vers la sortie. Elle répétant comme pour s’en convaincre qu’elle n’avait jamais vu ça. Fin de la récré.

Conclusion : chassez le naturel, il revient au galop, ou encore, s’il est avéré que cet excité est bien le fils de Mme Belghoul, elle qui ne cesse de clamer qu’elle a retiré ses enfants de l’influence pernicieuse de l’Education Nationale, quelle éducation leur a-t-elle donné ?

Josette Clery




Monsieur Copé, lâchez-moi les baskets, je ne voterai plus pour vous !

cope-le-borneQue vos services mettent enfin leurs listings à jour et oublient mes coordonnées une bonne fois pour toutes ! Courriers, SMS, appels téléphoniques reçus depuis 1 an ½ n’ont plus aucune raison d’être, puisque je ne fais plus – financièrement parlant – partie de l’UMP depuis le 31/12/2012. En réalité, depuis bien plus longtemps dans mon esprit, mais stupidement engagée pour la durée du quinquennat, j’ai bu la coupe jusqu’à la lie !

En la personne de Nicolas Sarkozy – que toutefois je n’accablerai pas de tous nos maux, je tiens à le préciser – surtout si l’on se laisse aller à certaines comparaisons actuelles – j’ai cru à la possibilité d’un homme élu à droite, capable de mener une « vraie » politique de droite, de réaliser les importantes réformes qui s’imposaient, et continuent plus que jamais à s’imposer sans, comme tous ses prédécesseurs, céder au terrorisme intellectuel d’une gauche arrogante et ignare, qui ne sait rien faire d’autre que jouer les vierges effarouchées, aidée en cela par des médias de gauche, voire d’extrême-gauche. Et cela quel que soit le pouvoir en place, depuis des décennies, alors que l’on ne cesse de nous rebattre les oreilles avec la parité, l’égalité ! Qui pourra m’expliquer cette flagrante contradiction jamais soulevée, jamais remise en cause ??

La suite a montré que je m’étais trompée, mais à l’évidence je ne suis pas la seule dans ce cas, si l’on considère le pourcentage confortable de voix ayant amené Nicolas Sarkozy au pouvoir. Sans cet engagement sur 5 ans, c’est bien plus tôt que j’aurai quitté l’UMP. Et cela mérite quelques précisions.

Tout d’abord l’ouverture à gauche, erreur majeure qui a fait ricaner à gauche, consterné et démobilisé les électeurs de droite qui n’avaient évidemment pas voté pour cela. Si la droite a perdu les élections en 2012, ce n’est pas, comme certains ont voulu à toute force le faire croire, par excès de droitisation mais bien au contraire par manque de droitisation, de rigueur, et de courage.

L’incapacité à en finir avec les 35 heures, tellement efficaces qu’aucun autre pays au monde ne les applique ! La poursuite d’une immigration massive incontrôlée et inadaptée à nos valeurs, notre mode de vie, cela malgré de beaux discours sur une immigration choisie, et en période de chômage de masse. Immigration présentée comme une chance pour la France ! En réalité immigration subie, et le mot est faible pour qualifier la réalité de ce que nous vivons au quotidien, nous les sans-grade, les Français qui ne vivons pas dans des quartiers privilégiés, qui ne nous déplaçons pas en voiture avec chauffeur aux frais de la princesse, mais devons nous contenter de transports en commun sales et non sécurisés.

Enfin, et ce n’est pas le moindre des reproches, la veulerie généralisée d’un parti, devant lequel s’ouvrait un boulevard, tant la bande de pieds nickelés qui est censée gouverner est ridicule et incapable, mais que l’opposition que vous représentez est totalement incapable de mettre à profit.

Pour mémoire, quelques faits peu glorieux, (la liste n’est pas exhaustive) :

La fameuse anecdote des petits pains au chocolat, racontée par Xavier Lemoine, maire de Montfermeil et reprise par vous-même, selon laquelle de jeunes enfants non-musulmans s’étaient fait arracher leur goûter des mains pour cause de période de ramadan. Déclaration sur laquelle vous êtes revenu, suite à une plainte du CFCM !

