1

Il faut lire la charte du halal des « modérés » du CFCM

Suite aux évènements dramatiques qui ont coûté la vie à sept personnes innocentes, les représentants du culte musulman sont rapidement intervenus pour éviter les amalgames. Ils ont condamné ces assassinats tout en demandant que l’islam ne soit pas mêlé à ces crimes.

Je pense qu’il est important de revenir sur l’évolution de cette religion durant les trente dernières années. Les premières générations de musulmans étaient discrètes : il n’y avait ni demande de nourriture halal, ni prières dans les rues ou autres revendications. Tout allait bien dans une République laïque.

Puis, l’augmentation du nombre de musulmans étant exponentielle (triplement en trente ans) et d’autres générations plus demandeuses ont poussé le gouvernement français à créer le Conseil Français du Culte Musulman pour gagner en visibilité et lisibilité.

Le CFCM est donc la vitrine officielle de l’islam en France et, au-delà de ses déclarations revendiquant un islam modéré ainsi qu’une reconnaissance, regardons les faits concrets de cette structure. Il est primordial de juger sur les actes et non simplement sur les paroles.

Prenons exemple sur le concept du halal qui défraie tant la chronique et regardons comment le CFCM démontre sa modération au travers de la « Charte d’hygiène et de qualité HALAL du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) ».

Ce document est primordial pour comprendre la logique des musulmans de France. Prenez le temps de le lire !

On y apprend que : « Le Halal est un moyen et une condition pour cheminer vers Le Créateur et revêt donc une importance fondamentale pour les musulmans ». Nous sommes bien loin des cinq piliers de l’islam, seules obligations « officielles » mises en avant par les musulmans eux-mêmes !

Cette charte, faisant autant référence au coran qu’à certains hadiths (Al-Boukhari), impose entre autre des sacrificateurs musulmans, des vérificateurs musulmans également ainsi qu’un lieu de stockage fermé pour s’assurer que les outils d’abattage ne soient pas en contact avec des éléments impurs. On se retrouve dans la même configuration que les Quicks halal (qui appartiennent à l’état français) dans lesquels, la nourriture non halal est préparée ailleurs et vendue sous scellés…

Ces demandes ne proviennent pas de fondamentalistes musulmans mais des représentants modérés de l’islam en France.  Parallèlement, Le Haut Conseil à l’Intégration a rendu un rapport, en septembre 2011, alarmant sur les revendications religieuses à l’école et dans les entreprises. Il y a trente ans, les musulmans se contentaient (sur le plan alimentaire) de ne pas manger de porc, aujourd’hui, ils demandent à manger de la viande certifiée halal (croissance de 10% du marché en trois ans).

On notera donc quatre éléments majeurs :

  1. Les musulmans sont passés de 3,6% de la population en 1988 à 10% aujourd’hui, soit un triplement.
  2. Sur  le terrain de plus en plus de revendications.
  3. Les représentants officiels musulmans appliquent ouvertement de plus en plus les préceptes de leur religion.
  4. Les non musulmans, au nom de la tolérance et du multi culturalisme, acceptent de plus en plus les revendications et préceptes, y compris la souffrance animale et la taxe halal.

Cette charte du halal est représentative d’une radicalisation des pratiques. Il est primordial de signaler que c’est le CFCM lui-même qui les met en place et il n’est plus surprenant, dès lors, de trouver ceci sur le site de la plus grande mosquée de France :

« Pour un musulman, tous les aspects de la vie, le matériel et le spirituel, la religion et l’état, sont liés, car tout appartient à Dieu, et à Lui Seul. L’Islam donne des directives précises à suivre dans chaque domaine de la vie : au niveau individuel, moral, social, politique,
économique,
… »

Ces directives proviennent des mêmes sources que pour le CFCM : le coran et la sunna. Plus précisément, il s’agit de la charia. Vous pouvez trouver des extraits du coran dans ce lien et si vous doutez de la version des versets, vous pouvez vérifier leur exactitude sur le site du CFCM .

