1

Le vote français du 22 avril, espoir pour les peuples du monde

Pres de 20% des Français ont pris conscience que l’idéologie et la propagande multiculturelle conduisent à un régime de terreur et de violence. Violence de la délinquance quotidienne, terreur économique et financière.

Le racisme des partis du système UMP et PS est bien réel. Il est à la fois pervers et vicieux. Pervers, parce qu’il se présente comme un antiracisme et une idéologie de l’indifférence des ethnies, des cultures et des races. Vicieux parce qu’à travers la doctrine officielle, c’est la négation des peuples d’Europe et du peuples de France, voué à la disparition physique, à la destruction morale, au bannissement économique ainsi qu’au harcèlement judiciaire, et cela au nom du bien.

Alors oui, le vote de 20% des Français est une chance pour la paix dans le monde.

C’est une chance parce que ce message visible par tous les peuples du monde est le signal de fin de partie d’un modèle centré sur l’homogénéisation du monde et la destruction des différences des peuples et des territoires.

20% des Français ont perçu que les mots sont déformés : le droit à la différence sur un même territoire est de fait une obligation d’accepter l’uniformisation du monde ; l’accueil de l’autre est un diktat pour l’effacement de soi et la négation de sa propre identité en tant qu’européen d’Europe, en tant que français de France ; l’aide aux plus faibles est utilisée pour financer les déserteurs qui quittent leur propre patrie, abandonnant leurs familles et leurs obligations envers la terre de leurs ancêtres. Ce ne sont pas les plus faibles qui partent, mais les plus aptes.

Alors quoi, n’est il pas possible de proposer un autre modèle pour l’harmonie du monde, un modèle dans lequel chacun participe au développement de son territoire sans chercher ni subir la guerre ouverte du mondialisme.

L’espoir pour le monde, c’est quand la France propose un autre modèle que celui imposé par les puissances anglo-saxonnes. L’équilibre du monde, c’est la mise en place de territoires respectés par tous les peuples et appartenant chacun à un peuple identifié. L’entraide internationale n’est pas la destruction des nations. La migration est un crime contre l’humanité qui se déguise en force du bien : les droits de l’homme s’opposent violemment aux droits des peuples à disposer d’eux-mêmes.

La responsabilité des personnes est à analyser au regard du bien être collectif. La multiplication des violences transforment par leur répétition, la délinquance en régime de terreur.

La France a défini les droits de l’homme et du citoyen. Les mondialistes ont réduit cet idéal en droit de l’homme. Il est du devoir de la France de rappeler qu’il s’agit bien des droits du citoyen en remettant les peuples au centre de ces droits.

Le rôle de la France ce n’est pas de se soumettre au mondialisme, c’est d’inventer un nouveau modèle humaniste respectueux de tous les peuples et de leurs histoires. Le rôle des partis politiques n’est pas de se soumettre à une super-classe mondiale, mais de définir un modèle de société respectueux de tous les peuples.

Peuples du monde, unissez-vous pour vivre en paix sur vos territoires respectifs : exiger la fin du mondialisme et la coopération des peuples fiers de développer leur propre nation.

Bertrand Roussel




Les libertés fondamentales, enjeu majeur de l’élection présidentielle 2012

Selon moi, quatre libertés fondamentales seront au coeur de la présidentielle 2012.

1) Liberté politique
La démocratie est mise en danger par des idéologies convaincues d’avoir raison contre le peuple. Une superclasse mondiale a réussi à détruire toute forme de contre-pouvoir. Le référendum d’initiative populaire est la seule possibilité pour remettre le peuple au centre des décisions politiques.

Rappel sur la trahison de la classe politique concernant le référendum sur le TCE de mai 2005 :
http://simplyleft.wordpress.com/2012/01/27/le-nom-des-traitres-qui-ont-participe-a-la-forfaiture-du-traite-de-lisbonne/
http://www.dailymotion.com/video/xbipz9_le-traite-de-lisbonne-est-une-forfa_news
http://www.voltairenet.org/Traite-simplifie-haute-trahison

Pour mieux connaitre le référendum d’initiative populaire :
http://www.r-p-f.org/2012/yvan-blot-referendum-dinitiative-populaire/ (22mn45s)

2) Liberté d’accès à l’information
L’information libre est disponible par internet. La préservation de cette liberté suppose de mettre fin à deux dispositifs policiers : Hadopi et Acta

Comprendre ACTA :
http://www.dailymotion.com/video/xf28tk_faites-tourner-alerte-citoyenne-no_news (6mn33s)

Les médias officiels lors du referendum de 2005 :
http://guerre.libreinfo.org/manipulations/manipulations/590-traite-mensonge-demagogie.html

Rappel sur la liberté de l’information et la censure
http://tempsreel.nouvelobs.com/vu-sur-le-web/20101208.OBS4364/wikileaks-ou-la-guerre-de-l-information.html