Plus récemment, le député Thierry Mariani, commentant la capture de plus de deux cents écolières chrétiennes par le groupe Boko Haram a affirmé que l’esclavage n’avait pas attendu l’arrivée des occidentaux pour sévir en Afrique. Vérité historique soigneusement et honteusement dissimulée par le monde du politiquement correct pour mieux culpabiliser les blancs. Interpellé aussitôt par un représentant de cette gauche si parfaite et si exemplaire qu’elle peut tout se permettre, vous vous êtes, encore une fois, « couché » au lieu de rétablir la vérité. Et combien d’autres exemples de ce type. La liste en serait trop longue !

Les Français ne pourront bientôt plus ouvrir la bouche sans risquer à chaque fois une plainte ridicule, tant il est devenu impossible d’émettre des vérités lorsque celles-ci dérangent le monde de la bien-pensance.

Pendant longtemps, entendre parler d’UMPS me hérissait, mais je vous rassure, ce temps-là est bel et bien terminé, aussi sûrement qu’est terminé mon engagement à l’UMP.

Enfin l’Europe, pour laquelle nous sommes appelés à voter dimanche. Là encore, quelle déception ! En 1979 j’ai voté pour une Europe que j’imaginais comme une sorte de fédération d’Etats qui nous rendrait plus forts, qui nous permettrait de faire jeu égal avec les USA et ce qui était encore à l’époque l’URSS. Pas pour cette usine à gaz, pour ce machin invraisemblable, ce fromage qui permet à un tas de gens parfaitement inutiles de se remplir les poches en vidant les nôtres ! Surtout lorsque l’on a un petit –tout petit –aperçu de ce à quoi s’occupe tout ce beau monde…enfin lorsqu’ils assistent aux séances !!

« L’Eurocratie légifère sur tout. Sur la largeur des béquilles des cyclomoteurs ; sur le point de savoir si le corbeau freu, la pie grièche, le choucas des clochers doivent ou non être protégés, par une réglementation unique applicable de l’Algarve à la Laponie et de Brest à Nicosie ; sur le changement de prénom des transsexuels ; sur la teneur en graisse du chocolat, etc. Autant de sujets, et bien d’autres j’imagine, qui méritaient vraiment de construire ce mammouth ! »

J’avoue avoir été très naïve, mais je me soigne ! Je vais aller voter dimanche mais ce sera contre l’Europe ! J’abjure tous ceux qui en ont marre d’être pris pour des imbéciles d’en faire autant.

Josette Clery




Imaginez le tollé si un chrétien venait troubler la grande prière du ramadan (épilogue)

La France et les Français, « ces affreux colonialistes » ont toujours été très respectueux des religions et des lieux de culte, dans les pays colonisés. Le meilleur exemple en est sans doute le Maroc, où le maréchal Lyautey, premier résident général de France dans ce pays, édicta plusieurs lois visant notamment à protéger les centres anciens des grandes villes (les villes coloniales seront construites à la périphérie des médinas) et établit des règles strictes laissant aux Marocains des espaces de liberté : interdiction pour les non-musulmans de pénétrer dans les mosquées. Règle unique, semble-t-il, dans les pays musulmans, du moins à l’époque du Protectorat.

Règle qu’aucun non-musulman n’a jamais contesté, et encore moins tenté de transgresser. Question d’Education (avec un grand E) et de Culture, de respect des autres. Le respect, ce mot si galvaudé, utilisé à tort et à travers par tous les rappeurs et autres agités du bocal qui ne respectent rien, et n’ont toujours pas compris que le respect se partage et se mérite, que ce n’est pas une notion à sens unique, à eux seuls réservée. Interdiction toujours appliquée, notamment à la grande mosquée de Paris. La mosquée se visite à l’exception des salles de prière. Et pourquoi pas ?