Ma démarche est de questionner sur l’islam et sa montée en puissance. Comment peut-on dissocier islam et islamisme tout en appliquant une partie de ses textes et tout en en rejetant une autre ? Un médecin dissocierait il l’alcool de l’alcoolisme ?

Cette évolution de l’islam, tant sur le terrain que chez ses représentants, correspond à la vie de Mahomet. Il s’agit d’un élément clef pour comprendre cette religion. Dans un premier temps, Mahomet n’était pas écouté et avait peu de fidèles, c’est dans cette période qu’il a produit les versets les plus pacifiques. Puis, il a été chassé de la Mecque, période qui s’appelle l’hégire. C’est à ce moment qu’il est devenu un chef de guerre et dans lequel il a produit des versets agressifs.

C’est là qu’il est important de comprendre le principe d’abrogation des versets. Mahomet était de plus en plus violent et ses derniers versets étaient en contradiction avec les premiers, voici ce que dit le coran :

« Nous n’abrogeons aucun verset, Nous n’en faisons oublier aucun sans le remplacer par un autre qui soit meilleur ou équivalent. Ne sais-tu pas que Dieu est tout puissant ? »

La clef de la compréhension de l’islam est là ! Tant que les musulmans étaient minoritaires, ils prônaient l’amour et le respect de l’autre. Dès lors qu’ils gagnent en puissance, à l’époque c’était par les armes, aujourd’hui par le nombre et les soutiens politiques, un certain nombre d’entre eux appliquent les derniers versets de Mahomet qui mettent en place la charia.

On retrouve cette logique dans l’alimentation, le travail, l’école etc. On la retrouve également dans la demande du grand mufti d’Arabie Saoudite de détruire les églises en Arabie, en Tunisie, Libye, Maroc, Algérie d’instaurer la charia dans la constitution.

Tout cela n’est qu’un enchaînement écrit il y a des siècles et qui est même décrit dans « la division du monde dans l’islam ». Document à lire…

Ce texte n’est pas exhaustif mais il est basé sur des faits et des documents produits par des musulmans modérés.

Je terminerai par cette blague connue :

Un patient se rend chez son médecin et lui dit qu’il a mal quand il se touche la tête, la jambe, le ventre ou le bras. Le médecin lui rétorque que c’est normal puisqu’il a le doigt cassé.

Polygamie, prières dans les rues, revendications halal, à l’école, au travail, financements de mosquées, voile intégral ou voile dans les institutions etc etc

Est-ce notre société qui est malade ?

Anthonin Lamoureux




Hollande, sa porte-parole franco-marocaine Najat Belkacem et l’islam de France…

Le journal en ligne slateafrique .com nous a délivré un article (1) aussi riche qu’intéressant sur le nouveau soutien apporté par le royaume chérifien à la nouvelle égérie socialiste  des médias. Bonne pioche pour celui qui a déjà su charmer le FLN algérien (2) qui finance de nombreuses mosquées en France. Il est toujours important de connaitre les soutiens d’un candidat à l’élection présidentielle car ces derniers ne sont jamais gratuits ! D’ailleurs, nous serions des mauvaises langues en constatant la progression de la fortune personnelle de Bolloré de 31% cette année (3), lui qui avait prêté son yacht un lendemain d’une certaine élection présidentielle.

Christine Tasin avait déjà relevé la double appartenance de la porte parole du candidat socialiste :

« Najat Belkacem assume totalement cette double allégeance politique et bi-nationale dans une interview à Bladi.net, où elle expliquait que ce conseil «s’exprimera d’abord sur les sujets dont [il] sera saisie par Sa Majesté en faisant valoir un point de vue de Marocains de l’étranger, et pour ce qui me concerne de Franco-Marocaine engagée dans la vie politique française»

Là où l’on devrait s’interroger un peu plus, dès lors qu’un roi étranger peu influer directement sur un futur président, c’est à la fin de l’article :

 Mais peu importe aujourd’hui, le désormais «directeur de com» de Hollande venait d’être décoré par Mohammed VI du Wissam Alaouite, la Légion d’Honneur marocaine, une médaille qui vaut caution pour celui qui la porte à son revers. Le roi, dit-on, avait financé la toute-nouvelle mosquée d’Evry et ses imams devront en retour de la sollicitude du Commandeur des Croyants, avoir l’obligeance de calmer leurs ouailles…

Et donc là, si on se renseignait un peu plus sur cet organe politico-religieux qu’est la mosquée d’Évry ?

