1

Tous ceux qui auront martyrisé un résistant finiront un jour au tribunal

Ri7Tubiana attaque2bisImitons les musulmans !
Devenons martyrs !

Larousse
martyr, martyre
Nom : (bas latin martyr, du grec martus, -uros, témoin)
Personne qui a souffert la mort pour sa foi religieuse, pour une cause à laquelle elle se sacrifie : Les martyrs de la Résistance.
Chrétien mis à mort ou torturé en témoignage de sa foi. (On l’appelait aussi martyr de la foi ou confesseur [de la foi].)

A Caroline Alamachère, Christine Tasin, Pierre Cassen, Pascal Hilout, Ri7, Salem Ben Ammar, Paul Le Poulpe, Guy Sauvage, Renaud Camus, Jacques Philarchein et à ceux que je n’ai pas cités.

Qu’ils y croient ou pas, collaborationnistes naïfs ou parfaitement volontaires, ils paieront. Ce sera sous la forme d’un procès de leur vivant, avec la honte qui s’en suivra. Ou bien ce sera par la force de la morale. Ils seront la honte de leur famille pendant des générations. Leurs descendance directe ou indirecte taira leur nom, vivra dans la discrétion nécessaire et absolue. La honte, il ne restera que ça.
Tout comme la famille d’Hitler, ils vivront cachés.
Ils paieront comme on payé les collaborateurs de tous temps.

Comme on se souvient encore aujourd’hui, des collaborateurs d’il y a 70 ans. On se souviens aussi  de nos résistants.
« Tout vient à point à qui sait attendre ».
Gardez tout. Soyez fier de vos condamnations. Montrez les ! Exposez les ! Ce sont vos diplômes , vos qualifications, vos références.

Vous entrez dans l’histoire des résistants des dernières guerres,  ceux là mêmes qui furent exécutés ou condamnés à différentes peines. Ils ne vous ne vous renieraient pas.

Mettez vos PV sous verre. Accrochez les au mur, en évidence. Ce sont vos médailles. Quand vous écrivez et que vous subissez la punition du système politico-judicaire en place, alors, vous avez gagné le droit du statut de résistant. VOUS avez agi. Vous avez fait quelque chose.

Que des acclamations et que des « bravos » forts et fiers accueillent la sentence. Que les magistrats, les élus, les collabos réalisent que leur pouvoir se retournent contre eux. Qu’ils n’infligent plus des punissions, mais des honneurs, des distinctions, des reconnaissances officielles d’actes de résistances.

La martyrologie islamiste est le parfait exemple. Si ça peut marcher pour eux, ça peut marcher pour nous !
Vous n’avez pas fait qu’écrire. Vous leur avez fait peur. Ils vous craignent. Le rouleau compresseur politico-judiciaire, se charge de vous intimider et tente de vous stopper.

Mais ce système est composé d’être humain. Ces personnes signes les condamnations et les procès verbaux. Ces personnes laissent des traces, leurs traces.

Alors, gardez les bien, faites en des copies parce qu’il se peut que se système s’écroule totalement.
Alors, arrivera le jour ou commenceront des procès et des jugements, faits par d’autres magistrats avec d’autres accusés et avec la même légalité, mais cette fois, avec un autre état en place et un autre système judiciaire.
En attendant, quand la « sentence » tombe, souriez. Montrez leur qu’au lieu de vous punir, il vous font monter en grade.

Montrez leur qu’au lieu de vous stopper, ils vous rendent célèbres.
Ils vous insultent, ils vous méprisent et quand ils parlent de vous, vous ne vous reconnaissez pas.
Ce n’est rien, ceux qui vous connaissent savent que c’est mensonge. Ceux qui réfléchissent et s’informent, savent que c’est mensonge. Même ceux qui ne vous aiment pas, savent que c’est mensonge. Certains de vos adversaires ne sont pas très à l’aise avec ces condamnations. Parce qu’ils savent que si celles-ci les arrangent aujourd’hui, ils peuvent devenir à leur tour, un jour, la cible du système.
Ils savent…

Bien sûr cela vous coûte. De l’argent de perdu. De l’affection de proches qui s’éloignent de vous. Des disputes familiales. De la solitude. Oui, c’est cher payé. Mais vous serez récompensés.
Ma grand-mère disait « rien ne passe sans que ça repasse ». Alors « ça repassera et cette fois, ce sera « pour eux ».
Alors, pensez que nous, qui n’avons pas encore été condamné, vous regardons avec admiration et respect.
N’oubliez pas la fierté d’aller jusqu’au bout et celle de résister. De ne pas abandonner. Vous le faites pour vos idées mais vous le faites aussi pour les autres. Pour les ingrats aussi, pour ceux qui ne le savent pas non plus. L’altruisme pur et dur.

C eux qui vous martyrisent, le font par obéissance, souvent par discipline (les fonctionnaires de police, les magistrats) et les autres, par soumission ou par acceptation de l’idéologie de l’ennemi.

Tous ceux qui auront participé à martyriser un résistant, iront un jour au tribunal. Certains Policiers, des Procureurs, des Avocats, des Juges, des Elus, des Journalistes et des Intellectuels collabos… TOUS sans exception.
Ils n’ont pas réalisé que ce qui est arrivé à Pétain et Laval, leur arrivera aussi.

Ils n’ont pas compris que leurs actions auront des conséquences sur eux mêmes, mais aussi sur leur famille et les générations à venir. Ils seront jugé par la Loi mais aussi par la morale. Cette morale reviendra.

Mais pensez très fort que d’autres résistants « discrets » ou simplement pas encore condamnés ainsi que les générations futures rendront hommages aux  patriotes résistants, grâce aux  reconnaissances officielles de vos actes de résistances.

