1

Démocratie outragée, Démocratie brisée, Démocratie martyrisée…

Élections 2021 : et la démocratie dans tout ce théâtre de guignols, on en parle ? Pitoyables élections et vrai déni de démocratie… C’est la triste réalité !

La grandiose « partouze électorale » des politicards échangistes est terminée comme à chaque fois…

Les LR/LREM/LFI/UDI/MODEM/ECOLOS et en dernier ressort le RN ont bien « baisés » leurs électeurs au mépris du respect et de l’esprit civique qui sont logiquement dus lors de leurs implications et votes… Et tous ces félons et ripoux, osent en sus flageller et stigmatiser les abstentionnistes, mais je suis pour la première fois de ma vie d’électeur un de « ceux-là ».

Oui désolé, nous ne sommes pas partouzeurs, en sus, nous ne donnons pas non plus dans le sadomasochisme !

Bien évidemment, le RN n’est pas en reste dans cette tambouille politicarde car aucune remise en question pour la cour nanterrienne et ses petits roitelets opportunistes, arrivistes, narcissiques, transfuges et gamellards.

Résultats plus que prévisibles ! À force de prendre leurs sympathisants, militants, adhérents, cadres des fédérations et ses élus pour des demeurés justes bons à apporter du temps, de l’argent par leurs deniers personnels ainsi que leurs votes… Tout cela pour les entretenir alors qu’ils n’ont de cesse de trahir et de conchier sa base…

Néanmoins, grande déception des partisans qui voient tous ces sacrifices et tout ce travail de terrain réduits à néant – car ils ont depuis des années sorti leurs tripes, leurs âmes, leurs cœurs, leurs temps, leurs argents – induisant problèmes personnels et professionnels par leurs implications sans failles pour en arriver à ce constat. J’en parle en toute connaissance de cause pour avoir été un de leurs cons glorieux (comme ils aiment les nommer) avant de devenir apartite en 2015.

Le dicton se vérifie toujours et durement en ces deux élections 2021…  » On ne récolte que ce que l’on sème ! « .

De plus, les Français en ont ras-le-bol de ce théâtre de guignols politicards qui se jouent devant nous… Les politiciens reprochent l’abstention sans se remettre en question ? Ben voyons !

Pourquoi et comment ? Comprendre les abstentionnistes qui ont pourtant bien, très bien analysé cette pseudo « démocratie » qui se révèle être une véritable esbroufe et pantalonnade depuis des lustres, tout en montrant clairement que les dés sont pipés dès le départ. La preuve par cet exemple flagrant : les élus RN sont sortis majoritaires des urnes au premier tour pour cette élection au Conseil Général en PACA, bien que comme tous les autres, ils sont tout autant illégitimes par cette abstention record des électeurs… C’EST pourtant le groupe LR de Muselier – grâce à son groupe d’échangistes sadomasochismes (SIC !) – qui se sont rapprochés au second tour qui passe… Tout cela au nom du front républicain bien évidemment !

Pourquoi le RN n’est-il pas républicain  ? Mince alors, il ne devrait donc pas se présenter à une élection. Toutes ces drôles de girouettes qui nous font ensuite un sketch sur leur défaite tout en occultant la leur ?

Ne nous mentons pas, la vraie défaite, c’est bien tristement celle de la politique qui n’en est plus une, celle d’une démocratie qui n’en a plus que le nom car totalement enterrée, soudoyée et outragée avec tous les électeurs couillonnés de fait ! A quand le réveil ?

Mais tous ces politicards sont bien absents pour remplir leurs devoirs, obligations, et sacerdoces dans les assemblées où ils sont élus… De facto, ils trahissent aussi tous ceux qui ont voté pour eux, ou pour représenter un parti dit « servant le peuple »… Où sont-ils ces héroïques élus pour s’offusquer et nous protéger notamment devant cette pseudo gestion sanitaire ?

Poker menteur et roulette russe à chaque élection !

Tragiquement, le théâtre de guignols continue, encore et encore (ritournelle chantonnée de Francis Cabrel) ou « Paroles, paroles » de Dalida) sans aucune remise en question… Sans oublier bien évidemment la sublime chanson de circonstance de Jacques Dutronc… L’opportuniste :

https://youtu.be/SXRN8sOVZBk

C’est reparti de plus belle pour la tambouille politicienne et les ententes pour 2022 en faisant fi des multiples avertissements avec le dernier en date qui est cette abstention historique… « Roule ma poule », les pigeons cautionnent toujours… Quoique !

Puis vient l’estocade… Parlons de bulletins et professions de foi (circulaires en jargon électorale), l’état a décidé de confier la distribution au privé ADREXO et on a vu le résultat : un sabotage d’élections au sens littéral du terme en bonne et due forme par absence d’informations, de transparence amenant le manque de scrutins sincères départementaux et régionaux.

C’est la seconde pantalonnade orchestrée aux frais des « cons »tribuables que nous sommes… Plis électoraux non-livrés. Ce qu’il faut retenir de l’audition de Gérald Darmanin par les sénateurs, les détails :

https://www.break.ma/news/28164297

Certains ahuris vont rétorquer « Qu’est-ce qu’on s’en fout des bulletins de vote et des professions de foi ! »… J’appelle personnellement ces personnes des abrutis et des collabos qui cautionnent et adoubent la trahison des électeurs. Car tous les électeurs n’ont pas internet ou même d’ordinateur pour aller à la pêche aux infos et – quand bien même – ces dernières se doivent de nous être livrées  » à domicile » puisque que nous « casquons » grassement pour cela. Nous avons pourtant un service dit « public » qui nous coûte aussi très cher !

Tous ces politicards orchestrent délibérément et méthodiquement la destruction de notre France en bradant ou privatisant nos richesses, notre souveraineté, nos us et coutumes, notre histoire, notre industrie, nos PME et PMI, notre agriculture et élevage, nos services publics, notre civilisation, etc.,

et s’ils arrêtaient en sus de privatiser la démocratie ?

Marlène Schiappa : « En ce qui concerne Adrexo, je vais être très précise : 42 millions de plis ont été confiés à Adrexo. Adrexo déclare, suite à l’interpellation du ministre de l’Intérieur, en avoir livré 99% et nous disent donc que 1% de ces plis n’ont pas été livrés. ». Une véritable fable, je dirais même une grosse farce car on est vraiment pris pour des lapins de six semaines (pour rester poli).

Source : https://www.lactucitoyenne.fr/actualites/politique/laurent-delahousse-perd-son-sang-froid-en-direct-je-commence-a-comprendre-les-francais

Voter aujourd’hui, mais est-ce que cela sert encore à quelque chose ?  C’était pourtant un devoir pour moi et un respect pour ceux qui sont morts pour l’on ait ce droit…. Le constat est là, tous ces « politicards en place ont failli et trahi le peuple en viciant la politique, car tout n’est que trahison avec ce nouveau monde », mais je vous confirme que l’ancien monde n’était pas mieux.

Cela fait plus de 40 ans que cela dure en se disant  » le prochain président et gouvernement ne pourra pas faire pire et nous fera oublier le précédent ! « … Que nenni, loupé et grosse erreur à chaque fois, il y a toujours un nouvel acte pitoyable de pseudo démocratie dans ce théâtre de guignols qui se déroule perpétuellement sous nos yeux.

Tous ces politicards pérorent et se congratulent de passer avec des pourcentages globaux majoritaires mensongers d’électeurs acquis à leurs élections en travestissant la réalité. Mais faisons le point. Comment certains responsables politiques peuvent-ils fanfaronner sur les plateaux, alors qu’il y a un rejet massif et total de tous ces partis politiques sans exception ; centre, gauche, droite, extrême droite et extrême gauche réunis ?

La grande gagnante de cette élection est bien évidemment l’abstention, avec plus de 66% du corps électoral, en n’omettant pas de prendre en compte les votes blancs et nuls mais qui servent prioritairement aux sortants en biaisant les votes, difficile à faire avec les abstentions…

Voyons le résultat des élections régionales en région Auvergne-Rhône-Alpes (AURA) dont je dépends, en prenant en compte l’abstention, les votes blancs et les votes nuls. Les résultats sont tout de suite moins importants que ceux annoncés par les médias. Laurent Wauquiez a été élu avec seulement 17,7% du corps électoral, un scandale… L’opposition a recueilli seulement 14,6% des voix !

Quel président de région peut s’estimer légitime lorsque moins de deux électeurs sur dix ont voté pour lui ? Quelle opposition peut s’estimer légitime lorsque cette dernière n’a recueilli qu’un électeur et demi sur dix ? AUCUN !