Celle-ci est la plus grande de France (4) et elle possède un site internet fort instructif inconnu par les associations « anti-racistes » et luttant pour promouvoir l’islam. En effet, nous pouvons y lire sur la page de présentation de l’islam (5) ceci :

Pour un musulman, tous les aspects de la vie, le matériel et le spirituel, la religion et l’état, sont liés, car tout appartient à Dieu, et à Lui Seul. L’Islam donne des directives précises à suivre dans chaque domaine de la vie : au niveau individuel, moral, social, politique,
économique, …

Cependant, Dieu a créé chacun d’entre eux avec des particularités physiques et mentales, et les considérer égaux en tout point serait une injustice.

Pour rappel, extraits du livre qui fournit des « directives précises » (extraits du site oumma.com, plus grand site de musulmans de France): Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humilies .(6)

Et si vous craignez de n’être pas justes envers les orphelins, …Il est permis d’épouser deux, trois ou quatre, parmi les femmes qui vous plaisent, mais, si vous craignez de n’être pas justes avec celles-ci, alors une seule, ou des esclaves que vous possédez. Cela afin de ne pas faire d’injustice (ou afin de ne pas aggraver votre charge de famille).(7)

ô les croyants ! Ne prenez pas pour alliés les Juifs et les Chrétiens; ils sont alliés les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour alliés, devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes. (8)

Devons nous nous inquiéter des liens entre un candidat et l’oligarchie marocaine dirigée par des islamistes fraichement élus et dont l’arrivée au pouvoir a coïncidé avec la grâce royale de centaines d’islamistes (9) ?

Anthonin Lamoureux

(1)    http://www.slateafrique.com/82549/comment-maroc-courtise-hollande

(2)    http://www.lesinrocks.com/actualite/actu-article/t/56604/date/2010-12-14/article/francois-hollande-en-campagne-a-alger/

(3)    http://www.challenges.fr/classements/fortune/fiche/vincent-bollore;85.html

(4)    http://fr.wikipedia.org/wiki/Mosqu%C3%A9e_d%27%C3%89vry-Courcouronnes

(5)    http://www.mosquee-evry.fr/modules/pages/index.php?pagenum=5

(6)    http://oumma.com/quran/9?page=1

(7)    http://oumma.com/quran/4

(8)    http://oumma.com/quran/5?page=2

(9)    http://www.20minutes.fr/ledirect/876938/maroc-mohamed-vi-libere-militants-islamistes




La France est-elle un pays fasciste ?