Bravo !

Charles-Emmanuel Guérin

Officier de sécurité




Volontaires, Sortez des Rangs !

1-Femmes soldats en Irak-Syrie1Mardi matin aux alentours de 08h00.
On prend les mêmes et on recommence.
Nouvel attentat, nouveaux décompte macabre. Des terroristes musulmans ont poussé des chariots, se sont faufilés dans la foule de l’aéroport, sont passés devant les policiers, devant les militaires qui n’ont rien remarqué et ils ont fait ce pourquoi ils sont formés. Tirer dans le tas, rapidement, jusqu’à ce qu’ils aperçoivent le premier flic ou premier soldat et là, boum, ils se font exploser.
Je ne voudrais pas être à la place des soldats qui étaient présents ce matin là. Oh non.

Ce ne sont plus les mêmes terroristes. Bientôt, vous verrez, nos chers médias, ne sauront plus quels noms mettre à l’écran , tellement il y aura de terroristes musulmans recherchés. Jusqu’au jour ou, il n’y aura plus de nom du tout car il y aura trop de noms donc, trop d’inconnus. Pour l’instant, l’idée est de rendre les actions terroristes s’inscrivant dans des actes  émanant d’un groupe terroriste qu’il est possible de détruire. L’objectif est de laisser entrevoir une échéance à court terme ou moyen terme, rassurante.

Donc tous ces consommateurs, qui se hâtaient pour prendre leur avion, avaient totalement oublié Janvier et Novembre 2015. En plus, c’était en France, pas en Belgique. Oui, bien sûr ils savaient qu’il y avait menace, mais , « il n’y pensaient plus ».

Mardi matin, 30 personnes se sont levées avec leurs idées, leurs problèmes, leurs projets, ont dit « au revoir ou à ce soir » à leurs proches et… ne rentreront jamais !

Rien ne peut empêcher ces malades mentaux, d’abattre des dizaines, voir des centaines de gens d’un coup. RIEN !
Les systèmes de détection d’intrusion, les détecteurs de métaux, les contrôles d’accès, les agents de sécurité, les militaires, les policiers, RIEN ! Tout cela existe déjà. La preuve mardi matin. Une attaque dans un lieux « protégé » par des militaires et des policiers.

Le système de détection d’intrusion détecte. Voilà, c’est dit, il détecte, mais n’empêche pas l’intrusion. Le détecteur de métaux détecte. Pareil, il détecte mais n’empêchera en aucun cas, le terroriste, porteur des métaux de s’en servir. A moins que le porteur du détecteur de métaux soit vraiment très convaincant. Mais j’ai un doute. Les contrôles d’accès ? Ah oui, avoir des  agents de sécurité chargés de contrôler vos sacs, des fois qu’il y aurait une bombe ou une kalash’. Presque cocasse. Voyez la scène surréaliste. « Monsieur, ouvrez votre sac  sivouplé » Là, l’agent de sécurité découvre des tubes reliés entres eux et dont les fils vont directement dans la main du « porteur de sac ».

Vous avez le choix.
1- « Mais qu’est-ce que sont  ces tubes reliés entres eux avec des fils qui vont jusqu’à votre main » ?
2- « Monsieur, des fils sortent de votre sac, vous devriez les remettre à l’intérieur ».
3- «  Monsieur, mais qu’.. »boum »
Ca c’était pour la bombe.

Maintenant, version arme automatique.
Monsieur, il est interdit d’entrer dans un lieu public avec une mitraillette… vous devriez le savoir pourtant. Le gars part dépité. Il pensait faire un carnage mais ça lui est interdit.

2- Je découvre que vous êtes armé. Vous n’avez quand même pas l’intention de tirer su des gens, car dans ce cas, je suis chargé de vous en empêcher. Là, l’agent de sécurité dit « pouce ». Le terroriste se marre et dit à l’agent de sécurité, « fallait apprendre les règles avant de venir jouer »
Oh, une AK47… et pan (l’agent de sécurité n’est plus en mesure d’entendre le 2ème pan).
Donc, rien ne peut empêcher ces débiles de vous tirer comme des lapins.

Alors, si vous voulez faire l’exercice de trouver quelle peut être la ou les solutions qui pourraient faire que cela ne se produisent plus, n’hésitez pas à nous en faire part.
Sincèrement, nous sommes très intéressés.
Mes compatriotes français, mes amis, mes voisins les Belges, mes voisins, ma famille, des proches, des lointains,  ne sont que consommateurs.

Des indignés ponctuels , des outrés à durée déterminée, des résistants en peluche.
J’ai de la peine, je suis écœuré et abasourdi… Je compatis.
Et je lis « mais que faire » ?
Ah non, stop, ça suffit.

Je citerai un passage de  l’article de Philippe Taylor « Français, votre lâcheté d’aujourd’hui sera votre enfer de demain : « parce que dans le dénuement complet de votre lâcheté ordinaire, il faudrait encore vous donner des solutions que vous ne prenez même pas le temps de chercher. Et puis, en cas de coup dur, ça ferait au moins l’occasion de désigner un responsable. »

C’est ça ! Pour trouver un responsable si nécessaire.
Pour se sentir résistant entre 18 et 20h00 , entre l’apéro et les frites.
Consommateurs !

Ils veulent des solutions mais quand ils les ont, ils ne les appliquent pas. « Pas l’temps, trop dur, trop loin, trop… ? » .
Je dis « achetez le coran ».  Qui l’a fait ?
Un confortable anonyme dit « Non, l’achetez pas, ça serait leur donner du pognon » ! Mais si, achetez le ! Le coran officiel, pour prouver que c’est la doctrine OFFICIELLE  parce que sinon, vous aurez l’air comment dire…ridicule, de voir votre interlocuteur islamophile vous rétorquer « ah, mais tu as acheté une fausse version » ,  sale bête !

