1

Comment Al Jazeera a-t-elle pu envisager de diffuser les crimes de Merah ?

Ce matin quelle ne fût ma colère d’apprendre que cette chaîne qatarienne était prête à diffuser les images des meurtres perpétrés par Mérah le fou d’Allah  !!!

Mais où est la décence dans cette histoire ? Les familles des victimes ne comptent pas et que penser de leurs immenses chagrins d’avoir perdu leurs enfants, leurs proches ?

J’avais déjà bondi quand j’avais lu que la présidente du CRIF en région midi Pyrénéens, Nicole Yardeni qui avait visionné la vidéo de l’école juive, avait ensuite raconté dans les médias le déroulement des assassinats. Était-ce bien nécessaire de savoir que ce tueur avait couru après une enfant de 8 ans pour l’attraper et lui loger une balle dans la tête ? A-t-elle pensé une seule minute à la douleur atroce d’une maman qui peut lire comment son enfant est mort ? 

Ces mêmes médias donneurs de leçons, islamophiles n’ont plus aucune éthique ?

Pour en revenir à Al Jazeera, à quoi peut servir la diffusion de ces meurtres abominables, si ce n’est inciter encore plus les fanatiques à passer à l’acte pour avoir eu aussi leurs heures de gloire et honorer la mémoire de ce tueur fanatique ?

Encore une fois, seule Marine Le Pen a vu le danger venir du Qatar. Ses investissements sont tout sauf une chance pour notre pays.

La France est en danger…

Le vote pour Marine Le Pen est la seule solution.

Elle seule peut s’opposer à l’islamisation à outrance de notre société.

Elle seule peut redresser notre France fragilisée de toute part par ces laxistes de tout bord qui ont une peur bleue de notre population immigrée dont le flux n’est plus contenu.

Les digues sont en train de lâcher, les mesures de rafistolages Sarkoziennes ne sont plus d’actualité,  il faut reconstruire et solidement.

Marine est seule et contre tous, et pourtant elle a raison. Son attachement à la France, à sa culture et son histoire, lui permet le ralliement de personnes de droite comme de gauche.

Vive Marine,

Vive la France,

Vivement le 22 avril 2012 que les Français attachés à leur pays puissent enfin s’exprimer.

Anne-Lise Aram

PS : Dernière minute, Al Jazeera a décidé de ne pas diffuser les vidéos.




Marine Le Pen ne joue pas dans la même cour que Mélenchon

Je m’offusque du silence interminable de la classe politique Française suite aux multiples dérapages de Monsieur Mélenchon sur Marine Le Pen. Tout ceci est bien inquiétant d’autant plus qu’il en rajoute une couche de jour en jour.

L’insulte est l’arme des faibles, et les « têtes pensantes » de ce pseudo-parti qu’est le FdG se croient toutes puissantes, en insultant à tout va Marine Le Pen.

N’y a-t-il personne à gauche ou à droite pour demander à ces individus de cesser ces attaques personnelles sans intérêts ? D’ailleurs, il est étonnant qu’on ne parle pas de dérapages de la part de M. Mélenchon. Il est vrai qu’en France, le terme «dérapage»  est réservé exclusivement à Marine Le Pen et à son père…

Deux poids, deux mesures …

Un bas du front à gauche, dont les facultés mentales semblent altérées, tant ses propos sont indigents et hors sujet dans une course à la présidentielle, et personne dans la classe politique française pour le remettre à sa place… Bien évidement, cet individu n’est pas dangereux pour le pouvoir politique, il ira à la soupe si Hollande le veut.

Une Patriote, Marine Le Pen qui dès qu’elle sort une vérité, se fait agresser de toutes parts. Que ce soit une vérité grave pour la santé publique, une vérité grave pour notre laïcité, une vérité grave sur l’insécurité en France. Elle menace la tranquillité des « élites » et leurs cercles d’influence, elle menace leurs privilèges, elle menace la dictature rampante (le MES en atteste une fois de plus), elle doit donc être empêchée de s’exprimer à tout prix, ou cas échéant, ridiculisée par toute une armada « d’experts », qui n’ont que les mots suivants à la bouche : « islamophobie, stigmatiser, nauséabond, fasciste, peur et dérapages ».

Insulter Marine Le Pen est une chose, insulter ses prochains électeurs, hé bien, c’est pareil ! Souvenez-vous, il n’y a eu aucun soutien de la classe politique, aucune sanction télévisuelle, ni radiophonique envers les insulteurs insultants des électeurs du FN. Les compatriotes Marinophiles seraient-ils donc « des sous-électeurs », « des intouchables » ?

Mais revenons à nos moutons …

Marine Le Pen et M. Mélenchon ne jouent pas dans la même cours, aucun débat n’est possible entre eux, Marine Le Pen étant à l’évidence plusieurs classes au dessus de ce monsieur si peu courtois.

M. Mélenchon n’aura jamais la carrure d’un présidentiable, mais en revanche, il a toute sa place dans une meute d’aboyeurs publics…

Anne-Lise Aram 

P.S. Il devrait aller faire un tour sur le site de BHL la règle du jeu, en effet, une des « idées » pour « faire baisser le Front National » est : « une insulte par jour » (sic !)  … A ce petit jeu, à n’en pas douter, M. Mélenchon est très fort !