L’autre jour, j’entendais une énième fois une personne accuser notre pays de fasciste suite au traitement médiatique du playboy de Nantes et de sa si discrète maîtresse. Me demandant si les gens n’exagéraient pas, je suis allé sur wikipédia pour trouver la définition de ce mot :
« Au sens large, le terme fascisme a pris un sens générique. Il s’est étendu à tout mouvement politique s’appuyant sur un pouvoir fort, les métiers organisés en corporations, l’exaltation du sentiment nationaliste, le rejet des institutions démocratiques et libérales, la répression de l’opposition et un contrôle politique extensif de la société civile. Le nazisme s’est en partie inspiré du fascisme. »
Je me suis dit que cette définition pouvait correspondre à la situation en France mais il faut juste changer un mot : nationaliste par mondialiste islamisé.
Maintenant, reprenez la définition et analysez là :
« Tout mouvement politique s’appuyant sur un pouvoir fort » : mettez y l’UMP, le PS, les Verts, les Besancenot ou Mélenchon. Tous d’accord pour la discrimination positive, le financement de l’islam, la condamnation systématique de toute critique allant contre eux. Ils possèdent l’essentiel des postes clefs (avec cumul des mandats). Ils décident d’arranger, au niveau local (les prères dans les rues, piscines réservées, nourriture hallal dans les collectivités, financement de lieux « cultuels » et culturels ») tout en niant au niveau national. L’arme ultime étant la HALDE, un organisme défendant ce nouvel ordre sans avoir de compte à rendre.
Souvenez vous du métissage de sarkozy, de la France « ni une terre, ni un peuple, ni une religion, ni une culture » de besson, du « je préférerais être un africain plutôt q »un occidental » de mélenchon; et j’en passe…
Souvenez vous de la loi taubira condamnant la traite négrière transatlantique en occultant la traite négrière arabo musulmane pour que les jeunes arabes ne portent pas le poids des erreurs de leurs ancêtres (qui a duré plus d’un millénaire et fait 17 millions de victimes).
« Les métiers organisés en corporations » : regardez l’essentiel du journalisme, toujours compatissant et refusant de parler des sujets trop brûlants malgré le nombre de français qui en sont victimes. Ajoutez les associations telles que le MRAP, SOS RACISME, la LICRA, les indigènes de la république, le CRAN etc… un nombre incalculable de personnes salariées pour faire du lobbying mondialisme islamisé. Et je ne parle pas du CFCM dont l’objectif est de crier à la stigmatisation et de réclamer des accommodements…
Souvenez vous de bouteldja et de ses insultes, des silences assourdissants des médias et des associations anti racistes lors d’agressions anti blancs (cf la famille perpignanaise ou de ce père de famille qui est décédé en photographiant un lampadaire).

« Le rejet des institutions démocratiques et libérales » : le traité de Lisbonne a été entériné malgré le désaccord du peuple. Le vote des suisses, suite au référendum contre les minarets, a été critiqué ouvertement et malgré des sondages unanimes, les « zélites » ont nié notre réalité et refusé toute consultation. Notez comment un président de l’europe a été nommé sans élection et comment des technocrates décident de nos lois (et bientôt de nos budgets). Voyez comment le peuple est mis de côté dès lors qu’il exprime son mécontentement à propos de ce mondialisme islamisé : « le débat sur l’identité nationale »….
« La répression de l’opposition et un contrôle politique extensif de la société civile » : Eric Zemmour a fait les frais de sa liberté de parole ainsi que l’avocat général Bilger. Regardez les pressions subies par Riposte Laïques et les insultes répétées… Le MRAP a fait un rapport hallucinant sur le racisme et internet, Kouchner propose de limiter la liberté d’expression, Le délit de blasphème commence a pointé son nez…
Souvenez vous de jonathan ou de Madame Truchelut. Comparez leurs condamnations à celles de voleurs récidivistes, agresseurs ou musulmans intégristes qui ont maltraité leurs familles…
Souvenez vous des drapeaux français brûlés ou servant de papier toilette, il en a fallut du temps pour en entendre parler ! mais l’affiche du FNJ avec le drapeau algérien et les minarets, combien de temps a-t-il fallut pour qu’il soit interdit ?
Tout cela ne vous effraie pas ? Pensez-vous que vous pouvez parler librement de ces sujets sans risquer de sérieux ennuis ?
Pensez vous que vous auriez le droit de faire cela devant une mairie :
http://www.dailymotion.com/video/xc7ue3_islam-quand-la-mosqu%E9e-de-drancy-de_news
mais pour défendre la laïcité ?
Moi, je pense que nous vivons dans un état fasciste où les occidentaux qui aspirent à vivre leurs valeurs républicaines sont considérés comme des ennemis. Le pouvoir appartient à une caste appelée « zélites » : elle est composée des politiques avides du pouvoir et dépendants des médias, des bobos gauchos vivant au dessus du peuple, des médias et de certaines associations, des syndicats et du patronat.
Les zélites veulent un nouvel ordre mondial, sans frontières, métissage obligatoire avec comme arme l’islam pour vaincre les valeurs chrétiennes et venger le passé colonialiste/esclavagiste des occidentaux. On notera que ces zélites porteront aux nues les autres cultures et rejetteront les leurs.
Il y a des gens en France, quelles que soient leurs origines, couleur de peau, religion, qui refusent de perdre nos valeurs républicaines. A nous de lutter contre ce nouveau fascisme.
L’islam et l’immigration massive sont les deux fers de lance des zélites. Ils permettent de semer la division au sein des français. Si nous observons tous que cette immigration est trop importante pour permettre une bonne intégration (malgré le discours des zélites qui affirment que le solde migratoire est nul), l’islam reste un tabou. Je rappellerai cette histoire :
« un homme se rend chez son médecin, il lui explique qu’il a mal lorsqu’il se touche le ventre, le genou, la tête, le pied etc etc.. le médecin lui explique qu’il a le doigt cassé !»
Et maintenant :
« la France se plaint des voiles à l’école, voiles intégraux, repas hallal imposés, polygamies, refus de contenus de cours de biologie, d’histoire, de sports, prières dans la rue etc etc… qui osera dire que c’est peut être l’islam qui pose un problème ? »
Et maintenant, pour ceux qui souhaitent lutter contre ce fascisme (dans le pays des droits de l’homme), informez vous et informez autour de vous !
Anthonin Lamoureux