Mais qu’est-ce qu’on doit avoir l’air con dans ces moments là. J’aimerais pas.
Achetez le ! Fendez vous de quelques euros. Ca en vaut la peine. Vous pourrez dire « eh, moi au moins je sais de quoi je parle ! »

On me demande des solutions, alors prenez celle là, elle est efficace.
Ah, mais certains n’aiment pas lire.
Ou une BD peut être, avec un p’tit biscuit et un café ?
Eh oui, faut faire un effort.

Quoi, comment, qu’est-ce que j’entends ? des voix lointaines, qui disent « Donnez moi un flingue, m’en vais tous les buter ». Mais oui, « et c’est la petite marmotte qui met le chocolat dans le papier alu » !
Je concède que lire le coran n’est pas facile et j’irai même jusqu’à « extrêmement pénible » (j’arrête les superlatifs) mais là est le courage. Ca commence par ça. Vous convaincrez plus de personnes individuellement  avec des arguments qu’avec un flingue. On ne convainc personne avec un flingue, on force.
Là, ceux qui ont un canon sous les yeux vous disent exactement ce que vous voulez entendre. Jusqu’à ce que vous ne les visiez plus.

Quand ce sera la guerre, je vous offrirai volontiers des conseils en Tir Tactique, mais, je suis pour respecter les étapes. Parce que la guerre, c’est pas un jeu. Alors, s’il faut d’abord se battre, que certains le veulent ou non, ce n’est pas avec des armes, mais avec des arguments.
Achetez le coran, lisez le et parlez en autour de vous. Accrochez le autour du cou, ou en  porte clés. L’assurance de maîtriser un sujet est telle, qu’elle apporte la sérénité dans les réactions et vos réponses. On peut du coup, sans être désappointé, désarçonné, déstabilisé,  répondre en exhibant, grâce à son marque page, le verset de la sourate qui correspond au sujet.

C’est une solution. Vous pourrez expliquer aux autres , à ceux qui ne l’ont pas lu, qu’ils n’ont pas le droit de parler d’un livre qu’ils n’ont pas lu. C’est comme critiquer un film que l’on a pas vu.
Faites le !… ou pas.

Ceux là qui pensent que « ça va aller » , qui n’ont d’autres vues que leurs objectifs professionnels et personnels, qui ne se posent jamais de questions sur « pourquoi être offusqué, pourquoi être patriote, pourquoi laisser l’islam prendre ce que la laïcité de fondements « chrétiens » laisse filer, pourquoi laisser se construire des mosquées, laisser détruire des églises, laisser le hallal envahir les cantines des écoles et des administrations, ignorer ou rire de nos traditions chrétiennes et/ ou les vivres comme un folklore (sapin de Noël et crèche) , mais dans le même temps, avoir l’attitude respectueuse envers les croyants de l’islam et le ramadan. Ils ne se posent pas de questions sur ce qu’est-ce que la France et encore moins sur ce qu’ils sont eux mêmes.
Ils ne sont rien !
Consommateurs !

Pourtant, quelle satisfaction, quel équilibre que de savoir qui l’on est.
Je sais qui je suis, je sais d’ou je viens, je connais mes parents, mes arrières grands parents et certains de mes Aïeux.  Je sais pourquoi je suis là et je sais à quoi je sers.

L’héritage historique et biologique. Mon pays et ma famille. Les deux mais pas l’un sans l’autre.
Je ne crois ni en Dieu ni au paradis .
Je crois aux valeurs du christianisme.
Je crois aux commandements et principalement ceux-ci :
4- Honore ton père et ta mère, afin d’avoir longue vie sur la terre que te donne le Seigneur ton Dieu.
5- Tu ne commettras pas de meurtre.
6- Tu ne commettras pas d’adultère.
7- Tu ne commettras pas de vol.
8- Tu ne porteras pas de faux témoignage contre ton prochain.
9 et 10 Tu ne convoiteras pas la maison de ton prochain ; tu ne convoiteras pas la femme de ton prochain, ni son serviteur, ni sa servante, ni son bœuf, ni son âne : rien de ce qui lui appartient. »

Alors oui, je suis Chrétien de cœur et de valeurs mais ni bigot, ni prosélyte mais Français de souche, de culture et de valeurs Chrétiennes.
Et j’en suis fier.

Riez les laïcards extrémistes , riez, mais sachez que la nature n’aime pas le vide. Ce vide est en train de se remplir et ce n’est pas de laïcité qu’il se remplit.

Charles-Emmanuel Guérin

Officier de sécurité




Les soumis ne pardonnent pas aux résistants de briser leurs illusions

i-love-soumission-132013500551«Ma devise est «détruire» par tous les moyens. Le National socialisme va remodeler le monde» ; «Je suis prêt à signer n’importe quoi. Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour le succès de ma politique» Adolf Hitler.

Voilà qui annonce la couleur. Vous savez à quoi vous en tenir. Cela fait peur, c’est effrayant mais il reste la possibilité pour certains groupes de population de ne pas être concernés. Comme pour la prise d’otages, on peut être victime et réagir, ou devenir collaborateur. Ce dernier choix n’offre pas plus d’avantages de survie mais en crée l’illusion. Cela intervient en réponse à un stress intense. Ce n’est pas logique ni tactique, non… c’est humain.