Allons plus loin dans l’analyse de ce désastre démocratique, qui n’est pas de moi mais que je valide totalement :

*** D’abord les faits incontestables, c’est à dire le vrai poids des « vainqueurs » de ces élections régionales, où un minuscule pourcentage de Français a donné un boulot pour six ans à des pros de la politique :

Rhône Alpes, M. Wauquiez :  82 % des inscrits n’ont pas voté pour lui ;

Bourgogne, Franche Comté, M. Dufay : 85% des inscrits n’ont pas voté pour lui ;

Bretagne, M. Le Callenec : 92% des inscrits n’ont pas voté pour lui ;

Centre Val de Loire, M. Bonneau : 87% des inscrits n’ont pas voté pour lui (pourcentage sur 95% des inscrits à 23h45) ;

Corse, M. Simeoni : 76% n’des inscrits n’ont pas voté pour lui ;

Grand Est, M. Rottner : 88% des inscrits n’ont pas voté pour lui ;

Hauts de France, M. Bertrand (également candidat à la Présidentielle l’année prochaine), : 83% des inscrits n’ont pas voté pour lui ;

Ile de France, Mme Pecresse : 85% des inscrits n’ont pas voté pour elle (sur la base de 79% des bulletins dépouillés) ;

La Réunion, Mme Bello : 77% des inscrits n’ont pas voté pour elle ;

Normandie, M. Morin : 86% des inscrits n’ont pas voté pour lui (sur la base de 98% des bulletins dépouillés) ;

Nouvelle Aquitaine, M. Rousset : 86% des inscrits n’ont pas voté pour lui (sur la base de 96% de bulletins dépouillés) ;

Occitanie, Mme Delaga : 79% des inscrits n’ont pas voté pour elle (sur la base de 90% des bulletins dépouillés) ;

Pays de Loire, M. Orphelin : 89% des inscrits n’ont pas voté pour lui ;

Provence Alpes Côte d’Azur, M. Muselier : 80 % des inscrits n’ont pas voté pour lui (sur la base de 76% de bulletins dépouillés).

Tous ces Présidents de région victorieux ce soir, sont le symbole de la fausse démocratie dans laquelle nous nous enfonçons, avec un nouveau record historique d’abstention (environ six électeurs sur dix !)

La pandémie, la mauvaise appréciation de cette double élection, les réseaux sociaux, tout cela s’est conjugué pour qu’une écrasante majorité de Français boude les urnes, et mette la classe politique face à un changement nécessaire.

Les scandales qui s’enchaînent, la corruption, l’absence de leaders mobilisants (on notera l’effondrement considérable de Marine le Pen qui devrait en tirer la leçon), l’inexistence du parti du Président (LREM) : que de leçons à tirer de ce grand cri silencieux (!) que les électeurs viennent de pousser, dans les oreilles encore sourdes des professionnels de la politique !

Attention à un réveil du Peuple, qui pourrait, cette fois, crier plus fort que les Gilets Jaunes. ***

Source J.C Bourret : https://www.facebook.com/755198555/posts/10159399697253556/

Mon constat : plus de 66% d’abstention au second tour, il est clair que c’est un record. Les élus « vainqueurs » de 2021 n’ont aucune légitimité car ils ne représentent qu’une portion infime des inscrits qui sont allés faire leur devoir civique en glissant un bulletin dans l’urne.

Culpabiliser les abstentionnistes est abject et ne sert en rien. Pourquoi aller désigner des maîtres, esclaves soumis à leur parti, au NOM, félons et ripoux qui n’ont de cesse de nous trahir, qui n’écoutent jamais et qui ne rendent aucun compte au peuple une fois en place ?

Qui imposent en sus des décisions impopulaires à coups de 49.3 et de grenades pour l’harem macronique et consorts (qui prend même une rouste monumentale avec à peine 3% des inscrits)…

La seule leçon de ce vote, c’est le rejet massif de toute la classe politique et cela nous annonce des lendemains qui déchantent…

Je terminerai mon analyse pour donner suite à cette coupe d’Europe de foot en constatant qu’il est quand même navrant et dramatique de voir à quel point les gens sont « patriotes » pour un match de foot, alors que le déclin continuel de notre France les rend indifférents, soumis et stoïques pour le reste. Les Romains avaient tout compris avec leurs jeux du cirque… Pour résumer, ils s’en « footent » royalement.

Attendons de voir ce qui se prépare pour 2022 avec de potentiels « outsiders » et vrais amoureux transis de notre France d’antan afin d’éviter une guerre civile et raciale, où obligatoirement des dommages collatéraux auront lieu de part et d’autre des camps…

Un dernier espoir avant la cata : je l’implore de toute mon âme et mon cœur afin d’assurer une source pérenne et avenir rassurant pour notre descendance !

Alain Barnier




Pass sanitaire et étoile jaune : il faut revoir T4, un médecin sous le nazisme

🎵🎶Oyez, oyez, les Français parlent aux Français… 🎵🎶

 » Nous sommes en guerre !  » dixit Néron 2 alias Macron, sauf que le pantin du NOM mis en place par les Rothschild pour éradiquer la France et son peuple n’a pas précisé contre qui.

Il est clair que c’est nous et cela au sein d’un vaste complot mondial…

Vous savez, ces conspirateurs adeptes de l’eugénisme et transhumanisme intégrant des valets comme Laurent Alexandre qui se mettent en avant, en nous conchiant, nous traitant d’inutiles, ceux-là mêmes qui traitent aussi les gens éveillés de « complotistes » parce qu’ils refusent la soumission et la tragédie qui se prépare pour bien des familles !

Explications : le Nouvel Ordre Mondial avec son projet inavouable, bien qu’il ne se cache pas pour l’annoncer et que l’on pourrait aussi bien appeler  » l’opération T5  » car nous incluant tous… Les  » inutiles « , dixit cette déjection de Laurent Alexandre :

https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=497261871331277&id=100031424043643

Sacrilège, le chef d’orchestre et ses serviteurs crient au scandale quand on ose une comparaison entre le port du masque et le passe sanitaire (je rappelle déjà existant sous le nazisme) avec l’étoile jaune… Oui, je confirme que l’allusion n’est pas aussi  » débile » que ça, car ce sont bien les distinctions d’aujourd’hui.

Pour rappel, nous avons les mêmes  » décideurs » (où leurs progénitures) du NOM, nous avons aussi les mêmes prémices et alertes depuis quelques mois pour ne pas dire des années suite à l’orchestration de ce plan machiavélique bis repetita d’une période très sombre de notre histoire à l’échelle européenne, je parle de la période des années 30/40.

Sauf que ces prémices et similitudes sont aujourd’hui à l’échelle mondiale et touchent tous les peuples ainsi que toutes les civilisations.

SIC ! Tous ceux qui dénoncent cette infamie sont littéralement assassinés de bien des manières, conchiés et discrédités par leurs pairs dans le milieu médical…

Mais quèsaco : « l’Opération T4 » ?

Aktion T4 est le nom donné, après la Seconde Guerre mondiale, à la campagne d’extermination d’adultes handicapés physiques et mentaux par le régime nazi, de 1939 à août 1941, et qui fait de 70 000 à 80 000 victimes.

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Aktion_T4

T4, un médecin sous le nazisme. Un film de Catherine Bernstein

Mémoire : c’est aussi l’implication volontaire ou involontaire par soumission des services de santé et de ceux qui avaient à l’origine fait aussi serment d’Hippocrate… devenu depuis serment d’hypocrite pour beaucoup !

Clin d’œil évidemment à ce  » médecin » sous le nazisme. Un film de Catherine Bernstein –  » T4, un médecin sous le nazisme ».

Entre 1939 et 1945, au moins 200 000 handicapés physiques et mentaux sont assassinés dans le cadre de « l’Opération T4 ». Le neurologue Julius Hallervorden participe à cet assassinat de masse pour récupérer les cerveaux de 690 victimes et accélérer ainsi ses propres recherches.

Après la guerre, il poursuit une brillante carrière, sans être jamais inquiété, et meurt couvert d’honneurs…

https://www.fondationshoah.org/memoire/t4-un-medecin-sous-le-nazisme-un-film-de-catherine-bernstein

On en rajoute une couche ?

Un document de plus de 3 000 pages d’échanges de mails déclassifiés a fuité. Un point commun entre tous, le Dr Anthony Fauci, immunologue américain, mais surtout conseiller principal de Donald Trump puis de Joe Biden, au sujet de la crise du covid-19.

https://www-francesoir-fr.cdn.ampproject.org/c/s/www.francesoir.fr/amp/article/politique-monde/mails-delfraissy-fauci

https://www.facebook.com/groups/2490697097846523/permalink/2775074792742084/

Passée comme une lettre à la poste, cette allusion de Bill Gates qui argumente
 » nous avons la solution finale concernant la gestion covid-19 ! « . Non, cette réflexion n’est pas anodine, loin s’en faut.

La Solution finale (en allemand : Endlösung), ou la solution finale à la question juive, est un projet du Troisième Reich pour l’extermination des Juifs d’Europe pendant la Seconde Guerre mondiale appelée « Shoah ».

Cette politique de génocide mise en place de manière délibérée et systématique débutant dans l’Europe sous domination nazie est formulée en termes procéduraux et géopolitiques par les dirigeants nazis en janvier 1942 lors de la conférence de Wannsee, tenue près de Berlin, et aboutit notamment à la mort de 90 % des Juifs polonais et des deux tiers de la population juive de l’Europe occupée par les nazis. Sans oublier les opposants politiques, les homosexuels, les Tziganes, Manouches, Gitans, les résistants, etc.

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Solution_finale#:~:text=La%20Solution%20finale%20(en%20allemand,Guerre%20mondiale%20appel%C3%A9e%20%C2%AB%20Shoah%20%C2%BB

En dictature, oui nous le sommes, car la dictature revêt bien des habits… pas seulement la tenue  » NAZI SS  » ou celle de la  » jeunesse hitlérienne  » mise à disposition et fournit par Hugo Boss, mais la résultante est la même… Jacques Attali, le pet nauséabond du NOM, mentionnait déjà en 1979 que la dictature sanitaire se mettrait en place, et bien, nous y sommes aujourd’hui :

Oui ! nous sommes bien en pleine dictature sanitaire sous excuse  » pandémie covid-19 « … qui n’existe pas, soit dit en passant, mais c’est pour moi un autre sujet (bien que dramatique sur bien des points)… En clair, c’est une infamie planétaire !