Le coup de la stigmatisation, cela commence à être éculé…

Bonjour à tous,
Une amie franco algérienne m’a envoyé ce sms (à faire suivre) à propos de l’affiche du front national jeunesse:
« 130 personnalités viennent de signer une pétition pour dénoncer le caractère raciste de l’affiche brandie par Jean-Marie Le Pen au soir du premier tour – une Francerecouverte d’un drapeau algérien sur lequel poussent des minarets, avec au premier plan une femme en voile intégral. Elle a beau dire « non à l’islamisme », toute la mise en scène insinue que l’immigration algérienne est forcément synoyme de montée de l’intégrisme. Terrifiante confusion, qui insulte tous les algériens laïques ayant subi et combattu le fanatisme. »
Cette information a déjà été abordée dans RL mais je pense que l’ensemble de la discussion est intéressante à aborder :
Cette amie a quitté la religion musulmane à cause de son contenu et de la place qui y est faite aux femmes. Elle m’a fait découvrir celle-ci (et je lui en suis infiniment reconnaissant) car elle continuait à défendre les musulmans et le fait que cette religion est paix et tolérance. A l’époque, je connaissais peu l’islam mais je savais qu’elle était à la source de la majorité des guerres sur notre planète. J’ai donc cherché plus d’informations et ainsi découvert RL et de nombreux sites résistants.
Nous avons longuement échangé autour des informations recueillies. Au début, elle disait que je tenais des propos racistes sauf que je ne suis pas raciste. N’ayant aucun sentiment de supériorité ou d’infériorité par rapport aux différentes ethnies, et elle en était consciente, cet argument a vite été écarté. A chaque fait, évènement avéré, démontré, vérifiable, elle m’opposait le fait que tous les musulmans n’étaient pas pareil.
L’autre jour, elle me parlait de la stigmatisation des musulmans par les Français de souche. Je lui rétorquais alors que les Français, en grande majorité, n’étaient ni racistes ni islamophobes mais en avaient ras le bol de certains comportements. Je lui expliquais aussi que dans notre culture, le débat était important sauf que nous ne pouvions nous exprimer librement sans être montrés du doigt alors que certains immigrés ou fils d’immigrés, comme elle ne se gênaient pas pour nous faire des reproches. Le fait même de laisser nos détracteurs s’exprimer démontrait notre volonté de débattre et d’accepter nos interlocuteurs. Mon amie m’expliqua qu’elle, comme tous ses congénères, étaient dans la même démarche. Je lui ai rappelé que ce n’était point le cas puisqu’à nos arguments étaient opposés accusation de racisme, stigmatisation etc…
J’ai alors expliqué à celle-ci qu’inconsciemment, elle se bloquait en ne reconnaissant pas qu’elle n’acceptait pas les critiques tout en en faisant!
Elle gérait les situations à deux vitesses : liberté d’expression pour eux et condamnation pour nous.