«Il faut démoraliser l’ennemi de l’intérieur, par la surprise, la terreur, le sabotage et les assassinats. C’est la guerre de demain» Adolf Hitler…

Comme en 1933, malgré les preuves, les déclarations officielles, rien n’y fait, nous nous efforçons de conserver le bandeau sur les yeux et on se bat de toutes nos forces pour que par pitié, on ne nous l’enlève pas. Comme je le démontre dans mon manuel (Comment nous Piègent les Terroristes) nous sommes, nous Français et Européens, très sensibles aux déclarations de bonnes intentions. Il a suffi à Hitler et à son chef de propagande Goebbels, d’étudier la psychologie et la mentalité française pour pouvoir manipuler notre opinion publique.

Il faut contrôler et maîtriser les foules avec des outils de persuasion. Pas par le libre arbitre, mais par la persuasion issue des chocs psychologiques, du stress, de la peur et des faux arguments. Il faut impérativement allier stress, menace et attitude conciliante ».
Et ça marche !

Même les blessés des derniers attentats sont incapables de ressentiments à l’égard du coran et de l’idéologie islamiste. Ils veulent à tous prix faire exister deux islams différents, deux corans, deux interprétations. S’il est évident que les musulmans pieux mais modérés n’appliquent pas à la lettre les commandements du coran, c’est qu’ils ne l’ont pas lu, mais cela n’empêche pas d’autres musulmans d’appliquer ces commandements car ils existent et ils les ont lu.

Autre extrait :
« Il suffit de consulter les quotidiens d’informations et même les JT pour s’apercevoir que la domination de l’Islam en France n’est plus un simple projet, mais bien une action commencée. En France, la peur générée par cette gigantesque prise d’otages, a très clairement créé ces deux groupes distincts. L’un, minoritaire, accuse et dénonce la méthode des islamistes, l’autre se range du côté des islamistes afin d’apaiser le stress. Durant cette détention même virtuelle, il suffit qu’un des otages appartenant au groupe qui ne se soumet pas, dénonce avec force la méthode de manipulation (M. Chauprade, M. Zemmour, M. Houellebecq et M. Camus), pour que la majorité de ceux du groupe soumis et docile s’acharne à éliminer ou à dénoncer ceux qui risquent de changer leur illusion de sécurité. »

Il faut dénoncer le coran. Pour cela, vous devez l’acheter et le lire. Achetez le !
Faites des blogs. Scannez et insérez les pages du coran.
Faites des pages Facebook. Servez-vous de ce réseau.
Engueulez-vous avec vos proches et réconciliez-vous avec.
Tenez tête à vos enfants.
Exhibez le coran et exhibez son contenu. C’est facile, y a pas à lire longtemps avant de trouver la haine de l’infidèle et de la femme.

Ne laissez plus dire que les musulmans sont les 1ères victimes des attentats. C’est ignoble, inadmissible.
Faites des synthèses de tout ce qui touche l’islam en France (immigration, clandestins, écoles, lois, armées, piscines, abattages, administrations, sapins de noël, crèches, croix, etc…) et diffusez sur les réseaux sociaux.

Emportez le coran au tribunal en cas de procès.
C’est ce que je fais et je n’ai pas que des amis, j’ai aussi des ennemis. Mais j’ai acheté deux corans différents pour savoir s’il y avait deux corans différents. Il n’y en a qu’un !
J’ai exhorté  que l’on cesse de me prendre pour un con, qui ne sait pas comprendre ce qui est écrit dans le coran. L’institut français des traductions arabes a très bien fait son travail. Si le coran traduit, l’est pour être destiné à un public français, de futurs convertis ou de non arabisants, alors, ce même coran est valable pour moi aussi, qui souhaite en faire la critique.
Ensuite, s’il faut convaincre, il faut être nombreux. Il faut se regrouper. Plus le nombre augmente plus il devient une référence, un appui, un soutien.

Je conclurai avec William Shakespeare.

Coriolan
Ecrit en 1607. Texte qui s’inspire de la vie de Caïus Marcius, personnage militaire légendaire des débuts de la république romaine, rebaptisé Coriolan après une victoire sur les Volques.
« Celui qui t’adresserait de douces paroles serait un flatteur qui m’inspirerait un sentiment au-dessous de l’horreur. Que demandez-vous, chiens hargneux, qui n’aimez ni la paix ni la guerre ! La guerre vous fait peur, la paix vous rend orgueilleux. Celui qui se fie à vous, au lieu de trouver des lions, ne trouve que des lièvres ; au lieu de trouver des renards, ne trouve que des oies. Vous n’êtes pas plus sûrs que le charbon sur la glace, ou que la grêle au soleil. Votre vertu consiste à ériger en homme vertueux celui que ses crimes soumettent aux lois, et à blasphémer contre la justice qu’on lui rend. Quiconque mérite la grandeur, mérite votre haine. Vos affections ressemblent au goût d’un malade, dont les désirs se portent sur tout ce qui peut augmenter son mal. S’appuyer sur votre faveur, c’est nager avec des nageoires de plomb, c’est vouloir trancher le chêne avec des roseaux. Allez vous faire pendre ! Qu’on se fie à vous ! Chaque minute vous voit changer de résolution, appeler grand l’homme qui naguère était l’objet de votre haine, et donner le nom d’infâme à celui que vous nommiez votre couronne ».

Charles-Emmanuel Guérin

Officier de sécurité




Faut-il terroriser les collabos ?

PistoletMoi je dis que le peuple fait ses choix, que la conscience du peuple s’oriente majoritairement vers le plus flatteur.

Je lis souvent « résistance,  lutte, maquis ». Il n’existe rien de tout ça. Ce ne sont que des fantasmes. Des rêves que l’on voudrait faire exister… en soirée avec ses amis.
Raphaël Logier (professeur à l’Institut d’études politiques d’Aix-en-Provence. Il dirige l’Observatoire du religieux) déclare : «Cela me fait rigoler lorsqu’on me parle de prosélytisme islamique !» vu dans le site Internet Saphirnews (je vous laisse apprécier).