Il y a gros à parier qu’aucun non-musulman, même animé des intentions les plus pures ne pourrait tenter de pénétrer dans l’une des (2500, 3000 ?) mosquées de France sans se faire immédiatement refouler comme indésirable, et cela, sans doute de façon plutôt musclée …

Pour les synagogues – à plus forte raison dans le contexte actuel – j’imagine assez aisément que seuls peuvent y pénétrer les citoyens de confession juive. On le comprend.

Mais la tradition veut que les lieux de culte chrétien n’opposent aucun interdit, les églises sont ouvertes à tous : chrétiens, juifs, musulmans, bouddhistes, athées. Chacun, quelle que soit sa croyance ou non croyance, a tout loisir d’entrer. N’est-ce-pas là la plus belle preuve de tolérance ? N’est-on pas en droit, en retour, d’attendre un minimum de respect ? Mais au lieu de cela, les exemples récents d’irrespect, et bien plus encore de provocation, de dégradations abondent. Qu’il s’agisse du cas présent, ou encore des intrusions de Femen, ces femelles dégénérées : à Notre-Dame de Paris, avec dégradation d’une cloche ; à l’église de la Madeleine avec mime d’un avortement, avant d’uriner sur les marches de l’autel !

Mais revenons à nos moutons « islamistes ». Les vandalismes, dégradations, profanations d’églises émanant d’individus se réclamant de la religion d’Allah sont légion, même si tous ces actes sont soigneusement occultés par des journaleux qui, comme le dit Caroline Alamachère, non seulement font dans leur froc à la seule idée d’émettre la moindre critique à l’égard de la religion musulmane, mais sont profondément ignares dans ce domaine, et bien d’autres d’ailleurs !!

Une seule solution de bon sens s’impose. A situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles, finissons-en avec cet angélisme imbécile, et protégeons nos lieux de culte. Bien sûr, il n’est pas question de réclamer une présence policière près de chaque église, mais plus simplement de s’inspirer des autres religions dans leur souci de se protéger ; et de mettre en place des sanctions exemplaires.

Oui, je sais, espérer cela de la part des ectoplasmes actuellement au pouvoir relève bien sûr de l’utopie. Mais patience, le 25 mai n’est plus loin…

Pour information, l’auteur de ces lignes n’est pas une fondamentaliste – loin s’en faut – même pas pratiquante, mais élevée dans la religion catholique et le respect des autres, blanche et Française de souche.

Josette Clery




Dole : Imaginez le tollé si un chrétien venait troubler la grande prière du ramadan…

A la lecture des dernières péripéties relatées par ma camarade Caroline Alamachère je me retrouve partagée entre deux réactions en apparence contradictoires…quoique…D’une part, une énorme envie de rire, et d’autre part une envie de hurler de colère !

A Dole, un islamiste est venu faire son djihâd pendant la messe de Pâques | Riposte Laique

En premier lieu : La mosquée de Mantes-La-Ville a déposé plainte contre X après avoir découvert du pâté de porc dans sa boîte aux lettres et reçu une lettre comparant les musulmans à des « cafards » révélateurs d’un « climat inquiétant » dans la ville FN (AFP Libération du 18 avril 2014).

Voilà qui montre bien l’abîme qui nous sépare de l’islam : Pour les adeptes de la religion « d’amour, de tolérance et de paix » tout est toujours dans la démesure, l’exagération, la Comédia. Pensez donc, du pâté de porc dans une mosquée ! Quel drame ! Combien de morts ? Combien de personnes choquées à vie ? Vite appelons une cellule de soutien psychologique pour soutenir les victimes ! Un procureur osera-t-il instruire une plainte aussi ridicule ? Mais c’est vrai, j’oubliais : la ville vient de passer aux mains du Front National, alors bien sûr, c’est l’horreur absolue. Des camps de rééducation sont peut-être en préparation ?