Les personnes sont conditionnées, manipulées et soumises suite à cela par leurs propres choix, en croyant être de bons citoyens respectueux des lois liberticides mises en place… Puisque ces félons et ripoux disent que c’est pour les sauver du virus afin de reprendre une vie normale, voyons !

Je vous rappellerai néanmoins que les nazis et leurs collabos disaient bien aux Juifs séfarades d’aller prendre la douche dans les camps tout en leur disant que  » c’était pour leur bien !  » (allusion aux thérapies géniques dénommées à tort  » vaccins », les Pfizer & Cie,  » conseillées pour l’instant)… On en connaît  tous l’issue  » finale », ils ne sont jamais ressortis… du moins vivants.

Alors réveillez-vous avant qu’il ne soit vraiment trop tard car ça l’est déjà pour certains, il faut éviter à tout prix ce nouvel  » holocauste  » qui se déroule sous nos yeux, il faut impérativement stopper ce génocide national et mondial quand on voit qu’ils en sont à vacciner les enfants.

Alors, je vous en conjure, prenez le temps de visionner cette vidéo de Véra SHARAV (enfant juif rescapée d’Auschwitz) :

Version sous titrée et traduite en français :
https://www.facebook.com/watch/?v=3212021139028072

Version en anglais :

https://youtu.be/vlGW_GhbFyU

Pour autre information : un procès Nuremberg 2 est en préparation pour juillet 2021, bien que je n’aurais pas donné cette appellation quand on connaît les  » magouilles et exonérations de certains exécuteurs lors du premier procès, (rappel de ce déchet de l’humanité  » le neurologue Julius Hallervorden « ).

Des drames et des assassinats continuent de se produire sous nos yeux par l’injection de ces thérapies géniques et je ne vous mettrai que le dernier en date car il y en a des milliers :

21 vaccins ARNm dans une communauté religieuse : 7 morts, 14 malades et… l’omerta :

21 vaccins ARNm dans une communauté religieuse : 7 morts, 14 malades et… l’omerta

Pour conclure, n’oubliez jamais de faire référence au code de Nuremberg qui ne peut être modifier par ces félons et qui est aussi votre arme de  » défense » contre toutes ces impositions par la soumission.

Salutations combatives,

ON NE LÂCHE RIEN ! Il en va de l’avenir de notre descendance, de notre France et de notre monde…

Alain Barnier




Assassinat commandité de Samuel Paty ou vengeance programmée ?

Peut-on supposer une exécution commandée et programmée plus qu’un attentat terroriste ?

Le Tchétchène musulman habite à Évreux et non à Conflans-Sainte-Honorine. Il ne connaissait ni l’école, ni le prof et encore moins ses abords immédiats. En clair, c’est un crime terroriste commandité au nom de l’islam avec la signature immonde de EI/Daesch ?

Non, ce n’est pas un attentat islamiste en soi, ce n’est ni plus ni moins qu’un meurtre provoqué par une fatwa de parents d’élèves.

Pour rappel : Le père de l’élève s’était mis en avant par sa vidéo et commentaires et il avait porté plainte contre ce professeur qui avait été placé en garde à vue.

Autre rappel : La demi-sœur de cet homme avait rejoint l’EI en Syrie en 2014. Elle fait toujours l’objet d’un mandat de recherche par un juge d’instruction antiterroriste.

Pour enfoncer le clou de l’orchestration de cet assassinat immonde, le sus vidéo… nase offusqué s’est fait accompagné auprès de la direction du collège par Abdelhakim Sefrioui, un prédicateur islamiste qui se présente comme « membre du conseil des imams de France » pour  » influencer  » cette cabale morbide.

PROFESSEUR DÉCAPITÉ : QUI EST ABDELHAKIM SEFRIOUI, LE PRÉDICATEUR ISLAMISTE QUI AURAIT JOUÉ UN RÔLE DANS LE DRAME ?

https://www.cnews.fr/france/2020-10-18/professeur-decapite-qui-est-abdelhakim-sefrioui-le-predicateur-islamiste-qui

En sachant également que ce professeur Samuel PATY était visé par une note du service départemental de renseignement territorial après « l’offuscation » de certains parents musulmans qui souhaitaient son départ de l’établissement. L’Académie des Yvelines se serait-elle d’ailleurs apprêté à sanctionner ce dernier ?

https://www.valeursactuelles.com/societe/professeur-decapite-la-rectrice-de-lacademie-des-yvelines-voulait-elle-vraiment-sevir-124762

Un autre père – dont la fille n’avait même pas assisté à la scène – Brahim Chnina, a alors annoncé qu’il voulait manifester devant l’école. Il s’était présenté aux cotés d’Abdelhakim Sefrioui…

Et si on parlait de la responsabilité des « autres » ?

Ce malheureux professeur a été victime du lâchage de sa hiérarchie, du syndicat SNES/FSU, du Rectorat, de la délation de ses propres collègues qui ont donné toutes les infos aux familles hystérisées qui réclamaient sa démission !

Professeur décapité : sa hiérarchie avait pris le parti des parents et avait demandé à un inspecteur de venir :

https://fr.sputniknews.com/france/202010181044594915-professeur-decapite-sa-hierarchie-avait-pris-le-parti-des-parents-et-avait-demande-a-un-inspecteur/

*** Commentaire de R.Chiche :

Qui a tué Samuel ?

La main qui tient le couteau n’est que le dernier maillon d’une chaîne de responsabilités ; une cause seconde opportune qui n’est cependant que l’auxiliaire de causes premières qu’il est urgent de nommer ; l’assassinat et la décapitation de notre frère d’armes est l’ultime et atroce dénouement d’une pièce dont les ressorts avaient été mis en place au cours des actes précédents.

J’accuse ses collègues, mes collègues, qui font l’autruche et ont pris l’habitude de raser les murs pour ne pas avoir de problèmes.

J’accuse la hiérarchie qui, par lâcheté, à la moindre récrimination, au moindre caprice d’un élève ou d’un parent insatisfait, se retourne contre les professeurs et les désarme, quand elle ne les condamne pas.

J’accuse les parents d’élèves qui se croient tout permis depuis qu’on les a fait entrer dans l’école sous cette appellation grotesque, et qui prétendent faire la leçon aux professeurs en oubliant qu’ils ne sont les parents que d’enfants, tandis que ce sont les professeurs qui ont des élèves.

J’accuse tous les ministres de l’Éducation qui, par lâcheté, ont défiguré l’institution dont ils avaient la charge au point de la mettre sens dessus dessous, donnant aux uns et aux autres des places qui ne sont pas les leurs et brouillant ainsi tous les repères sans lesquels aucune éducation n’est possible.

J’accuse les syndicats de l’Éducation nationale qui ont applaudi ces évolutions ou qui les ont accompagnées en substituant à l’institution scolaire la confuse notion de « service public d’éducation » autorisant n’importe quel illuminé à faire valoir son droit d’usager.

J’accuse enfin la société tout entière qui consent à sa propre dés-instruction en fermant les yeux ou en regardant ailleurs.

Levons-nous ! Relevons-nous ! Qu’une saine colère se répande et qu’on accepte enfin de se remettre tous en question !

Si nous ne le faisons pas, alors c’est que nos mains auront toutes tenu aussi le couteau qui a tranché la tête de Samuel ! Et ce n’est pas en cherchant un bouc émissaire que nous aurons les mains propres !  ***

À savoir : C’est la rectrice de Versailles qui s’apprêtait à sanctionner le professeur décapité… sous la pression des parents musulmans.

Afin de pouvoir être nommée rectrice… madame Avenel a bénéficié d’un décret “portant modification des modalités de nomination des recteurs” afin de « diversifier le recrutement des recteurs », car elle n’était pas titulaire d’une habilitation à diriger des recherches (HDR)… Obligatoire pour occuper ces postes ! 

Sur la photo, Macron accompagné de Charline Avenel… macroniste pur jus.

Ancienne camarade d’Emmanuel Macron dans la promotion Senghor à l’ENA, Mme Avenel a tiré le gros lot en arrivant à Versailles, la plus grosse académie de France avec plus d’un million d’élèves. Secrétaire générale de Sciences Po avant cela, elle a pu compter sur la validation d’une commission dirigée par un membre du conseil d’État auquel appartenait Édouard Phillipe, mais dans laquelle on trouvait aussi le directeur de Science Po.

https://www.facebook.com/100000709809275/posts/3692713447428946/

Son assassinat n’est donc pas le fruit du hasard, il est la suite logique de l’inexorable laxisme et soumission d’État, de la bien-pensance et de l’enchaînement de toutes les lâchetés françaises depuis 40 ans.

Je rappellerai à cet effet le meurtre d’un autre professeur tombé dans les oubliettes de la bien-pensance :

Enseignant poignardé à mort à Courbevoie : le profil déroutant du suspect :

https://www.leparisien.fr/hauts-de-seine-92/meurtre-du-prof-d-anglais-a-courbevoie-le-profil-deroutant-du-suspect-06-12-2018-7962684.php

🤔En attendant, c’est reparti pour des fleurs, des bougies et des marches blanches, je lui rendrai hommage d’une autre manière et bien moins hypocrite que certains…😷

On ne combattra pas la chienlit islamique et le terrorisme par ces hommages aux victimes car ces derniers se servent de nos faiblesses et de nos lois !

Rappelons-nous et souvenons-nous des autres victimes et pour lesquelles les gouvernements en place ont failli…

🤬En attendant, cela va engendrer un climat encore plus malsain et qui sert les intérêts de ceux qui veulent nous diviser 😢

En attendant, les patriotes, on ne lâche rien !