Il est diplômé le gars…si si !
Est-il complice ? Est-il soumis ? Est-il corrompu ? Est-il croyant musulman ? Parce que , comment est-ce possible de déclarer sans sourciller qu’il n’y a pas de prosélytisme islamique ?
Un attentat est du prosélytisme musulman.
Une mosquée est du prosélytisme musulman.
La demande de retrait des sapins de Noël est du prosélytisme musulman.
L’augmentation des repas hallal est du prosélytisme musulman.
Les débats sur le voile sont du prosélytisme musulman.
L’abattage rituel est du prosélytisme musulman.
L’interdiction de critiquer Mahomet est du prosélytisme musulman.

Dire que lors des attentats les premières victimes des tueurs sont d’abord les musulmans est du prosélytisme musulman.

 

BauberotLiogierCes personnes ayant accès au public ont un effet rassurant. Parce que c’est ce que veut le peuple. Il veut à manger, avoir des orgasmes, s’amuser et ne plus penser à rien d’autres.
Je lis que certains veulent prendre les armes. Ah bon, mais contre qui ? Ceux là qui se sentent prêts ont peut être déjà identifié des ennemis physiquement. Admettons. Du coup ce sera vite réglé. Mais cela ne changera rien. Au pire, cela ressemblera à une expédition punitive, à des tueries de masse, mais certainement pas à un soulèvement, une révolution…une guerre.
Certains croient qu’une armée islamique va sortir et déferler dans nos villes. Comme en 1940 quoi, en tenue, avec les armes à la main, tirant sur la foule et tuant nos compatriotes Français de souche. Ca ne se passe pas comme ça.

En Angleterre, en Allemagne, en Belgique, en Espagne, en Italie, au Portugal, aux USA, dans les pays Nordiques, les électeurs ont fait le choix du déshonneur. Ils ont une nouvelle fois, fait le choix du compromis. Fait le choix d’acheter  « la paix sociale » et se soumettant au diktat islamique. Le plus grave, c’est qu’aux USA aussi. Il n’y a plus personnes pour venir nous aider, ni nous montrer un exemple d’audace d’opposition à l’expansion islamique. Oh bien sûr, nos frères d’Europe de l’Est, Polonais, Hongrois, ont un Président couillu. Certes, mais observez de quelle manière ils sont traités par les médias et perçus par nos concitoyens ?

Quand je dis qu’il faut changer de stratégie parce que nos gesticulations littéraires ne servent à rien, c’est encore dans le but de créer des idées et d’être efficace. Parce que en l’état actuel, ce ne sont que des gesticulations.

Avoir des ex des RPIMA, des ex Commandos de Marine, des ex des R-I (dont moi), des spécialistes en déplacements tactiques, en explo’, en rens’, etc… ça nous sert à quoi ?
Concrètement ? Sommes-nous fédérés ? Négatif ! Il y a t-il un commandement ? Négatif !
Il y a t-il une volonté secrète du peuple de nous soutenir ? Négatif !
Il y a quelques années, j’écrivais « Prise d’Otage Internationale » (l’Occident victime du syndrome de Stockholm).

Extrait de ce que j’écrivais déjà sur ce point :
« Ainsi, pour gagner les esprits occidentaux, la conquête purement militaire, si elle est possible, reste néanmoins aléatoire et hasardeuse. Les islamistes et ceux qui les soutiennent, savent que l’affrontement direct n’aura pas les résultats souhaités. Les attaques et conquêtes militaires sont identifiables car peu subtiles et repérables de loin. Une arme, un canon, un navire de guerre et des soldats, tout le monde sait ce que c’est. Le conflit ouvert, brutal et guerrier génèrerait trop de soutien de part et d’autre. Des alliances militaires se créeraient et la population ainsi que les résistants de pays attaqués accompagneraient et soutiendraient les soldats au combat. Nous serions alors sous le coup de la guerre conventionnelle, avec l’ennemi en face, identifié et haï, au moins quelque temps. Et cela, justement, ceux d’en face le savent!

Les islamistes ont compris que quand deux pôles se battent face à face, il y en a un qui perd forcément. Le pari est trop risqué, les chances sont infimes. Pour avoir du soutien financier, militaire et humain, il faut un objectif clairement défini. Il faut une morale, car la morale va toujours vers le plus faible, donc celui qui est attaqué. Et surtout, la communauté internationale choisira le camp de ceux qui sont attaqués. C’est là que se situe l’essence même de la subversion. Ne prenant pas le risque de perdre ou de gagner la guerre par les armes conventionnelles, il a fallu aux islamistes, trouver le moyen d’avoir la morale pour eux et de projeter l’image de la victime, car devenir victime permet de légitimer l’action de défense. De cette manière, le droit de tuer, s’il n’est pas permis par les lois internationales, devient alors expliqué, justifié et valorisé ».

Alors, un soulèvement ? On prend son Pamas G1, on le braque sur la tête de TOUS nos compatriotes collaborateurs ?

Sur la tête de ceux qui sont pour l’arrivée massive de clandestins, qui soutiennent notre gouvernement, qui sont pour le mariage gay et l’adoption des enfants par les couples gay, qui ne voit pas le mal du hallal, qui ne voit pas le mal des foulards islamiques, qui  trouvent que les 1ères victimes des attentats sont d’abord les musulmans, etc.