En second lieu : A Dole (Jura) les fidèles ont assisté à la scène ébahis. Ce dimanche matin, dans une collégiale pleine à craquer, un homme vêtu d’une djellabah et d’une coiffe est venu faire sa prière. Il a installé un tapis, à gauche de l’autel, alors que la messe de Pâques était en train d’être célébrée.

Après avoir troublé une première fois la messe des Rameaux, il y a une semaine à la Bedugue, puis à la Collégiale, des fidèles avaient prévenu la police. Un équipage est venu lui demander de quitter les lieux dans le calme. Le sous-préfet qui a été avisé de ce trouble à l’ordre public a tenu à préciser « Il ne faut pas créer d’amalgame, cette attitude déplacée est le fait d’un individu visiblement perturbé ». (Journal Le Progrès – 20/04/2014)

Plusieurs remarques s’imposent : 1) Il s’agissait d’un récidiviste (mais qu’importe n’est-ce-pas, avec Madame Taubira, la récidive ça n’existe pas !) 2) Il avait été signalé, pour deux faits similaires la semaine précédente, alors pourquoi la police n’a-t-elle rien fait pour l’empêcher d’approcher et de pénétrer dans la Collégiale ? Enfin, si cette Collégiale était pleine à craquer comment n’y-a-t-il pas eu ne serait-ce que deux ou trois gaillards suffisamment costauds pour attraper cet individu par la « peau des fesses » et le mettre dehors, sans autre forme de procès !!! Il s’agit là d’un sacrilège sans aucune comparaison avec l’envoi de pâté ou de jambon dans une mosquée.

Une seule explication: la France est malheureusement devenue un pays de « C……. molles » où une majorité des Français se comporte en dhimmis.

Enfin, une fois de plus, un représentant de l’Etat nous prend vraiment pour des imbéciles et nous délivre le sempiternel « pas d’amalgame » et encore mieux «individu visiblement perturbé » mais oui, c’est bien sûr ! N’allez surtout pas penser à un acte délibéré…même pas en rêve. Pour mémoire, souvenons-nous, il y a quelques années, de cette tentative d’attentat, heureusement déjoué, contre la cathédrale de Strasbourg,  le jour de Noël, date bien évidemment choisie au hasard, pas du tout délibérée !

Une seule question : imaginez une seconde que les rôles soient inversés – pour une fois – et qu’un chrétien se permette de troubler, par exemple, la grande prière du vendredi, durant la période du ramadan. Que se passerait-il à votre avis ?? Un grand drame nécessitant au moins la présence immédiate du Ministre des Cultes, pour compatir, assurer cette communauté de son soutien indéfectible, et de la justice qui sera saisie (c’est bête, tout de même, Manolo n’est plus aux manettes de ce ministère !) et bien sûr arrestation immédiate du « criminel« . Mais pour des Chrétiens bafoués, sur leur propre sol, le jour de la plus grande fête chrétienne, la Résurrection du Christ, quelle importance ?

Pour conclure, emprunté au livre de Fabien Engelmann  » Du gauchisme au patriotisme », un extrait de l’épilogue de Caroline Alamachère :

« Ceux qui ont choisi le patriotisme ont compris qu’ils avaient tout à perdre en baissant la tête, et tout à gagner à se rebeller, à entrer en résistance comme l’ont fait les Résistants durant la guerre, ceux qui sont morts pour sauver leur pays donné aujourd’hui en pâture au mondialisme le plus débridé.« 

Et j’ajouterai à l’islamisation suicidaire de l’Europe en général, et de notre pays en particulier.

Josette Clery




Municipales : il faut absolument transformer « l’essai »

Nous voici donc arrivés dans la dernière ligne droite, que nous attendions depuis si longtemps. Le moment est enfin venu de donner le dernier coup d’accélérateur pour transformer « La gifle » en une magistrale raclée, une déculottée dont ils auront bien du mal à se remettre !!

Le moment, sans doute, pour certains, d’oublier les clivages habituels, pour se concentrer sur l’essentiel dimanche 30 mars : donner le « coup de pied au c.. » qui va placer un maximum d’élus PS et « con-sorts » sur un siège éjectable.