Alain Barnier




COVID-19 : Gaulois réfractaire ? Toujours ! 

STOP : à la terreur, à la folie, à la manipulation, à la dictature, aux mensonges et à la plus grande arnaque sanitaire du XXIe siècle…

Je ne dirai pas que les Français sont des « moutons », bien que le doute soit permis en voyant le peu de réaction en ce qui concerne la gestion sanitaire et esbroufe du Covid-19.

Tout a été fait pour créer un climat conflictuel, anxiogène et en instaurant la soumission par l’imposition (notamment les masques), cela dans cette logique en place de la manipulation des masses de Noam Chomsky.

Les dix stratégies de manipulation de masses :

http://www.eveiletsante.fr/dix-strategies-de-manipulation-de-masses-noam-chomsky/

https://youtu.be/TQP3oAbhh6o

Mais cette organisation/orchestration machiavélique est malheureusement mondiale, Macron et son gouvernement ne sont que des marionnettes dans un théâtre de guignols narcissique et néfaste !

Il faut impérativement que les citoyens arrêtent d’être soumis aux traîtres qui prétendent diriger nos pays et qui sont à la botte mais surtout à la solde des lobbys notamment pharmaceutiques sous gouvernance du NOM 🤮

La soumission par l’imposition… NON MERCI !

Le Covid-19, 20 et bientôt 21 a bon dos : http://www.francesoir.fr/opinions-tribunes-politique-monde/message-dalerte-international-de-professionnels-de-sante-aux

Encore un adepte de la soumission et qui rejoint les bien-pensants voulant « imposer » leur vérité en adoubant le NOM en paradant sur les plateaux des merdias… 🤮

https://www-europe1-fr.cdn.ampproject.org/c/s/www.europe1.fr/sante/le-coup-de-gueule-de-jimmy-mohamed-sur-le-coronavirus-arretez-les-regroupements-3990877.amp

Les chefs d’orchestres aux ordres ont réussi une nouvelle division des citoyens en opposant les pro-masques et les anti-masques. 🤮

Ne dit-on pas que la liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres ?

Justement, ma liberté fondamentale est de ne pas cautionner cette soumission par l’imposition sous couvert de « crise sanitaire » ou « pandémie de Covid-19 » ou épidémie qui n’existe pas !

https://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/bouches-du-rhone/marseille/covid-tribune-pres-300-scientifiques-denoncent-mesures-gouvernementales-disproportionnees-1878840.html

Je refuse de porter ce masque inutile, sauf dans des cas bien précis mais surtout justifiés de protection de personnes à risque et je respecte la loi qui impose de ne pas avoir le visage caché sur la voie publique.

Prioritairement, je défends ma liberté fondamentale de citoyen tout comme ma liberté de pensée, celle de penser, ou de disposer de mon corps et de mon existence comme je l’entends.

Pour ceux qui me traitent d’égoïste ou de fou furieux, je respecte votre liberté de porter un masque, d’être soumis, ou de tout autre droit que vous considérez comme légitime pour vous et je ne vous juge pas mais vous informe. Alors faites-en de même avec moi car la tolérance ne va pas que dans un sens.

Si vous persistez dans votre jugement… alors sachez que je vous emmerde !

Mais pour votre information, les entreprises pharmaceutiques réalisent aujourd’hui des chiffres d’affaires proprement dit pharaoniques.

Pour exemple en 2020 – Rang Laboratoire pharmaceutique – chiffre d’affaires (en milliards de dollars) :

1 Novartis 46,01

2 Pfizer 45,01

3 Roche 39,14

4 Sanofi 37,70

Etc.

Elles n’ont donc aucun intérêt à modifier leurs manières d’agir, notamment avec ce théâtre de guignols mis en place par lesdites « élites », les merdias à la botte du NOM sous esbroufe et pantalonnade Covid-19, Covid-20, Covid-21, etc.

Ils ont donc tout intérêt à nous imposer par la soumission le masque, les tests PCR, les vaccins, pour au moins deux raisons majeures :

– Le port quasi permanent amène une surexposition au CO2 que nous rejetons, nous amenant obligatoirement, pour beaucoup : maux de tête, vertiges, sueur, et impression de claustrophobie/étouffement, etc.

– Le port du masque muselle le peuple de bien des manières en imposant des décisions disproportionnées, inadmissibles, incohérentes, dangereuses et totalement inutiles pour la plus grande majorité des citoyens.

Des pathologies vont obligatoirement se développer suite à cela car le port du masque quasi permanent est un réservoir à bactéries. La vente de « cachetons » pour lutter contre l’anxiété, pour dormir, pour rester « zen » en somme, va exploser dans une dimension de dépendance quasi permanente pour ceux qui auront le malheur d’y mettre le premier doigt…

Le refus de donner la possibilité de se soigner en amont, y compris par le développement naturel de la médecine par les plantes, par ce lobby pharmaceutique et ses valets est tout simplement assassin, cela avec la complicité tacite des sus incriminés.

En ce qui concerne la France, notre patrie, les « élites » soumettent ainsi le peuple avec confinement, port du masque et restrictions de circulation ou déplacement. Je ne parle pas des gestes barrières qui sont pour moi des gestes élémentaires d’hygiène de tous les jours ou de préservation des personnes ayant des pathologies de santé graves ou avec un âge très avancé.

Dans cette imposition, il n’y pourtant aucune remise en question de la gestion interne du pays par lesdites « élites » alors que l’on nous rabâche sans cesse : que gouverner c’est prévoir  et que nul n’est censé ignorer la loi !

Alors je pose cette réflexion et question après faits avérés de destruction volontaire de notre service de santé depuis des décennies à tous ceux qui sont amorphes ou non réceptifs :

– Après le constat avoué du gouvernement sur le manque de places et de lits dans nos hôpitaux publics en mars 2020,

– Après les chiffres morbides de décès qui ont été égrenés, décortiqués et analysés par un pseudo-Conseil scientifique à la botte du lobby pharmaceutique,

comment se fait-il que l’anticipation d’une pseudo-seconde vague ne soit pas anticipée, que du personnel soignant ne soit pas mis en augmentation, que les services ne soient pas renforcés et réorganisés, que des lits ne soient pas rajoutés… en clair que le budget alloué ne soit pas augmenté ?

Non. Ces pseudo-gouvernants au service du peuple préfèrent :

– Renchérir sur le climat anxiogène et de peur orchestrée en sortant des arrêtés, des ordonnances sous forme de décrets qui ne passent ni par l’Assemblée nationale, ni par le Sénat pour validation ;

– Assassiner l’économie précaire de notre pays en fermant restaurants, bars et établissements permettant aux citoyens de vivre et de se détendre ;

– Favoriser les gros notamment de l’alimentation et du commerce plutôt que nos PME, PMI et métiers annexes, en mettant des impératifs et des restrictions qui découragent ou mettent en colère le peuple de s’y rendre.

Résultat ? Les citoyens pour la plus grande majorité vont faire leurs courses dans les grandes surfaces pour se « nourrir »(qui disposent entre autre de « drive ») ou commandent sur internet via « discount ou site e-commerce » pour le reste.

Par contre, n’oubliez pas d’aller bosser pour les engraisser en imposant l’école et le lycée à nos enfants pour les « dociliser » et les rendre malades !

Il est vrai que le pouvoir d’achat dramatiquement en berne favorise ce constat…

Pour information à ces derniers : http://www.francesoir.fr/opinions-tribunes-politique-monde/message-dalerte-international-de-professionnels-de-sante-aux.

Pour conclure, si le réveil des consciences et la réflexion des citoyens sur la situation actuelle ne se font pas pour tous, l’avenir et devenir seront des plus sombres.

La dictature pernicieuse et sournoise qui se met en place sera définitivement actée avec en sus, la mise en esclavage moderne de notre descendance, la destruction totale de notre civilisation et l’abandon de notre France aux charognards.

Sans oublier que nos libertés fondamentales bafouées et notre identité française ne seront plus qu’un très lointain souvenir. Amen. 🙏

Les jacqueries se mettront obligatoirement en place si le peuple continue d’être pris pour un con, conchié et non écouté avec tous les dommages collatéraux qui y seront liés.

Bon repos dominical à tous en cette période conflictuelle et sinistrose ambiante.

Alain Barnier




Dijon : Polémique et propagande orchestrées !

Pourquoi la provocation a été clairement orchestrée lors de cette sortie périscolaire au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté et sans aucune empathie pour les enfants qui ont servi de cheval de Troie ?

La réponse est simple, c’est de la responsabilité directe des députés et des sénateurs, réunis en commission mixte paritaire le 13 juin 2019, qui se sont accordés pour supprimer un amendement visant à interdire le voile pour les femmes lors des sorties scolaires. Les partisans du multiculturalisme ne peuvent que crier victoire…

« Le voile islamique restera finalement autorisé lors des sorties scolaires ».

La militante Sihame Assbague, qui se définit comme une « féministe intersectionnelle », considère que ce n’est là « qu’une bataille » et félicite « toutes les organisations qui se sont mobilisées ». »

L’argumentation avancée par ceux qui posent les jalons de cet islam politisé et conquérant est simpliste d’hypocrisie, et vient tristement, dramatique et par félonie républicaine d’un élu : « L’élu municipal de Saint-Denis, Madjid Messaoudene, qui se décrit comme un « racisé », s’est lui aussi réjoui de la décision de la CMP : « Une victoire face à l’islamophobie galopante visant à instrumentaliser la laïcité à des fins d’exclusion. » ».