Et on les oblige à dire, à genoux, les mains sur la tête, « pardon, vous avez raison, je regrette mes lâches pensées et mes votes. Je suis un salaud, une ordure qui aime les jeux télévisés, les chips et le football, les vacances par cher à Djerba, qui ne connaît plus l’histoire de France pas plus que celle de Palestine –et je m’en fous en plus- , pardon de n’avoir pas réagi par mon vote, contre la mosqueïsation de la France, pardon de n’avoir rien fait contre la hallalisation des repas Français »
C’est ça, on les oblige ?

Que cela plaise ou non, le prosélytisme musulman fonctionne pour une partie sur l’illusion du libre arbitre de la population et pour une autre partie sur la terreur.
Notre prosélytisme à nous fonctionne sur…rien du tout !
Ou alors, on oblige par la force.
Êtes-vous pour la terreur ? posez-vous la question, vous aurez un début de réponse.
Êtes-vous pour une autre stratégie ? Ou plutôt , POUR ENFIN, AVOIR UNE STRATEGIE ?

(…)

Les terroristes musulmans ont abattu 150 personnes à Paris dont 90 au Bataclan. Qu’entend-on ? Que cela n’a rien à voir avec l’islam. Que c’est contraire au coran. Que les premières victimes sont d’abord les musulmans. Certaines personnes, encore hospitalisées, vont jusqu’à soutenir les musulmans et l’islam, en traitant les terroristes d’ignares qui n’ont rien compris au coran. Moi je dis que le coran est responsable. Moi je dis que l’islam est responsable.

Je peux le dire car, si les terroristes étaient chrétiens ou Martiens, le gouvernements, nos médias, nos élus et nos élites diraient « les terroristes chrétiens ou les terroristes Martiens »…point !
Extrait d’un autre cas concret.

L’alliance nécessaire de la terreur et de la subversion.
En effet, violence et prosélytisme sont les acteurs concomitants de la soumission occidentale. Pour parvenir à obtenir la coopération des masses ou des otages, les terroristes islamistes agiront soit avec une extrême violence en abattant par exemple un otage devant les autres (un parallèle peut être fait avec l’attentat au sein d‘une population, qui servira d’exemple), afin que tous réalisent le sort qui peut les attendre, soit en instaurant un climat de confiance, ou les deux ensemble. L’attentat agit sur la psyché de la même manière.

C’est démontrer son pouvoir de détruire, de tuer n’importe où, n’importe qui à n’importe quel moment. Deux groupes travaillent ainsi ensemble. Ils agissent dans le même objectif mais d‘une manière différente et pourtant très complémentaire. C‘est le principe du virus informatique envoyé dans les boites mails par une société de fabrication…d’anti-virus. En terrorisant par le meurtre et l’attentat, la plus petite action de négociation devient aussitôt «LA» réponse à la fin de la violence et acquiert une considération importante de la part des opinions publiques, des médias et des élus.

Résumons : le premier groupe pose la bombe, tient des propos véhéments, et tue en masse. Le second se présente comme l’intermédiaire («je vous ai compris») et tentera de trouver une solution au conflit pour faire revenir la paix. Dès lors, le premier groupe, qui est pourtant une organisation terroriste islamiste, est considéré comme interlocuteur implicitement incontournable: il devient nécessaire de trouver une issue au conflit que ce groupe a lui même fabriqué… Il crée le problème et il apporte la solution !
L’un et l’autre servent ainsi le même intérêt et ne peuvent exister seuls. En effet, seuls, les poseurs de bombes et assassins seraient pourchassés, car la seule chose que l’on retiendrait d’eux est qu’ils tuent des tas de gens.

Seuls, les prosélytes, les manipulateurs ne seraient pas entendus car il n’y aurait aucune raison de s’intéresser à leurs revendications hégémoniques islamistes. Ils crieraient sans cesse «nous allons dominer le monde» et nous leur répondrions : «oui bien sûr, vous avez pris vos petites boules roses ?» Il faut donc que l’un tue et que l’autre justifie pour que leur action puisse atteindre leur objectif au sein des esprits occidentaux. »

Cela crée le doute et la confusion. Au point que même le réflexe inné d’identification du danger a quitté la majeure partie des populations de culture judeo-chrétienne.
Qui ose citer cette idéologie destructrice ? Nous  ok, mais au gouvernement ? Parmi nos élus ? Les responsables de différents partis politiques ?
Cessons cette tolérance qui nous détruit

Comment cela peut-il s’étendre jusqu’à nous Français ? La crainte, les angoisses de froisser les musulmans sont telles que nous obéissons, sous prétexte de respect et de tolérance, aux injonctions maquillées des islamistes. L’Europe a peur. La vieille Europe tremble devant cette montée en puissance de l’Islam, car toute critique, toute remarque faite à son encontre, entraîne un déluge de réactions agressives voire violentes. Des convocations par la police et par les tribunaux. Que ce soit les attentats, les assassinats,  ou les menaces de mort, nous savons tous que cela est le fait des islamistes. Pourtant, comme pour l’otage, la peur, alliée à la volonté de conserver un certain confort, a poussé les Occidentaux à modifier leur perception de l’agression. On en vient alors à oublier, à minimiser, voire même à excuser ces actes violents. La terreur est ainsi parvenue à ses fins en agissant psychologiquement sur une population qui en perd ses propres valeurs culturelles.

Qui réalise qu’après chaque attentat d’intégristes musulmans, le gouvernement français et la plupart des Français, vont parler avec les musulmans pour les rassurer ?  Qui voit que les terroristes musulmans créent le problème et que les Français tentent d’apaiser  les musulmans de France ?