Amis Patriotes qui vous désolez de voir notre pays s’enfoncer chaque jour un peu plus dans la médiocrité, l’immobilisme, l’insécurité, le déni des réalités, d’une caste de privilégiés qui nous méprisent, vous qui vous êtes abstenus le 23 mars, oubliez juste pour un jour que ce vote ne correspond peut-être pas à vos convictions, mais est avant tout un vote utile, pour clamer votre colère et participer à un grand coup de balai.

Et pour vous – pour nous – donner du courage, un petit rappel de quelques faits récents, des plus réjouissants qui prouvent leur désarroi, à commencer par le premier du gouvernement, j’ai nommé J.M. Ayrault qui, par deux fois, s’est comporté en chef de parti, appelant « tous les républicains à faire barrage au FN ». Argument pitoyable, aussi affligeant qu’inefficace. Le pauvre ne sait pas encore que le « front républicain » a vécu et ne fait plus recette !

Dans un autre registre, Benoit Hamon a battu des records de cynisme en assurant « que si l’on n’a rien à cacher, ce n’est pas un problème d’être placé sur écoute ! ». Voilà qui nous a un petit relent stalinien…

Harlem Désir, l’air grave des jours de péril national, annonce le retrait de trois listes PS du second tour, dont celle de Tarascon…où le PS n’était pas qualifié ! Pas de chance !

Quant à l’inénarrable porte-mensonge du gouvernement, j’ai nommé Najat Vallaud Belkacem, elle ne rate jamais une occasion de se ridiculiser. Pour preuve : voyant à n’en pas douter le péril fasciste dans les futures municipalités frontistes, elle déclarait sans rire que celles-ci « obligeront les enfants à manger du jambon à la cantine » et « abonneront les bibliothèques municipales à Minute »

Mais Najat nous a habitués au grand « n’importe-quoi ». Souvenons-nous qu’elle déclarait déjà doctement, le 17 mars 2013, soit il y a un an, presque jour pour jour, sur le plateau de canal +, interrogée à propos des mariages forcés : « Alors, d’abord, ça ne concerne pas que les sociétés musulmanes, vous voyez. C’est aussi de ce point de vue–là qu’il faut, je pense, arrêter les amalgames ou la stigmatisation : le mariage forcé, ça peut concerner des sociétés catholiques. C’est vrai que ça concerne, on va le dire autrement, plus souvent des étrangères installées sur notre sol. ».

Najat Vallaud Belkacem et le mariage forcé catholique | Riposte Laique

Incorrigible Najat, qui ne sait plus où elle habite ! Rien d’étonnant d’ailleurs lorsque l’on sait qu’elle possède la double nationalité : Marocaine et Française…

Le monde du show-bizz, lui non plus, n’est pas en reste : avec un certain Olivier Py, directeur du festival d’Avignon, parfait inconnu jusqu’à sa déclaration aussi saugrenue que déplacée, évoquant une délocalisation du festival, en cas de victoire du FN !! Mais pour qui se prend-t-il, ce petit monsieur ? Il se croit sans doute irremplaçable !

Ceci rappelle, de façon plutôt cocasse, une autre déclaration, tout aussi tonitruante, d’un autre personnage du monde du spectacle,  dans la bonne ville d’Orange, je veux parler de Patrick Bruel, souvenez-vous :

Le 18 juin 1995, trois municipalités passent aux mains du Front National (FN), à la faveur de triangulaires au deuxième tour : Toulon, Marignane et Orange. Cette poussée du FN dans la région PACA provoque une vive émotion dans tout le pays. Aussitôt, le chanteur et comédien Patrick Bruel annonce qu’il annule ses concerts de l’été à Toulon et Orange.

Or, devinez : Patrick Bruel doit se produire…à Orange, le 7 juin 2014  (où le maire ex-FN Jacques Bompard, soutenu par son ancien parti, a été réélu au premier tour). Quel manque de chance pour « Patriiick » !

Josette Clery