Source : https://www.google.com/amp/s/francais.rt.com/france/62947-voile-islamique-sera-finalement-autorise-lors-sorties-scolaires/amp

Pourtant, les signes ostentatoires au sein d’une assemblée ne sont plus présents depuis fort longtemps, et pour rappel :

Le chanoine Kir (1876 – 1968) fut le dernier prêtre député à avoir porté la soutane sur les bancs de l’Assemblée nationale :

Source : https://fr.aleteia.org/2018/01/25/quand-la-soutane-siégeait-à-lassemblée-nationale/

Autre rappel, bien plus récent, du respect de la laïcité venant de la religion catholique :

L’aumônier de l’Assemblée, un curé très politique qui ne met pas un pied à l’Assemblée nationale, pourtant le père Stalla-Bourdillon a son bureau, à 300 mètres de l’hémicycle !

Source : https://www.google.com/amp/s/amp.lefigaro.fr/politique/le-scan/2015/08/05/25001-20150805ARTFIG00236-l-aumonier-de-l-Assemblée-un-curé-tres-politique.php

Devenu apartite, ou si vous préférez sans parti et sans étiquette, pas besoin d’être encarté pour aimer, mais aussi défendre son pays. Il faut préciser que les instances de Nanterre et Marine Le Pen ont bien lâché leur élu, Julien Odoul !

https://www.google.com/amp/s/www.libération.fr/amphtml/direct/élément/meme-marine-le-pen-voudrait-quodoul-se-taise_104009/

http://www.thomasjoly.fr/2019/10/voile-au-conseil-régional-de-bourgogne-la-minable-direction-du-rn-lache-julien-odoul.html

La loi est la loi ! Ah mince, c’est une réplique de science-fiction du juge Dredd ; il n’en reste pas moins que c’est une provocation orchestrée par ceux qui véhiculent cet islam politisé et conquérant en se servant avec cynisme de nos lois, mais surtout de l’abrutissement des dhimmis* politicards…

L’erreur de Julien Odoul, pour les bien-pensants et la cour nanterrienne RN, est d’avoir osé parler de voile. Il aurait dû dire qu’au sein des bâtiments représentant la République où la laïcité prime, cette provocation n’avait pas lieu d’être, car venir avec un hijab noir, drapeau reconnu des intégristes musulmans, montre le désir de conquérir la France et l’Europe en sus de la destruction de notre civilisation par le Nom !

Le voile islamique n’est pas un phénomène de mode, non ce n’est pas une couleur que l’on porte, non ce n’est pas une obligation religieuse, c’est un asservissement de la femme par une idéologie intégriste qui n’a rien à voir avec notre logique française et civilisationnelle.

Il est clair que le voile est aujourd’hui directement affilié à une montée de l’intégrisme, car les intégristes s’en servent comme étendard… « Le voile n’est pas islamique » mais « islamiste ! », ce n’est pas de moi, mais de Mohamed Sifaoui.

Bien que je ne boirai jamais le thé avec lui, car pratiquant la taqîya** politique, je suis en phase avec ce dernier sur ce constat !

Source : https://www.google.com/amp/s/www.rtl.fr/actu/ébats-societe/le-voile-n-est-pas-islamique-mais-islamiste-selon-mohamed-sifaoui-7798364962/amp

Je terminerai cette publication par cette phrase d’Élisabeth Badinter que je partage totalement, même si je suis catholique non pratiquant : « Je ne pardonne pas à la gauche d’avoir abandonné la laïcité « .

Source : https://www.marianne.net/politique/elisabeth-badinter-je-ne-pardonne-pas-la-gauche-davoir-abandonne-la-laicite

Mais une question s’impose face à une mobilisation de soutien de cette pauvre femme voilée… Qui est-elle vraiment, est-elle membre du conseil d’administration d’un club de boxe proche des islamistes ? C’est en tout cas les arguments et preuves apportés par fdesouche.com !

Sans oublier l’illogisme d’une loi bafouée, pas de revendications religieuses ou signes ostentatoires au sein des écoles de la République, mais autorisées et cautionnées pour les sorties scolaires ??? Cherchez l’erreur…

Source : http://www.fdesouche.com/1279691-la-mere-voilee-du-conseil-regional-membre-du-conseil-dadministration-dun-club-de-boxe-proche-des-islamistes

Pas de racisme, ni de xénophobie non plus par ces propos, et cette publication de ma part… C’est juste du réalisme, face à un refus de soumission imposée !

Alain Barnier

*****

Nota : L’accompagnement périscolaire et signes religieux, que dit la loi :

http://questions.assemblee-nationale.fr/q14/14-77858QE.htm

LA PRATIQUE DU PORT DU VOILE INTÉGRAL SUR LE TERRITOIRE NATIONAL :

http://www.assemblee-nationale.fr/13/rap-info/i2262.asp

(*) Dhimmi (en arabe : ذمّي) est un terme historique du droit musulman qui désigne les sujets non musulmans d’un État sous gouvernance musulmane, liés à celui-ci par un « pacte de protection » discriminatoire.

(**) La taqîya peut être définie comme « la « dissimulation des opinions religieuses » légalement autorisée pour les musulmans en cas de contrainte ou de grave danger. » La source de la taqîya étant le texte coranique, son principe est « général en Islam ».




Démocratie oligarchique directe, ou démocratie souveraine en direct

Démocratie directe… Leurre, ou instrument permettant de constituer aisément une oligarchie dictatoriale ? La question est posée !

La mobilisation des Gilets jaunes vivarois sur notre rond-point de la résistance à Viviers est bien présente depuis le début du mouvement, et ce, tous les jours 7j/7, comme en d’autres lieux de France.

C’est en réponse à une publication Facebook de mon ami Philippe Platania que m’est venue l’idée de développer cette question ci-dessus. L’autre idée est de vous permettre de participer à cet article pour construire la réponse à cette question.

Pourquoi ne pas profiter alors, du mouvement des Gilets jaunes pour en amener ensuite sa constitution, et sa réelle définition de « démocratie directe du peuple souverain » , cela directement sur le terrain de la mobilisation qui s’opère actuellement sur notre sol de France…

Un constat clair aujourd’hui, nous sommes dans un système totalement foireux, dont le sens même du mot « démocratie » est biaisé, déformé, vicié, et détourné, par ceux-là mêmes qui ont été élus par le peuple.

En clair, les félons qui sont censés nous protéger utilisent à outrance le mot « système démocratique » dont le fondement n’existe plus depuis fort longtemps… On appelle plutôt cela, « un système démocratique oligarchique ». Et ce système est divisé en deux : institutionnel et oligarchique de fait.

La vraie démocratie n’est pas ou plus du tout participative, à partir du moment où les décisions du peuple ne sont plus respectées, et où tout est fait pour permettre d’en modifier les résultats, comme par exemple, l’utilisation de l’influence des merdias, sondages, ou le détournement des référendums comme celui de 2005, etc.,…

Mais certains ne voient pas la différence, et pourtant !

Pour rappel, et avec le lien joint :

« La DÉMOCRATIE est définie comme un régime politique dont l’autorité vient du peuple et qui répond avant tout à sa souveraineté et à ses intérêts. On l’identifie au gouvernement où le peuple exerce sa souveraineté. C’est l’autorité prédominante du peuple qui s’exerce sur ses institutions politiques. Pour sa part, l’OLIGARCHIE est définie comme un régime politique dont l’autorité est entre les mains de peu de personnes et qui l’exercent d’abord et avant en fonction de leurs intérêts. »

Source : https://m.alterinfo.net/DEMOCRATIE-ET-OLIGARCHIE_a40075.html

Actuellement, nous sommes dans une démocratie oligarchique. On y voit, tous les jours, les stigmates de la trahison… La démocratie est en réalité détournée !

Alors, que nous devons reprendre le sens même du mot « souverain » par les citoyens français qui sont de fait, le peuple souverain…

Se servir d’un mot dont l’origine vient du grec « Demos », qui veut dire peuple, est convenable, à partir du moment où ce dernier est directement souverain, sans l’intermédiaire de sous-fifres prêts à nous trahir à la première occasion pour leurs intérêts personnels, avec ces propos en rappel également :

« Le discours athénien sur le peuple (dèmos) est indissociable du discours sur la démocratie, à la fois en raison de leur lien étymologique et parce que l’image du peuple que véhicule le discours politique est en constante interaction avec le jugement porté sur le fonctionnement et la valeur de la démocratie. De fait, si dèmos n’est qu’un terme parmi d’autres pour désigner le peuple en grec, c’est autour de ce mot que se cristallisent les enjeux d’une polémique qui traverse toute la pensée politique : que ce soit à propos de sa définition (ensemble des citoyens ou « populace »), de sa fonction politique (gouvernant ou gouverné), de sa valeur morale et civique (capacité politique et économique ou position de profiteur inutile, incapable de réflexion), démocrates et oligarques offrent une image fortement contrastée du peuple athénien. D’Hérodote à Thucydide, d’Aristophane au Pseudo-Xénophon on voit émerger les prémices d’un débat sur la notion de « peuple » qui, à travers Platon et Aristote, trouve encore des échos dans la période contemporaine. »

Source : https://journals.openedition.org/etudesromanes/5549

En clair, la démocratie athénienne tant vantée par ceux qui veulent conserver le pouvoir est une hérésie… car nous sommes dans une oligarchie dictatoriale, à la botte d’une UE fédérale dirigée par des technocrates non élus par les peuples !