Le lendemain, elle m’envoya ce sms.
Je lui ai dit que l’Algérie subventionnait des mosquées en France ainsi que des imams. D’où une ingérence de ce pays afin d’islamiser mon pays. En outre, je lui ai rappelé que la carte de France avec le drapeau algérien était une création d’Algériens et qu’au final, l’affiche du FNJ ne faisait que démontrer une réalité.
J’ai également rappelé que les Algériens laïcs n’avaient jamais critiqué l’intrusion religieuse de l’Algérie dans la paysage sociologique de la France ainsi que l’utilisation de la carte de mon pays pour promouvoir un pays étranger. De là, j’ai conclu en expliquant que dans ce cas, comme tant d’autres, des comportements induisent des réactions mais que consciemment, les comportements n’étaient pas condamnés à la différence des réactions.
Je n’ai plus de nouvelles depuis…
Je tenais à vous faire partager cet exemple de qui stigmatise qui.
Anthonin Lamoureux




Est-il normal que des défenseurs de la laïcité parlent d'immigration et d'insécurité ?

J’avais découvert RL grâce à son combat pour la laïcité. Ces derniers temps, des sujets tels que l’immigration, l’insécurité sont apparus. Est il normal que des défenseurs de la laïcité et des femmes en viennent à aborder ces thèmes ? On pourrait croire que non mais cela s’est fait logiquement dans une France, du 21ème siècle, malade de ses tabous et de sa bien pensance.
Comment les intervenants en sont ils arrivés là ? Comment pourrait on défendre la laïcité et les femmes sans le cadre rassurant de notre devise nationale « liberté, égalité, fraternité » ?
Ce tableau de Delacroix fait partie de nos symboles forts : une femme, drapeau français à la main , menant des hommes dans un combat pour la liberté.

Déjà en 1830, nos ancêtres se battaient pour ces principes ! et que se passe t’il presque deux siècles plus tard ? La laïcité est remise en question par une religion qui ne reconnait ni la liberté (d’expression), ni l’égalité (entre hommes/femmes et fidèles/infidèles), ni la fraternité (croyants, gens du livre et athées). En outre, non seulement les membres actifs de celle-ci remettent en cause nos principes mais les zélites et une partie de notre population également.
Quelle honte, en 2010, de voir la gravité du combat pour la laïcité et les femmes emporté sur le champ dangereux de l’immigration ou de l’insécurité parce qu’il a été abandonné par les élus !
Les textes que j’ai pu lire m’ont montré la nécessité de défendre la liberté d’expression bien malmenée par des censeurs aveugles (souvent obèses de leurs privilèges), l’égalité dans un pays où des femmes se voient reléguées à des objets sexuels et la création de la discrimination positive qui permet de créer des différences officielles, la fraternité à cause d’un communautarisme encouragé par la diversité et la richesse de « l’autre ».
Vous me demanderez le rapport avec l’immigration et l’insécurité ! Et bien l’immigration massive se fait en dépit du bon sens. Au lieu d’aider les entrants à s’imprégner de nos valeurs, nos zélites encouragent ceux-ci à cultiver leurs différences, à remettre en cause nos principes républicains au nom de l’anti racisme et de la repentance. La grande majorité de cette immigration est musulmane et, même si la majorité des musulmans est composée de gens bien et respectueux, un bon musulman est anti républicain ! cela est lié au contenu de cette religion, ce grand tabou jamais remis en cause par nos zélites.
Comment voulez vous que des personnes s’insèrent dans un pays lorsque :
· Ce pays se flagelle et vante les cultures qui ont poussés les gens à émigrer
· Leurs valeurs sont à l’opposé des nôtres mais seules les nôtres sont remises en questions et les leurs inabordables au nom du racisme.
· Le chef du pays met en place la discrimination positive et la laïcité positive.
· Leur religion réfute notre mode de vie
Que ce soit à Woippy ou ailleurs, on peut observer le refus des lois françaises. Cela est révélateur du rejet de notre devise : rejet de la liberté en niant le cadre nécessaire pour la vie en commun (conduite dangereuse, respect de la liberté des autres à évoluer en sécurité), rejet de l’égalité en niant l’égalité devant la loi (d’où l’intervention des forces de l’ordre) et rejet de la fraternité (le véhicule a été volé à qui, les bâtiments et voitures brulés étaient à qui ?). De fait, qui stigmatise qui ?
On voit tous que la remise en question des principes républicains est du fait de personnes issues de l’immigration . Malika Sorel explique très bien dans son livre « le puzzle de l’intégration » les facteurs freinant l’intégration de ces populations. La religion de ces personnes, de par son contenu, est également un frein majeur car, si elle propose un mode de vie, elle rejette également nos principes.
La France se balkanise ; nous assistons, de jour en jour, aux attaques envers sa constitution. RL fait partie des rares à avoir accepté de défendre celle-ci. Mais nous devrions nous questionner et comprendre pourquoi la société a laissé dériver des comportements que nos ancêtres ont combattu.
RL a le courage de mener ce combat sans tabous. Et c’est bien parce que la laïcité et le droit des femmes font partie d’un ensemble que nous devons prendre en compte la totalité des facteurs si nous voulons protéger l’esprit de lumière de notre pays.
Anthonin Lamoureux