En 1995, j’ai voté Jospin, en 2012, je voterai Marine contre les social-islamistes

Il temps pour moi de me dévoiler un peu. J’utilise un pseudo mélangeant les cultures, un pseudonyme qui fleure bon l’intégration.

Mais dans la vraie vie, j’ai un nom à consonance étrangère, mais un prénom bien français, étant de descendance européenne, je n’ai jamais ressenti de racisme à mon égard.

Mon père a combattu en Indochine et en Algérie, mon grand-père maternel s’est battu pour la France au côté du général de Gaulle.

La France ce pays des Lumières, qui a vu naître nombre de génies, dans tous les domaines…

Suis-je raciste, en disant que je suis patriote ? J’ai vu le jour dans les années 70, et fait comme (presque) tout citoyen mon service militaire. J’en déplore d’ailleurs la disparition. C’était un fantastique moyen d’intégration pour notre jeunesse, un mélange social et culturel intéressant. Nous étions tous égaux et devions servir notre pays, la France, en respectant l’autorité. Ce respect de l’autorité au combien importante, mais pourtant absente pour les « jeunes » d’aujourd’hui.

Je côtoie dans mon entourage professionnel des collègues de toutes origines. Je trouve cette diversité enrichissante. Je me souviens avec plaisir de jeunes marocains venant travailler dans une grande banque française pour s’y former. Certains d’entre eux faisaient le ramadan. Ils étaient vraiment ouverts, charmants et sympathiques, et ne cherchaient nullement à imposer leur façon de vivre. Tout  l’opposé des « jeunes » des quartiers …

Tout est une question de respect. Respect réciproque des personnes que nous côtoyons, respect pour notre mode de vie.

Le respect de la vie, n’est ce pas non plus d’encadrer un peu plus le droit (que je ne remets pas en cause) à l’avortement ? Surtout quand celui-ci se substitue à un mode de contraception … Qu’il y ait 15.000 jeunes filles mineures par an à avorter n’est pas acceptable. Au-delà des risques psychiques que cela engendre,  les séquelles physiques peuvent être profondes. Rien ne doit être interdit, il s’agit juste de poser des limites aux abus. Une politique familiale axée sur des parents présents, et non démissionnaires serait rétrograde ? Il est préférable que certaines mamans (ou papas) puissent rester à la maison pour s’occuper de leurs enfants, et s’épanouir auprès d’eux, au lieu d’aller pointer dans des entreprises à des postes peu gratifiants, sous payés et exécutant leurs tâches la peur au ventre.

Dans ma campagne nantaise, nombreuses sont les mamans (quelques papas aussi) étant assistantes maternelles, pour pouvoir travailler à domicile, tout en s’occupant de leurs propres enfants.

Enfin, je vais me confesser …

J’ai voté Sarkozy en 2007, comme bon nombre de Français crédules. En 1995 j’ai voté Jospin. Il m’est arrivé aussi de voter pour les verts … En résumé, je n’appartiens à aucun parti.

En 2012, la seule candidate à incarner mes valeurs, ma vision de la France, à défendre ma Patrie et ses intérêts, est Marine Le Pen.

Chère Patrie qui a vu couler le sang de nos ascendants, pour la protéger de toutes les agressions et nous permettre de conserver notre culture et notre patrimoine national. Ce patrimoine si chèrement défendu depuis des siècles, est en danger, prêt à disparaître en faveur des « accommodements » dont sont friands nos social-islam-istes

Anne-Lise Aram




Si Marine Le Pen peut se présenter, elle va faire un malheur, ils ont raison d’avoir peur !

Elle a raison sur de nombreux points. L’euro nous a ruiné, qui se souvient du kilo de pommes de terre à 1 franc ? du carambar ou du malabar à 20 centimes de franc ?  C’était avant le passage à l’Euro. Aujourd’hui ces mêmes produits sont à 1 euros pour les pommes de terre et 20 à 30 centimes d’euro pour les confiseries. Quel scandale! Ce ne sont que des exemples simples mais tellement parlants pour les « sans grades », les « petits », les gens de la classe moyenne qui se sont rendus compte qu’avant avec 500 francs nous avions un charriot rempli de nourriture à raz bord, alors qu’aujourd’hui pour 76 euros nous n’avons guère plus qu’un carton…

Quand à la préférence nationale, qu’y a t’ il de honteux ? Si l’on identifie le monde à une famille, il est évident que nous préférons nos enfants à nos neveux, nos neveux aux enfants de nos voisins… Il est normal que nous privilégions la chair de notre chair, et cela n’a rien de raciste ou de xénophobe, c’est juste une évidence. Quelle hypocrisie de la part de la classe politique. 

Que pourrait-il y avoir de mal à voter pour Marine Le Pen, en 2012, alors que 80% de votants se sont exprimés en faveur de M. Chirac en 2002. Celui là même qui avait eu des propos plus que contestables:  « le bruit et l’odeur… ». 