Pour confirmer mes dires, je reprendrai ces propos dont vous trouverez la source en lien :

« Cette procédure de démocratie directe suppose une population et un territoire réduits, ce qui correspond aux structures politiques de la Grèce classique, mosaïque d’États-cités pas plus grands que ne le sont aujourd’hui les cantons suisses (où survivent d’ailleurs, on le sait, les pratiques de la démocratie directe). ».

Source : https://blogs.lexpress.fr/histoire-politique/2015/09/12/democratie-ou-oligarchie/

Il nous faut donc avec la superficie de notre France, travailler sur une vraie démocratie souveraine directe du peuple !

Ce sont là les deux buts fondamentaux à développer en profitant et se servant de ce mouvement historique des Gilets jaunes, qui se battent depuis plus de 276 jours en ce lundi 19 août 2019, pour reprendre nos deux pouvoirs inexistants, et cela depuis ce 17 novembre 2018, date de mobilisation d’ampleur.

Mettre à exécution les deux points vitaux de notre combat, que sont le pouvoir d’achat, et le pouvoir souverain du peuple… Retrouver ainsi le vrai pouvoir décisionnel, plutôt que de l’enfumage sur des cahiers de « doléances » alors que nous sommes dans l’exigence, et le mettre en application en direct, pour assurer le devenir de notre France, qui impacte de facto notre descendance.

En tant que Gilet jaune de la première heure, je reprendrai notre slogan fédérateur « On ne lâche rien ! », qui est une réponse directe à un propos provocateur de Néron, oups Macron, qui disait dans un de ses discours… « je ne lâcherai rien », et bien Manu, on te rassure, nous non plus !

Alain Barnier




Grand débat et philosophie péripatéticienne de Macron

Être ou paraître ?

Le représentant Macron se promène sur nos routes de campagne en distillant sa litanie de certitudes, que ses agissements sont bien pour nous, telle la philosophie péripatéticienne(*).

Si votre ramage se rapporte à votre plumage, vous êtes le Néron des Gaulois réfractaires…

Oui j’avoue, c’est vrai, après une reprise d’Hamlet sur la question-titre, j’ai repensé une partie du texte de la fable du Corbeau et du Renard, en voyant la servilité, la bassesse, la trahison, et la niaiserie de ces 600 maires de France qui sont venus applaudir Néron.

Ce destructeur final de notre France et coresponsable également de la mort programmée de notre civilisation, par Rotschild et consorts, ce monde de la finance avide de pouvoir et de richesses, dénommé « NOM ».

Pathétique et pitoyable de voir une assemblée de maires censés représenter leurs administrés applaudir avec le sourire en banane, un représentant de « l’harem » (LAREM) qui se met en place pour une entrée en campagne pour les européennes.

Ces maires qui pour beaucoup représentent avant tout leur parti et ses orientations, représentent également leurs Gilets jaunes comme administrés au niveau administratif. Je ne dis pas non plus que sur ces 600, tous étaient forcément ravis et en symbiose avec Néron, car je ne ferai pas une généralité.

Néanmoins, une dernière info de ce jour 18/01/2019, qui confirme mes propos comme constats précédents, le premier « rendez-vous » de Néron était très bien organisé grâce à des maires coordinateurs :

https://www.rtl.fr/actu/politique/grand-debat-la-rencontre-entre-emmanuel-macron-et-les-maires-soigneusement-preparee-7796230934?fbclid=IwAR2ei7oYRCrIY1Je17oBMEUdmkI8Kbq8O6NCE3PC3YONDcRiRkb9ujkjVF0

Soyons  réalistes, ce n’est pas un « grand débat », c’est plutôt un « débat-pub », je dirais même une pré- campagne électorale déguisée, car les maires sont soigneusement choisis, triés consciencieusement, et choisis pour cette opération de communication avec comme nom de code : « Opération bouffon ».

Pas étonnant qu’avec des questions préparées, il ait été à l’aise, le Néron ! Et cela sera du même acabit pour toutes les autres campagnes… Oups, publicités-débats dans le « mes cons tour », oups « Macron tour » !

Mais en se prêtant à cette mascarade et cette pantalonnade, ces maires cautionnent de facto, la trahison de leurs administrés Gilets jaunes ou administrés tout court.

Mais ils cautionnent surtout une campagne européenne de « l’harem » (LAREM) à coût zéro, avec en sus une dernière tentative de remettre à flots un navire en dérive avec Macron et son gouvernement.

Bien évidemment ce n’est pas du tout du goût des Gilets jaunes, et en m’intégrant dedans :

https://www.lci.fr/social/macron-a-retourne-les-maires-contre-nous-sur-facebook-l-ouverture-du-grand-debat-national-ne-seduit-pas-pas-les-gilets-jaunes-2110314.html?utm_medium=Social&utm_source=Facebook#Echobox=1547657600

Il faut rappeler quand même que cela devient une habitude macronienne que de biaiser des comptes de campagne, que d’enfumer le peuple, que de contourner les lois, et le tout, sagement validé* par la CNCCFP (Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques).

Les preuves ne manquent pas :

https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2018/06/11/comptes-de-campagne-d-emmanuel-macron-la-defense-bancale-de-la-republique-en-marche_5313096_4355770.html

Ou :

https://www.google.com/url?sa=t&source=web&rct=j&url=https://www.europe1.fr/politique/ristournes-dans-les-comptes-de-campagne-de-macron-la-credibilite-de-la-commission-entachee-3675047.amp&ved=2ahUKEwjquZH2uPjfAhVDExoKHbhBDl0QFjADegQIBBAB&usg=AOvVaw0WYjvgPv6oyd3dcEXllBUG&ampcf=1

Oui, Macron est bien le président des riches, mais des « très » riches :
https://www.google.com/amp/s/www.capital.fr/economie-politique/president-des-riches-ce-que-revelent-les-comptes-de-campagne-de-macron-1318157%3famp

Soucieux et perturbé ? Que nenni, Néron continue tranquillement sa route, car ce péripatéticien est protégé par ses souteneurs :

https://www.google.com/amp/s/amp.lefigaro.fr/politique/le-scan/2018/09/21/25001-20180921ARTFIG00126-la-plainte-sur-les-comptes-de-campagne-de-macron-et-melenchon-classee-sans-suite.php

Dans tous les cas de figure, pour les félons de notre France et de notre Europe, les cocus doivent toujours rester les mêmes… C’est à dire nous, cocus mais pas contents, pas contents du tout !

Alain Barnier

(*) Définition péripatéticien :

1- La philosophie péripatéticienne a la particularité de considérer qu’Aristote a découvert et révélé la vérité, et que le travail philosophique consiste dorénavant à commenter et à expliciter ses thèses.

Ou,

2- Prostitué qui racole dans la rue.




La pantalonnade et l’esbroufe du grand débat macronique !

LETTRE OUVERTE À MONSIEUR LE MAIRE

Monsieur le maire,

Veuillez trouver ci-joint ma lettre ouverte à votre attention, mais qui sera portée à la connaissance de tous les élus et administrés de notre commune.

Suite à votre interrogation concernant la possibilité d’organiser un débat sur notre commune à l’initiative de l’État, débat consécutif au mouvement national des Gilets jaunes, mais aussi suite à l’implication de vos administrés sur le rond-point nord de la commune au carrefour RD86 – RD102, tout en rappelant la réaction plus que tardive (pour ne pas dire plus) du président Macron et de son gouvernement sur cette mobilisation.

Je vous fais part de mon positionnement afin de répondre personnellement à cette dernière et sur l’initiative pitoyable d’un président et de ses ministres aux abois.

Je suis totalement contre la mise en place locale d’un débat communal, car coûteux pour les contribuables vivarois qui n’ont pas besoin de voir la facture annuelle de notre collectivité augmenter. Le constat est simple, qui va payer l’ardoise ? En clair, qui va payer le personnel attitré pour la gestion, ainsi que la mise en place de cet esbroufe de débat qui finira aux oubliettes ? Évidemment nous, les Vivarois !

Je précise en outre qu’en tant administré et élu de la République, j’ai bien pris en compte le contenu de la lettre adressée aux citoyens par le président Macron, ce juste avant la tenue de ce pseudo-grand débat, et je suis plus que stupéfait des propos tenus… Comme des interrogations d’ailleurs !

Mon positionnement et mon argumentation en réponse à tout cela sont donc les suivants :

– Le président Macron mentionne que les maires auront « un rôle essentiel » dans ce débat, et se rappelle ainsi que ces élus de proximité existent, alors qu’il les a snobés et humiliés depuis sa prise de pouvoir contestable

– Le président Macron précise qu’il a été élu sur un projet et sur de grandes orientations auxquels il reste fidèle avec un programme qu’il respecte (SIC !)

Il omet juste de dire qu’il a fait également des promesses qu’il n’a pas tenues, comme le maintien du pouvoir d’achat des citoyens, de ne pas toucher aux retraites, etc., trahisons effectuées 18 mois après…

– Que ces questions sont clairement orientées, et que cela n’est pas anodin

– Que cette vague de questions qui s’ensuit sont là uniquement pour noyer le poisson, et prendre encore plus les citoyens pour des lapins de six semaines (pour rester poli et courtois)

Tout ce dédain et ce mépris du peuple de France se poursuit ainsi avec cette lettre. Cela se rajoute évidemment à l’augmentation des taxes de carburant sous un prétexte fallacieux, ce qui a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase.

Cela se rajoute aussi à son absence de présence face aux citoyens, à son absence de réaction volontaire et non pertinente depuis 60 jours, et bien entendu après ces miettes lancées plus d’un mois après, tout en espérant contenter les Gaulois réfractaires, augmentant de facto la colère, comme la montée en puissance du mouvement des Gilets jaunes.