Ferions nous cela en sens inverse ? Un terroriste chrétien, entre dans un kebab, à Marseille , tire sur les 20 personnes en terrasse et se fait exploser à l’intérieur en criant « Jesus est mon prophète » . Pensez-vous réellement que nos élus, nos compatriotes français iraient voir leurs voisins chrétiens pour leur dire «  vous êtes les 1ères victimes de cet acte ignoble », pensez-vous qu’un prêtre chrétien, lors d’un sermon à l’église, diraient « nous sommes les 1ères victimes du terrorisme fondamentaliste chrétien ». Croyez-vous vraiment que les musulmans, blessés par l’assassinat de masse de leur frères et sœurs musulmans, supporteraient d’entendre qu’ils sont les secondes victimes de l’attentat ?
JAMAIS !

Charles-Emmanuel Guérin

Officier de sécurité




Les Français de 2016 sont les mêmes lâches que ceux de 1940

collabos2« Mal nommer les choses, c’est ajouter au malheur du monde »
Albert Camus

Certes, les « choses » sont mal nommées. C’est vrai. Nous sommes en 2016, en Europe, dans un pays moderne, civilisé. La population a des droits et elle a des moyens.
Pourtant, cette même population et je n’évoque pas les jeunes, formatés pour la consommation, mais les quadras, les quinquas, les sexas et les septuagénaires,  ont pour certains, dans une partie de leur histoire le souvenirs lointain de guerre, (39/45, Indo, Algérie) et pour les autres, des restes d’histoire apprise à l’école.
Alors non Madame, non Monsieur, les Français ne sont pas victimes de cet Etat. Ils ont voté pour lui. Ils l’ont élu au suffrage universel. Les Français ont utilisé leur droit, si chèrement acquis pour établir des femmes et des hommes à la tête de ce pays en PAR-FAITE connaissance de cause.
Non, ce n’est pas une dictature !

Dictature
nom féminin
(latin dictatura)
⦁    Régime politique dans lequel le pouvoir est détenu par une personne ou par un groupe de personnes (junte) qui l’exercent sans contrôle, de façon autoritaire ; durée pendant laquelle s’exerce le pouvoir d’un dictateur.
⦁    Pouvoir absolu exercé par une personne ou un groupe dans un domaine particulier ; tyrannie.
⦁    Influence extrême de quelque chose : La dictature de la mode.
⦁    Sous la République romaine, magistrature extraordinaire exercée par le dictateur.

J’ai dit il y a quelques années que je n’écrirais plus parce que ça ne sert à rien. Mais c’est vrai, ça ne sert à rien.

J’ai agi pour ce pays du mieux que j’ai pu. Je suis un patriote. Je suis Français issu d’une famille qui remonte à 1290. Je suis un français de souche. De vieille souche. Elle s’apprête à disparaitre. Elle va s’arrêter. Cela ne me laisse pas indifférent. A vrai dire, le sentiment que j’éprouve est complexe. Entre frustration et haine. Pas la haine de soi (ça va, je m’aime bien) mais la haine envers certains de mes compatriotes. Oh, une haine passive, qui n’aboutit à la fin qu’à l’écœurement le plus total.

Ces compatriotes sont les mêmes, exactement les mêmes qu’en 40. Ce sont des lâches et des traîtres. Ils refusent d’affronter, non pas la réalité, mais le danger. Ils veulent le confort ABSOLU.

Ils savent parfaitement de quoi ils ont peur. Ils en parlent entres eux. Pourtant, très vite, il faut justement parler d’autres chose.

Vous, à qui je propose de publier ce texte, êtes de ceux qui croient encore que les Français vont se « réveiller ». Mais ils ne dorment pas. Ils savent parfaitement ce qui se passe.
… et ils nous le montrent.

Les élections régionales. Elles étaient intéressantes. Elles avaient de particulier qu’il y a eu un nouveau découpage des régions mais aussi, qu’elles permettaient aux français de s’exprimer directement et de transmettre par leur vote, cette action prévu à cet effet, leur message à nos élus.

Démocratie
nom féminin
⦁    Système politique, forme de gouvernement dans lequel la souveraineté émane du peuple.
⦁    État ayant ce type de gouvernement.
⦁    Système de rapports établis à l’intérieur d’une institution, d’un groupe, etc., où il est tenu compte, aux divers niveaux hiérarchiques, des avis de ceux qui ont à exécuter les tâches commandées.

Qu’en ont-ils fait ?
1er tour, FN en position de victoire dans une grande quantité de régions.
2e  tour, FN… NULLE PART !!!

Ce n’est pas que je sois pour le FN. Là n’est pas la question. Mais, malgré toutes les critiques que l’on peut connaître et entendre, les Français, au lieu de faire le changement, au lieu d’agir et d’oser la différence, sont retournés regarder la partie de Ping Pong entres droite et gauche. 40 ans que ça dure.

Regardez la en face cette population de France. Il n’y a plus de peuple historique de France. Il y a des français administratifs et presque tous sont français parce qu’ils se trouvent dans un pays qui porte ce nom. La majorité se contre-fiche du patriotisme et de notre histoire . Notre drapeau, nos frontières, nos traditions, nos coutumes, … folklore !

Tout ça, ce sont des accessoires, un petit kit rapide, à emporter  pour « braver » les terroristes après les attentats, avec un stylo et une bougie sous un drapeau, histoire de mimer , de jouer aux patriotes. 3 semaines après c’était déjà fini. Vives les sports d’hiver !

Qu’en ont-ils fait de ce moyen d’expression. Ou plutôt qu’ont-ils exprimé ? Mais regardez cela en face !

Les médias parlent du spectre du FN, le gouvernement parle du spectre du FN et les français montre le spectre du FN. Ces élections étaient ridicules. Grotesques.
Je suis sur et certain que le FN ne passera JAMAIS. Les français ne lui confieront JAMAIS le pouvoir.
Mais réalisez donc qu’il s’agissait d’élections régionales. C’était là L’OCCASION d’obliger le gouvernement à écouter en réel  les Français.