La propagande au centre des préoccupations du gouvernement américain
http://www.dailymotion.com/video/xnb8w4_la-guerre-de-l-information-mars-2011_news#from=embed (2mn26s)

Internet pour garder la mémoire des discours :
Hollande : le rôle du parti socialiste n’est pas de protéger les français
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=70tGrmPfl5g (48s)
Sarkozy : je suis pour une France d’après, l’expression français de souche doit disparaitre
http://www.youtube.com/watch?v=UCs4ZcsDo4E (1mn29s)

3) Liberté de conscience
La liberté de conscience est le cœur de notre civilisation. La destruction financière par le judiciaire est organisée à travers des lois dites mémorielles : Pleven, Gayssot et Taubirat. Supprimer ces lois est la condition minimale pour remettre au centre du droit l’analyse des actes et non l’analyse des consciences.

Conférence sur les modifications du droit (23mn37s)
http://www.dailymotion.com/video/xnjnj6_xvie-table-ronde-de-terre-et-peuple-intervention-de-maitre-eric-delcroix_news#from=embediframe

Exemple de condamnation :
http://lasourispatriote.blogspot.fr/2006/05/une-grand-mre-condamne-pour.html
http://www.lexpress.fr/actualite/societe/la-coiffeuse-rate-son-test_459261.html

4) Liberté d’entreprendre
La liberté d’entreprendre suppose que chacun puisse faire des projets avec des budgets minimalistes. Or la violence faite aux biens par des bandes ethniques est la cause de la destruction des petits commerces, de l’installation de médecin, des projets de rénovation de notre patrimoine immobilier. Le coût du contrôle aux frontières a été transféré sur les citoyens, citoyens condamnés à augmenter leurs budgets individuels de protection ou à subir aléatoirement des dégradations couteuses. Le transfert de charges collectives sur les individus et les porteurs de projets détruit les chances de succès, ruine le commerce local et réduit d’autant la liberté d’entreprendre.

Exemple de violence conduisant à la destruction sociale :
http://www.lepoint.fr/actualites-societe/2007-12-06/un-medecin-jette-l-eponge/920/0/213378
http://www.leparisien.fr/essonne-91/un-salon-de-coiffure-vandalise-pour-la-70e-fois-21-06-2011-1501596.php
http://languedoc-roussillon.france3.fr/info/un-magasin-discount-attaque-a-la-voiture-belier-69124736.html
http://www.ladepeche.fr/article/2010/07/25/878997-l-eglise-de-saint-martin-vandalisee.html
http://faitdiversfrance.wordpress.com/2012/04/06/faits-divers-mars-2012/

Bertrand Roussel




Que la France soit ferme avec l'islam !

Pour avoir passé des heures à écouter les débats de la commission disponibles sur internet j’ai l’impression qu’il y a un vrai débat et que la question peut être étendue à une interdiction du voile et de la burka en France dans l’espace public.
J’ai bien noté la question contradictoire liée à la volonté de respecter la liberté de chacun.
Je propose l’analyse suivante aux personnes qui sont prêtes à prendre le temps de la contradiction :
Si il y a 1 seule femme musulmane qui souhaiterait vivre sa foi sans avoir à porter le voile, alors je souhaite qu’elle sache qu’il y a un pays dans le monde et un seul pour l’instant qui a demandé à toutes les femmes musulmanes qui souhaitent vivre dans ce pays de retirer le voile, afin que chaque femme musulmane puisse vivre en relation avec chaque citoyen de ce pays sans être stigmatisé du fait de leur religion.
Ce pays des droits de l’homme c’est la France. Elle peut demander l’asile religieux pour venir y vivre.
Concernant l’interdiction des mosquées, il me semble que la réponse doit être d’interdire :
– le financement par l’état
– la construction de centre identitaire (mosquée+centre commercial+salle de spectacle …)
– la construction de bâtiments ostentatoires (cathédrales…)
– le don de terrains ou prêt de terrains…
Regardez les temples protestants en France : leur bâtiment s’inscrivent dans le paysage sans chercher à dominer …
Une question qui peut vous intéresser au premier chef : l’interdiction d’exception religieuse dans la loi européenne sur l’obligation d’étourdissement des animaux à l’abattage. Ce premier pas vers l’islamisation de nos lois européennes est non acceptable et devrait être non négociable. Nous devons supprimer cette exception religieuse dans la transposition du droit européen pour la France.
Concernant les règles en France par rapport à l’islam : nous devons non pas définir ce dont l’islam a besoin pour pratiquer sa religion, mais imposer ce que nous considérons comme acceptable dans la pratique religieuse en France.
En prenant la question de ce point de vue, les personnes qui souhaitent ne pas se plier à nos lois ont la liberté de vivre leur religion dans suffisamment de pays. Une position ferme de la France n’est pas un dénigrement de la religion musulmane, mais de la religion comme système politique visant à imposer la charia en France.
L’islam n’a pas pratiqué la séparation de la foi et du politique, nous devons imposer notre point de vue.
Cordialement
Bertrand ROUSSEL