Pas besoin de grand débat, pas besoin de lettre, pas besoin de solliciter les maires de France, pas besoin de cahiers de doléances pour mieux enfumer les exigences simples et légitimes du peuple.

Depuis 60 jours, les Gilets jaunes représentant la grande majorité du peuple crient leur désarroi et leur courroux, et ils ne sont plus à quémander ou à être consultés.

Ils sont dans l’exigence de trois revendications simples à comprendre qui sont : le pouvoir d’achat pour vivre et non survivre, le pouvoir légitime et souverain du peuple par le RIC CARL (les eéférendums d’initiative citoyenne : constituant, abrogatoire, révocatoire, législatif), et la nationalisation de la banque de France et banques de Dépôts.

Il faut juste entendre, juste écouter, et juste agir en conséquence… Réactions claires et actions concrètes !

Concernant le deuxième sujet mentionné dans cette lettre, force est de dire que l’hypocrisie n’a plus de bornes, en mentionnant « l’organisation de l’état et des collectivités ».

C’est déjà acté en grande partie depuis 2015 avec cette loi NOTRe assassine, qui a été mise en place par la droite en 2015, cautionnée et poursuivie par la gauche, mais avec une montée en puissance depuis sa prise de pouvoir en snobant littéralement les collectivités locales et les maires tout en supprimant compétences et dotations.

Une loi NOTRe qui organise, ni plus, ni moins que la disparition des communes, etc. Je ne ferai pas de commentaires sur la justice territoriale par ces dotations allouées, car il y a fort à dire.

La résultante est là, des maires de proximité avec de moins en moins de pouvoirs, leurs compétences transmises de manière obligatoire, et sans aucune concertation aux EPCI (communautés de communes, etc.).

Ces mêmes EPCI qui sont dans l’obligation de les récupérer sans structures de départ, sans soutien financier, en leur imposant de se « débrouiller », et avec en sus un abandon flagrant des missions régaliennes de l’État, comme le maintien des services publics qui sont primordiaux pour les territoires ruraux, etc.

En clair, faites ce que je dis, mais pas ce que je fais !

Pour clore ces arguments, je dirais à l’aise Blaise…

Pourquoi mettre en place un grand débat quand un Benjamin Blaise Griveaux (qui a oublié son passé socialiste au passage), secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances mentionne sans ambage, et clairement, qu’il exclut un changement de politique à l’issue du grand débat ?

Lien concernant son positionnement :
https://fr.reuters.com/article/topNews/idFRKBN1OI1I5-OFRTP?fbclid=IwAR1nv_9vWI2khjAWvdgiFxad7XUctGZXt11gEIUKKKadfiiZUj8nNY-7ECY

C’est donc une nouvelle carabistouille, de la poudre de perlinpinpin, pour faire perdre du temps, de l’argent, mais surtout pour retarder l’inéluctable !

Certains diront qu’en refusant ce grand débat, je refuse le dialogue… Mais pour qu’il y ait échanges cohérents, il faudrait pour cela avoir un interlocuteur respectueux et vraiment à l’écoute. Ce qui n’est absolument pas le cas.

Veuillez agréer, Monsieur le maire, l’expression de mes sincères soucis pour l’avenir et devenir de cette situation.

Alain BARNIER
Conseiller municipal,
Conseiller communautaire,
Citoyen Gilet jaune




Gilet jaune depuis le 17 novembre, tous les jours sur le rond-point de Viviers…

De nombreux militants de Résistance républicaine sont impliqués, à différents niveaux, dans le mouvement des Gilets jaunes. Mais aussi quelques amis fidèles de Riposte Laïque, comme notre ami Alain Barnier, conseiller municipal de Viviers, qui a participé, entre autres, avec nous à la quinzaine « Sauvons notre pays » que nous avions impulsée en 2016. L’occasion pour nous de faire le point avec lui, sur un mouvement où il est présent depuis le premier jour. 

Riposte Laïque : Les lecteurs de Riposte Laïque vous connaissent comme conseiller municipal à Viviers, comme animateur du mouvement « Sauvons notre pays » et comme organisateur de nombreuses initiatives patriotes en Ardèche. Que dire de plus, Alain, pour qu’ils vous connaissent mieux ?

Alain Barnier : Absolument, je suis un élu de la République en tant que conseiller municipal à Viviers, , mais aussi conseiller communautaire CCDRAGA, mais sans étiquette depuis 2015 car je tiens à être au service du peuple, et pour le peuple, non pour être au service d’un parti politique.

Pour rappel, je suis animateur du mouvement « Sauvons notre pays » créé en 2016 grâce à l’initiative courageuse et combative de Riposte Laïque avec Pierre CASSEN, de Résistance Républicaine avec Christine TASIN, et de la LDM avec Richard Roudier qui sont chers à mon cœur… Et bien d’autres ont rejoint ce combat depuis !

Cette initiative est également la source de la création de notre association ardéchoise de L’AFES (Association Française d’Engagement Sauvons notre pays), un mouvement citoyen et patriote qui est avant tout sans clivage politique, et qui organise de nombreuses initiatives patriotes en Ardèche depuis cette date.

Riposte Laïque : Depuis le 17 novembre, vous êtes tous les jours, avec votre gilet jaune, à Viviers, sur un rond-point. Comment cela s’est-il mis en place ?

Alain Barnier : Tout d’abord, le mouvement des Gilets jaunes est une continuité locale mais aussi nationale de mon combat, et il était logique que j’en sois acteur, et non spectateur de l’avenir et du devenir de notre France, qui impactent de facto notre descendance.

J’ai toujours dit, et ce, depuis le début, que ce mouvement serait crédible si la mobilisation dépassait le stade d’un week-end dont le démarrage est effectivement le 17 novembre 2018. Il a depuis largement dépassé mes espérances.

Il était donc tout naturel que je m’implique sur ma commune, et sur le rond-point nord de cette dernière avec d’autres citoyens soucieux et en courroux. Cela s’est donc fait tout naturellement !

Riposte Laïque : Vos idées politiques sont connues, à Viviers. Ceux qui occupent le rond-point avec vous sont-ils tous sur vos positions politiques ?

Alain Barnier : Absolument pas, bien que mes convictions patriotiques soient claires depuis toujours, et plus que jamais renforcées par la situation conflictuelle actuelle ainsi que la sinistrose ambiante.

Bien que je sois un ancien élu FN/RBM, car j’assume tout mes actes comme engagements passés ou présents, et je ne m’épancherai pas sur le sujet. J’ai pu réussir par mon combat permanent en tant qu’élu mais aussi citoyen natif de ma région, à me faire estimer et respecter par mes pairs, mais surtout par les administrés.

Mais sans pour autant que ces derniers adhèrent totalement à mes idées ! Pour mes frères d’armes Gilets jaunes vivarois, c’est donc la même chose…

Nous sommes unis pour la même cause, reprendre le pouvoir dont le peuple a été spolié depuis trop longtemps, et retrouver un autre pouvoir tout autant primordial, qui est celui du pouvoir d’achat afin de vivre et non survivre du fruit de notre labeur sans engraisser des opportunistes, arrivistes et profiteurs doublés de félons.

Riposte Laïque : Avez-vous mis en place d’autres initiatives, en dehors de Viviers ? Avez-vous fait une manifestation à Paris ?
 
Alain Barnier : Non, je suis clairement engagé sur ma commune qui me prend beaucoup de temps, mais nous sommes en liaison avec les autres groupes voisins et locaux des Gilets jaunes… De temps en temps, certains Gilets jaunes vivarois vont grossir les rangs sur des communes plus importantes, lors d’opérations ciblées. D’ailleurs nous avons quelques citoyens de communes voisines qui viennent tous les jours sur notre QG pour renforcer nos troupes (Le Teil, Saint Thomé, Alba, Chateauneuf, etc.,) car nous avons besoin de nous relever entre nous.

Nous avons manifesté devant le centre des impôts du Teil, et défilé sur cette commune comme à Viviers en s’invitant également dans les deux mairies.

Quant à partir sur Paris, ce n’est pas d’actualité, d’autant plus que Paris est un piège à cons pour les Gilets jaunes.

Je m’explique, c’est une véritable souricière et les pièges sont nombreux… casseurs qui s’intègrent au milieu des Gilets jaunes, blocages au niveau des périphériques, et sorties de gares comme RER, regroupement de masse pour encerclement… Et derrière gazage à la lacrymo, grenade de désencerclement, balles de Flash-Ball, etc !

Le tout permet de décrédibiliser le mouvement en occultant 99 % des Gilets jaunes pacifiques et respectueux, tout en mettant en avant le 1 % restant de casseurs issus notamment des zones de non-droit…

Ce tout dessert bien évidemment la cause, en servant Néron et ses félons, avec la complicité des merdias à leur botte.

De plus, je ne suis qu’un gueux, un sans-dent, un Gaulois réfractaire, et un petit élu de province (sans émoluments, je précise) qui n’a que peu de moyens financiers… Comme la grande majorité des Gilets jaunes qui ont du mal à finir le mois, et qui doivent donc faire des choix comme des concessions.

Tout en précisant que Paris n’est pas la France. D’ailleurs toutes les jacqueries ont commencé dans les provinces !

Riposte Laïque : Comment voyez-vous la suite de cette exceptionnelle mobilisation, au niveau national ? Pensez-vous que Macron, de plus en plus haï par les Français, puisse se maintenir au pouvoir ?