L'incroyable tabou français sur l'immigration et l'islam

Qu’il est triste de voir notre pays se déliter à un rythme si effréné ! Là où j’avoue ne pas comprendre, c’est dans l’incapacité de la majorité des Français à faire le lien entre les évènements tels que la montée de l’islamisme, violence, chômage, terrorisme intellectuel, régression de la place de la femme, accusations de xénophobie ou racisme, crise du logement, rejet des valeurs républicaines et les prises de positions des zélites.
Je peux entendre que l’on puisse avoir peur d’être traité de raciste ou xénophobe (et je remercie RL de briser les tabous en montrant que l’on peut être humaniste et critiquer) mais je suis extrêmement surpris des attitudes de nombreux compatriotes qui constatent mais ne remettent jamais en question l’immigration et l’islamisme. Comme si seul les Français portaient toutes les responsabilités. Il est évident que 30 ans de Sos Racisme et les résultats de mai 68 sur les mentalités aient favorisé l’ethno masochisme mais quand même !
Comment peut on rester sur une posture de constat et de culpabilisation sans se poser des questions légitimes ?
Voici les questions auxquelles mes relations ne cherchent pas de réponses comme si l’on remettant en cause les dogmes d’une religion auprès de fervents croyants :
– Il y a en moyenne 200 000 nouveaux arrivants. A l’heure de la crise du logement, où logent ils ? un ami travaillant dans l’insertion par le logement m’expliquait qu’il gagnait 1460 euros/mois. Il paie 450 euros/m de loyer pour un deux pièces à Garges. Il paie environs 500 euros d’impôts locaux et tout ça en HLM. En participant à une commission Droit Au Logement Opposable à la préfecture, il a appris que le préfet demanderait que les plafonds soient revus à la baisse afin d’obliger les gens comme mon ami de payer un loyer surtaxé et donc de partir pour laisser sa place aux personnes vivant des minimas sociaux. Cet ami s’est renseigné et dans le privé, les loyers varient autour de 600 euros pour un studio ou un deux pièces ! Entre les impôts et son loyer, son niveau de vie a considérablement baissé.
Pensez vous qu’il y a un lien entre les mal logés ou les personnes vivant mal avec un revenu moyen et l’immigration massive ?
– La France compte plus de 3 millions de chômeurs, il faut rajouter les personnes vivant du RMI et n’étant pas inscrites au pôle emploi. Les nouveaux arrivants travailleront ils ou non ? Dans un cas ils prendront le travail aux chômeurs et dans l’autre, ils seront assistés.
Pensez vous qu’il y a un lien entre l’explosion de la précarité à un moment de crise du travail et l’arrivée de 200 000 personnes par (soit 1 million tous les cinq ans) ?
– Il y a des manifestations de clandestins qui s’offusquent de payer des impôts sans être régularisés. Comment peut on payer des impôts sans avoir d’existence administrative ?
Pensez vous que des personnes en situation irrégulière respecteront un pays dans lequel ils séjournent illégalement, ont trafiqué des papiers pour travailler et manifestent ouvertement leur mécontentement des choix qu’ils ont fait en les reprochant à la France ?