Je suis désolée, mais autour de moi, les gens prêt à voter Marine Le Pen ne sont ni des dérangés, ni des illettrés, ni des exclus, comme voudrait le faire croire la presse à la solde de l’UMPS. Ce sont des gens censés, qui ont en marre d’être pris pour des idiots par tous les gouvernements successifs.  

La droite Française est molle, la gauche l’est tout autant, seul le FN aujourd’hui semble s’être approprié leurs terrains de chasse. Un coup sociale, un coup nationale, un autre coup laïque, Marine est sur tous les fronts, elle parle aux Français, elle les touche et engrange des voix de toutes parts. C’est cela le vrai danger que représente Marine Le Pen. Elle incarne les attentes de nombreux patriotes bafoués par les « élus ». C’est un danger, oui, pour les partis au pouvoir, immobiles, à la solde des puissances financières, C’est un danger pour la dictature rampante, qui s’installe jour après jour en France… Elle gêne, et pour s’en persuader, il suffit de voir le nombre d’articles qui lui sont consacrés jour après jour. Articles, bien entendu à charge, pour tenter de la discréditer auprès du plus grand nombre. Bien entendu, lorsque des prix Nobel d’ Économie abondent dans sons sens, on s’abstient d’en faire mention … Une telle chasse aux sorcières ne semble pas exagérée? D’autant plus que nombreux sont les hommes politiques affirmant qu’elle ne sera jamais élue.

Pour sûr, François Hollande à tout compris aux problèmes des gens, une de ses premières mesures en cas de victoire, le mariage des gays et lesbiennes est une priorité pour une majorité de Français… pauvre France…

Anne-Lise Aram




Chez moi l’étranger est roi

C’est une jolie histoire que je vais vous conter.

J’habitais une maison coquette avec mes enfants. Un beau jour, une personne est venue chez moi, puis s’est installée, sans y être invitée. Cette personne ne parlait pas un mot de ma langue.

Bien entendu en tant que croyante je ne pouvais chasser cette personne qui semblait si malheureuse avec ses 5 enfants.

Je vivais déjà dans la pauvreté, à découvert tous les mois, mais bien entendu, ma générosité m’obligeait à offrir le couvert et le gîte à ces 6 bouches supplémentaires, au détriment, des besoins si peu importants, de mes enfants.

Puis cette personne qui ne partageait pas les mêmes convictions religieuses que moi, me demanda de ne plus acheter de viande de porc, mais uniquement de la viande respectant ses convictions personnelles. Ma bonté d’âme m’ordonna d’obéir, je privais donc avec plaisir, mes propres enfants de la viande de mon terroir, pour le bien être de notre communauté. Il était hors de question que j’oblige mes invités à manger selon mes désirs. L’étranger est roi, chez moi.

Vint enfin le jour où nos enfants furent grands, assez pour travailler. Comme notre président, un certain François, avait décrété que seuls les jeunes étrangers pouvaient postuler à des emplois publics, ce fut un immense plaisir d’apprendre que les enfants de ma « colocataire » avaient tous un emploi garanti. Les miens moins chanceux devaient attendre, mais ce n’était que justice. L’étranger est roi chez moi.

Enfin vint l’heure de la retraite pour moi. Mon amie qui ne parlait toujours pas un mot de ma langue me fit comprendre qu’il était temps pour moi de partir, me montrant la porte.

Ses enfants, avaient finalement préféré un travail dans le « commerce » comme ils disent, bien mieux « payés » que les emplois réservés pour eux par le président.

Mes enfants étaient au chômage, j’étais ruinée, je n’avais plus rien à manger et plus de toit sur la tête. J’ai tenté de reprendre ma maison, mais la justice m’a condamnée à payer des dommages et intérêts à mon « hôte » et l’a autorisée à rester dans ma demeure, car j’étais une raciste Souchienne.

Quelques années plus tard, alors mariée (sans en avoir eu le choix) à un polygame de 35 ans, j’apprenais que notre nouveau président était une femme, une certaine Marine et notre premier ministre un certain Copé. Cela ne semblait pas plaire à tout le monde, à ce que je comprenais, ne parlant pas la langue de mon nouveau quartier.

Ne voulant pas me faire lapider comme mon ancienne voisine, qui avait eu l’audace de regarder l’Imam du quartier sans être voilée comme l’exige notre loi, je préférais faire profil bas et ne pas donner mon avis sur la question. Dura Charia Sed Charia.

Marine n’avait pas été élue démocratiquement, car depuis le droit de vote des étrangers, et les flux massifs d’immigration des premières années de présidence de François, les nationaux étaient minoritaires et n’avait pas le droit de s’exprimer sur notre État islamique.

A l’aide de l’armée de mécréants et d’infidèles, elle était parvenue au pouvoir par la force, menaçant notre religion d’amour et de paix et prônant un retour à une justice archaïque basée sur les valeurs d’une république Laïque… 

La communauté internationale cessait toute relation diplomatique avec la France, à l’exception de l’Autriche, la Suède, la Finlande et la Norvège.  Les États-Unis-Islamiques préparaient une riposte d’ampleur à ce fait d’arme, 2020 allait se terminer dans un bain de sang…   

Anne-Lise Aram