Alain Barnier : Cette mobilisation est plus qu’exceptionnelle, elle est clairement historique, et l’histoire est en marche si je puis dire…

C’est d’ailleurs cette absence de prise en compte et de cette dimension qui est hallucinante. Que cela soit par Macron, son gouvernement, les institutions, mais aussi par un très grand nombre de citoyens qui sont de facto spectateurs et non acteurs de cette mobilisation pour de nombreuses raisons. Le soutien majoritaire du peuple est clairement là, mais pas sur le terrain.

Il y a un rejet impressionnant de toute la classe politique, et je dis bien toute. Tous les partis politiques en place sont désavoués, tout comme les syndicats d’ailleurs… C’est bien ce qui fait peur à toute l’oligarchie, et aux responsables de ces dits partis, syndicats, qui veulent récupérer le mouvement en catimini, car il n’y a personne pour siffler la fin de la récré, personne pour fausser la donne, l’élan et la mobilisation.

Dans tous les cas de figure, les partis et les syndicats sont à la botte des gouvernements par les soutiens financiers grassement versés par ces derniers. Ceux d’en haut s’engraissent et profitent en se servant de leurs bases pour qui j’ai la plus profonde empathie et respect, car ces derniers ont des convictions, mais aussi le cœur comme la volonté de se battre pour elles, même si ce ne sont pas forcément les miennes.

De plus, les Gilets jaunes ne tombent pas dans le piège tendu des cahiers de doléances décidés par le harem de Macron. Ils ne tombent pas dans cet autre piège qui est de désigner des porte-paroles, des référents, ou des organisateurs, il y a simplement des représentants de groupes sans pouvoir décisionnel, et ça aussi, ça contrecarre leurs projets.

Donner une responsabilité de gestion à un Gilet jaune, c’est mettre ce dernier en danger de bien des manières, face à la répression et la dictature en place. Nous en avons un exemple flagrant avec É

ric (Drouet) qui ne doit plus bouger une oreille sous peine d’arrestation arbitraire.

Nous avons ainsi un autre exemple flagrant d’état dictatorial par cette justice politisée, par cette absence de séparation des pouvoirs, et d’affirmer sans ambage qu’il n’y a plus de constitution de fait.

Le mouvement ne pourra que durer et s’amplifier, y compris malheureusement de manière plus violente. Macron et son gouvernement nous conchient, ne nous entendent pas, ne nous écoutent pas, et pire, montrent un dédain infect, et un mépris total du peuple.

Oui, nous pouvons dire que la haine de Macron et son gouvernement atteint son paroxysme. Que la seule alternative pour ce dernier est la dissolution de l’Assemblée nationale (le président de la République peut, après consultation du Premier ministre et des présidents des assemblées, prononcer la dissolution de l’Assemblée nationale. Les élections générales ont lieu vingt jours au moins et quarante jours au plus après la dissolution).

Macron par ses agissements n’est que la goutte d’eau du dégoût des pseudo-gestionnaires de notre France depuis plus de 40 ans. Cela a fait déborder le torrent de trahisons et d’incompétences de ces derniers, d’où le rejet total des politiques et du système !

Le malaise est bien plus profond que la dernière insurrection marquante du peuple, bien que les motifs diffèrent. Je parle bien évidemment des événements de mai 68. Par malaise, je ne parle pas en termes de comparaison, mais bien de raisons qui ont déclenché ce novembre 2018.

Riposte Laïque : Avez-vous réfléchi à ce que pourrait être un après-Macron ?

Alain Barnier : Un après-Macron sans remise à plat des nombreux problèmes moraux, sociétaux avec un déni de la réalité n’est pas envisageable en l’état. Le système en place est bien trop corrompu, et sur bien des niveaux pour espérer un changement drastique.

On pourra mettre n’importe quelle marionnette en lieu et place de la marionnette Macron, nous aurons obligatoirement la même continuité.

Nous avons un président et un gouvernement d’opérette, et un vrai théâtre de guignol avec les partis politiques. Les autres qui suivront seront du même acabit… LR, PS, RN, FI, etc., si rien n’est changé pour redonner le pouvoir au peuple, mais surtout pour lui redonner confiance.

En l’état, ils obéissent à leurs maîtres et à l’UE avec les technocrates de Bruxelles non élus par les peuples.

Ils trahissent sans vergogne le peuple de France, cela aussi sur bien des points. Les citoyens ont été spoliés de leur pouvoir de décision par bien des artifices, référendum tronqué, etc.

Pour qu’il y ait concrètement un espoir d’un après-Macron, il faut tout d’abord :

– Dissoudre l’Assemblée nationale (première démarche pour faire retomber la situation conflictuelle et préparer les quatre suivantes ci-dessous).

– Rétablir la proportionnelle (actuellement, le peuple n’est pas correctement représenté suite aux élections).

– Reconnaître les votes blancs comme des votes à part entière (En clair, 50,01 % de votes blancs, annulation des élections, car aucun candidat ne correspond à l’attente, et réélection avec d’autres candidats).

– Mettre en place une Assemblée nationale des 3 tiers (politique-société civile- itoyens).

– Mettre en place les 4 référendums d’Initiative citoyenne RIC CARL (constituant, abrogatoire, révocatoire, législatif) afin que le peuple assoit son pouvoir décisionnaire dans le cas de trahisons ou forfaiture.

Un exemple de loi à annuler en urgence :

Nos territoires ruraux se font assassiner par cette loi NOTRe (perte de services publics, perte de compétences communales au profit des EPCI, etc., qui font jeter l’éponge à de nombreux maires pour 2020.

Cette loi a été réfléchie en 2014, et mis en place en 2015… Ce, avec l’aval tacite de certains de nos élus par complicité, couardise sous le prétexte fallacieux de respecter la loi, ou dictatorial par décision préfectorale… En clair, l’État !

Cette dernière a été mise en place par la droite, cautionnée par la gauche, et amplifiée par le harem de Macron… D’où la méfiance des politiques, et de tous les partis politiques.

Le RIC CARL permettrait justement de faire annuler cette loi néfaste pour le peuple et le pays par référendum.

Riposte Laïque : Souhaitez-vous ajouter quelque chose, Alain ?

Alain Barnier : Oui, je rajouterai ce dernier point, je suis Gilet jaune, je soutiens totalement le mouvement national des Gilets jaunes, je suis donc impliqué personnellement pour notre France, mais aussi en tant qu’élu de la République, et je fais extrêmement attention à ce que ma présence au milieu des Gilets jaunes vivarois ne serve pas à politiser nos actions.

Alors je suis totalement contre le fait que le mouvement des Gilets jaunes permette la constitution de listes européennes ou municipales à venir, et ce pour deux raisons :

– La mise en place du mouvement des Gilets jaunes et sa principale fédération autour de lui, c’est que ce dernier est apolitique, créer des listes est donc en totale contradiction avec cette logique saine.

– Les citoyens et administrés auront l’esprit civique, si cet après-Macron est repensé pour retourner à l’isoloir, et mettre un bulletin effectif dans l’urne. L’abstention baissera de facto de manière drastique.

La constitution d’une liste Gilet jaune pour les élections européennes est un nouveau piège, car de facto, cela favorisera le harem de Macron, et en sus un appauvrissement des oppositions en place (même si ces dernières sont contestées).

La probabilité d’une nouvelle victoire macroniste est donc fortement à craindre avec une liste Gilets jaunes en sus… Gilets Jaunes et citoyens, réfléchissez bien, c’est un humble conseil !

Vive la France, et vive les Gilets jaunes…

Propos recueillis par Pierre Cassen




Le 24, les Gilets jaunes vont aller chercher Macron…

Macron ou Néron, tant la similitude est frappante en terme de comportement, s’enfonce avec son pseudo- gouvernement…

Déni de la réalité, ou descendent-ils juste d’une planète ou d’une île déserte ?

La gestion hautaine par leur comportement envers les citoyens ne fait qu’attiser la montée en puissance de la colère et de la motivation des gens qui ne sont rien pour Néron, mais aussi pour ses acolytes collabos.

Une fébrilité mais aussi une défiance du peuple français qui va leur coûter très cher, et cela ressemble très fortement, également, aux derniers soubresauts d’un régime à l’agonie.

Ces félons sont paralysés et terrorisés par cette insurrection de Gaulois réfractaires, et en étant sourds à la souffrance du peuple, ils n’avaient pas prévu l’ampleur de cette douleur.

Laurent Nunez, véritable ministre de l’Intérieur, a  strictement  interdit l’accès à la Place de la Concorde… Les Gilets jaunes s’en foutent de son autorisation.

Pour cet accueil imposé, pas moins de 51 compagnies de CRS sur les 61 opérationnelles convergent actuellement vers Paris. Toutes les compagnies en repos ont été rappelées d’urgence, soit un effectif d’environ 11.500 policiers anti-émeute… Moins les 2.220 qui se sont portés « pâles » en soutien du peuple.

Elles vont être déployées pour protéger le chef de l’État qui pérorait il y a peu « venez me chercher ! », mais aussi les centres névralgiques du pouvoir.

Oyez, oyez citoyens ! Il est temps aujourd’hui de reprendre notre destin en main, mais surtout le pouvoir dont nous avons été spoliés…

Mais n’oubliez pas que la concentration des forces sur Paris fait qu’elles ne sont plus chez nous, et à nous les culs-terreux (appellation dont je suis extrêmement fier) des campagnes de savoir en profiter…😉

Car n’oubliez pas d’où viennent les jacqueries !

Alain Barnier