– L’islam est une religion de paix et de tolérance™. Pensez vous que le niveau de vie dans les pays à majorité musulmane n’ait aucun lien avec les préceptes de cette religion ?
– L’islam est une religion de paix et de tolérance™. Pensez vous qu’il y a un lien entre le contenu de cette religion et les burqas, les attentats, meurtres et mise sous protection de certaines personnalités, baisse des droits des femmes ? Pourquoi les médias ne parlent jamais du contenu de cette religion.
– L’islam est une religion de paix et de tolérance™. Pensez vous qu’il y a un illogisme entre le fait que cette religion soit présentée comme l’exemple à suivre et que nos prisons soient remplies à 70% de musulmans ?
– L’histoire au collège n’abordera plus Clovis mais parlera d’autres cultures. Dans le même temps, l’éducation nationale, par le biais des ELCO, encourage l’apprentissage de la langue et de la culture d’origine. Pensez vous qu’en agissant ainsi, les jeunes issus de l’immigration s’intègreront plus facilement ? Auriez vous envie de rejoindre une nation qui ne s’aime pas ? Pensez vous que l’état de violence qui règne dans les établissements scolaires soient normal ?
http://www.letemps.ch/Page/Uuid/6adc8ae0-06d4-11df-94c2-2988331f6ea6
– L’état vante l’enrichissement de l’immigration et nous explique que c’est une chance pour nous. Pensez vous que la mise en place de « busing » pour envoyer les bons élèves des ZUS dans de bons établissements en soient la preuve et quelle est la logique de vouloir faire revenir des français de souche dans ces zones pour améliorer le niveau scolaire ? Comment peut on dire à des jeunes, issus de l’immigration, de quitter leur quartier pour qu’ils réussissent et dire à d’autre d’y venir pour permettre à ceux qui sont restés, et donc étaient des freins pour leurs camarades, de s’élever ?
– L’état veut mettre en place des finances islamiques. Dubaï a le mérite de montrer que cette finance a ses limites mais que dire de cela :
http://www.al-kanz.org/2010/01/05/spmf-gir/
Pensez vous qu’une communauté qui se regroupe et propose des formations pour lutter contre les GIR donne raison à l’état de défendre les finances islamiques ?
– A l’heure du débat sur l’identité nationale, la Marseillaise est critiquée et le fait que des franco algériens aient brulé des drapeaux français ne semble pas choquer nos zélites. Je vous recommande de bien lire les paroles en français de l’hymne algérien : http://algeriemusique.free.fr/pages/hymne_algerie.html
donc Pensez vous que des personnes ayant cet hymne national puissent s’intégrer et aimer notre pays ?
– Une majorité d’immigrés disent s’installer en France parce que leurs pays d’origine les maltraitent. Pensez vous que ces personnes soient masochistes au point d’y investir leur argent et d’y retourner en vacances ?
Voilà beaucoup de questions et la liste est loin d’être close ! Mais pourquoi ne pas chercher à répondre à celles-ci d’abord ?
La France est une terre d’accueil ; c’est indéniable ! mais on doit le faire dans de bonnes conditions et sans que cela soit un poids trop lourd pour le peuple qui y vit ! c’est une question d’équilibre, de respect mutuel et d’efforts qui vont dans les deux sens.
Anthonin Lamoureux