J’habite à une encablure de Calais. Ici, c’est un sujet de tous les jours. Les clandestins, ont les voit partout. A Dunkerque (59), à Saint-Omer (62), à Grande Synthe (59) et je le dis sans détour, ils sont agressifs et se savent hors d’atteinte de nos lois (nous avons TOUT le matériel vidéo pour le prouver).  Ils se savent hors d’atteinte. Bien entendu, tous ceux qui les aident sont acceptés et il y a bonne entente. Mais hors de ce champs, ce que nos altruistes ne voient jamais, c’est que les clandestins ne respectent RIEN !  Ils traversent n’importe ou et n’importe quand. Ils occupent la totalité des trottoirs (vidéos à l’appui) quand ils sont nombreux pour vous faire descendre dans le caniveau. Ils occupent les entrées de lieux publics et c’est très intimidant pour oser entrer (vidéos à l’appui).

Il y a trois façons de percevoir une situation. Mais tenez donc compte de ceci, lorsqu’un média ou une personnalité vous parle des clandestins et du contact « vécu » en leur présence.

L’approche neutre. Vous regardez mais n’êtes pas actif. Vous êtes un observateur. Si les moyens sont avec vous, vous pouvez observer de prés et bien vous rendre compte du contexte. Cela ne peut se faire que de façon « discrète » sinon, vous devenez un élément déclencheur d’un comportement. Votre présence, si elle est marquée, devient un facteur qui induira un comportement.

L ‘approche amicale. Cette approche induit de facto un comportement amical en retour…forcément ! Apportez de la bouffe, des clopes et de l’alcool, vous verrez que ça incite aux sourires.

L’approche dure, c’est-à-dire l’opposition. Pas la confrontation. L’opposition intervient quand il y a mécontentement voir colère.

Mettez-vous à leur place. Ou conservez la vôtre plutôt et venez faire un tour à Calais ou sur la rocade. N’hésitez pas. Sortez votre jolie voiture du garage, embarquez la famille et venez visiter nos côtes du Calaisis et du Boulonnais. Outre le fait que c’est très beau et typique, vous apprécierez le multiculturalisme de Calais, de ses abords et de sa rocade.
Vous l’apprécierez… ou pas !

Ou peut-être comprendrez-vous pourquoi les Calaisiens -non, DES Calaisiens- sont en colère. Allez, je vous fais grâce du déplacement. Il est inutile. Vous vivez dans un pays moderne, qui ne manque d’aucun moyen pour vous transmettre des informations. Les français sont PAR-FAITE-MENT au courant de ce qui se passe à Calais.
Et les Calaisiens ? Aussi !
Tiens donc !

Alors ils sont au courant de ce qui se passe chez eux et pourtant, au 2e tour des régionales, ils ont osé le plus fort camouflet fait au FN depuis les élections Présidentielles de 2002.
Et bien j’ai ri. Je vous jure que j’ai ri.

Après l’élection de François Hollande avec
⦁    la loi promulguée pour le mariage gay,
⦁    les messages d’incitations au monde musulman pour  faire venir clandestinement des millions d’hommes ainsi que quelques familles avec enfants  ,

Je venais de comprendre que les Français n’éliront JAMAIS le FN.
Les Français ont accepté. C’est ce qu’ils veulent. Cela s’appelle le suffrage universel. La loi de la majorité.

A Calais par exemple, ce ne sont pas « LES » Calaisiens qui veulent ce changement, mais « DES » Calaisiens. TOUS ne sont pas contre la présence des clandestins. Il y en a même beaucoup qui les aident.

Pensez donc. Cette association altruiste, française, organisée par des Français, ayant des membres français. Cette association s’appelle Salam. Je ne l’invente pas. C’est de l’arabe. Bin oui, on s’intègre du mieux qu’on peut en France…aux étrangers.
On ne peut tout de même pas critiquer ceux qui aident les clandestins.

C’est curieux chez les Laïcs se besoin d’agir comme les Chrétiens…
Nous pourrions évoquer l’immigration clandestine en France, en Angleterre, en Belgique, en Allemagne, en Suède, en Norvège, etc…
Nous pourrions évoquer l’intégrisme et le radicalisme qui s’installe (depuis longtemps) dans nos administrations, nos universités, dans l’armée, dans l’éducation nationale, à la RATP, à la SNCF, dans les grandes et petites entreprises.

Nous pourrions évoquer les constructions incessantes de mosquées.
Mais je ne le ferai pas car je serai poursuivi pour racisme.
Alors je vous demande : Pourquoi voulez-vous faire changer cela ?
– Pourquoi voulez-vous faire changer l’opinion de la majorité ?
– Pourquoi vous sentez-vous plus patriotes avec vos idées que eux, qui ont les leurs et qui les expriment par le vote ?
– Pourquoi y voyez-vous un danger là où la population française n’en voit pas ?

Je vais vous dire une chose. Ca ne marche pas et ça ne marchera jamais comme ça. Il faut changer de stratégie.

Ecrire (seulement écrire)ne sert à rien. Qui avez-vous convaincu ?  Une personne plutôt neutre ou qui avait déjà une inclination à penser que…

Nous entretenons la conversation, nous entretenons le sujet mais nos rangs ne se remplissent pas ou peu. On assiste à des conférences… entres nous !
Le résultat des élections a permis de mieux situer l’esprit français.
Exit les 150 morts de Paris.
Exit l’immigration clandestine musulmane.

Les Français et les Européens veulent du pain et des jeux. Qu’ils se rassurent, nos gouvernements feront qu’ils n’en manquent pas.

Charles-Emmanuel Guérin
Officier de Sécurité
Français de Souche
Patriote